L’épouvantable projet de société de Farida Belghoul et ses alliés

belghoul conf presseSi je résume les premières conclusions auxquelles je suis arrivée en analysant la conférence de presse tenue la semaine dernière par des catholiques et musulmans hostiles au « genre » à l’école, il s’agit d’abord d’une convergence entre musulmans et catholiques (le citoyen français pensant au bien commun n’existe pas ici ) et les objectifs avoués de cette alliance sont de mettre fin à la République et ses valeurs pour les remplacer par des lois religieuses. Ni plus ni moins.

En effet, dans les paroles prononcées que j’ai relevées samedi dernier et celles que je vais évoquer aujourd’hui se dessine la pire société qui soit, et j’ose dire que Hollande et sa clique (que je voue pourtant aux gémonies chaque jour) sont des enfants de chœur à côté de la société dessinée par Belghoul, Escada, Tanoüarn, Boutin et tous les autres.

Il suffit de les écouter.

SITUATION DES ENFANTS

« L’école est contraire à de nombreux principes et à la moralité islamiques et les parents essaient de rééduquer les enfants à la maison ». « Les parents sont responsables, totalement, de l’éducation de leurs enfants ». « L’enfant et ses biens appartient à ses parents« . Ahmed Miktar, président des imams de France

Si vous ne nous rejoignez pas, vous n’aurez pas de progéniture pour encenser votre mémoireAlbert Ali, essayiste musulman, fidèle de Alain Soral qu’on voit souvent sur Egalité et Réconciliation.

Nous, de confession musulmane, on ne partage pas ce que fait l’école. Mourad Salah, qui a contribué à la construction de différentes mosquées en France.  

Que dire de ceux qui hurlent, à juste titre, quand un ministre prétend que l’enfant appartiendrait à l’Etat mais qui trouvent tout à fait normal que l’enfant soit un outil au service de ses parents, qui le regardent comme la propriété de ses parents, ce qui explique, bien entendu, les mariages forcés, les difficultés à se déclarer apostat, l’impossibilité d’épouser l’élu de son cœur s’il n’est pas musulman… Elle est où la liberté de l’enfant ? Il est où l’épanouissement de l’enfant ? Et aucun des catholiques présents n’a ouvert la bouche pour demander si, finalement, faire lire aux enfants la vie d’un homme qui a épousé et défloré une petite fille de 9 ans ce n’était pas pire que de lire un livre où papa porte une robe…

 Autrement dit, ces gens qui se battent soi-disant pour les enfants ne se battent en fait que pour un modèle islamique, pour que l’enfant ne soit pas éloigné des principes islamiques. Ces gens qui se battent soi-disant contre les manipulations des enfants trouvent tout à fait normal que les enfants soient ré-éduqués, manipulés, endoctrinés, remis dans « le droit chemin » islamique par leurs parents. Et peu importe si ces parents sont comme ceux de cette fillette saoudienne qui, à 3 ans et demi, a tout compris de l’islam :

http://www.youtube.com/watch?v=AkmXr5ShUFo

 On est en France, vous êtes sûrs ? On peut délibérément, en conférence de presse, sans que cela suscite protestations ou sifflets dans la salle, soutenir des horreurs pareilles ?

Nom de Dieu, les medias alternatifs qui étaient présents à la conférence de presse sont-ils, comme les medias officiels, incapables d’objectivité et eux aussi, comme Bourges, Boutin, Escada et compagnie, prêts à tout pour que disparaissent gender, mariage homo et Hollande ? Même à se taire devant l’inacceptable ?

L’HOMOSEXUALITE

Si nous transmettons notre civilisation à une armée d’eunuques et de LGTB, à quoi bon. […] Je refuse de retrouver mon fils dans un bar LGTB.[…] Restons humains. Albert Ali, essayiste musulman, fidèle de Alain Soral qu’on voit souvent sur Egalité et Réconciliation.

