ô vous qui buvez l'urine de chameau pour vous soigner, gare au coronavirus MERS, par Claude Laurent

coronavirus_vaccinSuite à l’article de Philippe Jallade sur le coït interrompu « Nous vivons une époque formidable : toute cette science, toute cette spiritualité de l’islam… »

Le mot spiritualité m’incite à ajouter un « petit » complément glané chez M
Vallette.

Pour ceux qui n’eurent pas le plaisir de lire un spirituel débat, entre les deux Philippe et moi-même au sujet des hadiths, il y a un an environ, où nous étudiions si le beau modèle conseillait de manger malgré une pluie de postillons de chameau dans la gamelle du bédouin.

Retenez bien, futurs touristes, que le hadith « précise vaguement » que la
décision dépend de la taille des gouttelettes.

Fines… tu peux bouffer, plus grosses tu crèves dans le désert!
Mais la grosseur des fines je sais pas!

Soyons sérieux, on parle d’un livre sacré… (sic!) 

Ci-après un extrait de l’article pour que sa longueur soit plus courte!

« Depuis que Mahomet a révélé les vertus de l’urine de chameau, des religieux n’ont cessé de les vanter et des scientifiques musulmans de les confirmer. Jusqu’au jour où le chameau a (aussi) transmis aux croyants un mortel virus.

L’histoire commence il y a 1400 ans, elle est racontée par Bukhari… »

—Philippe va certainement se plonger dans le hadith (Al-Bukhâry Vol VII
5686), pour vérifier!

Rachid Abou Houdeyfa, imam français, explique longuement, dans son langage   bien à lui pourquoi l’urine de chameau est une excellente chose — parce que le prophète le dit.

Ceux qui comprennent le patois si particulier de cet imam peuvent vérifier du bien-fondé sur:
https://www.youtube.com/watch?v=2e-RIgI8Ql8

« Revenons à notre urine. Le Prophète devant en tout être imité, des foules
de croyants se sont soignés avec ce breuvage depuis des siècles.

Comme de nombreuses et stupéfiantes révélations scientifiques du Coran, celles de ce hadith est, disent d’éminents savants islamiques, prouvée par les recherches actuelles. Le lait soignerait de nombreux maux : hépatite, atteintes du système digestif, cancers, etc.
Quant à l’urine, elle serait efficace pour les muscles, les teignes, les abcès, les ulcères. Les recherches en cours ne cessent de lui découvrir de nouvelles vertus. Le commerce est florissant au Yémen, et à 4 dollars le litre, il se révèle très lucratif (canettes étiquetées du dessin d’un chameau pour faire moderne).

…La doctoresse Faten Khoshedd est une autre sommité médicale du royaume
wahhabite. Elle a fait l’extraordinaire découverte des vertus de l’urine de chameau dans le traitement des cancers, qui s’explique par sa singulière composition moléculaire. Elle a déposé un brevet dans divers pays, mais aucun ne l’aurait encore agréé. Des volontaires se prêtent au traitement.

Pour elle, qui ne cesse de faire référence à la géniale trouvaille du prophète, tous les espoirs sont permis : l’urine de chameau contribuera à soigner aussi le sida, l’hépatite, des maladies du foie, etc.

(Elle ne dit pas si ce breuvage soigne le crétinisme ! )

La doctoresse participe à l’élaboration de capsules d’urine séchée qu’elle voudrait voire introduites dans les supermarchés…

http://boulevarddelislamisme.blog.tdg.ch/archive/2014/05/09/le-prophete-l-urine-de-chameau-et-le-virus-d-arabie-255767.html

Lien dans l’article
http://www.europe1.fr/Sante/Le-coronavirus-MERS-serait-transmis-par-les-chameaux-1811221/

Selon une étude américaine, ce virus mortel pourrait passer directement des animaux aux humains.

Le coronavirus MERS, qui provoque des problèmes respiratoires aigus et a
tué des dizaines de personnes au Moyen-Orient, est transmis par les chameaux et pourrait bien passer directement des animaux aux humains, selon une étude publiée mardi aux Etats-Unis….

…74% des bêtes étudiées étaient porteuses du virus… et des anticorps.

Les chercheurs ont fait des prélèvements sanguins dans l’anus et les naseaux de plus de 200 chameaux en Arabie saoudite entre novembre et décembre 2013.
Ils ont trouvé des anticorps propres au MERS chez 74% des bêtes ainsi que le virus lui-même, en particulier dans les sécrétions nasales des animaux. Les chameaux porteurs du virus paraissaient en parfaite santé.

—Voilà encore une preuve du savoir scientifique de momo lorsqu’il décréta la nourriture « halal » si des gouttelettes fines avaient aspergé la nourriture.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/05/14/97001-20140514FILWWW00260-coronavirus-mers-1er-cas-aux-pays-bas.php

Claude Laurent, responsable Résistance républicaine Nord Picardie 

 44 total views,  1 views today

image_pdf

23 Commentaires

  1. Je sens que je vais élever un chameau sur mon balcon, ou deux, si, si ! A côté des géraniums ! Et je vous invite à en faire autant. L’urine de chameau sauve !

