Marre de l'image de la France véhiculée et en Algérie et en France, par Jeanlg75

    Algeriefrancaise     En ce moment même, en Algérie, il y a une grande promotion pour un livre « Le cinéma algérien et la guerre de libération« , de  Adda Chentouf, sur tous les films algériens  après l’indépendance, avec en toile de fond la guerre de Libération nationale.

 

Son objectif est de  » témoigner sur les souffrances subies par le peuple algérien comme l’oppression, la torture et les génocides, ainsi que de mettre en exergue les sacrifices du peuple dans le but d’acquérir l’indépendance et recouvrir la souveraineté nationale. »

« Oppression », « torture », et même « génocide », voilà l’image de la France et du peuple Français qui est cultivée en Algérie. Je ne reviendrai pas sur le fait « qu’avant » l’Algérie était Française en voie de développement, puis « après » ce fut une nation indépendante mais gangrénée par la corruption, sous développée au niveau social, sanitaire et économique : le FLN avait le pouvoir pour 70 ans.

Il suffit de voir, aujourd’hui, la place qu’occupe la femme en Algérie, le faible taux d’alphabétisation de la population, la place de l’islam et le niveau de démocratie de  ce pays pour comprendre.

 

Cet auteur, qui enseigne aussi en faculté, dit lui-même qu’il a été obligé d’écrire ses livres en langue Arabe dès 2012, « vu le recul du français en Algérie« .  L’actuel pouvoir politique a, depuis au moins 20 ans, tout fait pour interdire l’enseignement du Français, bref, tout fait pour Arabiser l’Algérie pour mieux effacer la trace de la « civilisation Occidentale Française » de leur histoire.

 http://www.journauxalgeriens.fr/elmoudjahid.php/

 

 En France aussi, le parti socialiste n’a plus à démontrer son révisionnisme de l’histoire de France

 « La France devrait tout aux immigrés« 

« La France se serait construite avec les immigrés« 

« La France devrait se reproduire avec des immigrés » (le métissage que Sarkozy, les Julien Dray et les Hollande affectionnent)

 

La France a, paraît-il, le visage, la religion et le prénom des mohamed merah ou des medhi nemmouche quand c’est pas des Malik Tahar-Chaouch des « Indigènes de la république » qui écrit  » Les élections européennes et la montée du FN : un vote de race« 

http://indigenes-republique.fr/les-elections-europeennes-et-la-montee-du-fn-un-vote-de-race/

 Ou encore des Farida Belghoul et des Houria Bouteldja qui confirment, par écrit, ce que des Français ont simplement dénoncé et qui furent condamnés ou convoqués devant un tribunal correctionnel pour cela ! Ci-dessous, Houria Bouteldja écrit noir sur blanc que la présence des musulmans en France constitue bien une « menace politique » (à notre république laïque) liée au nombre de musulmans uniquement :

« Depuis l’affaire de Creil (voile islamique -1989), l’État démultiplie la geste républicaine et les lois raciales sous le blanc vernis de la laïcité traduisant ainsi sa volonté de réaffirmer son empire sur six millions de musulmans. Il exprime aussi sa crainte que ceux-ci, forts de leur potentielle autonomie cultuelle ne finissent par lui échapper complètement en s’autonomisant sur le plan politique. »

Oui, vous avez bien lu, pour une musulmane, les lois Laïques de la République Française, ne sont que des « lois raciales » qui tentent de s’imposer aux 6 millions de musulmans.

http://indigenes-republique.fr/a-farida-belghoul-et-aux-heritiers-de-la-marche-des-beurs-deuxieme-partie/

 

Jamais un Français n’a nommé un autre Français d’Algérie « indigène ». Il n’y a que des Jamel Debbouze, les Houria Bouteldja et la gauche française qui utilisent ce terme péjoratif et raciste. Alors Hollande il a invité qui exactement, des Algériens ou des indigènes ?