 

Quel mépris (quelle haine ? ) pour les homosexuels, considérés comme non humains dans le pire des cas, comme des sous-hommes dans le meilleur ! Quelle condamnation et quelle vision de l’homosexualité que, comme toute sexualité, on ne choisit pas mais qui serait, selon Albert Ali et quelques autres comme une anormalité et le résultat de manipulations.  Il n’est plus question ici de manipulations du genre ou de perte des repères des enfants, ce qui, effectivement, pose question dans l’ABCDF de l’égalité, est clairement exprimée une peur de voir son enfant devenir homosexuel. Comme on comprend l’initiative de ces homosexuels musulmans qui, EN France, espèrent avoir droit de cité… Comme on tremble pour eux, avec les pères fouettards qui siégeaient à la conférence de presse, que l’on sent prêts à rejeter, à condamner, à punir, à rééduquer, par tous les moyens… On en tremble, pour eux et pour ceux de nos enfants qui, homos, vont de plus en plus risquer leur peau à cause de ces irresponsables qui étaient à la conférence du 19 février et qui ont laissé dire.

 

LA FAMILLE

Dans le livre « dis, maman », on a laissé passer différentes cellules familiales. Et notamment des modèles hérétiques : des femmes seules avec des enfants, des hommes seuls avec des enfants. Farida Belghoul.

Il n’y a qu’une seule norme, unique, un père, une mère et des enfants. La famille, c’est un homme et une femme, fidèles, mariés devant Dieu et devant les hommes. Farida Belghoul.

Le modèle de société défendu par les participants à la conférence de presse, ceux qui ont parlé (et ceux qui se sont tus, parce que qui ne dit mot consent) c’est celui-ci : Interdiction du divorce au prétexte qu’il faut un homme et une femme pour élever  un enfant. Interdiction des relations sexuelles hors mariage (puisqu’il faut interdire le modèle mère ou père seul élevant ses enfants) -l’histoire ne dit pas ce qui se passe pour les contrevenants éventuels (lapidation, sans doute…) ni en cas de viol puisque ces gens-là sont contre l’avortement. Sans doute qu’en cas de deuil, il y aura obligation au veuf et à la veuve de se remarier illico presto avec le frère ou la sœur célibataire du disparu…

 

RELIGION ET REPUBLIQUE

 Il est parfois difficile de prononcer le nom de Dieu sur un plateau de TV de peur d’être ostracisé. Nous avons, nous, musulmans, la possibilité, parce que nous n’avons pas de passé historique, de régénérer le combat français, la vitalité française dans la résistance. Albert Ali

Il y a un nouveau spectre politique qui est en train de s’ouvrir. A partir de notre logiciel islamique, nous devons être indépendants politiquement avec nos amis cathos. Nabil Ennasri, président du Collectif des musulmans de France

Si les musulmans avaient été à la Manif Pour Tous, la République aurait tremblé, la République nihiliste qui doit être détruite. Abbé de Tanoüarn. 

La théorie du genre, c’est notre péché(1). Farida Belghoul.

L’athéisme est à condamner puisqu’il considère que l’homme peut prendre la place de Dieu. Farida Belghoul.

Bref, retour au délit de blasphème et à la primauté de la religion sur la loi du peuple… Emprisonnement à prévoir des athées et apostats. Combien de catholiques, actuellement, sont prêts à vivre sous le régime dont rêve Farida Belghoul qui ose prétendre qu’elle défend les enfants, le régime des ayatollahs ?  

 On notera en passant la participation à la conférence de Jean-Pierre Dickès, médecin soralien, présent sur le site de Christ-roi qui annonce la bataille finale des royalistes contre les républicains :

christ-roi

 

christ-roi2

christ-roi4

CONCEPTION DE L’HOMME

Nous sommes ici pour la défense de la nature humaine attaquée. Escada, Président de Civitas.  

