Marcher pour la laïcité et les fêtes chrétiennes, c’est bien lutter contre l’islam

Notre ami Pascal Hilout déplore, dans une lettre amicale qu’il m’a adressée, le thème de la marche que Résistance républicaine propose le 8 décembre. Marche du 8 décembre, message de Pascal Hillout

tract-8-12-v4

Selon Pascal, organiser une marche pour la laïcité et les fêtes chrétiennes serait dévoyer le combat de notre association contre l’islam et une perte de temps, alors que l’heure serait à la Reconquista !

Je le remercie de me fournir ainsi l’occasion de mettre les choses au point, puisqu’il semble que le texte qui accompagne l’affiche de la marche soit insuffisant, ainsi que celui qui explique le rapport entre laïcité et fêtes chrétiennes.

Erreur, mon cher Pascal ! Parce que pour qu’il y ait Reconquista il faut qu’un maximum de Français aient les yeux ouverts et soient réconciliés avec leur histoire, leurs valeurs, leur héritage, leur pays. On ne prend pas le risque de tout perdre, on ne se bat pas si on n’a pas conscience du danger qui couve et si on n’a pas des intérêts supérieurs pour se battre.

Proposer cette marche est, pour nous, un devoir, parce que nous sommes les seuls à nous battre pour la laïcité qui, si la loi de 1905 était appliquée, pourrait (aurait pu ? ) combattre efficacement et empêcher l’islamisation de la France, comme nous l’avons montré en avril 2001 avec nos « propositions sur l’islam« .

C’est bien parce que la loi de 1905 n’est pas appliquée qu’il y a actuellement plus de 2000 mosquées en France, qu’il n’y a pas d’étiquetage halal nous permettant de ne pas manger halal sans le savoir, que des mères voilées accompagnent les sorties scolaires et entrent en nombre dans les collèges pour y apprendre le français et que les médecins masculins se font agresser dans les hôpitaux !

C’est bien parce que l’islam est installé en conquérant et que des dhimmis collabos veulent acheter les voix (et la paix sociale) des musulmans que les sapins de Noël et les crèches disparaissent de nos écoles ou de nos places publiques. C’est bien pour la même raison que d’aucuns voudraient supprimer deux de nos jours fériés chrétiens pour les remplacer par une fête juive (alibi pour imposer une fête musulmane) et une fête musulmane.

C’est bien parce que l’islam pose question que, partout dans le monde, on brandit la laïcité en espérant que l’arme sera efficace. C’est bien parce que l’islam pose question que, partout dans le monde, fleurissent des Chartes de la laïcité, des lois anti-burka  et qu’on est obligés d’afficher dans les hôpitaux le rappel de l’égalité hommes-femmes  !

Ce n’est pas à Pascal que je dois expliquer tout cela, il est parfaitement bien placé pour savoir à quel point l’islam nous menace et quelle est l’urgence.

Seulement, il croit que, dans la France qui depuis 40 ans subit un discours pro-islam qui voudrait faire passer les islamophobes pour de dangereux extrémistes racistes il suffit de dire comme lui « islam dégage » avec la menace de la Reconquista pour que d’un coup de baguette magique tout rentre dans l’ordre.

Si seulement…

Hélas les choses sont plus difficiles et plus compliquées. On ne pourra chasser l’islam de France que lorsque les Français seront des millions à comprendre ce qui est menacé. Et rien n’est plus clair que la laïcité menacée, à l’école, à l’hôpital, elle qui est garante de la liberté de penser et de croire, elle qui est garante de l’égalité homme-femme parce que constitutive de la République. Et rien parce que rien n’est plus clair qu’une place de mairie dépourvue de la crèche de Noël, parce que rien n’est plus clair que la disparition du père Noël ou des couronnes de l’Epiphanie.

Parce que nous ne pourrons résister à l’islam que si nos traditions, nos rites, nos racines sont claires, savoureuses et savourées. A quoi bon se battre s’il n’y a rien à défendre ?

Alors communier ensemble (oui l’athée que je suis ose le mot) le 8 décembre autour de « Petit papa Noël  » comme de la Marseillaise ou Le Chant des Partisans est une façon de redonner vie à ce que nos élites voudraient voir disparaître : le sentiment d’appartenir à une nation et d’avoir un même destin. C’est, aussi, montrer à la clique islamo-collabo que nous ne baissons pas les bras et que nous ne les laisserons pas détruire notre héritage.

Symbolique ? Peut-être. Mais que serait la France sans symboles ?

Que serait la France sans Jeanne d’Arc ?

Que serait la France sans Marianne ?

De Jeanne d’Arc à Marianne sera le fil conducteur du 8 décembre. Symboles prometteurs, non ?

