« Le français et l’arabe, c’est la même langue », par Olivia Blanche

macha makaïeffLes lèche-babouches se trouvent malheureusement dans toutes les couches de la société. Ainsi, dimanche 5 janvier, France Inter invitait dans son émission « 3 D », en deuxième partie, Macha Makeïeff, directrice du théâtre de la Criée, à Marseille, ainsi que Cécile Dumoulin, responsable du département des publics, du MUCEM (Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée), à Marseille également.

C’est que l’émission avait pour thème : Marseille Autrement…  Ou, autrement dit : autrement qu’au travers des crimes dans les quartiers Nord, des dealers, des rackets, etc. Autrement dit : promouvoir un autre regard sur cette villeau travers de la Culture, par le biais du théâtre et du MUCEM.

La journaliste a fait l’éloge, maintes fois, du spectacle mitonné par Macha MaKaïeff, au théâtre de la Criée et qui a pour titre, naturellement : « Ali Baba« . Je dis naturellement car comment pourrait-il en être autrement à Marseille ? Et surtout par la voix de dhimmi(e) de Macha Makeïeff. Car là, vous n’allez pas me croire, comme j’ai douté de mes oreilles, elle a osé dire : « le Français et l’Arabe c’est la même langue« ... Un sombre amalgame au sujet de son spectacle et du melting-pot de cette ville qui appartient déjà davantage au Moyen-Orient qu’à la France…

Cette allégation traîtresse mérite qu’on écrive à cette directrice de théâtre pour lui faire connaître que nous n’acceptons pas cet alignement de notre langue avec la langue arabe ! Théâtre de la Criée, 30 quai de Rive neuve, 13284 Marseille, cedex 7  http://www.theatre-lacriee.com/#/pages/billetterie/contacts

L’émission de France-Inter peut être écoutée pendant 7 jours : Programme. Et revenir au dimanche. Enfin, Cécile Dumoulin, en charge de l’élaboration des prochaines expos au MUCEM prévient d’une rétropective sur la colonisation de l’Algérie par la France, de ses effets, etc. Nous savons déjà ce que nous pouvons attendre d’une pareille expo, à l’écoute de personnes dont les propos à la radio me font douter de leur objectivité. Je crains bien que le MUCEM soit, plus qu’un musée, un vecteur de propagande, un appareil au service de l’Etat repentance, oeuvrant avec le rapport sur le bureau de Matignon pour faire accroire aux Français qu’ils sont la lie de l’humanité afin, par la culpabilité, la honte inculquée sans cesse, de leur faire accepter leur disparition.

        Olivia Blanche 

 45 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. Chacun son truc ,moi je comprend pas et ne parle pas l’arabe méme bourré et sous la torture qu’elle m’explique comment ,moi je lui dit que le mouton et le cochon c’est kifkif !

  2. J’habite a Marseille 7eme arrondissement derrière le Theatre de la Criee et a 2 pas du MUCEM, je connais l’ineffable Mennucci et sa clique. Je vous tiendrai au courant.

    • Entendu Thierry on est preneurs d’infos et/ou d’articles

  3. Dans le même genre, le socialiste marseillais Mennucci (maire du 1er arrondissement où réside une forte communauté maghrébino-musulmane) disait : « La culture arabe fait partie des richesses de la France » http://www.med-in-marseille.info/spip.php?article1158 (site dédié aux issus de la diversitude, aux clandos etc)

    A l’inverse, la culture française a été jugée indésirable de l’autre côté de la Méditerranée, et les Français qui s’y trouvaient ont été jetés à la mer dans des torrents de sang, tandis que ceux qui les ont jetés à la mer se sont aussitôt précipités vers… la France pour mendier du travail, et leurs descendants pleurnichent encore après la colonisation (Bouteldja & co) ou crachent sur notre pays en arborant les couleurs qui de l’Algérie, qui de la Tunisie ou encore du Maroc.

  4. il suffit de constater que la langue arabe est devenue  » la langue  » usitée dans les bus, magasins, de cette ville….
    imaginer en 2014, la victoire des socialistes aux municipales de Marseille : plus algérienne que francaise …
    mennucci le porteur d’eau des huiles de marseille…. devenu politicien !!! avec pour partenaires zéribi, ghali, leurs petits personnels dansant et youyoutant à la magistrature suprême…
    J’entendais le Zéribi sur itélé,hier soir,se plaindre de sa condition lui qui sans diplôme est parvenu à obtenir le poste de président de la RATM et fait la pluie et le beau temps…sans compter ….
    assiste à de nombreuses assemblées avec les dirigeants des logements à loyers modérés … etc.etc…
    les marseillais non musulmans redoutent le trio infernal et leurs bandes .

Les commentaires sont fermés.