L’athéisme est à condamner puisqu’il considère que l’homme peut prendre la place de Dieu. Farida Belghoul

Voilà, tout est dit. Si les musulmans et certains chrétiens s’emparent des sujets sociétaux, ce n’est pas pour protéger l’enfant ou la famille mais pour imposer à la société tout entière une conception archaïque et dangereuse de la vie et de l’humanité dont nous avons mis des siècles à nous débarrasser.

En effet, considérer qu’il y aurait une « nature humaine » voulue par Dieu et qu’il ne faudrait pas modifier est une insulte à l’intelligence, à la recherche du progrès et du bonheur et au désir, légitime, de soulager les souffrances.

C’est au nom de cette prétendue « nature » qui ferait bien les choses (sic!) et qui serait l’expression de la volonté divine que des millions de femmes, au cours des siècles, n’ont été que des poules pondeuses mourant en couche pour mettre au monde de pauvres êtres qui mouraient dans les deux premières années de leur vie faute de soins, de nourriture suffisante ou de possibilité de lutter contre les infections. Jamais on ne me fera croire que, si le Dieu des chrétiens existait (pas ce monstre d’Allah évidemment), lui qui n’est qu’un Dieu d’amour, il voudrait  ça !

  C’est au nom de cette prétendue « nature » qui ferait bien les choses (sic!) et qui serait l’expression de la volonté divine que des millions de femmes sont mortes sur une table de cuisine pour avoir subi l’aiguille à tricoter les sauvant d’une mort sociale et familiale épouvantables dans une société où la notion  de péché tenait lieu de loi.

C’est au nom de cette prétendue « nature » qui ferait bien les choses (sic!) et qui serait l’expression de la volonté divine que des millions de femmes sont tenues pour des « salopes égoïstes » responsables de la dénatalité et donc du remplacement de population parce qu’elles osent user de contraception !

C’est au nom de cette prétendue « nature » qui ferait bien les choses (sic!) et qui serait l’expression de la volonté divine que des millions d’êtres humains ont souffert pendant leur passage ici-bas, femmes enfermées dans les couvents parce que Dieu (ou plutôt ses sbires ) considérait que l’héritage ne devait pas être partagé et devait être réservé au fils aîné, c’est aussi au nom de cette prétendue nature que des millions d’hommes et de femmes, dans les pays subissant l’une des 3 religions monothéistes, ont été obligés de se faire violence et de convoler quand tout les poussait vers un être du même sexe qu’eux, vivant une triste vie !

Pour conclure je rappellerai que c’est au nom non pas de la nature, mais de la culture, et grâce à l’homme, que l’on peut sauver l’enfant qui naît avec une malformation, que l’on peut sauver l’enfant atteint de leucémie, que l’on peut sauver l’adolescent avec une greffe du foie et que la République que conchient l’Abbé de Tanoüarn et Farida Belghoul a sauvé des millions d’enfants du travail forcé en rendant l’école obligatoire et en leur permettant d’espérer une vie meilleure que leurs parents, échappant au déterminisme divin qui voulait que votre naissance vous interdise une partie des possibles…

Quant à Béatrice Bourges… que fait-elle dans cette galère ? On avait pu espérer qu’elle ouvrirait les yeux, qu’après être revenue de sa ridicule  alliance  avec Boutin de l’été 2013, de sa prise de distance avec la Manif Pour tous et ses accointances avec Fils de France elle se méfierait et ne mettrait pas des priorités là où elles ne sont pas. Plus aucun espoir n’est permis. Elle a bien tourné le dos au camp de la juste mesure et est prête à tout pour obtenir ce qu’elle veut, même à mettre en danger la France.

Ecoutons-la :  » Il faut faire des alliances sur le sujet de la théorie du genre. Quand une société n’est pas en état de protéger les plus petits d’entre eux c’est une société qui devient barbare« .

