Belghoul ne comprend rien à l'homosexualité, par Philippe le Routier

homos executés en Iran« Non, dans nos écoles on n’apprend pas aux enfants à se toucher le sexe malgré les énormités de l’OMS ni à devenir homosexuel quoi qu’en dise Belghoul ! » nous dit Christine

Oui mais cette imbécile (navré m’sieur Placé, je viens de commettre une injure) ne comprend RIEN à l’homosexualité !
Et c’est un réel problème puisqu’elle en parle sans cesse, qu’elle la condamne, et qu’elle a les réseaux pour se faire entendre.

Concrètement, c’est quoi un(e) homosexuel ?
Et bien simplement quelqu’un dont les désirs sexuels vont aller vers celles ou ceux (selon le cas) de leur propre sexe.

MAIS ça n’est pas un choix conscient.
Les hétérosexuels ne CHOISISSENT PAS d’être hétéros… Alors pourquoi les homos auraient-ils, eux, un choix à faire ?
Ils ou elles sont ainsi, point barre.

L’urgence pour moi ce serait plutôt d’expliquer aux gens,
-Que l’homosexualité c’est pas le virus ebola, c’est pas mortel et ça ne se transmet pas.
-Et que 99,999% des homos ne sont pas des gens différents extérieurement. (Et ni meilleurs ni pires intérieurement)

Oh, la gay-pride me choque (je l’admets)
Mais c’est le côté exhibition qui me gêne, certains déguisements plutôt soft et marrants, ça passe. Des con(nes) déguisés comme pour une soirée SM, ça me choque.

Le gagnant de l’Eurovision, oui, son look me gêne (mais il chante plutôt bien)

Les trans, les queer (orthographe non garantie) me gênent, mais je les sens plus exhibitionnistes que réellement homosexuels, plus provocateurs ou provocatrices qu’autre chose.

Dans mon cas, c’est sûrement lié à mes blessures (cicatrices, brûlures…)
Moi je tente de les masquer-PARCE QUE JE VOIS BIEN QUE ÇA GÊNE LES GENS PUISQU’ILS DÉTOURNENT LEUR REGARD-alors je ne pige pas celles et ceux qui s’affichent comme si carnaval c’était toute l’année (mais faut reconnaitre que hors gay-pride on ne les voit pas, ils repassent en mode classique et le tour est joué)

Non, pour moi être homo n’est pas une anormalité.
Le truc anormal c’est la théorie du genre qui prétend qu’on peut choisir, car c’est faux, on ne peut que suivre sa nature.
Et quand on voit, et ça je l’ai vu dans un reportage, un gros con (gros dans tous les sens du terme) maquillé comme une voiture volée, portant des vêtements de femmes, venir « expliquer » à des gamins qu’être trans c’est génial, qu’il ne faut pas avoir de limite… Oui, lui j’ai envie de lui mettre une baffe !

Mais le jour de retrait de l’école, mes filles n’y participeront pas, ça c’est sûr.
-Un, mes filles sont assez intelligentes pour ne pas se moquer, juger, ou haïr les homos puisqu’elles en connaissent et qu’elles voient parfaitement que ce sont des gens tout ce qu’il y a de banal.
-Deux, si une de mes filles devait se révéler être homo plus tard, j’ai la conviction qu’elle ne ferait aucun militantisme agressif genre LGBT.

Mais le plus bête finalement, c’est que théorie du genre et homosexualité ça n’est même pas la même chose (mes amis homos sont TOUS contre « l’éducation au genre » !

Et franchement, on n’a pas besoin de loi ou d’enseignement en plus.
Voilà environ deux ans, ENFER ET DAMNATION ! ! ! Deux gars homos sont venus s’installer dans notre petit village.
Alors oui, certains p’tits vieux en étaient gênés… Mais ça a duré quoi ? Allez, voyons large… 3 mois ! Après, ben ils ont fait partie du village.
Et pourquoi en aurait-il été autrement ? Ils sont polis, serviables…
L’un est un excellent mécanicien… Et c’est TRÈS pratique d’avoir ENFIN un garage dans notre village qui est tout de même un peu isolé.
L’autre est comptable à la « grande ville » (comprendre, Amiens, où on tente tous d’y aller le moins possible tant cette ville s’islamise) et il fait bénévolement les feuilles d’impôts à ceux qui n’y pigent rien (et il connaît tous les abattements que nous, pauvres cons lambda ignorons totalement)

Les gens ne sont pas idiots dans les villages.
Certes la différence effraie certains au départ (c’est humain) mais une fois constaté que les nouveaux sont d’une absolue banalité, c’est fini, plus de problème !

Chacun sa vie intime dans le respect de lois, et tout va bien !

Philippe le Routier

 97 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Respect Philippe le Routier, clair, net et d’une justesse sans extrémisme. Merci

  2. Voilà son coté extrême a cette femme, en cela elle ne diffère en rien des cathos les plus rétrogrades, son livre religieux commande non seulement de mépriser les homos, mais en plus de tout faire pour les exclure du tissu social, en cela elle sait y faire, mais oublie t’elle un seul instant qu’en France nous sommes dotés d’une plus grande tolérance qui n’existe pas en islam, sans cette tolérance, ses coreligionnaires ne seraient pas aussi nombreux dans notre pays. A mon avis elle a grand besoin de cours de psychologie.

  3. Excellent article de Philippe le Routier.
    Quand à Belghoul ,Bourges et Boutin c’est le meme combat pour le retour de la bigoterie qui embrasse la doctrine immonde et o combien immorale issue d’un pseudo prophète criminel,sanguinaire et pedophile ! merci mais comme reference morale on peut aisément trouver mieux

  4. l’acharnement de RR contre les JRE commence franchement a devenir suspect, on a le droit de ne pas aimer farida belghoul (ce qui est mon cas) mais l’éducation nationale a l’heure actuelle a pour principale vocation d’abrutir les gosses donc toute initiative visant a la faire chuter devrait avoir le soutien de tous et puis compter sur le libre-arbitre des enfants ou des adolescents qui par définition sont extrêmement malléables intellectuellement relève carrément de l’inconscience pure.

    • Désolée l’acharnement n’est pas contre les jre mais contre Belghoul qui à travers les jre veut imposer une conception islamique de l’éducation et de la femme il est de notre devoir de mettre à nu ce qu’elle est et ce qu’elle fait ; et sa haine de l’homosexualité est liée au coran, comment ne pas la dénoncer ?

  5. bonjour, KORECT…. a trop vouloir regarder la soupe dans la marmite du voisin la sienne a cramee sur le feu.

Les commentaires sont fermés.