  2. Le crétinisme étant halalisé voire mondialisé, après l’urine de chameau, continuons:

  3. Une manière de réduire le trou de la sécu : en France, soigner systématiquement les musulmans avec de l’urine de chameau.
    Et ça ferait le bonheur des Pompes funèbres. Tout bénef, quoi !

  4. C’est le summum de l’ignorance et de la crédulité, seule l’urine de chamelle a des vertus curatives, c’est normal puisqu’elle contient en partie, des hormones femelles, ce qui n’est pas le cas du chameau qui lui n’en contient pas, un autre temps un autre âge, et ça prétend apporté la lumière au monde, en attendant ce qui se passe en Arabie Saoudite avec ce virus MERS est une hécatombe, bientôt peut être vont-ils demander l’aide des occidentaux, ah mais non on n’acceptent pas l’aide des mécréants, c’est haram, alors qu’ils se débrouillent tout seuls.

  5. Heu, au fait, Momo, l’urine de girafe, çà marche aussi comme médicament ? Y’a des girafes pas loin, au zoo de Vincennes. J’voudrais bien y monter un p’tit biznesse, la « trabendo », quoi.

    • Heu Jallade n’a pas reçu mémo, encore ! Bon alors pour ce qui est du jus de girafe, c’est en fait du générique, donc pour le p’tit bizness, c’est du tout couvert quoi. 😉

  6. L’urine, de chameau ou autre ne peut servir qu’à UNE CHOSE !
    EMPÊCHER DE MOURIR DE SOIF TROP VITE (si VRAIMENT il n’y a plus d’autre choix bien sur)
    -Dans un désert on survie plusieurs jours sans manger… Mais pas sans boire.
    Mais on gagne cinq jours (sept c’est le record paraît il) pas plus car ensuite les reins commencent à montrer de sérieux signes de dégénérescence, le taux d’urée dans le sang monte en flèche, le niveau de globule quand à lui chute de façon exponentielle…
    Bref, tout les symptômes d’un blocage rénale, d’une crise d’uremie. Et si là on ne pratique pas une dialyse… Ben c’est la mort !
    Ici on occident on a oublié ce que c’était qu’une crise d’uremie (merci Docteur Flemming)
    Moi, suis abonné à pas de chance et j’ai souvent fréquenté des coins bien reculés, j’ai vu…
    -Au début, migraine (supportable durant une douzaine d’heures)
    -Passé ses douze heures il faudra attacher le malade car il (ou elle) va tenter d’arracher SES YEUX (qui a ce stade marchent encore mais qui font TRÈS mal à cause de la surpression sanguine dans le crâne)
    -A 24h environ, la vision chute et la cohérence cognitive commence à être altérée (les réponses ne sont plus spontanées, le malade doit RÉFLÉCHIR POUR SE SOUVENIR DE SON NOM !)
    -Puis arrive la latence, rien n’empire, mais rien ne s’arrange (c’est à ce stade que les reins peuvent se débloquer seuls et lâcher le flot d’urine qui sauvera le malade… Si UN rein au moins est encore fonctionnel)
    Et au troisième jour c’est pas Biblique, c’est Infernal.
    -La vision deviens nulle.
    -Le malade ne peux plus réfléchir à RIEN.
    -Souvent il y a des saignements par les oreilles, le nez et les yeux. C’est le début de micro-hémorragies dans le cerveau)
    Et puis, l’acidité ayant augmenté dans le sang de façon incroyable, les premiers capillaires veineux cèdent… C’est le début de la nécrose des extrémités du corps.
    Le dernier stade c’est quand veines et artères vont faire de même, et il faut garder à l’esprit que les nerfs eux, fonctionnent toujours !
    C’est donc atrocement douloureux ! (a ce stade, une balle en pleine tête ça semblerait même plus humain)
    Et tout ça…
    …Chez des populations qui croient dans les vertus curatives de ces imbécilités alors qu’ils ne font que rajouter de l’urée dans leur sang ! (Et je ne compte pas les agents infectieux)
    Bref, science et islam… Suis « un peu » dubitatif !
    [ mais par esprit d’honnêteté, je dois dire un truc, c’est que nombreuses sont les tribus Africaines (celles les plus loin de la civilisation) qui croient AUSSI en cette bêtise… Et pourtant ces tribus ne sont pas musulmanes ]

    • réalisme et lucidité… Terrible mais il faut le savoir

    • « Bref, science et islam… Suis « un peu » dubitatif ! »
      Si si Philippe, science et islam effectivement il y a, et c’est même extrêmement spécialisé, sérieux. C’est la science des savamment abrutis et plus cons qu’eux tu meurs. Y’a même des diplômes et Masters pour ça que d’ailleurs eux seuls détiennent à100%.

    • Merci Phil de réduire notre ignorance.
      Il est à supposer que ceux qui achètent les cannettes en question, font comme les pèlerins de Lourde,avec l’eau bénite, qu’ils les gardent en souvenir sur un meuble. Si effectivement, ils en consomment, l’OMS devrait tirer la sonnette d’alarme et constater les problèmes rénaux en Afrique ?