On ne nous fera jamais croire que Béatrice Bourges ne sait pas qu’il n’y a pas de société plus barbare que la société musulmane avec les enfants, notamment pour les raisons que j’ai rappelées plus haut, et même barbare tout court.

Mais elle n’en a cure. Seul son objectif politique compte : faire tomber Hollande  pour mettre à la place… Qui  ça ? Ses nouveaux alliés musulmans et la charia ? Soral et Dieudonné dont elle a laissé manifester les partisans à Jour de Colère ?

Il reste à espérer qu’il y a encore assez de laïques (qu’ils soient athées, juifs, chrétiens ou agnostiques) dans ce pays pour ne pas se laisser happer aux sirènes de la Manif Pour Tous et de Jour de Colère dont les organisateurs ont tombé le masque.

A Paris c’est le Printemps français et donc Jour de Colère qui pactise avec l’ennemi, Farida Belghoul. A Marseille c’est la Manif pour tous qui invite Farida Belghoul…

La boucle est bouclée. Des milliers, peut-être des millions de manifestants de la MPT et de JDC sont cocufiés par les dirigeants de ces associations qui les entraînent dans des alliances improbables et vers un avenir de sang et de larmes dont leurs enfants seront les premières victimes.

Christine Tasin

 

(1)        S’il y a des choses justes dans ce qui est reproché à Peillon et l’école, il faut tout de même relever des exagérations et des mensonges : non, rien ne permet d’affirmer qu’il est question de « légaliser la pédophilie » ; non, ce n’est pas, comme l’affirme Boutin « l’avenir de l’homme qui est en jeu », ou alors c’est l’homme dont elle a une vision plutôt restrictive, très proche de celle des musulmans, ce qui n’est pas à son honneur (on se souvient avec des rires dans la voix de sa croisade anti-pacs à l’Assemblée nationale il y a quelques années, où elle annonçait, Bible à la main, la venue de l’antéchrist puisqu’on osait tolérer que des couples homos soient acceptés et reconnus comme tels…) ; non ce n’est pas tragique que de proposer à des filles de participer à des journées découvertes des métiers proposés par la SNCF et abusivement considérés comme masculins comme le dénonce Escada ! A trop vouloir dénoncer les excès du « genre  » on en arrive à un excès en sens inverse où l’on reviendrait bien volontiers si on en croit Escada à l’époque où les filles étaient interdites de baccalauréat et de facs de médecine !

 

 104 total views,  1 views today

image_pdf

22 Commentaires

  1. L’épouvantable projet de société de Farida Belghoul et ses alliés.

    Ce projet n’et que la conséquence logique d’un article paru sur « Eglise catholique de France »

  2. effrayant effectivement ,mais le sabre de la pauvre bigote de Boutin ou des deux autres manipulatrices est emoussé et si elles peuvent faire du tort à la France en se mettant au service de l islam ,elles n auront que peu d avenir pour elles memes..Et si elles ont reussi à deplacer des foules ,je pense que sans le rejet visceral de beaucoup de Français pour Hollande ,je ne suis pas certain qu ils y auraient eu autant de monde à leurs manifs….Des mouches du coches malfaisantes au service de l islamisation de la France ..des serviettes mecreantes et jetables pour leurs amis du pseudo prophete immoral…

    • Voilà une exécution en régle, méritée et des arguments qui sont en effet judicieux et donc réconfortants devant tous ces dhimmis !

