Lèche-babouches de la semaine : Emmanuel Lamy, maire UMP de Saint-Germain en Laye, par Danielle Moulins


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 http://www.saintgermainenlaye.fr/uploads/RTEmagicC_ELamy.jpg.jpg

Nos charmantes villes moyennes, telle Saint-Germain en Laye ont du souci à se faire. Jusqu’à présent un brin ronronnante entre château, église et oxygénants espaces verts, à peine intriguée par quelques voiles et barbes exotiques, au demeurant garants d’une « ouverture à l’autre » pour un chatoyant vivre-ensemble, un bonheur sans faille lui était promis comme nous l’atteste l’attrayant site de la Ville: 

http://www.saintgermainenlaye.fr/fr/cadre-de-vie/environnement/

L’air est surveillé de près, les espaces verts sont bichonnés, l’eau est économisée, les nuisances sonores traquées pour le confort de tous. La ville a fait son « Grenelle » et entre Fête des Loges, PSG, culture et animations ludiques, chaque Saint-Germanois semble assuré d’un avenir radieux…

C’était sans compter avec les louvoyantes manoeuvres du petit potentat local, ci-devant maire de la Ville, monsieur Lamy qui, depuis quelques années s’acharne à faire rentrer l’islam dans la cité, avec une opiniâtreté qui forcerait presque l’admiration. Bien sûr, toujours sur le site de la Ville, un communiqué de rentrée est sensé rassurer le mécréant lambda sur la vigueur laïque de l’édile défenseur des lois de notre république:   « La position de la Municipalité vis-à-vis de l’activité de l’ensemble des cultes est celle du respect rigoureux de la laïcité républicaine. » Amen, aurait-on envie d’ajouter.
http://www.saintgermainenlaye.fr/fr/toutes-les-actualites/detail-decouvrir/article/communique-de-la-ville-de-saint-germain-en-laye/

Dans ce communiqué monsieur le maire nous offre un catalogue exhaustif de toutes les religions ayant pignon sur rue dans sa bonne ville, reléguant l’islam en fin de texte, cherchant à noyer le poisson islamique dans cet océan de platitudes pseudo-laïques qui fait partie des habituels mantras répétés ad nauseum pour justifier complaisance et servilité à l’égard de l’islam conquérant.
Pourquoi ce communiqué en cette rentrée 2013? Un petit résumé s’impose :

En 2011, dans la touffeur estivale et la discrétion feutrée de son bureau d’édile, notre maire concocte une association ad hoc, Mosaïque, avec une partie de la population musulmane de la ville, pleurnichant depuis fort longtemps afin de pouvoir enfin lever dignement leur derrière dans un lieu correspondant aux nouvelles normes d’espace, de confort, de chauffage, de séparation sexiste, agrées par Mahomet et la CE. Le maire tente donc de leur refiler un terrain à prix-cadeau afin de construire un pseudo centre culru(r)el…Pas de chance, quelques esprits chagrins, forcément manipulés par l’extrême droite islamophobe font capoter le projet. Meurtris, profondément blessés par tant de méfiance, de soupçons nauséabonds et même de haine fasciste, l’association Mosaïque, drapée de son voile de dignité outragée, s’en retourne dans son terrier, hiberne un coup, se constitue un bon matelas de pognon, change de cap et jette son dévolu sur un gentil pavillon, genre sam’suffit, valant 410000euros.

( Bien sûr pour un historique complet et tous les détails croustillants je vous renvoie à tous les articles de Sophie Durand, vigie infatigable de Saint-Germain en Laye :

http://ripostelaique.com/?s=Saint+Germain+en+Laye )

Saint-Germain, hier. Cette maison va être achetée par l’association Mosaïque.

http://www.leparisien.fr/images/2013/07/31/3019179_deb8fe1a-f967-11e2-8d42-00151780182c.jpg

Un article du Parisien du 02/09 courrant nous éclaire sur le financement et nous apprend que les joueurs du PSG semblent avoir d’autres priorités : « Trois mois seulement auront suffi à lever les fonds à la suite d’un appel aux dons relayé sur les ondes et à des « manifestations » organisées à Saint-Germain. « Tout est allé très vite », reprend le responsable, qui reconnaît ne pas avoir encore recensé précisément le nombre de donateurs. « Mais des chèques sont venus de la France entière. » Selon lui, le don moyen peut tout de même être évalué à près de 500 €, « preuve que les gens se sont sacrifiés et ont donné un maximum avant le 5 août, date de la signature chez le notaire. Il faut d’ailleurs rendre hommage aux femmes. Certaines ont même vendu leurs bijoux ».

