Des millions pour aider les rebelles syriens et pas un centime pour lutter contre l'immigration clandestine ? Par Jarczyk

vote UDC-9-fevrier-contre-immigration-de-masse-215x300 (1)800000 migrants en train d’arriver en Europe ?

Justement, l’Australie a lancé l’opération  » Frontières Souveraines  » aussi pour pallier aux carences terribles de ses camps d’hébergement ; on ne peut pas rester insensible à la détresse d’autrui, certes, mais, soyons réalistes et pragmatiques : la seule solution est bien le refoulement de ces masses d’arrivants, qui enrichissent les réseaux de l’immigration clandestine massive, partout où elle est possible et se draper de la couverture de l’humanisme ne résout rien, bien au contraire ! Le problème est mondial et doit être résolu en partenariat avec les pays d’origine et sous contrainte, en tenant le même langage que celui de l’Australie face aux pays voisins. Mais pour l’Europe, cela semble mal parti!

Non, l’Europe n’est pas un danger mortel pour notre avenir!
Formuler les choses ainsi est une ineptie!
C’est l’Europe, les Nations qui la composent – et là, je ne songe pas forcément à l’Europe élargie aux vingt huit Etats- qui est en danger mortel! Il faut en finir avec cette Europe dévoyée et dévolue au libéralisme économique et méditer, se concentrer sur une certaine idée de l’Europe, qui ne peut qu’être celle dont les racines plongent au delà des siècles…Racines que l’on renie, que l’on nie, en « Haut Lieu » au risque de se faire rattraper par une réalité qui désormais nous échappe!

A lire, l’article ci-dessous paru sur le Figaro

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/10/08/01016-20131008ARTFIG00645-paris-veut-une-nouvelle-strategie-migratoire-pour-l-ue.php

Paris veut une nouvelle stratégie migratoire pour l’UE

Six jours après le naufrage de Lampedusa et la noyade d’au moins 300 Africains, les partenaires de l’Italie réfléchissent à une surveillance maritime accrue près des côtes tunisiennes et libyennes.

Focaliser l’effort sur la Méditerranée, peut-être. Changer la règle du jeu, sûrement pas. Six jours après le naufrage de Lampedusa et la noyade d’au moins 300 Africains, les partenaires de l’Italie réfléchissent à une surveillance maritime accrue près des côtes tunisiennes et libyennes. Mais ils excluent de décharger Rome de l’accueil des migrants. Ou d’ouvrir davantage les vannes du droit d’asile.

La seule initiative du rendez-vous des vingt-huit ministres de l’Intérieur est venue mardi de la Commission: Cecilia Malmström, en charge du dossier, a appelé à une «vaste opération de sécurité et de sauvetage, de Chypre jusqu’à l’Espagne». Le ministre italien, Angelino Alfano, a salué «un beau signal concret». Mais Rome, qui avait d’abord réclamé beaucoup plus, reste sur sa faim.

L’accord politique reste à trouver sur des patrouilles renforcées au sud de la Méditerranée, tout comme le sens de la mission. S’agit-il de porter secours? Ou d’interdire le passage? C’est aussi une question d’argent. Il est question de quelques dizaines de millions d’euros. Ils viendraient au mieux compenser les coupes claires dans les enveloppes de Frontex. Le «garde-frontières» européen vient de voir son budget réduit de 115 à 85 millions d’euros pour cause d’austérité…

La France «prendra toute sa part» à l’effort, assure Manuel Valls. Le ministre de l’Intérieur renvoie les détails et la décision à plus tard, en fixant comme échéance le prochain sommet européen, à la fin du mois Mais il place la barre assez haut: «C’est toute la stratégie migratoire de l’UE qui doit être revue», dit-il.
Explosion des demandes d’asile

Entre Européens, Lampedusa ne changera pas la donne. L’Allemagne, qui donne le ton pour le nord de l’UE, refuse de transiger sur le principe qui rend le pays de débarquement seul responsable du sort des clandestins. L’Italie, la Grèce ou encore Chypre et Malte réclament régulièrement un partage du fardeau, tant pour l’accueil que pour les demandes d’asile. «La règle n’a pas à être modifiée», a répondu platement le ministre allemand, Hans-Peter Friedrich, à son arrivée à Luxembourg. Sur ce point, l’écrasante majorité des capitales de l’UE s’aligne sur Berlin.

