Quand le surveillant se vante de punir les enfants blancs…

Au cas où vous ne l’auriez pas vu, voici le dossier sur FdeSouche.

http://www.fdesouche.com/437661-un-surveillant-scolaire-se-vante-de-brimer-les-blancs

Il est tout à fait possible que ce Joyce ne soit pas surveillant mais aie cru malin de se défouler de son racisme anti-blanc dans un fantasme partage sur facebook, mais il est possible que ce soit vrai.

La haine des blancs, des Français et de la France se développe avec une telle vitesse  et une telle violence que c’est possible…

Et si c’est possible on est pris d’horreur à l’idée de nos petits bouts de chou martyrisés, traumatisés parce que des inconscients qui nous gouvernent permettent que l’on recrute des salopards pour s’occuper de nos gosses.

Furieuse envie de créer de CRAB, Conseil représentatif des associations blanches. Mais il faudrait attendre 5 ans  avant de pouvoir traîner ces racistes devantles tribunaux. On se contentera de Résistance républicaine qui dans un an et demi pourra se porter civile dans les affaires de racisme et ne fera pas de cadeaux.

Christine Tasin

 241 total views,  1 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. @Christine:
    CRAB, cela « sonne mal » et les indésirables ne manqueraient pas de faire des jeux de mots, dont, bien entendu personne ou presque dans la presse « aux ordres » et dévoyée , ne s’offusquerait.
    Je suggère ADPRB: Association de Défense de la Pérennité de la Race Blanche.

    • Excellente suggestion quant au sens mais difficile à retenir et à prononcer !

        • C’est en effet plus clair ! Mais le pire est que si nous créons cette association nous allons être traînés en justice pour racisme et discrimination

          • Je vais devoir faire un effort supplémentaire, mais l’idée de défense de notre ethnie me semble néanmois légitime et fondée.

  2. Dingue de devoir encore attendre un an et demi pour que Résistance Républicaine puisse se porter partie civile.

  3. Il faut être sur de la source, parce que des bonimenteurs sur internet, ca pullulent on peut écrire et afficher n’importe quoi ce qui permet de se libérer et de se défouler sur différents sujets, mais si cela est réel, alors là vraiment on touche le fond, quand aux recrutements d’auxiliaires pour travailler dans les écoles, j’ai lu dans l’article que son compte twitter avait été fermer c’est une excellente chose, mais il devrait être poursuivis en justice pour avoir un tel comportement avec des enfants. Je suis certaine que c’est un petit con de banlieue comme des milliers hélas.

  4. Le fils de mon cousin attendait son tour dans un self service d’un collège. Un arabe arrive et passe devant tout le monde. L’un des blancs qui attendait sagement son tour lui fait remarquer qu’il doit prendre la file comme tout le monde. L’arabe s’énerve et l’insulte. Il le traite de tous les noms d’oiseaux et ces insultes sont franchement racistes. L’élève blanc lui répond et l’insulte lui aussi. L’arabe le frappe, le français se défend, et je vous laisse deviner qui a été expulsé du collège ????? Le blanc !!!!!! Mon cousin, sa femme et ses enfants sont depuis des membres du FN !

  5. Christine, la grammaire !

    Il est tout à fait possible que ce Joyce ne soit pas surveillant mais aiT cru malin

    A part cela, j’ai attiré attention sur tweet sur plusieurs sites…

    • il est bien possible que je laisse des fautes de frappe je ne relis jamais mes articles, et j’écris comme ça vient ! pas le temps !

  6. Aux parents d’élèves de s’indigner sans réserve et sans peur car ne rien dire est la pire des soumissions.

  7. Et c’est parce qu’il était un « babtou » ( toubab en verlan) que mon gamin a été agressé 9 fois en 2 années scolaires…

    Mais le problème ne s’arrête pas là. Je vais vous relater des faits survenus il y a maintenant 12 ans, dans le parc municipal de la communauté d’agglomération la plus endettée de France ( si elle ne tombe pas en faillite d’ici demain… Voir fin post) . Ces faits illustrent parfaitement :
    1)les problèmes liés à une immigration incontrôlée qui amène des populations à vivre dans des conditions encore plus déplorables que dans leurs pays d’origine.
    2) De fait, les inconvénients à recruter dans le vivier, des personnes sans aucune qualification et surtout pire, sans aucune vocation ou bonne volonté.
    3) la gabegie provoquée par une gestion pléthorique des personnels, les subsides donnés sans regard à tout va, l’absence de contrôle des embauches, des arrêts- maladies, des RTTs et autres congés ponctuels pour un petit rhume
    4) Et j’en passe j’en passe

    Donc vacances de la Toussaint 2001, matin d’un jour froid et gris , parc de la Légion d’Honneur, Saint-Denis ( 93 ). Beate connaît par coeur.
    Mes 3 aînés chaudement habillés jouent dans le bac à sable. Arrive un groupe de centre de loisirs ( c’est le nom donné dans le 93 ) d’une école locale. 3 monitrices, parfait reflet de la diversité, encadrent des petits de maternelle qu’au vu de leurs bouilles, je juge avoir 3 ans. Des petits donc.
    Soudain, j’avise une petite fille, noire, habillée comme l’as de pique, d’un long manteau en faux mouton retourné complètement élimé et grand ouvert sur un malheureux pull en acrylique, un short ( oui oui un short ) et une paire de boots éculées et bien trop grandes. Il fait froid, pas plus de 5 degrés et la gamine est assise directement sur le sable.
    Sentant que je regarde le groupe d’enfants qui jouent dans le bac à sable, une des animatrices ( et le pire c’est que pour encadrer des enfants elle doit être titulaire du BAFA ) coule un regard en direction du mien et remarque la petite fille. ô miracle, elle dit à ses collègues et copines :  » wesh elle doit avoir froid non la gosse ?  » qui rétorquent  » ah beh wesh calcule la gosse c’est vrai ça … »
    Evidement à ce moment précis, je me suis un peu énervée :  » et ça ne vous serait pas venu à l’idée de l’habiller autrement ? Vous avez bien du change au centre dans le cas où les gamins se feraient pipi dessus ? Vous n’aviez qu’à lui mettre un pull et un pantalon plus chauds et je suis même sûre que vous pouviez trouver des chaussettes et une paire de baskets en meilleurs état que ces horribles boots  »
    Réponse :  » ah bah on y a pas pensé.. »
    Et non, penser requiert un niveau scolaire qu’elle se sont vues attribuer par facilité et lâcheté par des enseignants vendus à la non stigmatisation de la diversité et de ses capacités ( que jamais au grand jamais ces mêmes enseignants ne stimuleront. Pour garder le pouvoir et assener la doxa en cours, les élèves de la diversité doivent restés incultes, donc bêtes et de fait dans leur avenir se cantonner à des emplois dans le sanitaire et social ( hein Mame Sca’lett ) ou mieux précaires ).
    Et que dire des animateurs aussi violents en actes et en mots qui éructent le même sabir que ceux dont ils ont la charge :  » ah putain lâche moi, tu m’fais iech. Dégage… » Je vous laisse imaginer ce qui peut alors se passer dans l’esprit d’un enfant ainsi rabroué.

    Et nombre de mamans de ma connaissance qui s’étonnaient que je ne veuille jamais laissé mes enfants aux centre de loisirs …

    • Merci pour ce témoignage, j’ai confisqué la suite pour publication !

1 Rétrolien / Ping

  1. Peut-on être professeur et musulman ? | Résistance Républicaine

Les commentaires sont fermés.