Des prêts ont également été contractés, à hauteur de 80000 €. La mosquée de Sartrouville a ainsi avancé 10000 € à son homologue saint-germanoise. Pour l’anecdote, des joueurs du PSG ont vaguement été approchés. « Mais on a eu l’impression de déranger, on n’a pas voulu insister », reprend Salick Sall. » Mais tout espoir est permis car : « Nous implorons Allah, Le Tout Puissant de nous aider à réaliser cet achat avec l’aide de chacun d’entre nous. »http://www.islamenfrance.fr/2013/07/18/lassociation-mosaique-st-germain-a-decide-de-se-lancer-dans-un-second-projet-pour-la-construction-de-son-futur-centre-culturel/

 Dans le même temps, profitant à nouveau de la baisse de vigilance estivale de son conseil municipal, le sieur Lamy change le Plan Local d’Urbanisme(PLU), avec un air de pas y toucher, offrant une autoroute à Mosaïque.

http://www.leparisien.fr/espace-premium/yvelines-78/le-projet-de-mosquee-ressurgit-31-07-2013-3019179.php
Je citerai ici notre vaillante Saint-Germoise, toujours aux aguets : « En effet le conseil municipal vient de voter en toute discrétion le jeudi 11 juillet une modification du PLU  permettant de construire sur un terrain au 90 de la rue Saint Léger une mosquée, en dédouanant les constructeurs des contraintes normalement applicables à cet emplacement. Des modifications au PLU ont été introduites, créant ou supprimant des droits ou obligations pour l’ensemble de la ville, ceci afin seulement de satisfaire les intérêts privés de la mosquée. »

La colère gronde dans la ville, les langues s’agitent, les conjectures s’entrechoquent, le Qatar semblerait déployer ses ailes sur la ville, recouvrant d’une ombre menaçante une ville jadis si paisible; maire, élus et opposants ourdiraient-ils une guerre de religions? Que cherche donc le maire en flattant Mosaïque dans le sens des poils de barbus? Le feuilleton continue…

Cependant, allons faire un petit tour sur le site de la ville et sur celui de diverses associations de la Ville. Nous y faisons connaissance avec la charmante et dynamique maire adjointe à la famille et à l’enfance Amel Karchi-Saadi qui émarge également à l’AGASEC ( Association de Gestion et d’Animation Socio-Educative et Culturelle)en tant que coordinatrice http://www.agasec.fr/les-membres

http://www.leclubdesmamans.fr/_/rsrc/1328607337077/portrait-de-femme/amel.png?height=200&width=161

http://www.leclubdesmamans.fr/_/rsrc/1328607337077/portrait-de-femme/amel.png?height=200&width=161

Sur son site l’AGASEC nous assure que : Article 5 : L’A.G.A.S.E.C est laïque, c’est-à-dire respectueuse des convictions personnelles de chacun. Elle s’interdit toute attache avec un parti ou une confession.

Oh, surprise, nous découvrons que L’AGASEC et Mosaïque ont la même adresse, cohabitent et ont des activités communes, en particulier les cours d’arabe :

Sur le site de l’association Mosaïque on peut lire :

Infos Association
Association MOSAÏQUE SAINT-GERMAIN,Co / AGASEC
2 bis Saint Léger,
78100 Saint-Germain-en-Laye
Phone: 06 51 69 57 46 / 06 20 64 70 04

Et on a la joie d’y trouver : Le mot du maire :

Bien vivre nos quartiers, c’est plus important que jamais!

« Voici maintenant 30 ans que l’AGASEC accompagne les familles et consolide le lien social, véritable vecteur du « vivre ensemble ».

Que ce soit pour le développement des activités sociales et éducatives, l’accompagnement des familles et des associations ou le soutien aux initiatives menées par les habitants, l’équipe de l’AGASEC a toujours su répondre aux attentes des habitants avec une disponibilité et une compétence remarquables.

