Union des écoles musulmanes en partenariat avec l’UOIF, par Jarczyk

association la plume 4http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/03/28/01016-20140328ARTFIG00404-education-les-musulmans-se-federent.phps.

La Laïcité selon la conception de l’UOIF : renversant ! Il faut dire que, après plus de 20 ans de rhétorique islamo-maçonnique, la perversion intellectuelle qui consiste à comprendre (à traduire!) les lois républicaines selon les canons de l’islam constitue une grille de lecture efficace !
Le problème, c’est qu’elle renforce le communautarisme et attire dans son orbite funeste les musulmans modérés (2) (ceux qui ne demandent rien en particulier ; ni écoles, ni mosquées, ni même le droit de vote, s’ils ne sont pas français…) et ce sera pire, si un tissu d’écoles musulmanes venait à s’étendre sur la France, car, n’en doutons pas, elles seront les vrais relais de l’islam et tendront à faire de la démocratie française une démocratie libérale à l’anglaise, ce que de plus en plus de Français (y compris certains Français « musulmans ») qui commencent à ouvrir les yeux,( il serait temps!) refusent !

« Il y a tout juste dix ans, était votée la loi du 15 mars 2004 sur les signes religieux, communément appelée la loi sur le voile tant il est vrai qu’était visée cette pratique de la religion musulmane.
Dès lors, l’UOIF s’est engagée aux côtés d’autres associations et organisations de la société civile contre cette loi d’exclusion qui a interdit de fait l’école de la République à certains de ses enfants.
Une fois la loi votée, l’UOIF, avec d’autres organisations, a maintenu son engagement en dénonçant son application abusive et en accompagnant les fidèles en difficulté.
L’UOIF constate avec amertume les dérives qui ont suivi cette loi particulièrement stigmatisante pour les musulmans de France. En effet, la couverture médiatique biaisée a favorisé l’expression sans gêne de certains esprits racistes ou haineux et même le passage à l’acte de certains extrémistes. Beaucoup d’observateurs ont fait depuis, le constat terrible de l’augmentation des actes islamophobes (discriminations dans toutes les sphères de la société, agressions verbales et/ou physiques, vandalisme des lieux de culte, menaces, etc.) avec des chiffres qui ne cessent d’augmenter sans que l’indignation de la société ou de la classe politique ne les accompagnent. D’ailleurs, depuis la loi du 15 mars 2004, c’est toute une série de lois ou projets de loi ou encore des circulaires qui sont venues régulièrement mettre à l’index les musulmans (interdiction sorties scolaires femmes voilées, interdiction du voile intégral dans l’espace public, les assistantes maternelles …).
L’UOIF s’attriste du dévoiement de la laïcité qui en a résulté. Cette laïcité censée, selon la loi de 1905, garantir aux citoyens l’exercice de leur culte via la stricte neutralité de l’Etat, se trouve travestie au bout de dix ans en une nouvelle laïcité qui empiète inlassablement sur les droits et les libertés religieuses des individus.
L’UOIF déplore que cette loi isole la France des autres grandes démocraties occidentales en ce qu’elle a légitimé une discrimination fondée sur la pratique d’une religion (voir l’avis accablant du Comité des Droits de l’Homme de l’ONU paru en 2012 et concernant la France). De cette discrimination institutionnelle se sont déployées des discriminations diffuses et latentes au sein de la société, ce qui a considérablement dégradé notre « vivre-ensemble ».
L’UOIF garde l’espoir pour les prochaines années d’un retour à une laïcité apaisée, ouverte et fidèle à ses principes fondateurs. Pour ce faire, il appartient notamment aux organisations musulmanes d’œuvrer par tous les moyens légaux pour éviter les abus et violences liés à l’application de cette loi et continuer à dénoncer toutes les lois qui tendent à diviser notre société. »

Union des Organisations Islamiques de France
Paris, 13 mars 2014.
http://www.uoif-online.com/actualites/communique-la-loi-du-15-mars-2004-sur-les-signes-religieux-10-ans-apres-2004-2014

Comment accepter que ce type d’école fasse l’objet d’un contrat avec l’Etat, avec le Ministère de l’Education Nationale, comme le demande l’UOIF ?
Ce serait ajouter une aberration scandaleuse à bien d’autres, mais celle là serait de taille !!!

Jamais la vigilance des citoyens patriotes n’aura été autant mise à l’épreuve et les Pouvoirs Publics devront s’aligner sur les fondamentaux qui ont fait naître notre République, avant qu’elle ne change de nature.


Le temps presse.

Les prochaines échéances électorales doivent ABSOLUMENT montrer à ces musulmans-là qu’ils ne seront JAMAIS les bienvenus dans une République qui croit à ses fondamentaux, respectueuse de son Histoire et de ses origines multi- millénaires, judéo- chrétiennes et grecques qui constituent le socle de notre civilisation européenne !

Oui, veillons à ce que cette pauvre Europe, ne finisse comme la Grèce,qui vit son esprit absorbé par celui de Rome(1), et qui risque bien de l’être par celui de l’anglo-américanisme! Si tel était le cas (et le processus est déjà bien engagé) alors oui, l’Europe aura perdu sa raison d’être.

Nous devons donc tous faire pour inverser la tendance et détourner les musulmans dits modérés(2) de ces funestes projets, tout en sachant que désormais, les choses sont allées tellement loin que ça ne se fera pas sans drame et grincements de dents, c’est une certitude.

Jarczyk

(1) Note de Christine Tasin : non l’esprit de la Grèce n’a jamais été absorbé par celui de Rome, c’est bien au contraire Rome qui a absorbé celui de la Grèce, faisant siens ses connaissances, découvertes, littérature, philosophie…. et même sa langue, parlée dans les milieux patriciens. César est mort en s’écriant non pas « tu quoque mi fili » mais « kai su teknon », « toi aussi mon enfant »….  

(2) Note de Christine Tasin : je ne crois pas au concept de « musulman modéré ». Il y a les très nombreux nés musulmans, de culture musulmane, qui sont  intégrés, assimilés et ne vivent pas selon la charia et il y a les « vrais musulmans » qui vivent selon la charia et font la guerre aux autres nés musulmans qui ne le font pas, en attendant de la faire à nous, non musulmans qui ne respectons pas voile, ramadan, halal etc.  Si de vrais musulmans étaient modérés ils seraient depuis longtemps avec nous pour chasser l’UOIF et tous ceux qui se réclament de Qaradawi.

 85 total views,  1 views today

image_pdf

2 Commentaires

  1. Hello, Christine !…Question de point de vue. Surtout pour la première note ; j’aurais sans doute l’occasion d’y revenir.
    Pour ce qui est du concept de « musulman modéré » aussi, car les choses sont très compliquées, humainement parlant et je ne parle que de mon expérience personnelle, bien sûr.
    Très cordialement à toi !
    BJ

  2. hi

    l’islamofashisme modéré , de qui ce moque ton ??

    le nazisme etait il en partie modéré ??

    l’islamofaschisme est faschiste et genocidaire c’est tous
    le faschisme n’est en rien modéré

    un exemple des islamofaschiste modéré payer avec vos impots dhimmis francais

    Ces camps d’entrainement à la guerre d’enfants palestiniens que le monde ne veut pas voir

    http://www.dreuz.info/2014/04/ces-camps-dentrainement-a-la-guerre-denfants-palestiniens-que-le-monde-ne-veut-pas-voir/

    ne vous faite d’illusion aujourd hui ce sont les juifs les vicitmes direct de ses chiens
    demain ce sera vous

    by

Les commentaires sont fermés.