Quitter l’islam, pour devenir un homme… par Eva


Suite à l‘article publié sur Résistance Républicaine au sujet des fillettes qui meurent d’hémorragie des organes génitaux à cause de mariages trop précoces, notre amie Minona était choquée par le genre d’homme qui ne recule pas devant la souffrance, les cris et les supplications de sa petite épouse, sachant les risques vitaux auxquels cette torture l’expose.

Je crois que Mahomet connaissait bien la nature humaine. Il savait que l’être humain, en infligeant des souffrances à un innocent, risquait d’être la proie du doute.

Afin d’éviter toute remise en question, Mahomet a fourni aux musulmans les outils qui permettent de faire souffrir ou de tuer les femmes (ainsi les non-musulmans en général) sans s’en sentir coupable. 

En ce qui concerne les petites filles que les rapports sexuels précoces tuent régulièrement, la technique consiste à « chosifier » la victime, à ne pas la considérer comme un être humain, ou alors comme un être humain inférieur, malfaisant, qui appartient à un genre maudit par Dieu, et qui mérite donc le mal qui lui est infligé.

Chosifier une victime permet de ne jamais la mettre sur le même plan que soi, ce qui interdit au musulman tout sentiment d’empathie qu’il pourrait avoir envers la personne qu’il martyrise ou assassine.

Comment pourrait-on se mettre à la place d’une chose, pour ressentir ce qu’elle ressent ?

Une chose ne ressent pas grand-chose, et ce qu’elle pourrait ressentir n’a pas d’importance pour le musulman.

Un des nombreux exemples de chosification par lesquels Mahomet s’est illustré est l’assassinat de la poétesse Asma bint Marwâne, qui avait composé des vers hostiles et moqueurs envers Mahomet.

Ce dernier lui envoya un de ses sbires pour l’assassiner chez elle, alors qu’elle dormait entourée de ses cinq enfants, le petit dernier blotti contre son sein. Lors de l’évocation du meurtre de cette mère de famille, Mahomet balaya tout sentiment de pitié ou de culpabilité envers Asma en prononçant cette phrase célèbre:

« Des chèvres ne se disputeraient pas pour elle ».

(Or nous savons que les chèvres se disputent pour les motifs les plus futiles. Pour Mahomet, Asma valait si peu qu’elle ne pouvait même pas être un motif de dispute entre deux chèvres !)

La preuve que le processus de chosification est très bien implanté chez les musulmans depuis leur plus jeune âge est que les massacres commis par des musulmans contre des non-musulmans ne génèrent pas de protestations de la part de la communauté musulmane, y compris chez les musulmans qui vivent en Occident.

Pourtant en Occident, les musulmans jouissent de toute la liberté d’expression nécessaire pour témoigner de leur éventuelle désapprobation.

C’est d’autant plus choquant que lorsqu’un musulman est égratigné, même dans le cadre d’un crime ou d’un délit qu’il était en train de commettre, l’on peut être sûr que les musulmans, scandalisés, se lèveront comme un seul homme.

Les psychiatres qui assurent le suivi des tueurs en série connaissent bien ce processus de chosification et peuvent l’expliquer mieux que moi.

Je crois que la possibilité de torturer et abuser sexuellement les petites filles ou des jeunes femmes est un droit que l’islam octroie aux hommes musulmans en contrepartie de leur soumission à un ignoble bédouin mort depuis 14 siècles.

L’islam est une prison mentale, que les musulmans transportent avec eux où qu’ils aillent. Mahomet a livré les femmes et les non-musulmans à la vindicte des musulmans en échange de leur soumission, afin de rendre leur captivité supportable.

Eva

NDLR Les commentaires postés les 14 et 15 ne seront validés que le 16 septembre, avec toutes nos excuses.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Eva

J'ai choisi pour me représenter un « noun » (la lettre N en arabe), que les musulmans peignent sur les portes des maisons des « Nazaréens » (chrétiens d’Orient) afin que leurs hommes de main passent les piller et les brûler.


16 thoughts on “Quitter l’islam, pour devenir un homme… par Eva

  1. AvatarDidier

    En France lorsqu’un non musulman agresse un musulman c’est un raciste un islamophobe, et dans le cas contraire on dit de l’agresseur musulman qu’il n’avait pas toute sa tête et souffrait d’une maladie mentale.
    Et tout le monde accepte.

