Quand Stephan Bern refusait d’évoquer les emprisonnements dus aux Sarrasins, par Olivia Blanche

Eh bien je suis ravie que Monsieur Luc Forgeron me fournisse l’occasion d’exprimer ce que je retiens depuis un certain temps, le témoignage que je voulais soumettre à la lecture des Résistants et autres visiteurs de Résistance Républicaine. Non qu’il s’agisse d’un fait exceptionnel mais bien plus tôt d’un symptôme très révélateur de notre temps.  D’abord, avant d’en arriver au fait, je dirai que j’ai eu le même choc que l’auteur, dans ma jeunesse, le même ressenti pour l’image idéale de la crèche provençale. Etant provençale, cette impression ne pouvait que me toucher de même que la chaîne suspendue entre les deux rochers avec une magnifique étoile en son milieu, ainsi et surtout que sa légende – ou plutôt la raison « historique » de sa présence.

Enfin, je ne vous fait plus languir… Vous connaissez sans doute les émissions de qualité présentées par Stéphan Bern, dont celle, une fois l’an, consacrée « Au plus beau village de France » ?… Parmi les villages qui postulaient au titre, cette année 2013, figurait Moustiers – Sainte-Marie…

Lors de sa visite sur les lieux, magnifiques, quelle ne fut pas ma surprise d’entendre Stéphan Bern prétendre qu’il « ignorait » l’origine de la fameuse chaîne ! « On ne sait pas pourquoi il y a cette chaîne« … Quelle frustration ! A quelques mots près, c’est ce qu’il a osé dire. Or, cette histoire est de notoriété publique pour tous les habitants du village, elle est – ou était – imprimée au dos des cartes postales que l’on trouve partout à Moustiers. Nous connaissons trop la curiosité de Stéphan Bern, son érudition, pour croire ce qu’il a affirmé. C’est délibérément qu’il n’a pas raconté l’histoire de ce croisé qui a fait la promesse, en terre Sainte, prisonnier des sarrazins, de mettre une chaîne aux pieds de la Vierge Marie, s’il retrouvait la terre de France.

Voilà où nous en sommes, pour « ménager » les susceptibilités de certaines communautés, renier nos belles histoires, notre Histoire !

J’aurais voulu faire part de mon indignation à Stéphan Bern mais je ne sais pas comment le joindre. Par ailleurs, peut-être a t-il obéi à des pressions médiatiques

Olivia Blanche

 167 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. Je ne suis pas tellement surprise de la « dhimmitude » de Bern ! Il nous avait déjà régalé d’un secret d’histoire consacré à Soliman le magnifique et à la mosquée bleue en nous donnant un tableau « idyllique » des moeurs de ce type en omettant de nous dire qu’il faisait des esclaves avec les chrétiens prisonniers et en nous faisant visiter le harem qui était une explosion de bonheur pour toutes les femmes qui séjournaient dans ce lieu… je m’étais « fendue » à l’époque d’un coup de gueule dans RL qui avait été publié. Le Bern nous parlait de Soliman comme d’un héros … alors qu’il n’était et n’a jamais été qu’un assassin conquérant donc….
    Ceci étant, au plan architectural, je reconnais que la palais de Topkapi, l’Alhambra de Grenade, l’Alcazar de Séville sont des merveilles à visiter mais il faut éviter de parler de ce qui entourait tous ces « terroristes » de l’époque et surtout ne pas l’oublier… Pendant des siècles ils se sont tus maintenant il la ramène beaucoup trop à mon goût.

  2. Eh oui, cela fait déjà quelque temps que « la machine à réécrire l’histoire », façon George Orwell, est en marche…
    Nous sommes en plein cauchemar totalitaire.
    Et le pire, ce sont les « barbelés de la pensée » ; nul besoin d’envoyer les gens dans des camps de rééducation, ils s’auto-empêchent de parler, voire même de penser.

  3. J’aime bien Stéphane Bern car il a de bonnes émissions mais il vient de tomber de son piedéstal, je ne regarderai plus ses émissions de la même façon. Dommage. Dans quel monde vivons nous, ne plus pouvoir évoquer à la télévision une histoire ancienne et connue, je trouve cela scandaleux.

    • Merci Laurent pour la diffusion de cet entretien. Edifiant ! Le problème ne se pose pas que chez nous malheureusement.

      Le politiquement correct est en train de nous « bouffer » tout cru. Déjà plus de poisson dans nos cantines le vendredi, mais de la viande halal, oui, sans que les parents en soient informés… Plus de sapin de noël non plus pour ne pas froisser les succeptibilités, les croix des pharmacies qui offensent certains !!! On va les remplacer par quoi? Un croissant de lune?

      Nous sommes entrés en RESISTANCE pour reconquérir Notre Pays

      • OUi nous sommes entrés en Résistance (par contre les croix de pharmacie c’es tun hoax… pour le moment)

  4. @ Olivia Blanche: Merci pour votre article. Je me souviens de l’émission mais ne connaissait pas le pourquoi de cette chaîne et étoile. Stéphane Bern, que j’exècre pour avoir révélé à la presse l’homosexualité d’un jeune homme politique (méthode du lobby LGBT Act-Up) et que je découvre dhimmi, a séjourné durant un an dans le palace parisien où je travaillais pendant la rénovation de son hôtel particulier, Place Saint-Georges dans le 9e arrondissement. Je pense que vous pouvez donc lui écrire à l’adresse suivante:

    Stéphane Bern
    Place Saint-Georges
    75009 Paris

    Pression médiatique ou pas, la méthode est indigne aussi je lui prépare une missive de mon cru.

    Merci Olivia – Kenavo

  5. Curieux que Stéphane Bern ignore ce fait car habitant près de Lyon je connais cette histoire depuis que je suis toute petite.

  6. je pense que vous pouvez joindre Stéphane Bern, via la chaîne tv qui a diffusé l’émission, ou la société de production. sur Google ça doit être simple à trouver.
    Je pense que Stéphane Bern à eu peur d’une volée de bois vert de la presse bien-pensante, d’être ostracisé et de ne plus travailler. Ca en dit long sur la liberté d’expression dans notre beau pays…

  7. Anecdote tout a fait révélatrice de l’omerta qui règne, du politiquement correct que lorent deutsh à transgressé et qui lui a valu tout ce pataquès.

    Quand on voit que de gaule a été supprimé des livres d’histoires pour les têtes blondes, c’est dans l’air du temps.

    Bern me déçoit cependant. Bien qu’il ai toujours été trop lisse

1 Rétrolien / Ping

  1. Stephan Bern, serait-il prisonnier d’une dhimmitude volontaire ou inconsciente ? … Lorant Deutsch va-t-il le remettre dans le droit chemin ? « Le fou du Roi Louis XVII

Les commentaires sont fermés.