Mais comment les employés de la RATP identifient-ils les clandestins pour leur faire un prix ? Par Mandalay

paris_metroSouvent, ma propre perfidie m’agace, …

Petit exemple vécu ce matin : imaginez donc la question carrément tordue que je me suis posée après avoir lu cet article :
Aux guichets de la SNCF ou de la RATP, comment les employés font-ils pour établir que tel immigré est un clandestin, tandis que tel autre ne l’est pas ?
Et donc que tel tarif de transport est applicable au premier, et non pas au second ?

Pour ce faire, le ministère de l’intérieur délivre-t-il, ou les préfectures délivrent-elles, des cartes d’identité ou des attestations de « clandestin officiel » ?
Qui donc, parmi les hauts fonctionnaires de l’état et ou des régions, ou parmi les élus, a prisla décision d’accorder ces réductions à des gens qui juridiquement parlant n’ont pas à être là ?
Qu’elles sont les bases légales invoquées ?
Qui a décidé du montant de ces réductions ?
Pourquoi un montant « x », pourquoi pas plus, pourquoi pas moins ?
Qui donc, qu’ils soient hauts fonctionnaires ou élus, a donné instruction aux directions ces entités publiques d’appliquer ces réductions ?

Lire RR au petit déjeuner, entre croissants et petit café bien serré, débouche sur des « trucs » inattendus, … lol

Mandalay, responsable Résistance républicaine Belgique

Réponse de Jeanlg75 

Très simplement, grâce à l’AME…

http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F12029.xhtml

 68 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. encore une fois, une honte !!!!!!!
    le système social français privilégie les étrangers ….alors que nous travaillons, payons nos impots et nos mutuelles!!!!!!!

  2. Il m’arrive parfois d’être plongée dans un abîme de perplexité. Je m’explique.
    On est censés être gouverné par des gens ayant fait des études, intelligents, sachant compter, manier la haute finance, la haute économie etc.. etc…
    Par ailleurs, si, en plus, ils se présentent à la fonction supprême c’est parce que quelque part ils aiment leur pays.
    Alors je veux bien entendre que d’autres considérations machiavéliques rentrent en jeu mais quand même.. Ce que nous constatons chaque jour, c’est à dire que le taux de chômage étant ce qu’il est, la situation économique étant catastrophique, ils doivent bien, eux aussi, le voir ! Vous me direz, ils s’en foutent, ils veulent continuer à exister et à posséder le pouvoir c’est pour ça qu’ils veulent une telle immigration. Mais intellectuellement et moralement comment se fait-il que cette situation ne les gêne pas aux entournures… Ils ne se doutent pas que nous sommes au bord de la guerre civile. Actuellement ils doivent bien sentir que le peuple commence à être « aux taquets » non ? Donc, résultat des courses, leurs actions sont TOTALEMENT DELIBEREES ! Non, je ne découvre pas l’Amérique, je dis simplement qu’il n’y aura pas d’excuses pour eux au moment des règlements de compte. Ils ne pourront pas argumenter en disant, « on ne pensaient pas que …  »
    Il faudrait préparer une lettre type et l’envoyer à l’Elysée, mais surtout la relayer partout en France sur tous les sites… Je ne suis pas très douée pour les actions communes, je cherche un moyen, pour l’instant mis à part la MPT qui a eu un certain succès, les autres ont été plus confidentielles.
    Il faudrait trouver un moyen pour frapper fort et durablement de façon à faire basculer le système. Pas facile. Nous sommes un peu dans une sorte de « nasse » …

  3. je suis peut être bête mais je pense que l immigration c est kifkif avec le déficit de la France

  4. Ben c’est pourtant simple…

    « Bonjour monsieur (madame), pourrais-je avoir un billet s’il vous plaît ? » C’est un(e) Français(e)

    « Oh siva, nike ta race et donne moi un billet » (c’est un Français de papier)

    « bijour missiou, j’y vouloir billet » (c’est un clandestin)

  5. ( Challenge, aujourd’hui )
     » A nouveau critiqué dans le dernier rapport de la cour des comptes, le principe des billets gratuits de la SNCF est également contesté chez Air France. »
    Bien sûr il faut une fois de plus accuser le Français de la dérive des gouvernements. Mais combien nous coûte les politiques, les députés, sénateurs, présidents, avec leur retraite à vie après un mandat.
    La C des C c’est-elle interéssée à combien nous à coûté les femmes du président, les escapades en hélico pour aller voir son actrice et le repos de Valérie à la Lanterne. Sans compter; mais là il ne faut pas stigmatiser, combien nous coûte l’immigration.

    • Apparemment oui, ce qui est logique pour la prise en charge des soins, à l’hôpital entre autres

Les commentaires sont fermés.