Réponse à Alain de Benoist : les islamophobes ne souffrent d’aucun trouble obsessionnel compulsif, hélas !

aff-islamophobie webL’islamophobe revendiquée, avec fierté, que je suis, est bien obligée de s’inscrire en faux à propos des propos d’Alain de Benoist parus ce jour sur Boulevard Voltaire http://www.bvoltaire.fr/alaindebenoist/phobies-en-genre-points-godwin-letat-se-defend-il-peut,52082

Je revendique depuis fort longtemps le droit  à l’islamophobie, et je suis fière de me dire islamophobe. « Phobeo », en grec, signifie « avoir peur ». J’ai peur de l’islam (qui n’en aurait pas peur en voyant l’état des 57 pays musulmans ? Etat si déplorable que des millions de musulmans fuient pour venir en Europe…) et, de la peur à la haine,  il n’y a qu’un pas (cf le sens de xénophobie), que je franchis allègrement. Oui j’ai  la haine de l’islam. Haine qui n’a rien de compulsif ni d’irraisonné, hélas pour nous, durement touchés par une islamisation galopante.

Hélas toujours, je n’use pas de versets de seconde main pour alimenter cette peur, cette haine. Les versets de seconde main, c’est rigoureusement interdit et impossible en islam puisque le coran, incréé, dicté par Allah en personne ne peut être qu’intouchable, pour l’éternité. Il ne peut donc y avoir de protocole des sages de Sion dans la religion musulmane, il n’y a que  des versets authentiques, effroyablement authentiques et une vie de Mahomet, effroyablement authentique qui est donnée comme modèle à suivre dans toutes les mosquées de notre pays…     Cela devrait faire peur à Alain de Benoist en ces temps de Djihad assumé et revendiqué, non ? Les seules variantes que l’on ait quant aux versets sont dues aux traducteurs ? Qu’à cela ne tienne, il suffit de comparer les traductions et de lire et relire les arabisants et islamologues patentés que sont Pascal Hilout, René Marchand, Anne-Marie Delcambre ou Philippe Jallade, qui passent leur vie à lire et traduire le coran…

Alors, il est tout simplement impossible de dire des mensonges sur l’islam, parce que les textes sont là, parce que les faits sont là, parce que les sites des mosquées et les prêches des imams sont là, parce que les discours d’un Tarik Ramadan refusant de dénoncer la lapidation ou ceux d’un Qaradawi, appelant les musulmans à finir le travail d’Hitler sont là…

Et ne pas voir, ne pas entendre, délibérément, c’est être complice des horreurs qui nous menacent. C’est donc mériter les surnoms de lèche-babouche ou islamo-collabos.

Christine Tasin

 

Parce que qui ne dit mot consent.

 72 total views,  2 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. Justement ce qui m’embarrasse dans la désignation d' »islamophobe » c’est le rattachement avec phobie, qui désigne une peur pathologique, donc qui est sensée pouvoir être soignée. Pire, ce terme peut laisser entendre que cette peur pourrait être transmissible comme une panique et conduire tout un groupe à une hystérie islamophobique. En clair nous serions les grands malades et eux les biens pensants… Or rien ne changera jamais dans le coran, même si on devait ne plus en avoir peur (en nous faisant soigner) il sera toujours aussi néfaste et incompatible avec nos sociétés occidentales. .Pour cela, je préfère pour ma part dire que je suis islamocritique parce que même si en effet ce qui se prépare est effrayant et fait peur il ne s’agit pas d’une peur irraisonnée, mais bien d’un danger nommé, explicable, justifié. En effet qui de mieux placé pour le dénoncer que nos amis Pascal Hilout, René Marchand, Anne-Marie Delcambre ou Philippe Jallade, qui passent leur vie à lire et traduire le coran…
    Enfin peu importe, phobie ou critique ou autre nous sommes tous ensemble bien conscients que le poison c’est l’islam.
    Bises Christine

