Je ne remercie pas les organisateurs de Jour de colère, par Jeanlg75

Publié le 29 janvier 2014 - par - 7 commentaires

26 janvier 2013Il était prévisible que la manifestation légitime des Citoyens en colère soit cataloguée « d’extrême droite » par Valls. Pourquoi les organisateur ont-ils accepté qu’un leader d’un parti politique ouvertement islamique « Parti Anti Sioniste » de Dieudonné ne fût pas officiellement « persona non grata » ?

Au moins cela aurait évité, à tout les Marcel Déat  d’associer « jour de colère » avec les mêmes casseurs que ceux du Trocadéro ou de Trappes. Cela aurait évité à tous les Jacques Doriot d’aboyer que les casseurs et les manifestants étaient d’extrême droite.

Et le pire c’est un Ministre de l’intérieur qui, tel un Pierre Laval (Chef de l’intérieur de 1942 à 44) qui dévoile, au grand jour, « qui se cache derrière cette manifestation jour de colère », « qui organise la révolte anti républicaine », c’est bien sûr, le Front National.

Ainsi, après la jurisprudence dite « Valls-Dieudonné « interdire d’une manière préventive » et les propos de Belkacem, qui confirme qu' »interdire des meetings politiques avec cette loi, pourquoi pas », nul doute que la République sera bien protégée de l’ennemi intérieur que l’on nomme Patriote Français. On dit merci qui ? Merci aux organisateurs de « jour en colère, d’avoir donné à Valls  des arguments comme quoi nous sommes tous des anti sioniste, haineux et racistes !Un conseil : pour la prochaine manif si Dieudonné s’invite avec ses potes pro islamique, dites lui que le Tsahal vient aussi, après tout c’est une manifestation libre, non ?

 Jeanlg75

Print Friendly, PDF & Email

7 réponses à “Je ne remercie pas les organisateurs de Jour de colère, par Jeanlg75”

  1. Avatar jeanne dit :

    Et alors, si seulement nous avions été TOUS exprimer La Colère , croyez vous que le fait d’être -comme à l’accoutumée traiter- d’extrême droite ou gauche n’aurait pas donner un « peu » plus de poids à cette colère ? Le jour où l’ensemble se soulèvera il y aura parmi nous des racistes, des antis, , des extrêmes de tous bords: : alors il faudra attendre devant sa télé ?

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      Vous posez une bonne question mais vous savez très bien que l’organisation du 26 excluait cette colère du peuple, révolutionnaire… seules des petites associations étaient présentes, on avait interdit les partis politiques (mais pas Dieudonné) et les illustres inconnus qui appelaient n’avaient pas le charisme pour entraîner des foules dans un mouvement révolutionnaire. IL y a eu du monde, ce n’est pas anecdotique ni méprisable mais ce n’est pas le grand mouvement susceptible de tout emporter. Dansce cas toute participation posait la question de soutenir malgré soi des antisémites.

  2. Avatar Savica dit :

    Je n’y étais pas et pour cause. Mais connaissant très bien ce genre de manifestations submergées par des groupes venus noyauter et s’accaparer gratuitement le résultat de l’organisation par d’autres. Ce sont des Bernards l’ermite des manifestations !! Il faut être plus sérieux si dans l’organisation. Avec le 26 aucune association ne peut se vanter d’avoir atteint un quelconque objectif de prise de parole, ni d’avoir accru sa visibilité médiatique et encore moins ait pu passer un message. Le destin n’est pas vraiment au rendez-vous ce coup-ci.
    Juste un carnaval de charia-varia ne sera retenu par le public et les médias qui verront la aucune ligne claire, un amateurisme braillard et ne sera retenu que la violence ainsi que des propos incohérents mais fondamentalement racistes !!
    Attention cette compromission risque aussi de marquer pour un temes les organisateurs et les associations au coeur de ce show bâclé. Comme quoi rien de bon ne peut être fait sous le coup de la colère!! Grrrrrr

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      Regard très sévère mais aussi très juste. Jour de colère n’a effectivement rien changé mais laisse un goût amer dans la bouche de certains participants même si d’autres sont heureux d’avoir pu crier leur ras-le-bol malgré tout .

      • Avatar Savica dit :

        Ô :), ce que je vois moi c’est justement la « nuance », petit euphémisme, qui existe entre ces deux groupes. Je comprends l’amertume de ceux qui n’ont pas vu leur effort récompensé, et dont la « colère » a été en très grande partie dispersée dans un slogan quelque peu explosif mais recouvrant une palette d’objectifs finalement trop vagues. Tandis que pour ceux qui sont sortis de là « heureux » pour quelque raison ça tient simplement de la thérapie alors, et non d’un engagement ou de prise position politique parce que les conditions d’une satisfaction n’ont pas été vraiment réunis. Avec des manifs sans objectifs, sans direction cohérente et intègre, le pouvoir peut dormir sur ses deux oreilles. Tant qu’on est dans les manifs à « thèmes » autant en choisir des plus positifs « jour de joie » par exemple, pour joie d’être ensemble contre la politique de Hollande; je suis sûr que ça aurait un meilleur échos dans le peuple, non?

  3. Avatar Versaline dit :

    Je suis peut-être pessimiste mais je crois que l’on arrivera pas à changer les choses dans ce pays parce que chacun tire la couverture à soi parce qu’un tel a dit ou fait telle ou telle chose je n’irai pas manifester dans la rue… Ce n’est pas ainsi que l’on changera les choses, il faut être plus ouvert et ne pas se regarder le nombril… Les révolutions se sont faites quand les gens se sont unis contre un système, malgré quelques différences. Tout de manière le gouvernement tire les marrons du feu, il a réussi à diviser, à discréditer… pour mieux régner, en montant les gens les uns contre les autres, et il continuera… cela portera ces fruits tant que l’on aura pas compris que c’est dans l’union que l’on fera la force…

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      Il ne s’agit pas de quelques différences, excusez du peu ! Notre lutte est contre l’islma et vous voudriez que l’on manifestât à côté de ceux qui appellent à tuer les juifs au nom du même islam ? ???

Lire Aussi