Christine Tasin 

 152 total views,  2 views today

image_pdf

29 Commentaires

  1. Dire que le christianisme n’a pas réussi à empêcher la conquête musulmane me paraît juste. Mais il faudrait ajouter que le christianisme n’a pas cédé sans combattre. Il a opposé la force et a été vaincu. Voyez la bataille de Mohacs au début du seizième siècle.
    Aujourd’hui, après la quasi disparition du christianisme, l’islam ne rencontre chez nous que le vide. Et c’est ce vide qui l’aspire en quelque sorte.
    Je ne veux pas médire des valeurs républicaines, mais elles ne suffisent pas à faire barrage. On peut trop aisément les détourner. Liberté, égalité, fraternité, cela s’applique indifféremment à toutes les situations et à toutes les populations, même aux envahisseurs.

    • Non justement il nous appartient de ne pas laisser usurper nos valeurs, comme je l’explique dans le petit livre que je viens de faire et queje propose sur notre site

      • Petit livre que ma bonne fée maternelle m’a commandé et qui m’attendra à mon retour, comme un paquet de lecture du même genre d’ailleurs.

  2. Tout à fait d’accord pour la réponse de Ch.Tasin à P.Hilout.Son commentaire est parfaitement dosée, très complet et surtout très positif puisque effectivement autant l’islam a besoin de se modifier pour être accepté en France autant les Français ont besoin de ne plus oublier les valeurs que vous soulignez et qui font leur raison d’être et leurs racines.Car une nation est faite par la force de ses habitants qui défendent ces valeurs sinon c’est un vide qui commence à se créer et la nature ,comme chacun sait ,en ayant une horreur ,ce vide commence à se combler à notre détriment!!!!!!!!!!!!!!

  3. oui il faut aller marcher contre l’islamofachisme, et aussi contre le mensonge de nos pseudo élites; je fais suivre un message que j’ai reçu:

    < > La réalité : Les deux journalistes n’ont pas été « criblés de balles », mais égorgés comme des moutons, c’est à dire au couteau et vivants! Leur épouvantable agonie a donc duré d’interminables secondes.
    > > > > > >

    Les circonstances exactes de leur mort ont été confirmées par le préfet de Kidal : « Des militaires de l’opération Serval ont retrouvé la journaliste Ghislaine Dupont et son cameraman Claude Verlon à 12 km à l’est de Kidal, égorgés par leurs ravisseurs » Le préfet malien a rajouté que « les ravisseurs sont en ce moment recherchés par des hélicoptères de la force française Serval. »

    > > Le New York Times et bien d’autres médias non français précisent bien que les journalistes ont été égorgés. Les journaux africains aussi.
    > > > > > >

    Ce serait cohérent car le Coran prescrit l’égorgement pour donner la mort. Une religion de paix et d’amour vous dis-je…

    Pourquoi les autorités françaises -Fabius en tête- n’ont-elles pas dit que les victimes avaient été égorgées ?

    Quand on pense que pour rendre son mensonge encore plus crédible, Fabius va même jusqu’à comptabiliser le nombre de balles!

    Dans quel but cette manipulation de l’opinion publique?

    Il est évident que le pouvoir socialiste tient à ménager les tenants de « la religion d’amour, de paix et de tolérance », c’est à dire l’importante communauté musulmane de France, laquelle est en mesure de départager les candidats aux élections, cette communauté qui a d’ailleurs permis à Hollande d’être élu en 2012. . ..

    Car il faut être bien conscients qu’au vu du caractère généralement serré des élections nationales en France un groupe de 10 % d’électeurs votant de concert suffit pour élire ou empêcher d’élire quelqu’un. CQFD

    >>

  4. Moi j’y serais c’est sûr ! avec un ami si ce dimanche là il ne travaille pas, et j’ai poster un message sur Facebook il y a quelques semaines.

  5. Dommage, je ne pourrai pas être des vôtres…. 🙁 Sinon j’aurai bien fait le déplacement jusqu’à Paris !

  6. Bonsoir Christine…..

    Désolé, pour raisons de santé je ne pourrai pas participer (l’artérite due au diabète me coince en moins de 200 m !) mais j’ai suivi votre conseil et fait chauffer l’imprimante, et le facteur de mon petit bled est un ami et sympathisant. Pour l’instant on en est à peu près à 150, et on continue…..

    De tout cœur avec vous !! Daniel.

