France Inter et le racisme : à l’est stalinien rien de nouveau ! Par Olivia Blanche

Marre…

Hier soir, sur France Inter, le « Téléphone sonne » consacrait – encore – son émission à la lutte « Contre le Racisme en France » avec pour invités, notamment, le Pdt ou un représentant de la Licra (à vérifier sur le site de France Inter – on peut réécouter l’émission pendant une semaine). Pas le temps d’y retourner. Sorry. Naturellement, comme toujours, les témoignages ont abondé dans le sens voulu par l’émission. Parmi les constats relatifs au racisme français : un modérateur de Facebook et autres sites a déclaré en direct que la « parole se libérait » et que beaucoup assument leurs propos pouvant être assimilés à du racisme, sans complexe. Pour ma part, c’est l’expression d’un ras le bol de la part d’une population toujours mise à l’épreuve mais pour ces édiles présentes il n’y a jamais de causes à effets…

Deux personnes ont pu donner un avis divergeant, une dame qui habite près de Romans et qui a déploré que les « nés Français mais de parents d’origine étrangère, ne respectaient pas leur pays ni les habitants, pour tout dire leurs compatriotes, en s’attaquant à leurs biens et à leur personne. Cette intervenante osait demander, quoique timidement, que les nouveaux venus respectent au moins leur pays d’accueil, la moindre des choses… Réaction du représentant de la Licra : « Madame vous faites partie de ces personnes qui, malheureusement, font des amalgames » etc… le discours connu, le déni, la culpabilisation. La réponse de la mise en cause m’a plu, elle a conclue en disant qu’elle conservait son opinion. Puis, ce fut un jeune pompier qui a eu le courage de dire à l’antenne que lui et ses collègues recevaient des caillasses à chacune de leurs interventions dans ces quartiers « insensibles »… Je ne surprendrai personne en disant que les réactions sur le plateau furent, comme toujours, dans le déni ou la démarche visant à minimiser les faits.

Pour faire bref et conclure, le représentant Licra a fait une déclaration à mes oreilles assez contradictoire puisqu’il a dit, d’une part qu’il fallait oeuvrer pour empêcher ces dérapages mais, d’autre part qu’il fallait mettre un terme au politiquement correct ! Quelles perspectives ! Comment vont-ils s’y prendre pour concilier les deux ? Il faudrait que ceux qui pâtissent dans leur quotidien de petites ou grandes exactions écrivent à la Licra et autres associations afin que nos témoignages soient au moins aussi nombreux que ceux qui se plaignent des Français.

Olivia Blanche 

 75 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

    • Je viens de le trouver et de te le confisquer, je ne l’avais pas vu en effe,t il était caché dans une rubrique commentaires où je vais rarement tu as bien fait de tirer la sonnette d’alarme !

  1. Et si un jour un auditeur de france inter, rétorquait à ces censeurs patentés, que effectivement les français ,sont racistes, xénophobes, mais qu’il est très surpris que de nombreux étrangers se précipitent dans notre pays, pour nous remettre vraisemblablement dans le droit chemin du politiquement correct!!!! nous fournir leurs potentiels de travail, leur intelligence, leur solidarité , ….. Que ces journalistes, nous expliquent pourquoi des familles entières venues d’algérie en 1962 , aprés la fin de la guerre pour beaucoup, adhérentes du F.L.N et du MNA, ont rappliqué en France, alors que cette dernière seule est responsable d’exactions terribles à leur encontre…. pourquoi, n’ont-il pas eu à coeur de reconstruire et continuer à faire fonctionner ce que les envahisseurs leur avait laissé?
    Posons nous la question suivante que serait devenu notre beau pays si en 1945 , une majorité de nos habitants avaient fui en Allemagne et vice versa, oubliant les griefs qui animaient les uns et les autres?…..

  2. Hors sujet, pour Olivia Blanche ; suite votre question du 07 nov sur le blog de Christine Tasin (où je vais rarement), à propos de « l’égorgement est pratiqué dans l’esprit de ne pas ingérer l’âme des animaux avec leur chair », ci-dessous réponse partielle.

    • Merci Philippe pour cette réponse passionnante riche en étymologie, je publie demain

      • Publier çà ? C’est seulement du débroussaillage, en réponse à une question d’une seule personne; les autres lecteurs n’en ont sans doute rien à foutre et vont peut-être commencer à en avoir ras l’bol, de l’étymologie…

        • Pas d’accord, cela participe de notre dossier islam et des connaissances intéressantes ! Ceux que cela n’intéresse pas passent la lecture et lisent autre chose, pas grave

  3. Mais tout le problème est là : Ce foutu politiquement correct, cet endoctrinement des esprits qui mélangent le véritable racisme (qui, il faut le rappeler, consiste à dire qu’une race est inférieure à une autre, et frapper sur quelqu’un qui n’a pas la même couleur de peau, lui interdire l’accès à divers endroits enfin bref toutes ces choses que tout le monde connaît..) et la révolte que peut avoir une nation envers des personnes accueillies sur son territoire et qui se comporte en délinquants, qui crachent sur un peuple accueillant, et essaient d’imposer leur us et coutumes alors qu’ils devraient essayer, au contraire, de s’intégrer aux moeurs et coutumes du pays.
    La Licra, SOS racisme, la LDH, etc.. jouent sur du velours actuellement car ce gouvernement de fantôche à sorti de son vieux placard la vieille lune du racisme…

Les commentaires sont fermés.