J’en profite pour saluer le professionnalisme des dirigeants, animateurs professionnels et bénévoles de cette structure et les assurer du soutien fidèle de la Municipalité. »

Emmanuel LAMY
Maire de Saint-Germain-en-Laye

Et ce qui est encore plus intéressant, lorsqu’on a accès à l’ancienne configuration du site de Mosaïque on constate que madame Saadi-Karchi sait allier l’esprit de famille, le soutien à sa communauté et sa fonction d’élue « laïque »auprès d’un maire très ouvert…
(http://www.saintgermainsolidaire.fr/wp-content/uploads/2012/01/projet-mosaique.pdfdatant de 2011, on trouve les photos souriantes de messieurs Abdou Saadi, trésorier de l’association, marié, 4 enfants, Saint Germanois depuis 1984 et Bachir Karchi, vice-président de Mosaique, marié, 5 enfants, SaintGermanois depuis 1950, qui ne sont autres que les mari et père de l’adjointe au maire, Amel Karchi-Saadi!

Une autre association, La Soucoupe, propose également des cours d’arabe avec Mosaïque, malgré les « valeurs » affichées sur son site : « Le droit au respect, à la dignité de tout être humain, quels que soient son origine ou son statut social.Une solidarité face aux diverses formes d’exclusion et de discrimination.Des actions collectives et participatives.La famille comme lieu d’apprentissage, d’épanouissement et de dialogue entre les générations.La démocratie comme modèle de gouvernance. » :

http://www.saintgermainenlaye.fr/fileadmin/sgl-site/document/actualite/loisirs_sports_culture/Centre_socio_culturels/brochure_soucoupe.jpg.pdf

Voilà les liens étonnants entre une adjointe au maire et une association intégriste qui invite régulièrement des prédicateurs salafistes tel que le Comorien Bajrafil, qui s’affiche comme musulmane dans le journal local, « organe » officiel de la ville, en page 10, et fait la promotion du futur « centre culturel » islamique en compagnie du président de Mosaïque!

Cerise sur le gâteau en page une, on remarquera une pub pour un restau qui s’affiche halal:

« L’oasis de Massa : Livraison de repas halal à domicile à Saint-germain-en-laye , avec L’oasis de Massa commandez en quelques clics le repas que vous souhaitez. Du mardi au dimanche:11h30/14h30et19h30/ 22h30,fermé le lundi… » :

Le Journal de Saint-Germainvendredi 17 set 2010

http://www.saintgermainenlaye.fr/fileadmin/sgl-site/document/journal-en-ligne/573-2.pdf

 Mais, la bataille n’est pas terminée à Saint-Germain en Laye, et une association vient de saisir le tribunal administratif pour excès de pouvoir(PEP)contre la décision en date du 11 juillet 2013 par laquelle le conseil municipal de Saint-Germain a approuvé la modification n°2 du Plan local d’urbanisme (PLU) de la ville.

 http://vrityvelines.wordpress.com/

Le maire islamo-complaisant, sensibles aux sirènes islamiques ou aux bienfaits du Qatar n’a peut-être guère de beaux jours devant lui quand se profilent les échéances de 2014, et quand des citoyens décident de se battre contre l’abjecte compromission avec l’obscurantisme et l’abdication de nos valeurs.

Danielle Moulins

 146 total views,  2 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. J ai tres bien connu Saint Germain en Laye pour y avoir habité par entre 1969 à 1978…Ville charmante ,verte
    avec une dominante tres bourgeoise …Tres agreable avec son centre ,le chateau et son magnifique parc et sa
    fameuse fete des loges si agreable (à l epoque en tout cas) avec ses rotisseries parmis les maneges ,qui
    divulgaient des odeurs de cochons grillés ,se melangeant avec l odeur des arbres de la foret la nuit venue..

    Il semblerait que cela ait dejà bien changé depuis..La violence est omnipresente a tel point qu il faille
    desormais un important dispositif policier lors de cette fete plutot familiale à l epoque…Partout ou progresse
    l islam ,la violence va de paire…Ainsi ,chose impensable dans cette ville à mon epoque ,un cars de tourisme
    incendié volontairement en plein centre ville…..La civilisation avance ! vite une belle mosquée pour valider le retour
    de la barbarie..

    http://www.leparisien.fr/espace-premium/paris-75/un-car-incendie-a-saint-germain-en-laye-15-09-2013-3137661.php

  2. Il n’y a pas que les frères musulmans dans la vie du bon dhimmi Lamy, il y a aussi les ordures, qu’il incinère depuis 1999, année de mise en service de l’usine d’incinération. Depuis cette date E Lamy est président du SIDRU (Syndicat Intercommunal pour la Destruction des Résidus Urbains). La Chambre régionale des comptes a examiné la gestion du Sidru et tout particulièrement la « gestion active de la dette », c’est à dire les emprunts spéculatifs dits « toxiques » du Sidru, très endetté.
    Extraits du rapport de la chambre, mai 2012 :
    . En guise de hors d’œuvre : « La chambre constate que le coût de traitement de la tonne d’ordures ménagères ne figure pas dans les documents transmis par le délégataire »
    Cet indicateur est pourtant le B A BA !