  3. Bonjour à nouveau,
    J’ai certainement fait une bêtise en postant ce matin sur le livre que je viens de terminer et qui est en cours de production à compte d’éditeur. Il sortira au moi de mai, son titre : Il pleut à Venise, hamdullah !.
    Si tel est le cas, je fais amende honorable auprès de Christine Tasin et la prie de bien vouloir me pardonner cette erreur de cible.
    Bien sûr, je fais la promotion de mon livre. mais mon but n’est pas essentiellement mercantile. Je veux témoigner, aussi, par d’autres voies que celle de la diatribe, aussi constructive soit-elle et je tire là un coup de chapeau à votre présence sur le Net et à tous vos commentaires.
    Cela étant, les expériences plus insidieuses, quand on croit dans les milieux bien-pensants que l’Islam est soluble dans la république, sont aussi à partager car elles montrent à l’évidence que ces idées avancent masquées à tous les niveaux de la société. Je vous livre à la suite l’essentiel de la quatrième de couverture de ce livre :
    « Très vite, ils découvrent et partagent une passion amoureuse improbable et inédite dans laquelle ils s’investissent chaque fois plus lorsqu’ils se retrouvent au cours de leurs voyages. Mais ils réalisent très vite que leur futur est compromis par les différences – subies ou souhaitées ? – qui existent entre les cultures et les religions, entretenues par cette partie de la caste Marocaine qui se cherche une identité universelle entre l’Afrique et l’Occident. »
    Peut-être vous aidera-t-elle à comprendre le bien fondé de tous les témoignages qui peuvent apporter force et détermination à vos actions, que j’approuve complètement par ailleurs.
    Dans la négative, acceptez mes excuses, renouvelées, pour avoir pollué votre blog.
    Bien sincèrement,
    Jean-Louis Chollet

    • En effet, Jean-Louis, j’ai hésité à valider votre commentaire et pensais vous envoyer un message mais pas eu le temps… Votre message vous honore. Comme vous l’avez deviné je ne veux pas que le forum de RR devienne un lieu où l’on fait de la pub pour tout et n’importe quoi, j’ai cherché si je trouvais des choses sur votre livre qui m’indiquent s’il étant dans notre ligne et évidemment je n’ai rien trouvé. Ne l’ayant pas lu je n epeux ni ne veux cautionner une publicité indirecte, ce que j’accepterais volontiers d’un lecteurs/commentateur habituel du site parce que lui faisant confiance. De l’auteur que je ne connais pas… je me méfie et je pense que vous le comprenez

      • Merci pour votre réponse.
        Nous pourrons en parler à nouveau à la parution, si vous le souhaitez.
        Dans l’attente et pour faire connaissance, vous pouvez consulter mon profil sur LinkedIn, ainsi que celui réservé au livre.
        À bientôt, j’espère.
        Jean Louis
        PS : je passe, dans mon milieu amical lyonnais, pour être très proche de vos thèses. Vivant de nouveau une partie de mon temps dans le Maghreb depuis quatre ans (je quitte définitivement en juin). Avec au total une bonne douzaine d’années à mon actif, dans cette région d’Afrique, je pense avoir aujourd’hui une acuité toute particulière sur ce “nouveau monde” que certains caciques nous promettent sans, pour la plupart d’entre-eux, avoir jamais passé plus qu’une quinzaine de jours au ClubMed de Marrakech pour se faire leur opinion…

        • Entendu Jean-Louis, je ne suis pas sur linkedln, mais on aura je pense le temps et l’occasion d’en reparler et peut-être que vous voudrez bien nous faire profiter de votre expérience en nous faisant de petits articles à l’occasion

    • je voulais justement faire un article qui commence exactement comme votre commentaire, chère Beate.. je confisque donc et publie demain merci

      • Je confisque, Bruno, pour publication dimanche pour la pause dominicale, à la fois argumentation et poésie, merci

  4. A la bonne heure, vous avez enfin comprit qu’il y a des intégristes chrétiens qui peuvent devenir dangereux s’ils devenaient trop nombreux. La prochaine guerre de religion risquent plus de se jouer entre une coalition islamistes-réactionnaires chrétiens contre athées-agnostiques, au lieu d’une guerre entre islamistes et le reste des religions et non religion.

    Caroline Fourest et sa compagne avaient raison les intégristes religieux s’entendent mieux entre eux qu’avec les libres penseurs.

