Lettres de protestation à propos de l’Aïd à Belfort, Marseille et ailleurs

A Marseille aussi, on érige un abattoir provisoire (mais avec des murs… du provisoire qui va durer ? 

Voici le message envoyé à la préfecture de Belfort  (lien donné par Christine). Soyez nombreux à réagir et à crier votre indignation : il faut harceler tous ceux qui trahissent nos valeurs, nos usages, nos lois !

 Monsieur le Préfet,

Honte à vous qui autorisez la mise en place d’un abattoir mobile à Belfort, où seront égorgés en pleine conscience des milliers de moutons.

Car ne mentez pas, monsieur le Préfet : il n’y aura pas d’étourdissement préalable ! L’appareil de contention n’a pas pour effet de rendre les animaux insensibles à la souffrance, mais seulement de les immobiliser pour que l’égorgeur puisse accomplir son infâme besogne !

Allez donc voir comment ça se passe sur les videos disponibles sur Internet … si vous avez le coeur bien accroché et supportez la vue d’animaux agonisant de longues minutes en s’étouffant dans leur propre sang. Et je ne parle pas de la souffrance endurée au moment même où le couteau tranche largement la gorge, c’est à dire peau, muscles, trachée, oesophage, artères carotides et veines jugulaires…

Gandhi a dit : « On reconnaît le degré de civilisation d’un peuple à la manière dont il traite ses animaux ». C’est sûr qu’avec la mise à mort rituelle honteusement pratiquée sur son territoire, malgré la loi qui reconnaît la sensibilité de l’animal et prévoit des peines pour ceux qui les martyrisent, malgré la loi qui impose l’étourdissement préalable pour les animaux d’abattoir, la France se situe parmi les pays les plus rétrogrades et obscurantistes de la planète… Et Belfort, grâce à vous, va tenir une belle place dans cette indignité !

Je vous rappelle qu’outre d’imposer cette souffrance inadmissible à l’animal, l’abattage rituel n’est pas sans présenter des risques sanitaires, le contenu de l’estomac pouvant se déverser par l’oesophage ouvert, avec des risques de contamination par des bactéries, dont E-coli . Mais de cela, vous n’avez cure, apparemment !

Aura-t-on un scandale du halal comme on a eu un scandale du sang contaminé ? En ce cas, vous serez et « responsable » et « coupable »…

Croyez, Monsieur le Préfet, en l’expression de ma plus profonde colère.
Chantal Macaire

Courriel  envoyé à Ayrault et Le Foll 

Monsieur le Ministre,

A quelques jours de la « fête » musulmane de l’Aïd el kebir, des millions de Français éprouvent un réel malaise proche de la nausée, à l’idée que des milliers de moutons vont être ligotés, traînés, immobilisés dans le sang de leurs congénères, égorgés conscients et effrayés sans ménagements, pour satisfaire un rite religieux hors d’âge. Nombre de ces lieux de torture seront agréés par l’Etat au mépris d’une évolution nécessaire des consciences et de la condition animale. N’est-il pas grand temps que l’homme grandisse ? Devons-nous supporter ce carnage au nom du « vivre ensemble » ?

L’abattage sans étourdissment me rend malade, pas vous ?

Je crains de n’avoir que peu d’estime pour un gouvernement qui fait passer la politique avant l’éthique.

Voici ce que vous refusez de voir :

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=DF92SOpVTIM

Salutations citoyennes.

Le Gobi Furax 

 189 total views,  1 views today

image_pdf

19 Commentaires

  1. Je me suis permis de copier ma missive à Le Foll, en la personnalisant bien entendu, à l’adresse du Maire de Belfort et du Préfet. De l’intérêt de conserver copie de lettres de protestations en guise de modèle, cela permet une plus grande réactivité et ainsi ménager du temps pour d’autres actions.

    • Exactement Philippe, c’est bien pour cela qu’on en publie régulièrement dont les tiennes, particulièrement réussies !