  2. Laurent CLaurent C

    Ces crétins ne remarquent même pas qu’il vénèrent un homme, alors que l’idolâtrie est interdite par le coran au point de ne pouvoir même peindre ce c….. de prophète malgré qu’il le fût dans certaines régions au moyen-âge.

    1. AvatarJallade

      A nouveau, ce hadith de Muslim qui ouvre la voie :
      « 62. D’après Anas, le Prophète a dit : Aucun Adorateur -ou selon la version de ‘Abd Al-Wârith, aucun homme- ne sera un parfait Croyant à moins qu’il n’ait pour moi plus d’affection qu’il n’en a pour ses proches, ses biens et pour tout le reste du genre humain ».

  3. Avatarjallade

    Hadith du jour, pour les femmes (et pour chosifier les victimes) :
    « D’après Usama bin Zaid, le Prophète a dit : Je n’ai laissé derrière moi aucune calamité plus nocive aux hommes que les femmes. » (Boukhari 33)

    1. AvatarEVA

      Merci Monsieur Jallade.
      En plus de la chosification des femmes, il y a aussi leur « animalisation ».
      Mahomet, par exemple, a dit qu’une femme, ou un âne, ou un chien qui passent devant un homme qui prie annulent sa prière. Ce qui explique que dans les mosquées, non seulement hommes et femmes prient dans des pièces séparées, mais les femmes n’entrent pas dans la mosquées par la même porte que les hommes.
      Cela explique aussi que la plupart des femmes prient chez elle, et pas à la mosquée.
      Lorsqu’en Occident on construit des mosquées, on les construit surtout pour les hommes. Les femmes n’y vont pas beaucoup.
      Dans les prières de rues, comme dans la rue Myrha, on ne voit que des hommes, on ne voit pas de femmes.

      L’animalisation touche aussi les non-musulmans, que Mahomet a traités de singes et de porcs.

      1. Laurent CLaurent C

        Eva
        réponse de ma femme « Oui mais ça c’est la faute à nos dirigeants d’Europe parcequ’il y »a l’argent du Qatar »

        Et comme nos dirigeants sont des gens honnêtes, ils respectent leur pactes, ce ne sont pas des fascistes comme Hitler qui après avoir pactisé avec Staline, a envahi l’union soviétique !
        Faire défaut, c’est à dire ne pas rembourser des pays comme le Qatar ou l’Arabie provoquerait, certainement, une révolte des tenants de la religion d’amour!
        Donc pour avoir la paix sociale, il est admis que les pompiers, ambulanciers, médecins privés et policiers se fassent « caillasser ».
        Pour calmer nos « chances pour la France », un ministre descendra « condamner vertement ces actes » et le bon peuple est rassuré devant son match de foot, tant que rien ne lui tombe dessus!
        Un maire prendra comme conseiller municipal, un récidiviste Vladimir (voir Joachim Véliocas « Ces maires qui courtisent l’islamisme »)

        Tout le monde sait que la seule peur des Gaulois est « que le ciel ne lui tombe sur la tête » ! Je dis tout le monde car « Astérix et Obélix … » a été vendu dans le monde entier.

        1. AvatarEVA

          Cher Laurent,

          Je crois que le raisonnement de votre femme est clairvoyant.
          Contrairement à ce que disait Mahomet, les femmes ne sont pas si idiotes que ça.
          Encore une preuve que Mahomet avait tort.
          Mes salutations à votre femme, Laurent.

          Bonne soirée à vous deux,
          Eva.

    2. Laurent CLaurent C

      Philippe merci de vérifier ceci
      RECUEIL DES TRADITIONS DU SAHIH D’EL BOKHARI
      Mohammed Yacine KASSAB

      TOME 2

      Le meurtre des femmes et des enfants à la guerre

      ‘Abdallah Ben ‘Omar a dit : « Durant l’une des expéditions du Prophète, on découvrit une femme qui avait été tuée. Dès lors, l’Envoyé de Dieu interdit de tuer les femmes et les enfants. »

      Ce qui signifierait que causer des attentats à l’explosif est Haram !