  5. @christine : OK globalement avec tout ce que vous dites mais quelques choses à préciser. Pour faire court :
    – sur les enfants : ils n’appartiennent pas à l’Etat. Mais pas non plus aux parents. Ce sont les parents qui ont à les éduquer, à les gérer au mieux du propre intérêt des enfants eux-mêmes, bien discerné, vers leur autonomie. Les enfants ne sont qu’à eux-mêmes.
    – sur l’homosexualité : il faut respecter, accueillir, aimer les homos. Cependant il ne faut pas les laisser aller dans les écoles perturber les jeunes ou les enfants, ce qu’ils cherchent à faire avec la théorie du genre et en déconstruisant le « fantasme » (!!!) papa+ maman + enfant.
    GPA et dans une moindre mesure PMA sont quand même choquants.
    – Famille : pas question voyons de jeter le discrédit sur les relations sexuelles hors mariage, qui ne regardent personne ! Mais la famille c’est quand même au départ papa+maman+ enfants. On n’a jamais réussi à faire mieux ou plus simple. Même s’il y a de plus en plus de parents seuls du fait des circonstances et tout à fait respectables of course (on ne devrait même pas avoir besoin de le dire).
    – Religion et république : doivent être séparés bien sûr.
    – Beaucoup de choses à dire sur la nature, on a fait dire à Dieu ce qu’on voulait parfois.
    – Béatrice Bourges, C Boutin se fourvoient avec les musulmans. Effarant. L’islam rétrograde n’a rien à nous apporter d’autre que la barbarie, la perte de notre civilisation. Islam et christianisme sont deux religions qui n’ont rien à voir contrairement à ce qu’on veut nous faire croire.
    Je pense qu’on ne peut pas accepter cette « convergence ». On ne converge pas, en fait. Bourges et Boutin vont se faire avaler toutes crues.
    – bien OK pour que les filles fassent le métier qui leur plaît ! Et les garçons aussi !…
    – L’athéisme est un fait, qui n’a pas à être discuté. On a le droit d’être croyant, apostat, athée.

    • Chère Sandrine nous sommes d’accord sur l’essentiel et notamment sur le fait que les enfants n’appartiennent ni à l’Etat ni à leurs parents et il me semble l’avoir dit dans au moins un des deux articles sur la conférence de presse. Je ne supporte pas plus SOS racisme faisant sa pub pour les sans papiers dans les lycées que Belkacem ou un représentant du lobby gay la fasse pour l’homosexualité dans les collèges au nom de deux principes qui ont dirigé une bonne partie ma vie : pas de prosélytisme, quel qu’il soit, en classe, question de déontologie et respect de l’enfant qui a droit à une enfance dans un monde de contes de féee et de rêves on n’a pas le droit de lui mettre le nez dans la réalité des adultes.
      Pour le reste s’il y a un modèle idéal en soit la réalité est tout autre et oblige à ne pas mettre l’accent sur cette famille soi disant idéale qui nous renverrait à la France des années 50 où les enfants sans père étaient montrés du doigt; il y a des excès là qui ne me vont pas.
      GPA et PMA me posent des problèmes philosophiques (peur d’une société type meilleur des mondes) mais je me dis que si j’avais été en mal d’enfants avec une envie terrible d’en avoir j’aurais été heureuse qu’elles existent et je ne vois pas pourquoi des gens capables d’un parcours du combattant que l’on sait pour avoir un enfant ne le pourraient pas d’autant qu’on est bien plus sur que l’enfant sera aimé et éduqué que pour un certain nombre defamilles hétéros… Alors j’hésitais jusqu’à présent mais je vais clairement soutenir, dans mes choix éthiques, GPA et PMA et aussi euthanasie (j’étais plutôt contre il y a quelques années au motif que je n’ai pas envie quant à moi de devenir une folle errant dans un HP pour cause d’Alzheimer je ne veux pas de cette vie et je ne vois pas pourquoi on l’imposerait à d’autres faute de loi ou pour des raisons religieuses. Je sais que nous sommes en désaccord profond sur GPA et PMA, et on ne va pas relancer la discussion on a d’autres urgences actuellement ; il faut en prendre acte et c’est tout. Entièrement d’accord par contre pour tout ce qui suit dans votre texte, islam, métiers etc

