Sarcelles : le préfet de Paris et le gouvernement auraient-ils peur des pro-palestiniens ?

Publié le 21 juillet 2014 - par - 18 commentaires

France Gaza ProtestJe romps la trêve estivale, gravité de la situation oblige, pour commenter les événements de Sarcelles.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/07/20/01016-20140720ARTFIG00158-barbes-sarcelles-la-contagion-de-la-violence.php

On découvre dans cet article du Figaro des éléments incroyables : 

Il a fallu attendre 16 heures (oui vous avez bien lu, 16 heures !) pour que l’ordre de faire les premières interpellations soit donné.  On comparera avec l’efficacité préfectorale lors des manifestations interdites  le 14 septembre où des cordons de policier quadrillaient la place pour arrêter les éventuels contestataires ou encore le 9 juillet dernier, quand des cordons entiers de policiers avaient l’ordre de nous empêcher de stationner fût-ce 5 minutes devant la place de l’hôtel de ville…

La manifestation était interdite mais on n’allait pas interpeller tout le mondeIls n’étaient qu’une quarantaine au début. Ah bon ? Et pourquoi ? Est-ce que les 73 identitaires présents sur le toit de la mosquée de Poitiers n’ont pas été interpellés ?

Quant à la question d’interpeller la quarantaine de militants présents dès le début, impossible répond la préfecture. «Un samedi en plein après-midi à Barbès? Les autres seraient arrivés illico», estime-t-on chez le préfet. Ils ne cachent même plus leur peur…  Ceci explique sans doute tant de choses…  Mais ces lâches sont en train de creuser notre tombe !

Synagogue prise comme cible, épicerie casher brûlée, pharmacie juive et bar tenu par des juifs brûlés. Mais l’antisémitisme ne serait pas lié à l’islam ni au Hamas, selon Cazeneuve, Valls et compagnie et nous serions d’infâmes racistes de le dire, au point que Taubira (alias le Ministère public) prêche une sévérité absolue contre ceux qui disent la vérité de l’islam.   

On a dissous les associations nationalistes pour bien moins que ça. On attend à présent que Valls en fasse autant du NPA (qui a osé appeler à manifester malgré l’interdiction et les troubles du week-end précédent) et des associations palestiniennes.

Et, comme je le disais il y a un peu plus d’un an, en cas de terrorisme ou d’émeutiers cassant, brûlant, agressant, tuant… il faudra bien que l’armée fasse son travail et les arrête par la force, comme ils l’ont fait pour Merah.    Il faudra bien aussi que la pratique publique et la visibilité de l’islam soit interdite puisqu’elle nourrit fanatisme, émeutes, contestation et haine de la France. Pourtant, selon Bérengère Maguet, conseillère technique à Synergie-officiers (classé à droite), les trois quarts des manifestants, des jeunes de moins de 20 ans, «ne savent même pas situer la Palestine sur une carte. La manifestation dépassait l’enjeu du conflit israélo-palestinien. Quand on s’en prend à des symboles comme les voitures de police, on attaque l’État français et la République.» On peut raisonnablement penser que dans les mosquées, en ce moment, il y a surchauffe et que, ici ou là, il y a contravention délibérée à la loi de 1905 qui prévoit explicitement le cas :

Tout ministre d’un culte qui, dans les lieux où s’exerce ce culte, aura publiquement par des discours prononcés, des lectures faites, des écrits distribués ou des affiches apposées, outragé ou diffamé un citoyen chargé d’un service public, sera puni d’une amende de 3 750 euros. et d’un emprisonnement d’un an, ou de l’une de ces deux peines seulement.

 

La vérité du fait diffamatoire, mais seulement s’il est relatif aux fonctions, pourra être établi devant le tribunal correctionnel dans les formes prévues par l’article 52 de la loi du 29 juillet 1881. Les prescriptions édictées par l’article 65 de la même loi s’appliquent aux délits du présent article et de l’article qui suit.

 

Article 35

Si un discours prononcé ou un écrit affiché ou distribué publiquement dans les lieux où s’exerce le culte, contient une provocation directe à résister à l’exécution des lois ou aux actes légaux de l’autorité publique, ou s’il tend à soulever ou à armer une partie des citoyens contre les autres, le ministre du culte qui s’en sera rendu coupable sera puni d’un emprisonnement de trois mois à deux ans, sans préjudice des peines de la complicité, dans le cas où la provocation aurait été suivie d’une sédition, révolte ou guerre civile.

 

 

Article 36

Dans le cas de condamnation par les tribunaux de police ou de police correctionnelle en application des articles 25 et 26, 34 et 35, l’association constituée pour l’exercice du culte dans l’immeuble où l’infraction a été commise sera civilement responsable.

De quoi dissoudre un certain nombre d’associations cultuelles/culturelles et fermer un grand nombre de mosquées, non ?

