Les invraisemblables dessous de la libération des otages, par Rousseau

Photo de l’un des jihadistes ayant pris en otage ces Français :

http://s.tf1.fr/mmdia/i/95/7/une-video-des-otages-d-aqmi-10762957uxtbv_1713.jpg?v=2

Photo de l’un de ces otages, plusieurs heures après leur libération :

http://www.francetvinfo.fr/image/74w2eyanp-e2f7/658/370/2796522.jpg

La similitude est quand même frappante…

Par ailleurs, le type en chèche noir a conservé son « déguisement » de jihadiste plusieurs heures après avoir été libéré (on les voit aux côtés de Le Drian, de Fabius et des autorités nigériennes) et n’aurait donc pas eu le temps de se changer; tout en se présentant dans cet accoutrement face à 2 ministres venus les récupérer?…

On nous raconte que les otages se sont déguisés de la sorte par « solidarité » avec les autres otages.
Mais j’ai lu qu’ils ont également fait le ramadan et, plus fort, qu’ils remercient les jihadistes de les avoir sauvés lorsque les forces françaises bombardaient les positions jihadistes durant l’opération Serval !!…

« Ils considèrent que c’est grâce à eux qu’ils sont en vie. Les moudjahidine qui les détenaient ont tout fait pour les préserver en vie, surtout pendant l’opération Serval. Sans leurs gardiens, ils seraient morts. »
http://www.lepoint.fr/monde/exclusif-ce-qu-ont-vecu-les-otages-d-arlit-31-10-2013-1750567_24.php

Enfin, j’ai lu sur un site d’info malien que cette libération sent bon la Françafrique (censée ne plus exister, dixit Flamby) :
– l’impunité d’un chef de l’AQMI et ses sbires aurait été négociée
– de l’argent aurait été versé – il est question de 20 à 25 Mn d’euros; la rançon a pu être payée par Areva et Vinci
– auraient également été renégociés, entre la France et le Niger, les contrats d’exploitation noués par Areva au Niger
(l’Etat français est actionnaire d’Areva est détenu à hauteur de 85%).
Lire ici http://mali-web.org/nord-mali/niger-les-otages-francais-liberes-contre-limpunite-du-chef-dansar-dine

Rousseau

 126 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. « il faut être débile pour ne pas comprendre qu’un otage mort est un otage qu’on ne peut plus monnayer. Donc le principe de préserver la vie des otages ne se base pas sur l’amour du prochain. »

    Oui, c’est aussi simple que cela. C’est lamentable -et usant- de devoir faire des remarques aussi élémentaires.

    • L’un des ex-otages est arrivé en France habillé à l’européenne (mais avec barbe).
      Les autres ex-otages étaient habillés en tenue de nuit, avec barbe.

      Visiblement, le gouvernement français a proposé à ces ex-otages des tenues occidentales, et seul l’un d’entre eux a accepté. Tous ont dû refuser les rasoirs qui leur ont été proposés.

      J’ajoute que leur attitude aussi était des plus étranges: je comprends qu’ils ne soient pas ravis d’avoir macéré trois ans en Islamie, mais ils auraient pu faire un effort pour sourire devant les caméras, histoire de ne pas faire peur aux enfants avec leurs têtes et leur silence d’enterrement.

      Quant au fait qu’ils soient reconnaissant envers leurs geôliers de les avoir protégés pendant l’attaque, il faut être débile pour ne pas comprendre qu’un otage mort est un otage qu’on ne peut plus monnayer. Donc le principe de préserver la vie des otages ne se base pas sur l’amour du prochain.
      Quant on aime son prochain, on ne le kidnappe pas, et on ne lui vole pas trois ans de sa vie et de la vie de sa famille.

  2. Les choses commencent à décanter , et plus vite que le bon vin ……On saura bientôt le fin mot de l’histoire car je fais confiance à l’un de nos gouvernants pour mettre les pieds dans le plat , et faire la grosse bourde , justement celle qu’il ne fallait pas faire.
    Quand au sort des journalistes , lorsqu’ils vont dans ces pays ils SAVENT qu’ils prennent des risques, alors qu’ils les assument pour le reste personnellement peu m’importe de savoir s’ils ont bien ou mal traités s’ils sont devenus mahométans ou autre , c’est de leur faute , et uniquement de leur faute , sans doute l’appât de la prime de risque , et bien ils sont servis point barre.Car en fait ce qu’ils vont faire ou essayent de faire c’est du sensationnel , le scoop , le buzz le pulitzer appelez cela comme vous voudrez , cela ne m’intéresse plus depuis bien longtemps , quand aux reportages pour TF1 ou Fr2 , je leur ai fermé la porte de chez moi depuis aussi fort longtemps , et je pense ne pas être le seul à se laisser endoctriner et endormir par ces medias aux ordres . Au sacro saint 20H , on discute en famille c’est nettement plus intéressant.

    • Vous avez entièrement raison, il y a plus de 15 ans qu’il n’y a pas la télé chez moi, pour le plus grand plaisir bien de ceux qui y habitent !

  3. ben oui, ils sont devenus islamistes …. enfin on aura tout vu …
    d’abord pourquoi ces journaleux vont tjrs dans ces pays de M…. en sachant qu’ils risquent leur peau ? ils font leur boulot vous allez me dire … ben oui se foutre dans la gueule du loup, un bon boulot bien payé quoi …

  4. Syndrome de Stockholm, en 3 ans, même des cerveaux avertis doivent y succomber.

    Maintenant, soit ils restent islamisés et doivent se sentir bien dans une France nouvelle (en 3 ans, il y a eu du changement !), soit ils reprennent leurs esprits et vont vouloir repartir la bas.

Les commentaires sont fermés.