Illégaux, et donc délinquants, les migrants de Calais exigent de manger à leur goût !

vote UDC-9-fevrier-contre-immigration-de-masse-215x300 (1)http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/10/07/01016-20141007ARTFIG00280-calais-le-coup-de-gueule-d-un-associatif-apres-le-refus-de-migrants-d-un-repas.php

Gageons que nombre de Français qui se lèvent tôt, qui se sont levés tôt toute leur vie, qui ont respecté les lois scrupuleusement et qui dansent devant le buffet vide  dès le 15 du mois vont apprécier l’arrogance et le sans-gêne des délinquants. La charité devient un dû. La soumission aux goûts et aux ordres des délinquants devient une nécessité pour les aidants, sauf à  essuyer protestations, insultes et mouvements de groupe menaçants… 

On a déjà rencontré hélas rencontré ce genre d’attitude à moult reprises en France et en Italie, sans même parler des illégaux qui osent faire grève… mais il est bien clair que les responsables de cet état de fait sont légion : 

Les associatifs, d’abord, et les bénévoles, qui, par leur engagement et leur travail laissent croire aux migrants que leur présence à Calais est normale et que l’aide qu’ils leur apportent l’est également.

Les pouvoirs publics qui, par les subventions qu’ils accordent aux dites associations, font la même chose (merci les contribuables).  

Les  medias et associations droidel’hommistes qui, par la pression permanente qu’ils mettent sur chacun, ont permis à chacun de croire que la France était la poubelle du monde.

Les responsables politiques qui ouvrent grand les vannes de l’immigration, régulière ou irrégulière.

L’Union Européenne qui a pris le pouvoir et impose aux Etats la libre circulation des biens et des personnes, la protection  des immigrés et des minorités étrangères… 

Il faut le savoir, il faut le rappeler, sans cesse, et il faut peser sur les politiques afin que ça change. Premier objectif : sortir de l’Europe,d’urgence, et retrouver notre souveraineté nationale.

Christine Tasin 

 55 total views,  3 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. Ils exigent ! bientôt ils exigeront d’être hébergés par les citoyens et gratuitement encore, déjà racailles en tant que clando, alors qu’en serat-il dans quelques années !

    • bientôt comme dans le Camp des Saints il faudra leur laisser nos maisons

  2. Boudiou mais comment je te virerai toussa à grand coup de pied au cul bordel ! Parce que quand même, comme souligné en titre, IL-LÉ-GAUX, et donc hors la loi qui doivent se faire virer manu militari de notre territoire sur lequel ils sont entrés IL-LÉ-GA-LE-MENT.

    C’est qui qui ne comprend la signification là qu’on leur explique ?! Alors déjà, les nourrir avec NOTRE fric, puis quoi encore, et ça se permet de la ramener en plus, hou veulent pas bouffer, ouin !! Mais perso m’en fout et contrefout, faut dessin là pour qu’on comprennent tout ce qui importe dans cette histoire ? Parce que y’a crayons en abondance et bien taillés !

  3. Je leurs en donnerez moi du goût ! un coup de pied dans leurs culs et retour immédiate dans leurs pays d’origine avec gentillesse ou sans gentillesse !
    ont est vraiment prie pour des cons en France avec toute cette racaille qui nous envahie de jour en jour ! mais les grands fautifs sont tout ces salopards de politiques qui ne pensent qu’a ce groinfré de pouvoir et de fric sur le dos du vrai peuple Français .Dehors avec toute cette sous merde humaine et manu militari et rien a foutre des LDH la liguye des hyènnes qui crache sur lesd citoyens Français et la LDH il faut aussi la fermer et définitivement . Roland L’Alsacien.

Les commentaires sont fermés.