Jeanlg75

 120 total views,  1 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. pardon j’ai oublie merci à mme tasin et emma (désolé j’ai pas vu le nom en dessous du commentaire )

  2. Les Français ont une autre mauvaise image qui leurs col de plus en plus à la peau, c’est d’être des libertins et des infidèles (à leur conjoints ou conjointes) en puissance. De plus en plus de clubs échangistes/libertins qui ouvre en France (il parait que c’est le pays qui en a le plus), on voit aussi de plus en plus de publicités pour des sites de rencontre entre infidèles y compris dans le métro parisien. Et cette mauvaise image du français ne ferai que renforcer la foi des islamistes pour anéantir notre civilisation qu’il juge décadente. Comment se débarrasser de cette « décadence » qui nous désarme face à l’Islam ?

  3. je me demande pourquoi tant d’article sur l’Algérie? Dois je conclure que seul les marocains et les tunisiens ont droit à être respecter en France et pas les algériens ? oui il y a eu des tortures (sur mon grand père maternel par ex)et des crimes commis par l’armée Française sur des algériens. Tous comme le FLN a commis des crimes sur des français .Moi qui suit souvent sur votre site (parce que intéressant ) j’ai du mal a comprendre cette haine de l’Algérie comme si il n’y a avait que ce pays dans le monde arabe qui serai la bête a abattre , le puits du mal absolu sur lequel il faudrait jeter une bombe nucléaire. C’est très troublant toutes cette attitude .

    • il n’y a pas haine de l’Algérie mais légitime défense quant aux accusations incessantes que certains dirigeants algériens profèrenet contre notre pays, et quant aux désordres dès que l’Algérie est en compétition de foot…

    • Pourquoi tant d’article sur l’Algérie Sonia ? Déjà grosso modo 3 bonnes raisons
      1/ Parce que la plaie est restée béante pour de nombreux français malgré les 50 années passées. Ce n’est pas de la haine, c’est un très profond sentiment d’injustice vécu par ceux qui –dans ce désert s’appelant simplement Sahara- ont tout construit et tout donné à ce qui devint Algérie, pour en être chassés cruellement, obligé d’abandonner leur vie, leur passé leur enfance, leur jeunesse (depuis 1830…) . Le Maroc et la Tunisie n’était pas Française, c’était un protectorat rapport différent.
      Ce n’était pas une guerre qu’a connu votre grand père, c’était des « événements » aujourd’hui se sont des « guérilléras urbaines ». Des tortures ? Comme il s’en passe de façon banale dans nos cités où l’on va d’abord pousser l’intimidation et les menaces avant de passer à l’acte, parfois jusqu’à tuer… des plasticages, des bombes ? Maintenant on dit attentats terroristes…Mais ce sont toujours les mêmes techniques rien n’a bougé sauf l’endroit : c’est plus là bas c’est ici. La France et les Français n’ont rien à se reprocher vis à vis de l’Algérie. L’ « armée » pendant 9 ans était composée de malheureux bidasses de 18 ans qu’on envoyait simplement pour faire leur service militaire. Leur seule présence devait d’abords servir à rassurer les populations et pas à torturer quiconque. Par contre beaucoup de ces pauvres petits gars se sont fait massacrer pendant leurs rondes de nuit. Les musulmans qui ont subit des atrocités (mutilations, tueries…) l’ont été par le FLN qui faisait pression sur eux pour qu’ils prennent partie contre la France. Les harkis ne réclamaient pas une indépendance ainsi que bien d’autres musulmans côtoyant juifs et chrétiens dans l’amitié, ce qui se passe ici actuellement entre les modérés et les intégristes. Le conflit a été créé et entretenu par un groupe fanatisé. Voyez ce qu’est aujourd’hui l’Algérie, c’est certainement ce qu’elle souhaitait et ce n’est pas faute de ne pas avoir laissé à ce pays tant aimé toutes les chances de continuer son chemin sans nous. Il y a quelque chose de nébuleux et trop de part d’ombre dans cette affaire d’Algérie (appelée « guerre » que bien dès années plus tard). Silence à sens unique qui donnerait de plus en plus légitimité aux « indigènes » victimes des méchants français : qui ne dit rien consent… Et non y en a marre de ne rien dire et de se laisser piétiner. Dans une guerre (civile) les morts et les cruautés ne sont jamais que d’un seul côté, mais pour la plupart des victimes constatées, les pratiques meurtrières employées s’apparentaient davantage aux barbaresques d’autant … émasculation, éventration des femmes enceintes, bébés cloués sur les portes…ca ne ressemble pas vraiment aux techniques de l’armée française.
      2/Nombreux fils et filles d’Algériens nous détestent. Alors dans ce cas pourquoi restent-ils en France ? Vous avez votre merveilleux pays alors retournez-y et arrêter de torturer la France pour lui faire triplement payer les hypothétiques souffrances que vous vous évertuez à entretenir.
      Et pour ne pas m’éterniser davantage car il y aurait encore énormément à dire sur le sujet, pourquoi parles-t-on tant de l’Algérie actuellement ?
      3/Parce que nous ne pouvons accepter ni comprendre que l’Algérie défile sur nos Champs Élysées le jour de notre fête nationale ni tolérer qu’y résonne l’hymne national Algérien qui est ni plus ni moins qu’une odieuse injure à la France.
      Notre culture judéo-chrétienne ne nous incite pas à la haine, mais au pardon et à la tolérance. On pourrait tourner la page encore faudrait-il qu’on permette aux français qui on vécu tout cela de pouvoir faire ce que l’on appelle le deuil. Ce n’est pas le cas, on nous en demande plus et c’est trop.
      C’est gentil à vous Sonia de venir nous lire et peut être de comprendre cette douleur si difficile à éteindre ? trop de mensonges, de non dit et par dessus cet islam qui en rajoute pour tout pourrir.