  2. Message sensiblement identique au maire (médecin) de Belfort.
    A Étienne Butzbach, maire de Belfort. Je viens de découvrir que Monsieur Jean-Robert Lopez, Préfet du Territoire de Belfort, vous a autorisé la mise en place d’un abattoir mobile à Belfort, où seront égorgés en pleine conscience des milliers de moutons.
    J’espère que vous tiendrez votre rôle de maire jusqu’au bout, en y assistant, pour vérifier le déroulement de l’abattage des moutons, pendant toute une journée, et ce, sans vous faire annoncer avec tambours et trompettes.
    Vous, qui avez fait vos études de médecine à Lyon et à Paris et votre internat dans les hôpitaux de Franche-Comté, vous qui, en tant que médecin, avez notamment permis la création du centre de santé Léon Blum de Belfort, vous venez donc de mettre en danger la santé de tous ceux qui ingurgiteront cette viande, celle-ci ne pouvant être que « halal ».
    Votre décision prouve que vous refusez de prendre en compte tous les avertissements qui ont été enfin dévoilés au grand public, à une heure de grande écoute, grâce au reportage « envoyé spécial » du 18 février 2012 sur la viande halal.
    Peut-être jugez-vous qu’il ne s’agit « que de risques de contamination par des bactéries, dont E-coli, qui s’avèrent mortelles » chez certains sujets, les enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes et les personnes présentant des faiblesses du système immunitaire.
    Tant que ça ne touche pas un de vos proches ça ne vous dérange pas ? Seulement, vous ne pourrez pas dire : « Je ne savais pas. ».
    Je me permets de reprendre ce que j’ai lu sur un autre message, Gandhi a dit : « On reconnaît le degré de civilisation d’un peuple à la manière dont il traite ses animaux ».
    Je vous adresse, Monsieur, l’expression de mes plus fortes indignations.
    Gilberte Martoïa

  3. Je viens d’envoyer ce message sur le site de la préfecture du territoire de Belfort. A Monsieur Jean-Robert Lopez, Préfet du Territoire de Belfort, Je viens de découvrir que vous avez autorisé la mise en place d’un abattoir mobile à Belfort, où seront égorgés en pleine conscience des milliers de moutons. J’espère que vous tiendrez votre rôle jusqu’au bout, en y assistant, pour vérifier le déroulement de l’abattage des moutons, pendant toute une journée, et ce, sans vous faire annoncer avec tambours et trompettes. Ayant cherché s’il existait un texte sur l’abattage, j’ai trouvé ce qui suit, je suppose que je ne vous apprends rien. [Article L214-3 En savoir plus sur cet article… Créé par Ordonnance n°2000-914 du 18 septembre 2000 – art. 11 JORF 21 septembre 2000 Créé par Ordonnance 2000-914 2000-09-18 art. 11 I, II JORF 21 septembre 2000 Il est interdit d’exercer des mauvais traitements envers les animaux domestiques ainsi qu’envers les animaux sauvages apprivoisés ou tenus en captivité. Des décrets en Conseil d’Etat déterminent les mesures propres à assurer la protection de ces animaux contre les mauvais traitements ou les utilisations abusives et à leur éviter des souffrances lors des manipulations inhérentes aux diverses techniques d’élevage, de parcage, de transport et d’abattage des animaux. Il en est de même pour ce qui concerne les expériences biologiques médicales et scientifiques qui doivent être limitées aux cas de stricte nécessité]. Vous venez donc de mettre en danger la santé de tous ceux qui ingurgiteront cette viande, celle-ci ne pouvant être que « halal ». Votre décision prouve que vous refusez de prendre en compte tous les avertissements qui ont été enfin dévoilés au grand public, à une heure de grande écoute, grâce au reportage « envoyé spécial » du 18 février 2012 sur la viande halal. Peut-être jugez-vous qu’il ne s’agit « que de risques de contamination par des bactéries, dont E-coli, qui s’avèrent mortelles » chez certains sujets, les enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes et les personnes présentant des faiblesses du système immunitaire. Tant que ça ne touche pas un de vos proches ça ne vous dérange pas ? Seulement, vous ne pourrez pas dire : « Je ne savais pas. ». Je me permets de reprendre ce que j’ai lu sur un autre message, Gandhi a dit : « On reconnaît le degré de civilisation d’un peuple à la manière dont il traite ses animaux ». Je vous adresse, Monsieur, l’expression de mes plus fortes indignations. Gilberte Martoïa

  4. Honte à tous nos dirigeants qui se sont succédés depuis des décennies et ont volontairement détourné le regard sur ce qui se passe actuellement
    des boucheries Halal qui prospèrent, des égorgement d’animaux vivants et conscients etc…
    la France régresse, à tous les niveaux
    à quand le « grand réveil » ?
    il serait plus que temps !

