Trop d’immigrés : l’Autriche veut la suspension de Schengen et fermer les frontières -Traduction Steve Preve

vote UDC-9-fevrier-contre-immigration-de-masse-215x300 (1)L’opération « Mare Nostrum » et la gestion de la situation d’urgence  des réfugiés par l’Italie ne rend pas seulement furieux les maires et les gouverneurs italiens. Même l’Autriche n’en peut plus de ce qui se passe à ses frontières. A tel point que le gouvernement autrichien négocie actuellement avec Bruxelles la suspension temporaire des accords de Schengen et la réintroduction des contrôles le long de la frontière avec l’Italie.

Vienne a fait savoir qu’en 2014 il y a déjà eu  4.700 étrangers arrêtés dans le pays ; presque tous ont été rejetés en Italie, soit une moyenne d’environ 30 personnes renvoyées chaque jour au-delà de la frontière. Sur les personnes arrêtées, 300 seulement ont demandé l’asile politique en Autriche. Pour cette raison, le ministre de l’Intérieur Johanna Mikl-Leitner et les gouverneurs de Salzbourg, du Burgenland, de la Basse et de la Haute-Autriche n’excluent pas la réintroduction des contrôles aux frontières, tandis que leur collègue du Tyrol Guenther Platter souhaite au contraire des contrôles ciblés et non pas des « ratissages ».

A la frontière, en attendant, la situation est toujours plus difficile: le syndicat de la police COISP parle explicitement de «situation d’urgence» au commissariat de Brenner. « Aux mois de Juillet et Août, les autorités autrichiennes ont renvoyé en Italie, plus de 1.400 étrangers, et en Septembre le nombre dépasse largement 700. » D’après le COISP, « la situation actuelle, déjà critique en elle-même, s’est encore détériorée du fait que lorsque l’étranger refuse de se soumettre aux empreintes digitales prévues par la loi, une plainte doit être déposée», plainte qui entraîne d’importantes difficultés administratives et d’organisation.  « Les membres de la police – poursuit le communiqué – sont alors obligés de rechercher un interprète parmi leurs propres connaissances…  ( cuisiniers, serveurs, pizzaiolos…). »

« Les chiffres – souligne le COSIP – sont impressionnants: au cours des deux derniers jours, 80 étrangers ( 50 Syriens et Érythréens.) Sans parler des enfants. Cette situation ne peut pas retomber sur les épaules des collègues, laissés seuls à gérer un flux migratoire aux proportions inégalées ».

Maurizio Fugatti, membre de la Ligue du Nord du Trentin dénonce le fait que «Le gouvernement a abandonné la police à son sort, et au col du Brenner aussi, la situation est en train de s’effondrer. Solidarité envers les policiers qui travaillent au col du Brenner dans une situation difficile et sans moyens et installations. Que le gouvernement se réveille et ne laisse pas les policiers en plein désarroi !  »

« Que l’Italie, a poursuivi Fugatti, prenne exemple sur l’Autriche, et commence à envisager la fermeture de toutes les frontières, étant donné la nouvelle selon laquelle  l’Autriche est en train de discuter la suspension de Schengen. Compte tenu de l’extraordinaire vague de migrations provoquées par « Mare Nostrum », a proposé le représentant de la Ligue du Nord, il faut  immédiatement suspendre cette opération criminelle et fermer toutes les frontières. Nous ne pouvons pas continuer à être le seul pays de l’UE à supporter ce fardeau. »

 

Traduction Steve Preve

 39 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Bonsoir FRANCOISE !
    Je vous rassure ,tout le monde pense cela et c’est la vérité…
    Bonne soirée a vous .Roland L’Alsacien.

  2. Si des immigrés arrivent d’orient, et qu’ils sont chrétiens, alors oui ils faut les aider, en revanche si ce sont des musulmans, ils n’ont aucuns besoin de notre aide, pour cela ils ont la ligue arabe, ça devrait leur suffire, qu’ils aillent pleurer misère auprès de la ligue arabe qui est riche a milliards de dollars, mais pas en Europe, nous n’en avons pas besoin, pardonnez cette islamophobie mais c’est ce que je ressens au plus profond de mes tripes.

  3. Une chose est certaine, les européens prennent chaque jours de plus en plus conscience du danger de l’immigration. Il faut que ça continue, car on ne peut plus nier tout ça.

  4. A quand la France va enfin fermer toute ces frontières et foutre dehors tous les nuisibles ?
    jamais ! vu les lèches babouches qu’ont a tous au pouvoir …
    Roland L’Alsacien…

  5. « Et nous, alors? Nous allons en avoir…..  » Pourquoi ce futur? L’histoire nous apprend que lorsqu’on fait silence quant aux effet possibles sur la France d’événements de plus grande ampleur, c’est que le mal est avancé. Selon le modèle « Nuage de Tchernobyl » , il est probable qu’ on apprendra bientôt que des dizaines de milliers de réfugiés sont déjà parmi nous.

  6. Pour les Érythréens, la Suisse peut être, quand aux Syriens, si ce sont des braves gens qui fuient une mort atroce, ceux là il faut les accueillir en Europe…

  7. qui avait parle de robinet? youpi ca commence ..et nous alors? et bien nous allons en avoir d avantage…

Les commentaires sont fermés.