Le puritanisme est en train d'atteindre la mode… Par Olivia Blanche

puritanismeLe puritanisme est en train d’atteindre la mode, domaine jusque là préservé… Cette semaine dans la supplément féminin de mon journal du samedi, on peut lire vis-à-vis de la photo d’un mannequin portant un top dentelle sur une brassière en tulle plumetis : « Notre Conseil : si vous ne voulez pas montrer trop de peau, glisser une chemise en mousseline noire sous le top »…

Je dois dire qu’il s’agit d’une première ! Jamais, jusque à ce jour je n’avais trouvé de « Conseil » de cette nature. Il faut prêter attention à ces changements, qui s’opèrent de manière subtile, presque à notre insu, et passent inaperçus – et sans conséquence – au plus grand nombre. Sachons lire entre les lignes !

Olivia Blanche

 180 total views,  2 views today

image_pdf

3 Commentaires

  1. « la photo d’un mannequin portant un top dentelle sur une brassière en tulle plumetis »
    Euh oui… Ça serait possible de parler un langage compréhensible par nous autres les imbéciles de mâles ?
    Parce que sans ma femme, je n’aurai même pas su de quoi que c’était que ce truc !
    Mais à part ça, suis bien d’accord avec vous, et d’ailleurs, j’avoue, quand je vois des musulmans baver sur ma femme… Ça me fait toujours rire !
    Car ils sont très faux culs tout de même, ils prônent la pudeur extrême, mais ça ne les empêche pas d’entrer en ébullition quand ils voient ma tendre, douce, et, TRÈS belle Graziella (qui est très coquette)
    Et si elle est en moto avec moi… C’est pire !
    Une très belle femme tout de cuir vêtue, ça les fait presque tomber dans les pommes.
    (moi ça me fait un effet beaucoup plus positif dont le résultat est prévu pour novembre 😉 )

    • Nan mais vas-y, fais-nous tous baver pendant que tu y est, tortionnaire ! :mrgreen:
      Mes respects à Graziella (pas envie de me prendre pains même virtuels par mon homologue moi hein).

  2. Ah la vache ! Bon ben alors MON conseil : Mesdames, montrez autant de peau que vous le voulez, et aux plus gênes (hein les soumis !) de dégager. Parce qu’ils ne vont pas nous faire régresser, NOUS, sommes libres.

Les commentaires sont fermés.