Allez Cazeneuve, chiche ! D’autant qu’il y a le feu au lac, ils veulent à nouveau manifester samedi prochain… 

Christine Tasin

Print Friendly, PDF & Email

18 réponses à “Sarcelles : le préfet de Paris et le gouvernement auraient-ils peur des pro-palestiniens ?”

  1. Avatar pirlouit dit :

    méme pas possible de te reposer.mais qu’ils continuent ces billes qui gouverne seront obligés devant toutes ces attaques de montrer aux vrais francais qu’ils sont pro islam et pour l’anéantissement de notre culture qui meurt.cazeneuve est au pied du mur comme tu dis chiche le collabo.bises.

  2. Avatar parisienne dit :

    Pourquoi toutes ces meutes de sauvages se gêneraient alors qu’une grande partie de la gauche, les défend depuis des décennies, et que leur livre sacré , leur fait croire, qu’ils sont les maitres du monde et que la terre entière leur appartient…,quand lors de la manifestation de barbés, certains tentent d’entrer à Lariboisière, voici la réponse apportée à une personne qui les interpellait: « c’est un hôpital sionniste »… établissement fréquenté en majorité par leurs frères moins exigeants!!! De même, qu’à sarcelles , les distributeurs de billets sont vandalisés , toujours parce que « sionnistes… De quoi se tordre de rire, si la situation de notre pays n’était pas aussi grave!
    Mercredi et samedi il semblerait que des manifestations soient de nouveau organisées , et bien sûr les déprédations qui vont avec … et si un jour une contre manifestation était organisée ?Les Français sont-ils prêts à défendreleur pays et leur civilisation , le problème est là!!!!

  3. Avatar Bébert dit :

    «Le 9 juillet dernier, quand des cordons entiers de policiers avaient l’ordre de nous empêcher de stationner fût-ce 5 minutes devant la place de l’hôtel de ville.»

    A ce sujet, voici une curieuse déclaration de la préfecture de Paris :

    Les gens le savent peu, mais participer à une manifestation interdite est un acte légal, rétorque la préfecture. En effet, l’interdiction préfectorale ne peut concerner le rassemblement en lui-même, mais seulement le fait pour la foule de se mettre en mouvement.

    http://www.metronews.fr/info/heurts-a-barbes-lors-de-la-manifestation-pro-palestinienne-la-prefecture-de-police-dit-avoir-rempli-son-objectif/mngt!UhSx1jqkG4f3U/

    • Avatar Christine Tasin dit :

      très intéressant et instructif en effet ! alors ils n’auraient pas dû nous interdire de nous rassembler sur la place de l’hôtel de ville on s’en souviendra !!! Merci de l’info Bébert

    • Avatar PELGRIN dit :

      Donc, si je comprends bien, la prochaine fois, Christine doit organiser un « sit-in » et non pas une manif ! tous assis… devant la cible : pas de délogement possible par les forces de l’ordre ! c’est bon à savoir. Cordialement

  4. Avatar moka dit :

    En tout cas avec un comportement de sauvageon pareil les musulmans ne font que acroitre chaque jour le soutien à Israël et certains donnent raison aux israéliens de faire la guerre aux terroristes du hamas.J ai été étonnée d ailleurs du nombre d internautes qui soutiennent Israël et leur donne raison de mener une guerre contre les terroristes du hamas, franchement je pensais pas que cela puisse arriver.Les palestiniens sont endoctoriné s , manipulés par ces terroristes sans foi ni loi, ils dn sont les premières victimes de ces pourris qui se fichent complètement d eux, juste bon de servir de chaire à canon pour sensibiliser les naïfs européens au sort des pauvres palestiniens. Je suis en colère car aucun organisme pro palos ou musulmane ne condamne le comportement immorale du hamas qui sont les seuls responsables des morts de femmes et enfants. Le comble dans tout cela l Égypte est l un des seuls pays islamiques à condamner le comportement irresponsable et terroriste du hamas, une partie des médias égyptiens donnent raison à Israël de se débarrasser de ces terroristes.Voir article sur europeisrael.

    • Avatar Rigdebert RINOCERO dit :

      L’Egypte n’est plus gouverné par les Frères musulmans. Heureusement d’ailleurs pour le peuple égyptien. Quant au Hamas c’est le plus mauvais avocat de la cause palestinienne. Il prétende résister contre le peuple israélien, mais les israéliens ont quitté la bande de Gaza et au demeurant les roquettes visent indistinctement les militaires israéliens comme la population civile. Les mouvements palestiniens mettent en vacant les victimes civiles palestiniennes, en oubliant toutefois de préciser que les pas de tir des roquettes sont situées au milieu d’immeubles d’habitation , d’écoles ou d’hôpitaux ce qui augmentent considérablement le nombre de victimes. Quant au blocus c’est vrai que c’est dur pour la population palestinienne, mais il n’y aurait pas de blocus si le Hamas rentrait dans une logique de négociation de Paix ce que refuse complètement ce mouvement qui isolé sur le plan diplomatique et probablement contesté par une grande partie de la population, se sert de ce conflit et de l’émotion suscitée par les victimes civiles pour ressouder la population gazaouie derrière lui.

