Nice : un jeune islamiste dégrade la banderole en hommage à Hervé Gourdel

Publié le 29 septembre 2014 - par - 8 commentaires

Nous relayons ici pour info ce communiqué de Philippe Vardon, à verser au dossier pour les autruches qui croient encore à un islam de paix et d’amour…  Pendant ce temps Cazeneuve se prépare à aller fêter les 20 ans de la mosquée de Lyon qui invite des conférenciers salafistes….

 


Communiqué du 29 septembre 2014

:: Nice : un jeune islamiste dégrade la banderole en hommage à Hervé Gourdel ::

Vendredi dernier, comme près d’un millier de Niçois et parmi eux, j’ai participé à l’hommage citoyen et populaire qui a été rendu à Hervé Gourdel sur la place du Palais de Justice. A l’issue de celui-ci, la grande banderole « Hervé Gourdel – victime du terroriste islamiste » était restée accrochée sur les grilles du Palais, des dizaines de bougies continuant d’éclairer les portraits du guide disposés devant celle-ci.

C’est avec colère que j’ai appris hier que cette banderole avait été dégradée, le terme « islamiste » ayant été déchiré. Plus tard dans la soirée, le message d’un jeune musulman, n’ayant semble-t-il pas agi seul, revendiquant sur le réseau social twitter cette dégradation a été largement diffusé sur internet. Si dans un premier temps, on a pu envisager que celui-ci avait simplement cherché à masquer la vérité (car oui, ce n’est pas « stigmatiser » que de dire que l’Etat Islamique est une organisation islamiste, les mots ont un sens!), il semble en fait que la réalité est bien pire : sur son compte twitter ce jeune musulman n’hésite pas à afficher des sympathies djihadistes. Dans les échanges ayant suivi la diffusion de son message se vantant de la dégradation de la banderole, celui-ci a déclaré n’être « ni pour, ni contre l’État Islamique » mais « pour un état islamique », se demandant aussi si l’État Islamique utilise les bonnes méthodes. Ce jeune musulman, peut-être de nationalité française, se demande si l’organisation qui vient de décapiter Hervé Gourdel utilise les bonnes méthodes ! Dernière donnée très inquiétante, son message a été rediffusé plus de 1000 fois sur twitter, et placé en « favori » par plus de 400 personnes, soutenant donc sans doute son action.

Cet acte minable, portant atteinte à la mémoire d’Hervé Gourdel, n’est pas anecdotique, notamment dans ce qu’il révèle de son auteur. Il dépeint bien une certaine réalité qui s’est exprimée aussi dans les débordements islamistes des rassemblements pour Gaza cet été dans Nice, ou encore dans les dizaines de départs pour le djihad en Irak et en Syrie que connaît notre ville.

Je le répète : la lutte doit d’abord être menée dans nos frontières désormais. Et cela en commençant par refuser toute compromission avec les islamistes, qu’ils soient salafistes ou liés à l’UOIF (Frères Musulmans). Il est plus que temps que nos gouvernants et les autorités en finissent avec leur passivité… ou leur complicité.

Philippe VARDON

Print Friendly, PDF & Email

8 réponses à “Nice : un jeune islamiste dégrade la banderole en hommage à Hervé Gourdel”

  1. Avatar Mandalay dit :

    Au contenu de ce billet, il serait sans doute utile d’additionner celui de Danielle Moulins (RL + RR du 28.09.2014) et d’y ajouter aussi un article de Russia today, daté du 18 aout dernier.

  2. Avatar Mandalay dit :

    Quelques mots oubliés dans mon clavier lors de mon billet de ce matin.

    La manif « Boubakeur » de vendredi a ou aurait réunis de 3 à 400 personnes.
    Les deux manif de dimanche, on du réunir (toutes deux confondues) de 2 à 300 personnes.
    Ces chiffres sont optimistes, mais gonflons-les encore, et admettons -par hypothèse- que les organisateurs de ces trois manif ont réunis 1000 et même 1500 participants.
    C’est gentil, hein ….

    Mais, mais, (il y a toujours un « mais » quelque part), si je compare ces chiffres à ceux des populations islamisées vivant dans certains quartiers de Paris (18ème etc…), et dans les départements directement limitrophes – donc peu éloignés de Paris, … les chiffres même gonflés à l’extrême, en deviennent ridiculement faibles.
    Si la comparaison s’effectuent ensuite, sur le nombre de participants lors des manifestations anti-israeliennes, ou sur les manifestations « spontanées » à la fin de certains matches de foot, … les chiffres annoncés -mêmes gonflés- démontrent une seule chose :
    les croyants, même en se définissant comme des gens de paix, attachés à l’amour et à la tolérance, …approuvent par leur absence et leur silence, les actions de l’EIL, et pour le reste, ils nous disent n’en avoir rien à faire !

