L’imposture de l’enseignement du code informatique à l’école primaire

Publié le 18 juillet 2014 - par - 2 commentaires

animateur_m1-2https://fr.news.yahoo.com/code-informatique-enseign%C3%A9-primaire-d%C3%A8s-rentr%C3%A9e-065423157.html

 

De deux choses l’une : ou  bien c’est une priorité nationale et elle doit être enseignée à tous -et non de façon facultative- sur le temps scolaire, afin de garantir l’égalité républicaine. Ou bien c’est un outil destiné à autre chose.

Puisque c’est facultatif, c’est forcément destiné à autre chose : peut-être  à mettre encore un peu plus d’huile dans l’engrenage « école = n’importe quoi » ? Surtout si la dite école permet à des associations et donc à des électeurs du PS de trouver un filon d’or et, pour ne pas fâcher les autres associations proposant makramé, lutte contre le racisme, initiation au rap … qui perdraient leurs parts de marché si le temps péri-scolaire était réservé à l’initiation informatique, on en fait un élément facultatif laissé au choix… 

Question subsidiaire mais fondamentale que nous ne cessons de poser : qui se préoccupe de savoir qui on envoie devant les enfants ? Qui va demander un extrait de casier judiciaire ? qui va vérifier qu’un pédophile en puissance n’a pas portes ouvertes à l’école  ?  Qui va demander un entretien vérifiant que celui qui sera, forcément, enseignant de fait, même s’il n’a pas le bac plus 5 requis par ailleurs parle français, correctement ?  Nous savons par exemple qu’à la Ville de Paris, n’importe qui peut être animateur du temps péri-scolaire, la seule condition étant d’avoir 18 ans…

On a fait exploser le meilleur système de formation des maîtres qui ait jamais été, l’école normale d’instituteurs, pour le remplacer par des instituts formant au respect de la différence et à l’épanouissement de l’enfant-roi plus qu’à la didactique de la lecture-écriture,  formant des nullissimes en orthographe  ou en calcul,  validés néanmoins et reçus :  

http://resistancerepublicaine.com/2013/hollande-recrute-des-enseignants-qui-ont-4-sur-20-de-moyenne/

Et dans le secondaire ce n’est pas mieux !

http://resistancerepublicaine.com/2013/hollande-peillon-recrutent-deliberement-des-profs-nullissimes-pour-vos-enfants/

Bref, l’école, depuis Jospin en 1988, va de Charybde en Scylla. Il est de plus en plus nécessaire de protester, non pas au Ministère, mais dans les rectorats et écoles eux-mêmes, et de former avec les autres parents des classes de vos enfants, un mur de contestation et de refus.

A la rentrée, que chaque parent cesse de dire béni-oui-oui à tout et se fasse entendre, c’est la seule façon de protéger vos enfants. 

Christine Tasin

Print Friendly, PDF & Email

2 réponses à “L’imposture de l’enseignement du code informatique à l’école primaire”

  1. Avatar SPARTAC dit :

    Bien chère Christine,

    je reconnais bien là un de tes chevaux de bataille et je partage totalement ton analyse de la situation.

    Durant toute l’année scolaire 2013/2014, avec mon épouse nous nous sommes battus contre l’usine à tuer nos enfants qu’est devenue l’Education nationale.

    Nous avons affronté un « directeur » d’école primaire et une pseudo-enseignante, une « inspectrice » d’académie locale et même la « direction » académique. Je mets de guillemets car je ne leur reconnais aucun droit de porter ces titres.

    Le « directeur » d’école a tenté de me traîner en justice quand j’ai manifesté mon désaccord face à du prosélytisme musulman dans l’école. C’était sans compter avec mon expérience du système … il en a été cette fois pour ses frais !

    Nous avons ensuite fait l’objet de sa part, d’un acharnement visant à nous faire signaler auprès des services sociaux, comme parents indignes, avec tous ce que cela implique comme emmerdements, encore une fois nous lui avons mis dans le baba .

    Quand un jour, après de nombreuses sollicitations financières, j’ai demandé à  » l’institutrice  » de notre fils, de nous donner quelques précisions au sujet de l’intervenant dont il fallait financer la venue dans la classe, celle ci a poussé des cris d’orfraie en appelant son  » directeur  » à son secours, alléguant que je l’agressais. Je suis passé à deux doigts de la garde à vue !
    Quand mon épouse lui a demandé ce qu’il adviendrait de notre fils si nous refusions de payer cette contribution, elle lui a répondu que  » Erwann serait placé dans une autre classe afin qu’il n’assiste pas à la conférence « . Si je m’étais trouvé sur place, …….. garde à vue !

    Pour ces faits, nous avons signalé cette « enseignante » auprès de l’académie, ainsi que pour avoir imposé aux enfants, le visionnage de deux films interdits aux moins de 10 ans ; notre fils âgé de 8 ans était scolarisé en classe CE2. ( Film propagandiste : Sur les chemins de l’école et un film docu fiction  » Les gladiateurs  » )
    Le corporatisme primaire ( sans jeu de mots ! ) a joué comme d’habitude et nous sommes passés pour les emmerdeurs de service étant donné que les autres parents, dans leur écrasante majorité, sont des boeufs décérébrés (pléonasme pour les musulmans ! ) qui ont des enfants car ils ne veulent pas avoir de chien… !

    Inutile de dire que cette année scolaire passée, s’est déroulée dans une ambiance exécrable.
    Au final, notre fils doit se retrouver à la rentrée, dans une classe à 99% musulmane, que les  » enseignants  » en poste ont fabriquée de tout pièce, pour se débarrasser des éléments nuisibles, et refilée au petit nouveau qui débarquera en septembre. Pour lui ce sera Good morning Bagdad !

    Et pour notre fils ce sera Good morning… at Home, car il est hors de question qu’il serve de sac de frappe… Je vais mettre ces vacances d’été à contribution pour mettre en place un enseignement à domicile.

    J’envisage même d’ouvrir un blog afin de propager cette solution dans tout le pays.

    Ceci étant que continuerai à chaque occasion, à combattre le système en place; même face au comportement de dhimmi d’une masse de français de souche.

    Semper Fi

    • Avatar Christine Tasin dit :

      Ton expérience, Spartac est et épouvantable et sonne comme un coup d’alarme supplémentaire. Je publierai ton commentaire comme post fin août afin que d’autres parents comme toi puissent réagir aussi et, pourquoi pas, échanger pour ceux qui se retrouvent dans ton coin des aides et recettes, il va falloir mutualiser nos forces on n’a plus le choix. Tu as mon télépone n’hésite pas d’ici là à m’appeler si besoin ou envie. Courage

Lire Aussi