Jacques blondel : Résistance républicaine avec Marignane, qui a la chance d’avoir un Maire digne de ce nom.


Nous avons appelé nos adhérents et sympathisants à participer physiquement s’ils le peuvent ou symboliquement à la marche blanche de ce jour en hommage à Jacques Blondel et nous avons envoyé un message de soutien au Maire et à la famille en leur nom.

Nous aimerions donner un coup de chapeau en passant à Eric le Dissès, qui fait partie de ces maires qui se battent pour leurs administrés et le respect de la loi. Il avait déjà écrit à Manuel Valls  après l’installation de gens du voyage sur une des pelouses du stade de Marignane et avait notamment écrit cette phrase d’une lucidité absolue : « Nous sommes faibles face à la loi qui protège ces minorités, nous sommes faibles devant des gens prêts à tout ».

Hélas il ne pouvait pas savoir que, un mois et demi plus tard un de ses courageux concitoyens  ferait les frais de cette faiblesse.

Parce que, si les multirécidivistes étaient en prison, si les délinquants étrangers étaient expulsés, si les peines plancher étaient appliquées et non supprimées comme l’ont décidé Valls-Taubira, si l’on s’employait à protéger les victimes au lieu de les flageller sur un « mur des cons », si les medias flagellaient unAskolovitch et le mettaient au rebus au lieu de lui donner la parole, si… Peut-être que Jacques blondel ne serait pas mort. Peut-être que les deuxgendarmes du Var ne seraient pas mortes… Et combien d’autres viesépargnées !

Encore merci et bravo à Eric le Dissès, qui, comme le maire de Lattes, ne s’en laisse pas conter et ne cède rien à la bien pensance.

Je citerai sa réponse aux messages de soutien, digne et clairvoyante, qui est tout un programme de Résistance :

« Merci pour votre soutien, la ville est en deuil.
La France est á un tournant de son histoire, il faut agir. Cet exemple donné par Jacques Blondel nous oblige á oublier la révolte qui est en nous pour nous recentrer uniquement sur la marche blanche de ce jour.
Pour le reste, la justice, je l espère, devra être extrêmement sévère.
Les lois doivent être changées, seuls des politiques courageux devront le faire.
Je n’en vois pas aujourd’hui.
Au nom de Marignane et de la famille : MERCI« 
 Éric Le Dissès
Maire de Marignane
Christine Tasin
Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


5 thoughts on “Jacques blondel : Résistance républicaine avec Marignane, qui a la chance d’avoir un Maire digne de ce nom.

      1. Avatarjarczyk

        Dans l’océan de lâcheté au sein duquel nous sommes bien obligés de vivre, des pépites comme ces Maires courageux
        brillent d’autant et nous montrent que nous ne sommes pas seuls, mais c’est dramatique!

Comments are closed.