Non aux projets fous de Christiane Taubira, par Laurence Havel, de l’Institut de la Justice

Chers amis,

Je viens d’avoir accès au contenu détaillé de la réforme pénale Taubira.

Je m’attendais au pire. Mais ce qu’il contient dépasse, et de très loin, tout ce que j’avais pu imaginer.

C’est un véritable cauchemar.

Regardez d’urgence ma vidéo et transférez-la à tous vos contacts.

Si chacun d’entre nous répand, diffuse, partage cette vidéo sur toute la toile, nous pouvons encore contrer ce projet désastreux.

Alors s’il vous plaît, aidez-moi à agir pour la protection des victimes et notre droit à la sécurité.

Voici le lien vers la vidéo : petitions.institutpourlajustice.org/non-aux-projets-taubira/video.php

Je compte sur vous,

Laurence Havel

Secrétaire nationale

 131 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. À Pivoine et à malmezet /

    Vous avez tous les deux raison.
    Nos impôts n’ont pas vocation à payer le confort des voleurs et des assassins.

    – D’une part expédier sans ménagement les malfaisants exogènes au pays de leurs ancêtres (après déchéance de la nationalité française, le cas échéant), et stopper immédiatement l’immigration de futurs délinquants.

    – D’autre part, pour les irrécupérables, construire des prisons low cost modulaires, à base de cubes de béton empilables et sans aucun élément de confort: Des sortes de clapiers pour les criminels les plus monstrueux.

    Par contre, pour les derniers cités: Aucune remise de peine et pas de sorties autorisées: Le mitard à vie.
    C’est ça la vraie alternative à la peine de mort.

  2. Il serait souhaitable de construire des prisons moins coûteuses pour le contribuable, c’est à dire des établissements moins confortables dans lesquels personne n’ait envie d’aller et encore moins d’y revenir.
    Certains de nos aînés (retraités) ont des conditions de vie plus difficile, après avoir travaillé toute leur vie, que des repris de justice ayant commis de graves exactions … quand ils sont attrapés et incarcérés …
    Dans les reportages télévisés montrant la « dure vie » dans les prisons Françaises, on nous abreuve des conditions difficiles de vie pour les détenus sans jamais évoquer le pourquoi ils sont là ni le coût de tout cela (justice, détention: nourri, logé, gardé, soigné et diverti) pour la société.
    Les victimes quant à elles sont toujours oubliées, même si elles sont quelquefois « indemnisées » par la même société !
    Je ne culpabiliserai pas d’avoir plus de compassion pour un commerçant agressé, une femme battue et/ou violée, une personne dépouillée de ses biens … que pour des détenus dans une cellule insalubre.

  3. Mais qui peut croire à la sincérité de valls dans cette lettre qu’il aurait envoyée au capitaine de pédalo, et qui aurait « fuité » ?
    Pas moi en tout cas !
    C’est un coup monté pour sa campagne électorale en vue de la Présidence de la République !
    Eh non, il ne faut pas construire de nouvelles prisons, pour deux raisons : premièrement, ça coûte cher (nous n’avons pas l’argent), deuxièmement, le sable utilisé dans le bâtiment se fait rare depuis quelques années (celui des déserts ne permet pas de produire du béton), et les dégâts écologiques se font sentir. Il ne faudrait tout de même pas détruire l’environnement.
    Il manque des places, soit !
    Un problème pour y remédier : expulser tous les délinquants étrangers, déchoir les autres de leur nationalité française, afin de pouvoir les expulser aussi, et arrêter l’immigration !
    Etant donné que 70 % des détenus sont de la religion de mahomet, on peut être sûr qu’il y aura de la place…

  4. Je l’ai déjà signée et l’ai transférée.

    Mais je remarque que les gens la plupart du temps, même ulcérés, ne veulent pas s’engager. Que cela ne nous décourage pas, il faut persévérer. A ceux qui nous martèlent leur doctrine idéologique complètement cinglée, il faut de notre côté marteler pour la dénoncer.

    Croisons les doigts pour le 14 septembre !

Les commentaires sont fermés.