Les pays du Nord, eux aussi, font face à un déferlement à leurs frontières, même s’il est moins visible que sur la Méditerranée: les migrants débarquent comme touristes d’un avion, d’un train ou d’un autobus. L’Allemagne, la France, la Suède, le Royaume-Uni et la Belgique ont ainsi absorbé l’an dernier 70 % des 330.000 demandeurs d’asile dénombrés dans l’UE, selon les chiffres officiels.

Et le mouvement s’accélère, d’après Eurostat: à plus de 100.000, les demandes ont explosé de près de 50 % au second trimestre 2013. En Italie, certes (+ 5995). Mais surtout en Allemagne (+ 26.400), en France (+ 16.245), en Hongrie (+ 9420), en Suède (+9110) et en Pologne (+ 7415). La situation est «tendue, difficile, dramatique», confirme Manuel Valls. Certes, la misère et les dangers affrontés par les Africains suscitent une légitime compassion. Mais ce sont désormais les Russes, les Kosovars, les Syriens et les Pakistanais qui fournissent les plus gros bataillons de l’émigration vers l’Europe.

Une Europe démunie face à une «déferlante»

Jean-Jacques Mevel

Combien de millions d’euros ont été trouvés pour aider les rebelles syriens ????( entre autres…)

Jarczyk

 28 total views,  1 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. hi
    l’ europe n’est pas demunie ..
    elle refuse de faire le necessiare par soummission a l’OCI
    et a son projet de destruction de la civlsiation occidentale judeo’chretienne
    a nous de faire la revolution au sens literale .. et a prendre enfin le pouvoir pour faire ce qui ce doit pour survivre dans ce monde de dingue
    y compris en trainant les traitre .. de vant des tribuneau patriotes
    nos ennemis doivent etre combattu pour ce qu’ils sont nos ennemi
    by

  2. Eh oui, on aide les rebelles Syriens.
    Mais si Bachar al Assad tombe ce sera comme après la mort de Kadhafi… Le chaos islamique total.
    Oh, Bachar n’est pas un saint. Mais lui est venu soutenir des chrétiens durant la Pâques, et Kadhafi était un excellent tampon contre l’immigration de masse.
    Et comme je l’ai dit sous un autre post, POURQUOI CES GENS QUITTENT L’AFRIQUE nom d’un chien ?
    L’Afrique souffre de politiques corrompus (pléonasme je sais)
    Mais à part ça c’est le pays de TOUT les possibles.
    Du pétrole, du gaz, beaucoup de pays en ont finalement.
    Mais l’or, les autres métaux précieux, le bois (source de la fortune BHL je le répète ici) les pierres précieuses, des paysages magnifiques qui feraient venir des millions de touristes (si les zones étaient pacifiées)
    Ça par exemple, la Russie, ne l’a pas, ou beaucoup moins et avec des conditions d’extractions beaucoup plus dures, pourtant elle, elle remonte.
    Et les Africains sont un paradoxe en eux même.
    Se sont les rois du système D.
    Ils sont capables de joies immenses et communicatives… MAIS, et c’est ça le paradoxe, ils sont majoritairement très pessimistes, résignés…
    Je connais l’Afrique.
    Mais j’attend toujours celui qui pourra m’expliquer l’âme africaine, car nul part ailleurs je n’ai vu des gens rester assis sur des fortunes… Et celles de l’Afrique sont immenses.

  3. Qu’une chose a faire !
    Fermer toute les Frontières en France et en Europe et expulser cela qui sont rentrer ilégalement en France ou en Europe et expulser tout les délinquants en Prison  » si déjà ont feraient ça,croyez moi nos caisses financières déficitaires en France ce remplirez très vite et en plus cela ramenerait la paix à nouveau dans notre pays.Qu’attends t’ont pour le faire ? d’autres pays le font pourquoi pas la France ? il s’agit de notre pays et notre culture qui ce casse la figure ! alors ils réagissent qu’en en haut lieu ,et tout ces dormeurs payer à rien faire ont va les réveiller quand ? …Roland L’Alsacien…

    • Si seulement c’était possible mais Bruxelles veut justement en importer plus encore et dépénaliser la situation des clandestins, ce qui est déjà le cas dans certains pays européens où ce n’est plus un délit, sarko lui a supprimé la double peine pour les criminels étrangers. Voter FN contre l’UE de Bruxelles !

Les commentaires sont fermés.