  5. A relayer svp :
    ______________

    Extraits d’une circulaire sur les abattoirs temporaires pour l’Aid signée par Manuel Valls,

    Elle contient une liste des abattoirs temporaires pour l’Aïd, une dérogation pour carcasse avec température à coeur supérieure à +7 °C, le conseil d’égorger d’un geste vif et précis, en une seule fois, afin de soulager l’animal, l’étourdissement obligatoire si pas de procédé d’immobilisation mécanique, parle de risques d’encéphalopathies spongiformes transmissibles, de fermeture de l’abbatoir si non respect etc

    Extraits de la page 1:
    « Depuis plusieurs années, des instructions vous sont données en vue de concilier le profond
    attachement des musulmans à l’accomplissement de ce rite avec les dispositions législatives et
    réglementaires en matière de santé publique »
    […]

    Extraits de la page 2:
    « Il est rappelé que la pratique de l’abattage rituel nécessite la délivrance aux abattoirs pérennes ou temporaires d’une dérogation à l’étourdissement des animaux. Cette dérogation prévue par le Code rural et de la pêche maritime (article R. 214-70), fait l’objet d’un encadrement réglementaire spécifique » […]

    « Lors de dysfonctionnements graves en matière de protection animale ou d’hygiène des manipulations le préfet peut suspendre l’agrément de l’abattoir ou la fermeture de tout ou partie de l’établissement, que ce dernier bénéficie d’un agrément pérenne ou temporaire. » […]

    « Par ailleurs, l’obligation pour les sacrificateurs d’être habilités par l’une des trois
    mosquées agréées (Grande Mosquée de Paris, Grande Mosquée d’Evry Courcouronnes et Grande Mosquée de Lyon) reste d’actualité »
    […]

    « Leur financement pourra être assuré par des partenaires privés, éventuellement en liaison avec les communautés ou associations musulmanes.  » […]

    Extraits de la page 3 :
    « Vous laisserez le soin à vos interlocuteurs musulmans de rappeler aux fidèles les
    pratiques de substitution à l’abattage sur place.Vous insisterez aussi, en particulier, lors des réunions de concertation, sur les risques sanitaires que présente la consommation de carcasse
    s non inspectées par les services vétérinaires et sur les mesures de lutte contre les encéphalopathies spongiformes transmissibles que sont le retrait et la destruction systématiques des matériels à risque spécifiés (MRS).
    En effet le retrait des MRS, qui s’applique aux animaux des espèces bovine, ovine et caprine, constitue, en termes de santé publique, la mesure de sécurité essentielle au regard du risque de transmission des encéphalopathies spongiformes subaiguës transmissibles. »
    […]

    Aucune dérogation à cette application de l’article L. 221-4 ne sera accordée, eu égard au risque sanitaire majeur que le déplacement d’animaux non identifiés génère.

    Extraits de la page 4 concernant La liste des abattoirs temporaires pour l’Aïd:
    « La plus grande vigilance et la mobilisation de l’ensemble des services de l’État concernés doit, cette année encore, être particulièrement forte sur les sites d’abattage clandestins qui constituent autant de contournements de la volonté des pouvoirs publics de normaliser la pratique de l’Aïd al Adha. « […]

    La liste des abattoirs pérennes agréés pour l’abattage d’ovins et/ou de bovins est consultable
    sur le site internet du ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la pêche, à l’adresse
    http://agriculture.gouv.fr/ , onglet « thématiques », section « sécurité sanitaire », sous-section « production-transformation ». La liste des abattoirs temporaires agréés pour la durée de l’Aïd al Adha sera publiée au Journal officiel de la République française.
    […]

    Signatures : Manuel VALLS Stéphane LE FOLL

    Extraits page 6 concernant une dérogation de température à cœur supérieure à +7 °C :
    Une dérogation quant au fonctionnement de l’abattoir peut être accordée dans le cadre de l’Aïd-al-Adha : il s’agit de la sortie des carcasses d’ovins de l’abattoir à une température supérieure à +7 °C à cœur. Il conviendra de veiller à ce que cet te dérogation ne s’applique à chaque carcasse concernée que pour une durée limitée et dans une gamme de température compatible avec un objectif élevé de maintien de la sécurité alimentaire. Cette disposition exceptionnelle liée à l’Aïd-al-Adha concerne l’ensemble des départements français, y compris ceux qui ne possèdent pas d’abattoirs, dans la mesure où des carcasses peuvent y transiter. Cette dérogation peut également être appliquée aux carcasses de bovins de moins de 72 mois (elle ne concerne pas les bovins consignés en attente du résultat du test de dépistage vis-à-vis de l’encéphalopathie spongiforme bovine). […]

    L’abattage rituel peut déroger à l’étourdissement avant abattage dans la mesure où une
    immobilisation par un procédé mécanique est réalisée et maintenue pendant toute la durée de la saignée, dans les conditions prévues au dossier d’autorisation. En l’absence d’une
    immobilisation mécanique, l’étourdissement est obligatoire : l’étourdissement électrique est
    alors recommandé en raison de son caractère réversible.