      1. AvatarEVA

        Bonsoir Laurent,

        Pourquoi voulez-vous que Mahomet tue les femmes, alors qu’en les gardant en vie, on peut violer et les asservir ?
        Et pourquoi tuer les enfants, qu’on peut vendre sur les marchés aux esclaves ?
        On ne tue pas des prises de guerre aussi lucratives !

        Cela dit, dans le cadre d’un attentat, une exception s’applique: non seulement on peut tuer des femmes ou des enfants, mais on peut tuer aussi des musulmans.
        Les attentats du 11 septembre 2001 ont fait des victimes musulmanes. Les musulmans qui ont commandité ces attentats savaient qu’il y aurait des victimes musulmanes. Ca ne les a pas fait reculer.

        A mon avis, le raisonnement est le suivant:
        Puisque qu’il est permis au musulman de se tuer dans un attentat-suicide pour pouvoir tuer des non-musulmans, il est donc permis de ne pas tenir compte d’une minorité de musulmans qui pourraient se trouver sur le lieu de l’attentat, et en être les victimes. Ces musulmans tués involontairement ont le statut de martyrs.

        Les victimes musulmanes de sexe masculin iront donc au paradis-lupanar de l’islam pour profiter des 72 vierges.
        Les victimes musulmanes de sexe féminin iront également au paradis-lupanar, où elles serviront (gratuitement) de prostituées à la disposition des criminels suicidaires qui ont massacré des innocents.
        Il faut préciser que dans le paradis musulman, il y aussi des éphèbes, histoire de varier un peu les plaisirs.
        En islam, l’homosexualité sur terre est punie de mort, mais au paradis elle ne pose pas de problème.

      2. AvatarJallade

        L’islam est très « cool » avec ses adeptes ; l’islam leur permet toujours de se débrouiller pour faire ce qui est « haram », interdit, sur la base de « LA NECESSITE REND LICITE CE QUI EST ILLICITE » ; et aussi : « ce qui est nécessaire devient obligatoire ».
        Voir Youssouf Qaradaoui -grand pote de Tariq Ramadan, surtout quand ils sont ensemble au Qatar-,
        Questionné en juillet 2004 sur les attentats-suicide, qu’il justifie, Qaradaoui précise que les « opérations martyrs sont l’arme que Dieu a donné aux pauvres pour combattre les forts. C’est la compensation divine » et aussi : « Et si un enfant ou un vieux est tué dans ces opérations, il n’est pas visé mais c’est par erreur, et en conséquence des nécessités absolues de guerre, et les nécessités absolues lèvent les interdictions. »

        1. Laurent CLaurent C

          Salut Philippe
          N’y a-t-il pas NECESSITE absolue, ici en France, d’éradiquer cette idéologie ?
          Poser la question c’est y répondre!

      3. AvatarJallade

        Ce hadith est vrai, mais il est précédé d’un autre qui dit plutôt le contraire :
        «…On l’interrogea (Mohammed) sur le fait d’attaquer les polythéistes (NOTE PhJ) de nuit et de toucher à leurs enfants et à leurs femmes. Ils font partie d’eux, expliqua-t-il. » (Hadith Boukhary n° 3012, tome IV, dans l’édition que j’ai sous le nez).
        Autre version pour « ils font partie d’eux » : « Ils sont de leur père ».

        NOTE PhJ : « polythéistes » : plus précisément, dans le texte arabe : « associateurs » (mouchrikîn).

        1. Laurent CLaurent C

          Merci Philippe, tout dépend comme ça arrange le « baveux » de service cf Qaradawi dans ta dernière intervention concernant l’illicite qui peux devenir licite. Ils ont mis la lune sur leur drapeau….parcequ’ils sont lunatiques ???

          1. AvatarEVA

            Non, les musulmans ont mis la lune sur leur drapeau car ils ont la certitude qu’ils ne pourront jamais planter leur drapeau sur la lune.

            Ca me rappelle un journaliste maghrébin plein d’humour, qui avait pour coutume de soupirer:
            « Avec les imams, nous n’irons pas sur la lune… »

  4. AvatarDaniel

    Bonjour à tous…..

    Autre possibilité : Momo était tellement moche (et pas seulement physiquement !!) qu’il a interdit toute représentation….

    Mais étant donné la réputation du loustic je suis sûr qu’il n’aurait pas craché sur une poupée gonflable !!!

    (La poupée n’en aurait peut-être pas voulu….)

Comments are closed.