Viol collectif au Val-Fourré. Encore un coup des bouddhistes ?


val-fourrehttp://fr.news.yahoo.com/sept-adolescents-mis-examen-viol-collectif-dune-mineure-112222889.html

Ce sont 7 mineurs, on ne connaîtra donc pas leurs noms.

Mais ils habitent le Val-Fourré, cité sensible.

Mais ils sont connus des services de police.

Mais ils ont un tel mépris de la femme qu’ils n’hésitent pas à en violer une, dans une cave,  mettant en oeuvre la pratique de la tournante.

Les idiots utiles vont accuser les bouddhistes, les bobos les conditions de vie et le ghetto où vivent les violeurs, Soral les sionistes…

A force de vivre avec des barbares on le devient, la femme opposée à la peine de mort que je suis rêve de castration pour les violeurs…

Qui disait « pour un oeil les deux yeux et pour une dent toute la gueule « ?

Ça me tente, Ça me tente, de polus en plus et je crois savoir que je ne suis pas la seule.

Quand la France s’éveillera…

 Christine Tasin

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


20 thoughts on “Viol collectif au Val-Fourré. Encore un coup des bouddhistes ?

    1. Avatarjarczyk

      C’est comme en Moselle ou en Lorraine…Les « bouddhistes » mettent le paquet !

      Scènes de guerre » à Behren-lès-Forbach : gendarmes blessés, pompiers attaqués, mairie prise d’assaut.

      5 gendarmes blessés. Aucune interpellation.

      Lu dans le média local Lor’Actu du 11 mars

      beheren.jpg »Une nuit de violences a laissé d’importants dégâts dans la cité de Behren-lès-Forbach (Moselle) près de Forbach. L’interpellation d’un jeune a provoqué un déchaînement de violences…

      D’après les premiers éléments rapportés par de nombreux témoins, de véritables scènes de guerre urbaine se sont jouées dans la nuit de lundi à mardi dans les secteurs de Forbach et de Behren-lès-Forbach. Les deux villes de Moselle-Est qui sont placées en Zone de Sécurité Prioritaire (ZSP) ont du faire face à un vrai déchainement de violence gratuite. Les habitants sont encore sous le choc. C’est avant tout la cité de Behren-lès-Forbach qui a été le théâtre de violences urbaines hallucinantes.(…) La mairie de Behren-lès-Forbach a été attaquée à coups de jets de pierres et cocktails Molotov.(…) Il n’y a eu aucune interpellation cette nuit suite aux violences. Lire la suite dans Lor’Actu
      http://www.islamisation.fr/
      Ca n’est pas de peur que nous tremblons…Mais de colère !!!!

      1. Avatarsoucoline

        scènes de guerre = ils veulent donc la guerre, donc il n’y a qu’une seule réponse pour eux, l’armée …

  1. AvatarPhilippe le routier & Co

    C’est « curieux »…
    Notre village est perdu au milieu des campagnes Picardes, la mairie à même eu du mal à dépasser le seuil des 2500 habitants (sous lequel on obtient ni cabinet médical ni pharmacie)
    Difficile aussi de trouver des fonds pour financer un terrain de basket-ball, de foot, de skateboard etc etc puisque, entouré par des lacs et des étangs on a pas d’emplacement pour installer des entreprises.

    On a des familles, avec enfants, qui sont dépendants du samu-social ou de la générosité (discrète) d’autres habitants.

    Pour aller en ville (Amiens) nos ados ont DEUX trains par jour ou quatre passages de bus…

    Et bien nos ados se réunissent dans une vieille maison abandonnée (c’est un âge ou ils aiment être entre eux) même les plus petits y vont.
    Pas de drogue (ou pourraient-t-il en trouver ?) tout juste un peu de bière (mais on en a jamais vu un(e) ivre mort(e) et quelques clopes (chipées à des parents fumeurs, le tabac est à 15 km dans un autre village)

    Bref un village « ennuyeux » (étrangement ressemblant à mon village Alsacien d’ailleurs)

    Mais nos ados doivent s’y sentir pas mal puisqu’on a aucun problème avec eux.
    -L’été ils se baignent dans un des lacs (utilisé par tant de générations que ses berges ont presque l’air aménagées)
    -Et de temps à autre, l’un et l’une s’éloignent (à bicyclettes) pour trouver un peu d’intimité.

    ET C’EST TOUT !

    Bref un village bien de chez nous !
    Avec son garde-chasse-policier-municipal (65 ans ! Une terreur !)
    Son « idiot du village » (Mon beau-frère autiste adoré par tout le monde)
    Son idiot du viRage (moi avec ma moto)
    Sa mamie qui passe sa vie à sa fenêtre…

    Etc etc etc…

    Bref aucun des avantages que possède une cité comme le Val-fourré, proximité de la ville, transports en commun, installations CRÉÉES pour les jeunes…

    MAIS, on y est entre Français, non musulman, nous n’avons pas cette prédisposition à vivre d’aides, à quémander, à dégrader…
    …Et à considérer les femmes comme des esclaves !

