Sacha Reingewirtz, Président de l’UEJF, islamo-collabo européiste, trahit les siens

Publié le 28 avril 2014 - par - 7 commentaires

Son discours du 24 avril dernier, repris par le Crif (ce qui n’étonnera personne), mériterait que les juifs de France sortent dans la rue et lui interdisent de parler en leur nom.

Circonstance aggravante, il a osé le faire à l’occasion de la commémortation de la révolte du ghetto de Varsovie, trahissant doublement tous ceux dont il a fort justement dit qu’ils étaient partis sans laisser d’héritiers. Raison de plus pour ne pas confisquer leur héritage et ne pas le dévoyer.

Tout le discours de Sacha Reingewirtz n’a qu’un but, détourner les électeurs du vote Front national au prétexte de défendre l’Europe, qui serait, à ses yeux, la seule capable d’empêcher que ne revienne le temps des ghettos et des camps de concentration pour les juifs.

« Quelle tragique erreur ! » diront certains.  

Erreur ? Quand on est à la tête d’une association communautariste qui a accès à toutes les données concernant l’antisémitisme musulman qui pousse de plus en plus de juifs à fuir l’école publique pour leurs enfants et même la France pour Israël ?

Je n’y crois pas un instant.

Il est évident que le Président de l’UEJF n’a pas coupé le cordon ombilical avec le PS et SOS racisme et que son existence et celle de son association n’ont d’autre but que de servir de béquille à un parti désavoué et sans avenir qui met toutes ses forces dans l’Union européenne, décidée à en finir avec la démocratie, la souveraineté populaire et tous les thèmes défendus par le Front National.

Parce que, tout de même, oublier les rapports entre l’Union européenne et les pays musulmans qui veulent la disparition d’Israël, il faut oser quand on s’appelle Sacha Reingewirtz !

Parce que, tout de même, crier au loup contre le Front national alors que depuis des décennies l’UMPS au pouvoir a permis que la France s’islamise à grands pas, permettant qu’un Qaradawi, celui qui appelle les musulmans à finir le travail d’Hitler, vienne parler au Bourget devant des milliers de prosélytes de l’islam, il faut oser quand on s’appelle Sacha Reingewirtz !  

 Christine Tasin

Print Friendly, PDF & Email

7 réponses à “Sacha Reingewirtz, Président de l’UEJF, islamo-collabo européiste, trahit les siens”

  1. Avatar Denis dit :

    Pendant la guerre , les collabos sont partout … Ils aiment tous les pétrodollars …

  2. Avatar Aaron dit :

    Compliments pour votre commentaire sur ce sinistre individu qui a perdu une occasion de se taire; comme nous le savons, cette officine est un rouage de transmission du p.s depuis des décennies, n’hésitant pas à fricoter avec ses pires ennemis…..

  3. Avatar Françoise dit :

    Ce type est ignoble, il devrait comprendre que les partis dits de droites nationales, plus vulgairement dénommés comme Extrêmes Droites, sont les rares partis qui non seulement défendent la cause juive, mais aussi et surtout défendent Israël; ce n’est pas en s’alliant avec tout les socialos et leurs complices qu’ils s’épargnera la foudre des radicaux qui eux veulent leur disparition pure et simple, il devrait comprendre que ce n’est pas en jouant le jeux des collabos qu’ils connaitront des jours meilleurs, à mon avis ce monsieur manque cruellement de lucidité, il ne voit pas du tout le monde réel dans lequel nous vivons tous, complètement a coter de la plaque ! il fricote avec ceux qui à la première occasion n’hésiteront pas à lui couper la tête, et ils sont malheureusement nombreux a être comme lui et ça c’est vraiment dommage.

  4. Avatar Pivoine dit :

    « Parce que, tout de même, crier au loup contre le Front national alors que depuis des décennies l’UMPS au pouvoir a permis que la France s’islamise à grands pas […], il faut oser quand on s’appelle Sacha Reingewirtz !  »
    Et si tout simplement ce monsieur cherchait à se venger des Européens, à cause de l’Holocauste ??? Utilisant dans ce but l’immigration musulmane, qui, si l’on n’y met un frein, génocidera, à terme, les autochtones, et détruira du même coup ses racines chrétiennes… En tout cas, moi, je le crois. Il doit bien y avoir une raison à ce comportement en apparence irrationnel. Et le jour où il y aura la guerre, il ira en Israël. Comme DSK, qui affirme qu’on a besoin des immigrés, mais qui dit aussi que sa première pensée, lorsqu’il se réveille, est pour Israël. Il peut bien être sioniste, là n’est pas le problème. Mais faudrait pas qu’il oublie qu’il est citoyen français, et qu’à ce titre, il a été ministre, a été aussi élu par les citoyens de sa ville, avec les indemnités qui vont avec. Si ce pays lui est indifférent, il n’a qu’à partir !

    • Avatar Christine Tasin dit :

      je ne pense pas qu’on soit dans ce cheminement de pensée, d’autant que si l’Europe s’islamise Israël sera deplus en plus seul pour résister et ne le pourra pas, à plus ou moins long terme d’autant que les usa peuvent cesser de le soutenir

    • Avatar Aaron dit :

      Opinion partagée à 100%.

Lire Aussi