    • Super ! Bravo et merci a vous et a tous ceux qui mettent la main a la pate ; pardon pas d’accent sur mon telephone portable

  7. Je serai avec vous le 8 décembre, Christine, si toutefois on ne nous empêche pas de nous rassembler au dernier moment comme cela a déjà été fait.
    Pour la première fois de ma vie (oui vous avez bien lu, la première fois…) je vais participer à une manifestation. Parce que j’estime que le but à atteindre est trop important pour rester à la maison.
    A bientôt donc, et bon courage en attendant.

    • Oui nous nous verrons le 8 décembre et j’espère bien faire votre connaissance ! Je suis très fière que RR soit votre première manifestation ! Amitiés

      • Merci pour votre mise au point, Chère Christine, car, très franchement, je suis en totale opposition avec les propos
        et réticences de Pascal Hilout,! Sa position ne tient pas la route ; certes le texte du tract aurait pu être affiné, mais il en
        dit déjà bien assez…Et puis quid des « pratiques sociales » que veulent nous imposer les tenants d’un islam plus ou moins radical ? Les nôtres ne nous appartiennent pas seulement par leur actualité, laquelle à tendance à se diluer
        dans le chaudron du « vivre ensemble », mais aussi parce qu’elles sont notre patrimoine, au même titre que tout ce qu’elles ont engendré comme biens spirituels et culturels, par les grandes réalisations artistiques
        que beaucoup admirent et nous envient de part le vaste monde…(jusqu’à certains pays du Golfe!!!) Comme vous le concluez avec bon sens…Nous pourrions aussi ajouter : « Que serait la France, sans l’Abbé Grégoire, etc ,etc ?
        Bien cordialement à vous!
        BJ

    • Bretonne de cœur a écrit:

      « … si toutefois on ne nous empêche pas de nous rassembler au dernier moment comme cela a déjà été fait. »

      Le Breton de sang que je suis a lu:

      Le Conseil de l’Europe dans sa Résolution n°1947 de juin 2013 :

      « L’Assemblée rappelle que la liberté de réunion et d’association, y compris lors de manifestations non organisées et non autorisées, est un droit essentiel dans une démocratie, garanti par l’article 11 de la Convention européenne des droits de l’homme (STE n° 5), et rappelé de manière constante par la Cour européenne des droits de l’homme dans sa jurisprudence ».

      « 6. le rôle des forces de l’ordre est de protéger les droits des manifestants, leur liberté d’association et d’expression, tout en protégeant les autres, ainsi que les biens publics et privés »

      « l’Assemblée appelle instamment les États membres du Conseil de l’Europe, le cas échéant, à prendre les mesures nécessaires pour mettre leur législation en conformité avec les normes du Conseil de l’Europe et la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme, notamment en matière de liberté d’expression, de liberté des médias et de liberté de réunion, et les invite :

      9.1. à garantir la liberté de réunion et de manifestation, conformément à la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme, et en assurer l’exercice effectif

      A conserver et, si besoin, utiliser… héroïque Christine.

      Bisous.

      • Merci adorable Hibis pour ce rappel qui vaut son pesant… de manifestants

  8. « Seulement, [Pascal Hilout] croit que, dans la France qui depuis 40 ans subit un discours pro-islam qui voudrait faire passer les islamophobes pour de dangereux extrémistes racistes il suffit de dire comme lui « islam dégage » avec la menace de la Reconquista pour que d’un coup de baguette magique tout rentre dans l’ordre. […] Hélas les choses sont plus difficiles et plus compliquées. »

    N’essayez pas de faire passer Pascal Hilout pour un naïf ! Ne caricaturez pas notre ami !

    ==> A signaler que l’article 42 de la loi de 1905 a été abrogé en 1973 selon un des spécialistes de la question, Emile Poulat.

    Merci, Madame Tasin, de publier mon commentaire !

    • Nous n’avons jamais essayé de faire passer Pascal pour un naïf il s’agit de rhétorique pure et simple pour montrer la difficulté de sa position ! L’article 42 a été abrogé et nous avons dit dès le début que c’était un scandale et que nous défendions la loi dans son intégralité de 1905

  9. Mon expérience me dit que l’islam ne recule JAMAIS devant l’athéisme.
    Mais il a parfois reculé devant le christianisme ou devant une autre religion.
    Inutile d’essayer d’en convaincre des athées français, sauf quelques-uns, qui ont vécu parmi les musulmans, et qui ont vu leurs têtes quand ils entrent dans une maison où il y a une croix ou une icône chrétienne sur le mur.

    Etre athée, pour les musulmans, c’est avoir un esprit « vacant », qui accuse comme un vide que l’islam viendrait combler. Le musulman ne voit pas cette « vacance » chez les juifs ou les chrétiens. Il se dit qu’ils sont des mécréants, certes, mais qu’ils ont au moins une religion.
    (Je rappelle pour les plus jeunes lecteurs que mécréant ne veut pas dire non-croyant, mais « mes-créant », c’est à dire mal-croyant: quelqu’un qui croit, mais mal. Il a une religion, mais ce n’est pas la bonne).

