En Turquie vous serez condamné à mort si vous parlez du génocide arménien, par Eva

Islam Turquie Publié le 11 novembre 2013 - par - 6 commentaires

Daniel dit :
« Parler du génocide arménien en Turquie vous envoie tout droit en taule !! »

Vous envoie tout droit en taule si vous n’êtes pas turc.

Mais si vous êtes turc, vous serez condamné à mort si vous osez prononcer le mot « génocide » en parlant des arméniens.
C’est ce qui est arrivé au jeune journaliste turc Hrant Dink (turc chrétien, d’origine arménienne) lorsqu’il a été piégé par la question suivante:

« Pensez-vous que le massacre des arméniens puisse être qualifié de génocide ? »
« Oui », répondit-il

Cela lui a valu d’être tué en pleine rue. Il était père de deux enfants.
Il était dans la ligne de mire de ses compatriotes musulmans depuis longtemps.
Comme lorsqu’il avait révélé qu’Attaturk (Moustafa Kemal) aurait adopté, et donc islamisé, une petite orpheline chrétienne rescapée du génocide arménien. Cela lui a valu d’avoir son domicile cerné par une horde de turcs musulmans enragés, qui hurlaient:

« Hrant le chrétien ! Sors de chez toi, le chrétien ! Le chrétien ! »

J’ai vu cela de mes yeux à la télévision, dans un reportage diffusé à 2 heures du matin !
Si vous n’êtes pas un couche-tard ou un insomniaque, il vous sera difficile de voir des reportages intéressants à la télé…

Eva

(NDLR Les commentaires postés entre le 9 et le 11 novembre ne seront validés que le 12 novembre)

Print Friendly, PDF & Email
6 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
EVA
EVA
il y a 7 années

Erratum:

Hrant Dink était père de trois (et non deux) enfants.

EVA
EVA
il y a 7 années

J’aimerais ajouter que le meurtrier de Hrant Dink a été aussitôt arrêté. C’est un jeune homme turc de 17 ans.
Peu après son arrestation, des photos de lui ont circulé, où il posait au commissariat, souriant, encadré par deux policiers tout aussi souriants que lui, posant sous un drapeau turc.

Mandalay
Mandalay
il y a 7 années

Démonstration implacable de l’addition impossible :
Islamisme et obscurantisme + rêve du retour d’un grand empire ottoman + arrogance sans limite des dirigeants turcs (Erdogan en tête).
« Ils » frappent à la porte de l’U.E., … ils veulent y adhérer, … et donc nous faire bénéficier, en corollaire, des valeurs de société que défendent et nous mettent -sous nos yeux- les dirigeants d’une Turquie qui tourne le dos à l’avenir.

moka
moka
il y a 7 années

C est dingue ça ils sont toujours les premiers à denoncer les crimes commis sur les muzzs, mais en tant que non musulman, nous devons toujours nous taire et faire profil bas à cause des muzz très susceptibles.

Lulu
Lulu
il y a 7 années

En France : pareil

Interdiction absolue de parler du massacre de près de 3000 Français d’Algérie le 5 JUILLET 1962 à Oran (par les soldats du FLN) et de l’enlèvement de près de 3 000 personnes, et ce en période de paix, c’est à dire après le cessez le feu du 19 Mars 1962..
MOTUS : personne ne commémore, personne n’en parle et surtout pas au Français de métropole !!!
Bien évidemment les politiques étaient et son au courant de ces exactions, mais le gouvernement de l’époque a laissé faire !!!

Christine Tasin
resistancerepublicaine
il y a 7 années
Reply to  Lulu

Vous avez entièrement raison c’est un scandale

Lire Aussi