    • Bises Emma, il est clair que c’est le sens étymologique qui prévaut dans islamophobie puisque musulmans et islamo-collabos y voient une forme de racisme et non de maladie mentale…. D’ailleurs peut-être que les juges vont me déclarer irresponsable lors de mes procèsà venir ??? 😉

      • D’abord si les juges font bien leur boulot, déjà procès rien du tout car non seulement nous avons le droit constitutionnel d’être islamophobes tant que nous le voulons, de plus, cette saloperie n’étant pas une race, peut pas y avoir racisme. C’est pas parce que ces fous se prennent pour une race qu’il faut que leurs délires deviennent réalité, quand même alors quoi ! Parce que dans ce cas, alors nous aussi on peut en concocter des délires et vont pas être déçus du voyage tous ces tordus.

        Sinon, ben irresponsable alors faut plaider oui absolument, étant donné que tellement est déclaré venant d’irresponsables et déséquilibrés, et on pourrait d’ailleurs y voir sacrée contagion 😉

  2. Moi j’aime bien l’invention « islamophobe de comptoir » !
    Ici, en Picardie, c’est pas les bistrots qui manquent et grâce à sevrage tabagique (imposé par des hausses et des hausses…) j’ai enfin le temps de refaire le monde avec les habitués quand je vais acheter ma presse (France-Route et compagnie. Et les hors séries Picsou, je reste un grand gosse)
    Alors en effet, on a pas de sourates sous la main, à part moi qui ai (très peu) étudié la chose, MAIS, on a l’actualité ! Et cette dernière parle très rarement d’agressions commises par des fous hurlant « Jésus est grand » ou « la laïcité est grande »… C’est toujours « allah au bar » (alors que le patron du bar s’appelle Paul et qu’il n’agresse personne)

    Donc, OUI, ce dont les gens se méfient c’est forcément l’islam, c’est le contraire qui serait surprenant.

    Précision importante pour celui ou celle qui voudrait devenir « islamophobe de comptoir »
    Évitez les bars à jeux style PMU ou Rapido (si ça existe encore) car, qui dit jeux de gains faciles dit aussi salle pleine de musulmans (4 femmes, 20 gosses, ça donne de quoi miser)
    C’est simple, le musulman ne dors JAMAIS !
    -La nuit il bosse pour la France ! (si si)
    -La journée il traîne au bar (car il a conscience de devoir faire tourner l’économie locale… Quelle abnégation !)

    Je connais même quelques bars où, depuis quelques temps, fleurissent des affiches pour une manif à Paris le 9 mars… (me demande qui a put apporter c’est trucs nauséabonds 😉 )

  3. hi

    oskar feysinger avait mille fois raison

    merci au musszein de nous livret leurs veritable but et interet

    by

    • Merci Yoniii je confisque pour publication mercredi

  4. Bien dit Christine !

    Je ne sais ce qui me fout plus en rogne : l’article lui-même (se prend pour Gainsbourg de Benoist avec la photo) ou les commentaires, surtout ceux du gabarit d’un soit-disant étant à la Sorbonne ! Ça nage et se vautre dans le déni et ce qu’ils pensent être la bien-pensance…. S’il pense que tu sers bien tes maîtres Christine (comme si t’étais le genre d’ailleurs alors là je me marre), lui ou elle en revanche sert bien les laveurs de cerveau propagandistes, y compris sur l’U.E. il semblerait !

    Autant voir savoir et entendre et se faire traiter de phobes et tout le reste, qu’être abrutis d’ignorance et déni, collabos et lécheurs de derches et babouches. Et pouvoir sans honte ni regret se regarder dans le miroir.

    • J’adore ta conclusion, Alain, elle est exactement ce qui conduit ma vie.

  5. non nous ne souffrons pas de toc mais en revanche le coran et l’éducation islamiste conduit tout droit a la psychopathie.aucune limite pour eux.l’éducation francaise est a l’opposée de leur monde.bises.

1 Rétrolien / Ping

  1. MOLON LABE, espèces d’enfoirés !!! Par Luc Forgeron | Résistance Républicaine

Les commentaires sont fermés.