Lettre à la citoyenne Duflot, à propos des femmes assignées au ménage, par Philippe Bescond-Garrec

Duflot manif pour tous 001Citoyenne Duflot, *

Au lieu de fustiger les participants à la Manif pour Tous qui d’après toi « ne soutiennent pas la vie et assignent les petites filles au ménage« , ce qui est une contre vérité pour une majorité d’entre eux, tu serais bien inspirée de te pencher sur les cas flagrants et récurrents de discrimination à l’égard des femmes qui sont monnaie courante dans les mosquées (ex. Woippy en Moselle / fichiers joints) et dans de nombreuses familles adeptes de cette doctrine misogyne.

112763MosqueWoippyHassanIquioussen

 

 

 

 

 

 

 

 

112763MosqueWoippyHassanIquioussen

Je te suggère de te rapprocher de la Citoyenne Vallaud-Belkacem, concernée au plus haut chef, en tant que Ministre des Droits des Femmes, qui ne peut ignorer cette situation. Étant donné que « la théorie du genre n’existe pas », elle a tout loisir de profiter du temps ainsi libéré pour s’atteler à cette tâche ô combien impérieuse.

Salut Patriote et Républicain

 Citoyen BESCOND-GARREC

*En vertu du décret sur le tutoiement obligatoire publié le 8 novembre 1793 par la Convention.

 

 148 total views,  2 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Ah la sémantique ma vieille copine! Voici un exemple troublant des différences de sens qu’un même terme peut signifier selon le contexte fourre tout actuel de nos mondes de plus en plus parallèles.
    Ainsi pour une même langue française selon qui emploi quel terme nous devrions en désigner l’auteur, mais cela est de plus en plus incertain de nos jours. Cela vaut pour le terme « démocratie » que nous voulons le plus ouvert et lequel pour notre minorité communautaire mal aimée n’a de sens que suivit de l’adjectif « musulmane ». Si bien que le « volontariat » contient lui aussi et avec lui le reste de la langue des significations tout à fait sous entendue.
    On imagine très bien un appel au ménage dans notre communauté: – » Qui se porte volontaire pour le ménage de notre lieu de culte » juste un exemple, qui naturellement pour nos musulmans pendra la forme suivante: – » Quelles sont les femmes volontaires pour le ménage..? » – C’est ainsi que les yeux fermés nous acquiesçons facilement les « démocrates » musulmans du moment qu’ils nous singent par la terminologie rassurante des termes que nous croyons maitriser, mais sitôt dans leur bouche les voilà vidé de leurs sens. C’est le cas de: démocratie, qui pour signifie  » ‘musulmane’ si non rien et va voir ce qu’on va voir » – tout comme dans leur contexte « ménage » et « volontariat » pose l’équation sémantique plus générale dont le résultat diffèrera systématiquement de la notre, fussent les mots identiques et dit sans accent dans la même langue que nous parlons.
    Cela ne légitime-t-il pas automatiquement notre droit au doute sur la signification plus profonde du rapprochement si opportun des musulmans avec l’opinion des dhimmis « nationalisants » (Soral & co) et plus largement de la présence islamique (car ça n’est que ça) dans la république que nous partageons?

  2. Vous avez tout à fait raison, il faut s’entraider et partager nos talents.
    Et je n’oublierai jamais ce jour lointain où j’ai crevé…malheur ! Je suis totalement incapable de changer une roue ! L’idée de mal revisser les boulons me paralyse. Mais je n’étais pas encore garée que déjà un motocycliste s’était arrêté et avait retroussé ses manches ! Il a changé ma roue en moins de temps qu’il en faut pour le dire ! Et j’ai à peine eu le temps de le remercier qu’il était déjà reparti.

  3. Comment, les « frères » qui sont certainement plus nombreux que les « soeurs » à fréquenter cette mosquée, ne font jamais le ménage ?…Que font les Femen, l’ineffable Caroline et les féministes patentées ?…
    Pour la discrimination, voir aussi les femmes de la mosquée de Paris reléguées dans une cave, et rouées de coups (enfin, leur porte-parole) lorsqu’elles ont osé demander d’être au dernier rang dans la salle des hommes…

    • Ben quoi…
      La NASA à été obligé un jour de choisir entre envoyer des femmes dans l’espace, où d’équiper la station spatiale internationale d’un lave-vaisselle… C’était trop lourd ils ont choisi d’ouvrir la profession aux femmes !

      Oui je sais c’est horriblement macho, mais ça viens d’un type qui ne l’est pas (Christine peut en témoigner)

      Bien sûr je suis d’accord avec toi citoyenne Sandrine, ces cons là sont des machistes véritables, mais avec la multiplication des lois j’ai peur que les blagues lourdingues que j’aime bien finissent par être interdites.

      Pour me faire pardonner, une blague sexiste inversée,
      « Pourquoi Dieu a-t-il créé Adam AVANT Eve ?…
      … Parce qu’avant de réussir une merveille faut toujours faire un brouillon ! »

      • @Philippe Le Routier
        Complètement OK avec l’homme brouillon de la femme…ceci dit j’aime bien les hommes, ils m’attendrissent avec leur (fausse) naïveté devant certaines taches ménagères, sauf bien sûr les affreux barbus misogynes qui ne perdent rien pour attendre…

        • Attention…
          Parfois c’est PAS de la naïveté ! C’est de l’ignorance réelle.
          Chez nous on partage les tâches ménagères autant que possible (sauf la cuisine ou l’expert c’est le frère de mon épouse, il est autiste, vie avec nous et adore cuisiner) mais personne ne sait tout faire… Ou tout faire bien !
          Ça me rappelle quand j’étais militaire, impossible de repasser MES uniformes de défilé, c’était donc madame qui se tapait la corvée.
          MAIS, elle avait une série de fringues TRÈS… originaux (madame est coquette) ben c’est moi qui parvenais à repasser correctement une jupe-portefeuille par exemple. Et vu son dressing c’est du boulot !

          Non dans le fond il faut laisser chacun/chacune faire avec ses talents. Dans mon entreprise j’ai une de mes chauffeurs (une toute petite femme) qui change un pneu poids lourd en 15 minutes, alors que certains des autres chauffeurs, hommes ou femmes mettent UNE HEURE, voire, n’y arrivent carrément pas (mon record perso c’est 35 minutes)

          Moi j’aime bien la concurrence homme/femme dans ma boîte, ça pousse les gens à se dépasser.

  4. Et vlan ! Philippe frappe encore avec virtuosité ! :mrgreen: Bravo Citoyen Bescond-Garrec, ça mérite bien cocarde honoraire et virtuelle tiens !

Les commentaires sont fermés.