    Tandis que l’athée ne croit pas du tout, et ça, ça motive les musulmans au lieu de les faire reculer.
    D’ailleurs les musulmans ont déjà attaqué l’Occident à maintes reprises par le passé, et ce sont des souverains et des peuples chrétiens, et non athées, qui les ont fait reculer (siège de Vienne à deux reprises, bataille de Lépante, fondation du Royaume Franc de Jérusalem au temps des croisades…)
    A cette époque, les penseurs chrétiens écrivaient pis que pendre sur l’islam, le politiquement correct n’avait pas cours.

    J’entends souvent que les chrétiens en Orient n’ont pas pu empêcher l’islamisation de leurs pays, qui étaient chrétiens à l’origine. C’est vrai mais dans ces contrées, les musulmans sont arrivés il y a 14 siècles, avec armes et bagages, et ont envahi ces contrées avec une violence et une inhumanité telles qu’il est surprenant de constater qu’il y a encore des millions de chrétiens au Moyen-Orient. Rester chrétiens après après 14 siècles d’exactions, il faut vraiment avoir une âme de résistant. Les athées en revanche ont disparu. Je n’ai jamais rencontré en Orient une personne qui dit ouvertement qu’elle est athée.

    En France, il n’a pas fallu 14 siècles à l’islam pour devenir incontournable. Une trentaine d’années de laxisme et d’aveuglement a permis aux musulmans d’entreprendre l’islamisation progressive de ce beau pays sans utiliser un canif ! L’islam, dans un environnement athée (et gauchiste) rentre comme dans du beurre. Il n’en est pas de même dans les pays chrétiens que l’islam a envahi il y a 14 siècles.
    Donc quand parfois je lis qu’en Orient, les chrétiens n’ont pas résisté, je me demande alors pourquoi jusqu’à aujourd’hui, les musulmans les massacrent allègrement, posent des bombes dans leurs églises, kidnappent et violent leurs filles, les jettent en prison et les exproprient.

    • Je crois que c’est un peu plus compliqué, Eva, les athées ont disparu en pays musulman parce qu’ils risquaient leur peau alors que les chrétiens, comme adeptes du LIvre, avaient un statut un peu préservé toutes proportions gardées, et c’est depuis que ces chrétiens ne payent plus l’amende qu’ils sont persécutés… IL n’empêche que partout l’islam est entre comme dans du beurre, dans tous les anciens pays chrétiens…Ce n’est pas l’athéisme qui pose problème c’est l’idéologie tolérante, respectueuse de l’autre associée à la haine de soi qui est la norme chez nous dpeuis 40 ans

  10. Pourrions-nous ajouter « Minuit chrétien » à votre énumération, Christine. C’est une boutade, mais pas si étonnante que ça, au vu de ce qu’en dit Wikipédia :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Minuit,_chr%C3%A9tiens

    Comme vous je suis athée, mais il nous faut nous saisir par les cheveux ce qui peut nous empêcher de couler. L’idéal, pour empêcher le Grand remplacement, serait de faire des enfants … de retourner à l’Eglise pour les remplir et donner au denier du culte, ce qui tiendrait les monuments debout…

    Mais, mais ,mais…

    • Mais c’est absurde, Maxime, et vous le savez comme moi. On n’impose pas la foi et le christianismen’a nulle part réussi à empêhcer que les anciens pays chrétiens autour de la Méditerranée deviennent musulmans. Quant à faire des enfantsj’ai répondu à quelqu’un d’autre ici il y a peu ….

      • Certes, Christine, mais il est dit nulle part que les troupes des Templiers ou de Saint-Louis entonnaient « Petit Papa Noël » en allant au combat.

        Autrement, il n’est que de comparer un enterrement chrétien à l’église avec les guignoleries « laïques » pour se rendre compte de la Beauté et hélas, trop souvent de la laideur. (cela dit à part).

        Mais je sais très bien qu’on impose pas la foi (enfin, jusqu’à il y a pas longtemps si quand même), mais je crois simplement savoir qu’il serait préférable sans tous se quereller de fourbir nos troupes pour le grand combat qui s’annonce. Personne ne sera de trop, ni le sabre, ni le goupillon et encore moins qui sait… l’alliance des deux.

        Amitiés, croyez moi.

        • guignoleries laïques est insultant Maxime, j’ai assisté à des obsèques d’athées avec des discours et des chants non religieux qui n’avaient rien à envier à une messe !!!du respect des deux côtés stp !

Les commentaires sont fermés.