      • Mme tasin je vous remercie de m’avoir répondu et oui je comprend la douleur que peux éprouver beaucoup de pied noir. C’est vrai quand ce moment les événement cités (match de foot, 14 juillet ou je comprend toujours pas pourquoi le gouvernement français veut absolument faire défilé l’armée algérienne qui de son coté ne veut pas visiblement) ne permettent pas d’améliorer les liens entre les 2 pays et j’avoue me plonge en ce moment dans un profond embarras et un peu de honte aussi. En espérant un jour que les choses aillent dans le bon sens (comme on dit l’espoir fais vivre)

    • Précision ; moyennes pour toute l’Algérie :
      « Les pertes dans les réseaux de distribution (Note PhJ : réseaux d’eau potable) sont de l’ordre de 40 %, soit environ 420 millions de m3 par an. En ce qui concerne les eaux d’irrigation, 50 % des eaux sont perdues, soit environ 150 millions de m3 sur la base d’une moyenne des quotas alloués au cours des cinq dernières années.
      … En même temps qu’il faudra rationaliser la politique des prix de l’eau, il est nécessaire de récupérer ces eaux afin d’améliorer la situation d’approvisionnement, de différer l’horizon de rupture de l’offre et de la demande et d’éviter la réalisation de nouvelles infrastructures de mobilisation et de traitement. »
      (Source : Problemes de degradation de l’environnement par la desertification et la deforestation – Impact du phenomene en Algerie. BENDERRADJI Med El Habib, ALATOU Djamel, ARFA Azzedine Med Touffik,BENACHOUR Kheireddine – Université de Constantine.)
      La durée de vie des canalisations (correctement posées et entretenues…) est plutôt variable, 50 ans, 70 ans, ou plus. La bonne pratique est d’en renouveler environ 1% à 2% par an. Pratique connue ou inconnue en Algérie ?

  4. Punaise mais oui, qu’est-ce qu’il y en a marre ! Chialer et se faire passer pour victimes qu’ils ne sont, sont forts ! Transposer toute critique/rebuffade de leur culte mortifère qu’ils font passer pour religion ET race, forts aussi.
    Mais admettre à qui ils doivent TOUT ? Se prendre et leur bled en main en majeurs et vaccinés ? Silence radio, rien, tous aux abris, le néant quoi. Ça préfère piquer ses crises et chialer. Alors comme on dit : « Tiens, une baffe, comme ça au moins tu chialera pour quelque chose ! »

Les commentaires sont fermés.