  5. Avatar Alexander dit :

    La France humiliée, martyrisée. Je suis meurtri par toute cette sauvagerie. Ces politiques ne mériteraient pas un autre sort que Mussolini…Je suis vraiment en colère.

  6. Jack Jack dit :

    « Face aux violences islamiques sur notre sol, une seule solution : la force ! » écrit Maurice Vidal sur RL : http://ripostelaique.com/face-aux-violences-islamiques-sur-notre-sol-une-seule-solution-la-force.html
    Oui mais… les forces de l’ordre resteront du côté du gouvernement, et l’armée ne bougera pas, sauf à donner un coup de main aux forces de l’ordre sur requête du premier minister et du minister de l’intérieur.
    Voilà la situation telle qu’elle est, tant qu’un CHEF (sans doute pas encore né) ne sortira pas de l’ombre.
    Et alors il faudra commencer par assainir les forces de l’ordre et l’armée des pratiquants de la religion d’amour… 25 %? 30 % ? de plus en plus %…

  7. Avatar Roland L'Alsacien dit :

    AH-HA !!! MOKA ! comme ont ce retrouve ? comment allez vous ?
    j’éspère bien,
    ont a bien discuter sur europe-Israel n’est pas ? Bonne soirée a vous et a bientôt.Shalom et Ainsi soit t’il.Roland L’Alsacien.

  8. Alain Alain dit :

    Mais bien évidement qu’ils ont peur, doivent tous se faire dessus, préfets, sinistres et GrosToutMou en tête ! Maintenant qu’ils voient le fruit de leurs traîtrises et dhimmitude et lèche on sait quoi, des précédents au surtout présent Traître-en-Chef, savent plus quoi faire, certainement attendent instructions de leurs maîtres. Et bien évidement, bien planqués et protégés.

    Et enragés de ne pouvoir blâmer les vilains méchants nauséabonds de Patriotes pour les actes de leur crevures chéries et chouchoutées. Oh que ça démange, même si ai pu grattouiller un peu, ça démange toujours autant sinon plus !

  9. Avatar DURADUPIF dit :

    Qui a dit fort avec les faibles ? Nonobstant que force n’en est pas restée à la Loi. Emeutes islamistes anti Françaises interdites…par Le Plus haut niveau de La République. Quel désaveu ! Où ils ont mené La France !

  10. Avatar Aaron dit :

    Décidément voilà donc un préfet préposé aux âneries….mais de façon volontaire et sciemment !!

  11. Avatar kovac dit :

    Demain nouvel autorisation signer par notre gouvernement pour une nouvelle manifestation si par malheur il y a encore de la casse les victimes au lieu de déposer plainte contre les casseurs ou les organisateurs qu’ils déposent plaintes contre les signataires puisque nous avons eux des exemples le week end dernier et pendant la coupe du monde dans plusieurs ville !

    • Avatar Nagau06 dit :

      Bien vu…au même titre qu’on est condamnable si on a laissé quelqu’un ivre prendre la route. On est tenu pour responsable si un accident se produisait. Au même titre que la Seita a fait l’objet de procès parce que des fumeurs n’arrivaient pas à arrêter et qu’ils sont décédés. Je crois malheureusement qu’en fonction des demandeurs de manif on peut être sûr que ça va dégénérer, donc la préfecture en leur autorisant ces manif, valide une forme de non assistance à personne potentiellement en danger…tout citoyen lambda doit pouvoir se retourner du coup contre l’Etat pour avoir accordé la possibilité de dégrader son propre bien. Une jurisprudence à mon sens est à trouver. Lorsqu’on roule on doit être assuré pour tout dégât qu’on peut causer, on a bien une assurance famille des fois que le chiens fasse des dégâts chez le voisin, ou que nos gosses fassent des betises, il devrait y avoir un système d’assurance obligatoire pour toute manif….non? car de toute manière dégradation est automatique !!

  12. Avatar Françoise dit :

    Il y a une chose que je ne comprend pas comment se fait-il que le tribunal administratif soit désigné pour interdire toute manifestation, alors que cela devrait être le rôle de la préfecture et du préfet de Paris ! de toute manière le pouvoir actuel est incapable de contenir une telle manifestation mais en revanche quand il s’agit de faire interdire une manif patriote alors là c’est extrêmement facile !

  13. Avatar pugnacite dit :

    Tant que les Français soit par idéologie soit par lâcheté privilégieront la politique de l’autruche ,les invasions barbares perdureront et nous arriverons à un stade où le projet politico-religeux Muzz nous sera imposé .Nous serons alors inféodés .

  14. […] lire : Sarcelles : le préfet de Paris et le gouvernement auraient-ils peur des pro-palestiniens ? par Christine Tasin pour Résistance […]

Lire Aussi