Réfugiés ? Anne Franck et sa famille étaient réfugiés, eux ! Par Philippe le Routier

Réfugiés…voici bien un mot dont le sens à été galvaudé, tordu, transformé jusqu’à en faire une bouillie infâme où l’on peut mettre tout et n’importe quoi. Surtout n’importe quoi d’ailleurs et surtout de nos jours en France.

Anne Franck et sa famille, eux étaient des réfugiés.
Cachés derrière le double fond d’une armoire au fond de leur grenier, tremblant chaque jour et se disant qu’une heure de gagnée c’était toujours ça de volé à la Mort…

Des réfugiés en France aujourd’hui ?
Navré, j’en connais quasiment aucun, à part quelques apostats musulmans que nous protégeons de la fureur de leurs ex-coreligionnaires. Et encore faut il savoir que le « gouvernement » actuel les protège de moins en moins, S, un Ami Afghan qui m’a bien aidé chez lui pourrait témoigner, c’est la Légion sur décision d’un haut gradé qui vient ENCORE de tout faire pour RE changer son nom et les déplacer lui et sa famille…pas « l’Etat » (enfin, si, mais contraint et forcé)

Réfugiés… moi et un Ami on l’a été. Dans la « cave » de S justement, enfin, sa sous-cave plutôt, un réduit de deux mètres sur trois où il était impossible de tenir vraiment debout, attendant que mon Pote soit en état d’opérer une sortie nocturne.
En plein fief Taliban, S et les siens, pauvres parmi les pauvres, eux nous ont offert REFUGE au péril de leurs vies.

Réfugiés en France aujourd’hui c’est totalement différent. Pendant que ces messieurs attendent au PMU en jouant aux cartes et en buvant, leurs « épouses » officielles où pas, manifestent, poussettes et nombreuses progénitures en avant, au côté des militants du dal ! Ils sont en situation irrégulière et ne se cachent même pas, pourquoi le feraient-ils d’ailleurs ?

Je vais être large, très large, je vais admettre que 50% de ces « réfugiés » ont des raisons RÉELLES d’être ici. Ce n’est pas une raison de les laisser rester car en le faisant on transforme la France en canot de sauvetage…mais un canot de sauvetage qui finit surchargé finira forcément par chavirer, entraînant les sauveteurs à l’eau en même temps que ceux qu’ils prétendaient sauver.

Dernier point pour les crétins du dal, de sos- »racisme » et du « gouvernement », quand la France sera devenue par vos soins attentifs un territoire à la sauce « mad Max », vos faux réfugiés vous boufferont, car EUX, contrairement à VOUS, connaissent la guerre.

Philippe le Routier 

 110 total views,  1 views today

image_pdf

2 Commentaires

  1. Depuis longtemps nous savons ce qui se passe maintenant…
    Pour demain qu’elle action il faut engager?????????

  2. Dernier point pour les crétins du dal….

    T’inquiètes pas pour eux, Phil, ils auront leurs protecteurs, eux, rémunérés par nos impôts.

    Le Ras le Bol du capitaine d’opérette s’affiche même dans les airs, voir:
    un pilote a sillonné cet été les plages du littoral français avec un message des plus pertinents adressé au président le plus mal élu de la cinquième République : “Dégage” et “Hollande démission”

    Un vol audacieux le long de nos 3 façades maritimes. C’est courageux car épuisant physiquement et stressant administrativement…..et judiciairement 😉

    http://fr.novopress.info/141569/banderole-hollande-demission-en-ulm-interview-exclusive-du-pilote/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+novopressfrance+%28%3A%3A+Novopress.info+%7C+Agence+de+presse+ind%C3%A9pendante%29

    http://hollande-demission.fr/

Les commentaires sont fermés.