    Extraits page 7 :
    « Il sera possible d’envisager, en collaboration avec les instances religieuses concernées et
    après accord de l’exploitant de l’abattoir, le déroulement de la prière sur le site de l’abattoir afin de permettre le démarrage des sacrifices le plus tôt possible le 1er jour de l’Aïd-al-Adha (pas de perte de temps après la fin de la prière liée au trajet entre la mosquée et l’abattoir que doivent effectuer les sacrificateurs). »

    Extraits page 14 contenant une brochure :
     » Le sacrificateur rituel:
    C’est un musulman pratiquant connaisseur du Rituel d’abattage avec une hygiène corporelle et vestimentaire parfaite; Il est recommandé au sacrificateur d’être en état de pureté rituelle (Tahir).
    Le sacrifice:
    Formuler l’intention de faire le sacrifice, et l’invocation rituelle «Bismillah Wa Allahou Akbar
    » avant chaque sacrifice;

    Egorger d’un geste vif et précis, en une seule fois, afin de soulager l’animal :
    couper simultanément la trachée au dessous du larynx de part et d’autre, la totalité des carotides et des veines jugulaires

    Fabrice H.

    Sources :
    http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2013/09/cir_37501.pdf

    http://circulaire.legifrance.gouv.fr/index.php?action=afficherCirculaire&hit=1&retourAccueil=1&r=37501

  6. Ce n’ est pas une religion mais une secte à ce stade cette une secte archaïque et obscure prêt à tout pour régner sur les femmes et les autres cultures .
    Quand on épouse des fillettes de 8 à 13 ans on est un malade , un pédophile , moi les pédophiles je …

  7. La meilleure façon de protester ? ASPERGER DE SANG DE PORC TOUTES LES BËTES QUI VONT ETRE SACRIFIEES , là c’est la révolution mais au moins ces sauvages comprendront que la coupe est pleine

    • non ce serait au contraire une façon de casser le vent de résistance qui est en train de se lever partout,

  8. Bonjour…..

    Parfaitement ignoble !!!

    Et « ça » se prétend humain, et croyant ?? est-ce ça le respect de l’œuvre de son créateur ??

    Aucun animal, même le plus féroce des prédateurs ne ferait preuve d’une telle cruauté.

    Quand on sait qu’en plus ce n’est qu’une tradition sans réel fondement religieux, cela vous a quand même un fort relent de sadisme…..ou d’entraînement au djihad ????
    Si personne ne cherche à éradiquer ces pratiques d’un autre âge ces pauvres moutons pourraient bien un jour être remplacés…..

    • La vidéo est suffisamment explicite…Mais j’ai pu voir sur le Net des images encore bien plus horribles, venant de Malaisie ou d’un des pays du Golfe et ce qui est effrayant, c’est de voir les jeunes enfants assister à un tel « spectacle »
      L’animal n’est plus qu’une « chose »…et bientôt l’humain le suivra de près dans cette barbarie planétaire !!!
      C’est dire que nous devons pas lâcher prise devant de telles menaces, car, sans orgueil aucun, nous participons, à notre mesure, de cette conscience supérieure de l’Humanité.

    • ça circule déjà mais ne nous faisons pas d’illusions sur leur efficacité…

      • au moins deux pétitions en cours : une sur avaaz.org, l’autre sur mesopinions.com.
        Ca soulage ; mais sans doute sans beaucoup d’efficacité.

      • Restons mobilisés et optimistes chère Christine ! Brigitte Bardot et le FN ne pouvaient ne pas réagir…Tout comme nous!
        Mais Claire Gandanger de « Fait religieux.com » croit utile d’associer une posture, une orientation politique « d’extrême droite » dans son article, décrédibilisant de facto toute démarche citoyenne pouvant faire échec à une telle monstruosité!!!
        La bien pensance est un virus tenace…
        Alors que se lèvent tous (tes) les citoyens (nes) de Belfort et d’ailleurs pour dire « STOP »! à ce maire « lèche babouche »
        Merci pour les liens
        cordialement BJ

        • Effectivement la bien pensance est un virus tenace… vous avez résumé la situation ! La gangrène devrais-je dire !

      • Mais je vois que Tariq Ramadan s’est lui aussi indigné devant cette pratique de l’égorgement.!!!..Reste à lui soumettre la pétition..Qui sait ???

Les commentaires sont fermés.