    Ce ne sont pas 1000 ou 1500 personnes (chiffres volontairement gonflés et donc inexacts) sur plusieurs millions, qui pourront me démentir.

  3. Avatar Juju dit :

    Message aux musulmans :

    Continuez à soutenir les islamistes (avec qui vous prétendez pourtant ne rien avoir), mais inutile ensuite de vous placer comme les « pauvres victimes » de l’islamophobie dès qu’on vous associe aux terroristes. Vous ne récoltez que se que vous semez. Et il est trop tard pour essayer de nous cacher le vrai visage de l’Islam, car trop de gens le connaissent maintenant. Cessez alors de nous prendre pour des imbéciles.

  4. Avatar Nagau06 dit :

    A la radio, les barbus « bien élevés » disent ne pas vouloir d’amalgame ,et crient que islam veut dire amour….une de mes collègues de boulot en était du coup d’ailleurs persuadée…je lui ai sortie la définition sous wikipédia de la traduction du mot, elle est restée bien bête….même là ils mentent et tentent d’embobiner…je lui ai dit qu’en faisant un peu de logique…comment un gars pédophile qui faisait la guerre à tout ce qui bougeait pouvait répandre le mot « amour » puisque ce n’était pas dans son état d’esprit. Et donc le coran étant rédigé sur les messages qu’il a fait passer et qui est censé refléter son mental ne pouvait logiquement pas véhiculer paix et amour..

    • Avatar Christine Tasin dit :

      oui Nagaud, ne pas perdre une occasion de démontrer que l’islam est une saloperie et bien pire

    • Avatar ismael dit :

      L’islam est une religion basée sur le rite sacrificiel d’un bouc émissaire, tout comme les autres, d’ailleurs, avant que Maimonide et Thomas d’Aquin, entre autres, ne les plient, il y a déjà des siècles, à accepter la dialectique historique Les origines de l’islam idéologique algérien
      Les plus radicaux affirment que c’est l’islam en lui même qui pose problème. Les autres nuancent en cherchant l’origine de cette sclérose sociale née de cet esprit ankylosé, non pas dans le Coran dont ils se gardent bien de remettre en cause sa révélation divine, mais ils situent l’origine de cette décadence et cette désolation sociale dans la rupture définitive de l’exégèse de toute approche rationnelle qu’Averroès avait pourtant fortement recommandé aux temps des Almohades mais dont le calife, pour raisons de trône, préféra prendre le parti des ouléma qui considérèrent le philosophe comme hérétique.

      Ibn Rochd finit donc en exil au grand bonheur des ancêtres d’Abbasi et autres Kardaoui qui retrouvèrent le terrain déjà peu conquis et maigrement défraîchi par la logique aristotélicienne réhabilitée par le philosophe. L’exil de l’intellectuel qui remet en cause tout système en vase clos ne date donc pas de 1962. Il est plusieurs fois séculaires !

      Ibn Khaldoun nous rappelle que l’islam, en lui-même, n’est pas la cause de cette ankylose. Peut être ! Il précise que si l’islam est devenu paralysant, c’est parce qu’il a déjà été paralysé. C’est-à-dire, l’absence totale d’hellénisation par un comportement philosophique déjà trop élitaire mais aussi persécuté et, notamment, le fait qu’en dehors de la construction des mosquées et des medersa pour l’apprentissage du Coran, les califes, sous contrainte ou par conviction, ne se souciaient guère de la construction des universités et autre écoles d’apprentissage proprement profane. Les chaînes de l’esprit ne datent donc pas d’hier ; elles sont vieilles de plus de huit siècles ! Difficile d’extirper les jougs de l’esprit qui baigne toujours dans un monde régi par l’irrationnel depuis si longtemps !

      La rupture de 1492 n’a fait qu’enfoncer le monde musulman (Afrique du Nord) davantage dans le repli spirituel, la fuite de la réalité historique et ses péripéties dialectiques et ce, en versant dans une autre prison de l’esprit qui s’avère être finalement, carrément une auto condamnation à la perpétuité spirituelle ! C’est l’expansion des voies de l’ascèse, refuges des différentes Tarîqat proposés à la masse nord-africaine, préparant, ainsi et par l‘inertie, un terrain propice aux différentes colonisations successives qu’a connues l’Afrique du Nord. L’Africain du nord arabisé est complètement anesthésié !
      En conclusion l’islam est une idéologie fascisante qui incite à la haine voir à la mort de l’autre sous entendant le non musulman,l’islam prêche l’exclusion,la haine ;l’arriération;le sous développement,l’ignorance et ce n’est pas par hasard que le monde musulman est à la traîne!

  5. […] contenu du billet relatant la dégradation de la banderole d’hommage à Hervé Gourdel par un islamiste, il […]

Lire Aussi