    Pour résumer ces cités ne sont pas pourries au départ.
    Quand j’étais môme elles avaient même le chauffage central et l’eau chaude là ou nous on en était encore au bois et charbon, et tant que leurs populations étaient majoritairement Françaises, Italiennes, Espagnols etc tout se passait bien !
    Quand j’y allais, voir des copains, j’étais même surpris par le luxe des appartements (sérieusement)

    Et puis l’Afrique à commencé à y faire venir le surplus de naissances.
    Puis l’islam y a pris l’ampleur qu’on lui connaît aujourd’hui.

    Et depuis c’est le souk, le bled, ils ont recréé ici leur mode de vie ! (les aides en plus)

    Pourtant…
    …Suffisait d’observer l’Algérie depuis son indépendance pour savoir comment ça allait finir.

  2. Avatarsoucoline

    Bonjour,

    A force de vivre avec des barbares qui n’ont strictement rien a foutre de notre justice, de nos lois et de notre pays et de son peuple, on ne le devient pas, on sera obligé d’êtres comme eux pour nous défendre. Le seul problème est que nous, nous risquons la prison, donc la justice, la police et tous ce qui s’en suit dans notre pays et qu’on sera obligé d’établir un état fasciste pour éviter les procès et la prison et soit éliminer tous ceux qui nous empêcheront de rétablir l’ordre par la violence dans notre beau pays, soit de les faire taire de force pour les empêcher de condamner ceux qui auront choisis la violence pour rétablir l’ordre. C’est ce que je pense et qui malheureusement devrait arriver un jour si nos politiciens ne se bougent pas le cul pour imposer et faire respecter l’ordre républicain, la laïcité et nos lois en France.

    Obligés d’être fasciste face a d’autre fasciste …
    Les fascistes de la république contre les fascistes islamistes.

    Choisis ton camp, camarade …

    Nos lois ne sont pas négociable avec d’autres que nous ne pouvons ni devons accepter.

    Les hallal inscrits dans les cantines (et je sais de quoi je parle) ne sont pas plus acceptable que les kasher (jamais inscrit) ou les abattages traditionnels catho (jamais inscrit non plus). Les prières de rues sont interdites en France par nos lois que cela soit pour les cathos, les juifs ou les musulmans. Les mêmes règles doivent s’appliquer a tous sans exceptions.

    Il y en a marre de cette islamisation galopante, sourde et discrète (ou pas) et que nos politiciens ne font pas respecter nos lois et la laïcité dans notre pays, tous cela va mal finir …

    Petite précision, je suis contre toutes formes de religions qui sont de toutes manières susceptibles de se transformer en secte a n’importe quelle moment. Je suis animiste, je crois a la vie, je respecte les autres si ils me respectent et ne les respectent pas si ils ne me respectent pas.
    Je ne vais pas aller dans un pays musulman pour imposer mes lois et mes idées. Chacun doit rester a sa place et tenter de vivre heureux la ou il se trouve. A bon entendeur …

      1. Avatarsoucoline

        Merci Christine, votre commentaire me fait plaisir. Je voudrais ajouter que je suis contre la peine de mort comme vous car les erreurs judiciaires existent malheureusement mais ils y a trop de pourritures dans les prisons et qu’au lieu de construire de nouvelles prisons au frais du contribuable, on ferait bien de rétablir la peine de mort pour les cas où il n’y a aucun doute pour vider un peu beaucoup nos prisons, je pense notamment aux tueurs et aux violeurs. Ceci permettrait de faire de substancielles économies et de pouvoir mettre en prison tous qui devraient y être mais qui n’y sont pas.
        La peine de mort pourrait ainsi être utilisée en fonction de l’occupation des prisons. Je pense que cela pourrait en faire réfléchir plus d’un.

  3. Avatarpirlouit

    la peine de mort serait de mon avis une régréssion totale.en revanche la castration chimique existe avec accord ce qui veut dire que le violeur reconnais ses actes.pour les autres peines incompréssibles ou retour au pays d’origine.la france ne peut pas revenir sur ces pratiques de mort.nous sommes un pays civilisé.il faut le montrer et ne pas se laisser entrainer dans le mode barbare.

    1. Avatarsoucoline

      Je suis d’accord mais on fait quoi ? On construit de nouvelles prisons ? A ce train la, la France entière sera une prison et j’en ai marre de payer pour ces trous ducs qui branlent rien. La preuve est faite par mille qu’a chaque fois que les musulmans sont combattus par la violence (la peine de mort en est une), ils ne se la jouent plus.

      1. AvatarChristine Tasin

        Referendum sur l’immigration, expulsion des délinquants étrangers, exil des FRançais qui veulent imposer d’autres lois que les nôtres… il y a des solutions…

Comments are closed.