      • @Christine
        «  » »d’autant qu’on est bien plus sur que l’enfant sera aimé et éduqué que pour un certain nombre defamilles hétéros… » » »
        Pourquoi ce préjugé ?…Absolument rien ne vous permet d’en être sûre…vous croyez donc que les familles homoparentales sont meilleures pour éduquer ?…

        • statistiques, ma chère Sandrine, les services sociaux à l’enfance sont débordées par les cas d’enfants d’hétéros mal aimés, maltraités, mal soignés… on manque de familles d’accueil etc. Les homos et hétéros qui galèrent pour avoir des enfants ont une chance de plus de les rendre heureux car on est sûrs qu’ils sont désirés. Par ailleurs on reproche suffisamment aux homos hommes d’être efféminés pour ne pas savoir que ce n’est pas chez eux qu’il y a le plus de violence

          • Non, je crois que vous vous trompez. Les services sociaux ont toujours préféré laisser les enfants dans leurs familles même maltraitantes car les enfants n’en ont pas d’autre. Les familles hétéro ne passent pas leur temps à battre leurs enfants et à les persécuter, c’est un cliché propagé par les homos. enfin autre cliché, croire que parce qu’un couple homo a beaucoup voulu un enfant il sera meilleur. Pas forcément. Le désir d’enfant n’est pas le meilleur moteur, au contraire il est facteur de déséquilibre parfois.
            Bref à vous entendre les homos seraient meilleurs parents que les hétéros, à se demander pourquoi on ne stérilise pas ces vilains hétéros…

          • Je n’ai pas dit cela Sandrine. Je n’ai pas dit que LES familles hétéro passent leur temps à battre leurs enfants etc… j’ai dit qu’il y a un nombre non négligeable de familles hétéros qui sont coupables, il y a des études en librairie et il suffit de connaitre quelques assistantes sociales et quelques familles d’accueil, sans parler des enseignants pour comprendre l’immensité du problème. cela me met suffisamment en colère pour que ceal ne m’amuse pas !!!! Et dire que c’est un cliché véhiculé par les homos est et absurde et faux, je n’ai jamais entendu un homo dire ce genre de choses, mais la femme, l’enseignante que je suis, qui est hétéro, désolée, qui a eu et a encore, par les réseaux amicaux et militants beaucoup de contacts avec le milieu médical, social, celui du personnel de prison et enseignant peut l’affirmer. Je n’ai pas non plus dit que les homos (cette manie de généraliser !!!!) étaient de meilleurs parents, simplement comme les hétéros qui ont du mal à avoir des enfants, quand ils ont un enfant ils sont prêts à s’oublier, à aimer… plus que les psychopathes hétéros (pas tous les hétéros, merci de ne pas dénaturer mes paroles ) qui ont parfois facilement des enfants qu’ils ne veulent pas vraiment au fond. C’est la réalité.

  6. Bonjour Christine et bravo! bravo mille fois pour cette analyse que je partage et qui je le souhaite pourra être appréciée le plus largement possible (il serait temps…)pour ma part je vais diffuser Merci de votre engagement et pour tout ce que vous défendez. Je vous embrasse.

    • Merci Emma, oui je crois qu’il se prépare des choses gravissimes et qu’il faut absolument que ceux, trop rares, qui ont les yeux ouverts, multiplient les efforts pour le faire savoir… Je vous embrasse aussi

1 Rétrolien / Ping

  1. Le camp des patriotes en voie d’explosion ? Le Réseau Identités rejoint-il Soral ? | Francaisdefrance's Blog

Les commentaires sont fermés.