Etat de non-droit à la Goutte-d’Or : ouvrons les yeux !

Publié le 8 juillet 2014 - par - 1 commentaire
Communiqué de Presse du Front National de Paris – 7 juillet 2014

« Les voyous tiennent le quartier. Ils volent à Barbès. Ils vendent à Barbès », témoigne un policier du commissariat de la Goutte-d’Or, aujourd’hui, dans Le Parisien. Vols, drogues, ventes à la sauvette, … Voilà ce qu’est devenu le quotidien des quartiers-Nord de la capitale – quotidien face auquel les forces de l’ordre sont désormais impuissantes, abandonnées par leurs responsables politiques.

Mercredi dernier, ce sont près de 200 individus qui ont encerclé, caillassé et gazé des policiers qui intervenaient lors d’une bagarre au couteau. Ces policiers ont dû, pour s’extirper de la foule, avoir recours à une grenade de désencerclement…

Alors que le gouvernement de Manuel Valls continue de faire la sourde oreille, des zones entières du territoire se transforment en « Etats de non-droit » (Christophe Tirante, secrétaire national de l’UNSA-Police Paris).

Le Front National, lui, n’a eu de cesse, et ce depuis bien longtemps, de sonner le tocsin contre ce qui constitue un véritable ensauvagement de la Nation.

Face à l’immobilisme coupable des responsables politiques de gauche comme de droite, nous mobilisons, en ce moment même, nos militants sur le terrain pour dénoncer l’insécurité triomphante à Paris. Un tract spécifique dénonçant la multiplication des ventes à la sauvette est ainsi en cours de distribution.

Télécharger le tract

Hidalgo ? Bien trop occupée à financer le Ramadan…

Print Friendly, PDF & Email

Une réponse à “Etat de non-droit à la Goutte-d’Or : ouvrons les yeux !”

  1. Jack Jack dit :

    Merci Christine d’avoir publié ce communiqué. Quand nous habitions Paris, j’aimais bien me ballader à Barbès, pourtant déjà bien coloré, toutefois encore paisible… L’invasion a pris le dessus…

Lire Aussi