Vous n’êtes pas armés ? Qu’importe ? Par Philippe le Breton

Que faire des mosquées ? Tout raser et transformer en jardin public à la Française. En son centre se dresserait un monument commémoratif (célébration et visite annuelle inscrite dans les cours d’éducation civique) sur lequel on pourrait lire:

« Passant, recueille toi et médites ! – Ici s’élevait un temple anti-républicain érigé pour et financé par des traîtres à la Nation » – HONTE A EUX !

« Ils te trahissaient, peuple, ouvrier souverain – Que ce vil souvenir soit à jamais détruit ! » *

« Passant, réjouis toi ! – Le Peuple Français, digne héritier de Charles Martel, fils des Lumières, lava cet affront lors de la Glorieuse Révolution de l’an XX… » – GLOIRE A LUI !

« Vous n’êtes pas armés ? qu’importe !
Prends ta fourche, prends ton marteau !
Arrache le gond de ta porte,
Emplis de pierres ton manteau !
Et poussez le cri d’espérance !
Redevenez la grande France !
Redevenez le grand Paris !
Délivrez, frémissants de rage,
Votre pays de l’esclavage,
Votre mémoire du mépris ! »

Victor Hugo – Les Châtiments

Je rève ? J’ai dû emprunter la machine du Doc revisitée par Philippe Le Routier pour un retour vers le futur que j’espère prémonitoire. Bon dimanche et bel été à tous, je replonge dans le présent et les obligations professionnelles ponctuées de temps de détente. La rentrée sera chaude!

Philippe le Breton 

 146 total views,  1 views today

image_pdf

1 Commentaire

  1. Oh Philippe, armés, beaucoup d’entre nous sont déjà armés de leur courage et détermination, et comptent bien ne rester mains nues pour encore bien longtemps, et ainsi s’offrir en bêtes sacrificielles, JAMAIS. Nous armer et ce par tous les moyens et avec tous les moyens, même les plus rudimentaires si tel nous n’avons le choix, oh que oui ! Même au départ rudimentaires, elle deviendraient redoutables tellement nous avons l’avons la rage ! La rage que toutes ces ordures, pas seulement la racaille mais aussi ceux prenant leur sièges pour des trônes, hein les « zélus », et les collabos et dhimmis tous crachant sur notre édifice et héritage de plus de 2000 ans, bâti et érigé à la sueur, au labeur, au sang et combats de tant…. Et notre détermination de tout faire pour protéger et transmettre cet héritage, l’arrachant d’entre les mains traîtres et sanguinaires qui essaient de le détruire ne s’éteindrait qu’avec notre dernier souffle.

    Pourquoi seuls, les ennemis de la Patrie, devraient l’être armé ? Ils ne le seront, et ils paieront tout ce qu’ils ont osé nous faire subir à nous, le Peuple souverain et libre.

Les commentaires sont fermés.