    . « afin d’éviter l’état de cessation de paiement, le Sidru a décidé, en juillet 2011, de cesser tout paiement d’intérêts à la banque »
    . « Le changement inopportun de formule d’indexation constitue aujourd’hui un problème financier sérieux pour le SIDRU ».
    . « La réaction du SIDRU … l’a amené à prendre des risques (financiers) encore plus grands, puisqu’en fait illimités, ce qui est peu compatible avec la gestion d’une entité publique ».
    . « La souscription d’emprunts spéculatifs a amené le Sidru à devoir faire face à des taux d’intérêt théoriques de… 36 % en 2011. »

    http://www.saintgermainenlaye.fr/fileadmin/sgl-site/document/la_mairie/Syndicats/SIDRU/1-CRC.Rapport_observat__definitives.pdf

  3. Y a t il un candidat FN pour les municipales de 2014 à St Germain en Laye ? pour balayer cette racaille UMP atteinte de maladie mentale qui est l’islamophilie, et entièrement dévouée à la dhimmitude ?

  4. Si ça ce n’est pas être juge et partie… C’est comme l’adjoint au maire de Saint-Denis, qui est à la fois ajoint au maire et président de l’assoc pour la construction de la mosquée..;

    Collusion, collusion et autres malversations ?

  5. POUR INFO: le fils de la PITBULL ministre !!!! voilà pourquoi elle ouvre les portes de la prison , confirmation obtenue après recherche . Mais aucune trace sur le NET

    REÇU PAR MAIL :

    Nous avons reçu beaucoup de messages au sujet de la révélation du journal Valeurs actuelles, selon laquelle Christiane Taubira aurait essayé de faire effacer la condamnation de son fils au début des années 2000. Vérifications faites, il s’avère que son fils était alors bien connu des services de gendarmerie et avait effectivement été condamné par la Justice pour complicité de vol en 1999.Institut pour la Justice Institut pour la Justice – 140 bis, rue de Rennes – 75006 Paris
    http://www.institutpourlajustice.org

  6. UN VENT DE RÉVOLTE
    ILS NE SONT PAS TOUS AUSSI FOUS à lire la réaction
    président de l’association turque .
    Un grand coup de balai, qu’il rentre chez lui , il ose vouloir imposer sa loi, nous allons les bousculer encore un plus vers la sortie , le nombre d’opposants à ces projets ne fait qu’augmenter, et les langues se délient , il suffit d’allumer la mèche et la grande explosion va se propager partout.

    L’Association de sauvegarde du cadre de vie de l’environnement de la nature de Dornach s’était vivement opposée à ce projet et avait lancé une pétition qui a déjà recueilli plus de mille signatures.
    Hier soir, lors de la tenue du conseil de quartier de Dornach, le maire de la ville, Jean Rottner, a annoncé que le projet ne se fera pas là. Une enquête publique a été engagée il y a quelques mois sur cette zone.

    Mulhouse Quartier de la Mer Rouge Un projet de mosquée à revoir
    Depuis quelques semaines déjà, le débat était passionné autour de la question de l’implantation d’un centre communautaire turc dans la zone de la Mer Rouge à Mulhouse-Dornach.
    Le projet privé porté par la communauté turque « Milli Görüs » de Mulhouse, actuellement à l’étroit dans un bâtiment non conforme rue Anna-Schoen, prévoyait de transformer un ancien bâtiment de France Télécom en une grande mosquée accueillant deux grandes salles de prières (capacité de 1 500 personnes), des salles de cours, des bureaux, une crèche, une salle des fêtes, une salle de conférences, des commerces ou encore un restaurant.
    La modification du PLU précisera ce qu’il y aura lieu d’autoriser ou pas. « Moi, je souhaite conforter la dimension économique de ce secteur de la Mer rouge », a expliqué l’édile. Cette question sera donc mise en débat lors du conseil municipal du mois d’octobre. En attendant, cette annonce n’a pas été du goût du président de l’association turque qui a annoncé qu’il n’y aurait pas de mosquée à la Mer Rouge… «Mais une grande mosquée.»

Les commentaires sont fermés.