Si Christine Pedrotti veut se suicider, qu'elle le fasse toute seule ! Par Sandrine

autruchesSur la « stupide rédactrice en chef de Témoignage Chrétien » : comparer le chef de Boko haram et le Pape JP II est inouï pour quelqu’un qui se prétend théologienne !… j’ai quelque chose à raconter : il y a quatre ans je commentais parfois sur le site de la Conférence des baptisés, qu’elle a fondée. Comme elle se lamentait sur la condition de la femme dans l’Eglise catholique, je lui ai dit qu’il faudrait peut-être songer à lutter contre l’islamisation, car lorsque la France serait islamisée, la femme n’aurait plus du tout de place, encore moins que dans l’Eglise. Elle a refusé de publier mon commentaire et m’a répondu ceci :

«  l’historienne que je suis reconnais dans les propos sur l’islamisation, le ton de propos sur la “judaïsation” qui furent tenus en France entre les deux guerres. Quitte à être accusée par vous “d’angélisme”, je ne prendrai pas le risque de mettre la main ou de publier un mot qui pourrait conduire des femmes, des hommes et des enfants dans des wagons à bestiaux.S’il faut choisir son camp, je choisis celui des victimes! »

Je lui ai répondu que c’était nier la shoah que de la comparer avec l’islamisation conquérante et suprémaciste, et qu’elle serait certainement dans les wagons plombés pour avoir accepté et même encouragé l’islamisation. On peut ajouter que ce sont des musulmans qui appellent à tuer les Juifs…

Choisir de se taire et d’être parmi les victimes démontre une absence confondante d’empathie pour son prochain, qu’elle veut entraîner dans son triste sort. Si Christine Pedotti veut se suicider, qu’elle le fasse toute seule…

Sandrine 

 86 total views,  1 views today

image_pdf

3 Commentaires

  1. Effectivement on ne pourra pas pardonner car « ils » savent ce qu’ils font !

  2. Bravo Sandrine bien répondu, si elle veut se suicider, elle peut le faire, mais toute seule sans être obligé d’entrainer ceux qui ne veulent pas la suivre, elle manque cruellement de conscience voilà tout ! comparer le chef de Boko Haram avec Jean Paul II elle est folle ? il lui manque une case a celle là ? n’importe laquelle des théologiennes ne feraient certainement pas la même erreur.

  3. « Comme elle se lamentait sur la condition de la femme dans l’Eglise catholique, »
    Sans commune mesure avec celle de la femme dans l’islam !

Les commentaires sont fermés.