Juvin : « Nous ne sommes rien »

[youtube width= »380″ height= »258″]http://youtu.be/ZdS3skp_MyI[/youtube]

 111 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. Non, nous ne sommes pas rien. Ce n’est pas parce qu’on ne nous voit pas que nous sommes rien : nous sommes « l’armée des ombres », du film de Jean-Pierre Melville adapté du roman de Joseph Kessel.

    Je pense souvent à ce film en réfléchissant à la politique que nous subissons en France. Je ne sais pas si nous sommes en dictature, le terme est probablement encore fort à ce stade de l’état policier français et sa justice d’exception commençante. Mais déjà des gens cachent leur opinion, aux sondeurs, à leurs amis, à leur famille. Et quand on discute avec un inconnu rencontré en vacances, dont on se méfie comme d’un espion, et qu’on fini par donner une bribe de notre pensée sur un des divers maux français, les sourires arrivent, on découvre qu’on partage les mêmes points de vue.

    Donc image frappante dans ce film, à la fin, deux hommes visage cachés, Jean-François (Jean-Pierre Cassel) et Saint-Luc (Paul Meurisse), embraquent pour rejoindre la résistance. Ils ne se voient pas, ne se parlent pas, ignorent qui ils sont. Seuls nous spectateurs voyons qui ils sont : ce sont deux frères, qui ne savent rien de l’autre, mais vont vers le même combat.

    Donc à la vue de cette vidéo d’Hervé Juvin, ce film me revient encore, car je connais monsieur Juvin, nos enfants ont été en classe ensemble et se fréquentent toujours. Et pourtant, nous parents, ignorons que nous sommes du même côté.

  2. Très belle allocution d’Hervé Juvin, avec, en prime, le commentaire excellent d’Henri Clément (voir ci-dessus).

    • Je confisque ton excellen t résumé pour publication comme post lundi, merci bises

  3. J’ai retrouvé le titre du film : (« – Moi je suis quoi? – toi t’es rien » ) : Les châtaigniers du désert – Téléfilm dramatique réalisé en 2010, diffusé sur France3.

  4. Ce petit exposé d’Hervé Juvin est, entre autres, un défi lancé aux patriotes qui cèderaient à la tentation de penser qu’ils ne sont pour rien dans ce terrible constat et qui tenterait de le masquer par une opposition redoublée à l’islam.
    Car quand des compatriotes, qu’il soient de notre bord ou pas, peu importe, en arrive à se définir comme « rien » face à des musulmans porteur d’identité forte ostensible, c’est qu’il y a eu une faute collective quelque part.
    Cette faute s’appelle selon moi l’individualisme avec son cortège de béances faussement émancipatrices, déclinaisons dégradées des valeurs républicaines (pardon Christine !), mais on peut en discuter plus profondément.

    D’ailleurs je sens mal cette mère dire à sa fille : « nous, nous sommes républicaines » « ou françaises » ce qui serait, en terme d’identité réconfortante au jour d’aujourd’hui, une approche bien maigre de sens et de peu de poids.
    La réponse du frontiste de base « nous ? on est chez nous ! » me semble à tout prendre finalement plus profondément significative.

  5. Cette vidéo me rappelle ce téléfilm politiquement correct vu l’année passée sur la Télé française :
    Cela se passe dans les Cévennes. Un des personnages principaux, beau, veuf et pompier, élève seul son fils et le fils d’amis décédés. Ce fils adoptif porte un nom musulman et le père adoptif fait tout son possible pour élever ce jeune garçon dans le respect de la religion de ses parents. Pendant un repas qui réuni le père et ses deux fils, son fils biologique lui demande, en référence au fait que son « frère », lui, est musulman : – « et moi, je suis quoi?  » le père lui répond : -« toi? t’es rien. » la scène est coupée immédiatement après cette réponse insupportable, le film continuant avec son lot de truismes et d’affirmations démagogiques…

  6. Les dirigeants chinois l’ont bien compris. Pour effacer les ravages du communisme, ils ont entrepris, dans les années 1990, de rendre aux Chinois leur histoire, et leur culture.

  7. C’est la chose la plus forte que j’ai entendu depuis très longtemps. Hervé Juvin est un grand homme.

    • Excellents éclaircissements, je publierai demain en complément à la video de ce matin, merci Jean

2 Rétroliens / Pings

  1. Le rien c’est le mal, par Jacques Philarchein » Résistance Républicaine | Résistance Républicaine
  2. En résumé ou l’essentiel en 5 posts … en attendant le 13 octobre 2013 … « CRIL17 INFO

Les commentaires sont fermés.