  7. Par bonheur, seule l’urine de chamelles est conseillée ; Mohammed semble redouter l’urine humaine, ouf. En effet on lit quelques hadiths plus loin :
    « Qu’aucun d’entre vous n’urine dans l’eau qui n’est pas en train de couler et qu’il ne s’y lave pas ensuite ».
    Faut vraiment être prophète pour dire cela et le faire lire pendant quatorze siècles. La spiritualité de Momo et de ses adeptes, c’est très beau, c’est puissant.
    Encore un peu plus loin, autre hadith puissamment spirituel : « et à chaque fois que le Prophète (ç) crachait, le crachat tombait dans la main de l’un d’entre eux (1) qui s’en essuyait le visage et la peau »
    (1) Les Compagnons qui se bousculaient pour recueillir le crachat du Prophète.
    A Claude Laurent : ma collection de hadiths de Boukhary (Edition Al-Maktaba Al-A’sriyyah 2003 – Beyrouth, traduction Harkat Ahmad) a une numérotation différente et des titres de chapitres intéressants. Les hadiths ci-dessus y compris soins à l’urine de chamelles sont regroupés avec bien d’autres sous le titre « Ablutions mineures ». Merci de ne pas rire trop fort.

    • Désolée, j’ai ri trop fort, le voisin est venu voir ce qui se passait…. il s’est pris lui aussi un fou rire !

    • Merci Philippe pour ce nouvel « éclairage ». Embêtant aussi la numérotation dans le Coran. J’ai voulu suivre les dires du Docteur Hossam (voir le Coran expliqué aux mécréants) mais dans celui d’Hamidullah, en PDF, et les numéros de sourates ne correspondent pas. C’est à l’aide du titrage, tel « la Vache etc » que l’on peut comparer.
      As-tu une explication ?
      Deuxio – ta note (1) correspond-t-elle au geste que font les adeptes lorsqu’ils regardent, lors de la prière, dans leurs mains ?
      Si oui, cela signifierait qu’ils ont bien une case vide. vide par l’ignorance ou vide de capacité de « comprenure » génétiquement transmise depuis 1400 ans.
      Honnêtement, jusqu’à te lire, je dois reconnaître avoir une case vide maintenant comblée. J’ignorais » qu’ils s’en essuyait le visage et la peau » !!!!! (mea culpa)
      Troisio ( 😉 ) il faut déduire que ces croyants sont aussi associateurs, ils vénèrent un Allah et un momo !!!

      • En principe toutes les traductions du coran ont la même numérotation des versets, décidée par les « savants » de l’université Al-Azhar (Egypte) en 1923.
        Exception : la traduction de Kasimirski, qui date du milieu du 19ème siècle, et présente quelques petites différences, un léger décalage généralement de1 ou 2 versets, parfois plus, qui ne modifie en rien le sens.
        De toute façon, quand on cite une version du coran, il vaut mieux à mon avis indiquer qui est le traducteur.

      • « il faut déduire que ces croyants sont aussi associateurs, ils vénèrent un Allah et un momo !!! »
        Effectivement, à la lecture de certains textes on a parfois l’impression que les fans de Momo ressemblent à d’autres fans, qui veulent, eux, s’arracher la petite culotte de Madona. Ou faire du culte de la personnalité à la mode stalinienne.

      • « ta note (1) correspond-t-elle au geste que font les adeptes lorsqu’ils regardent, lors de la prière, dans leurs mains ? »
        Non, il faut imaginer la scène ; la prière, c’est relativement statique. Dans cette note -qui n’est pas de moi mais du traducteur- on parle de bousculade, donc c’est très dynamique ; les adeptes attrapent les crachats de Momo à la volée et s’en barbouillent aussitôt avant que les autres compagnons leur piquent.
        « J’ignorais qu’ils s’en essuyaient le visage et la peau » !!!!!
        Pour sortir de notre ignorance de kûffar, il nous faut lire les hadiths encore et encore ; on y apprend de bonnes, inconnues même des adeptes de l’islam sauf des chefs.

  8. Oh beurk ! Lire le ramassis de conneries perpétuelles dont cette secte mortifère est composée, celle-ci en particulier, en ferait remonter ses chato… son p’tit déj ou déjeuner ou dîner.
    Momo a dit, alors ça suit aveuglément, itou pour ce que pondent leur « savants » (la bonne blague) et y’en a du plus que franchement risiblement dégueu parmi leurs pontes.
    Pourrais moi-même en pondre une liste de ce qu’ils auraient pu pondre, mais là faudrait faire chaîne de sceaux à gerber et me ferait bien enguirlander par Christine.

      • Je sais que t’es pas si méchante, mais si je faisais vomir à répétition tes lecteurs avec mes pontes « savantes », tu ne serais quand même pas être top contente et finirais bien par me donner virtuel petit bottage de derrière :mrgreen:

2 Rétroliens / Pings

  1. En réponse à la demande de l’OMS ! … « Le fou du Roi Louis XVII
  2. Le bilan du coronavirus s’alourdit chaque jour… Par Mandalay | Résistance Républicaine

Les commentaires sont fermés.