Echanges entre Béatrice Bourges et Christine Tasin sur Bd Voltaire

Suite à l’article que j’ai publié hier sur Boulevard Voltaire, Bétrice Bourges a eu la gentillesse de me répondre sur le site. A lire ci-desous, suivi de ma réponse publiée ce soir dans les commentaires également.   

Chère Christine,

En me citant comme « organisateur du Printemps Français », vous me faites un honneur auquel je ne prétends pas. Le Printemps Français est avant tout un mouvement spontané et populaire, qui diffuse le mot d’ordre de « Résistance », ce beau mot qui sert de titre à votre mouvement. Il y aurait là de quoi nous rapprocher. Pourtant, vous choisissez de nous opposer au nom de l’anti-islamisme, qui est une opinion dont je demande le respect face à la répression du pouvoir politique qui nous frappe, vous et nous. Je relève dans votre argumentation deux erreurs que je me permets de souligner, afin de mieux faire comprendre ce pourquoi combat le Printemps Français.

Vous dites que les vraies révolutions sont portées par des aspirations au changement, au progrès. Je partage cet avis : le message chrétien est un message de progrès. Il est même un message « révolutionnaire », selon le Pape François. Il n’a rien d’un message réactionnaire, rétrograde ou communautariste. C’est parce que je suis convaincue que les valeurs chrétiennes sont des valeurs de progrès que j’ai accepté de prêter ma voix au Printemps Français, sans revendiquer d’en être l’organisatrice. Vouloir opposer christianisme et progrès sont à mes yeux une première erreur, comme l’histoire l’a abondamment démontré.

Vous soutenez que le Printemps Français est voué à l’échec parce qu’il n’épouse pas votre combat. C’est ici que se trouve la deuxième erreur. A la différence de l’anti-islamisme laïc, le Printemps Français sait pour quelle civilisation il se bat, et quelle conception de l’homme il défend. Le Printemps Français n’est pas un mouvement « contre », mais un mouvement « pour » : pour la dignité de l’homme de sa conception à sa mort naturelle (ce qui me semble un progrès pour l’humanité), pour la dignité de l’homme au travail face à sa réduction au rang de variable financière, pour la souveraineté des peuples face au négationnisme mondialiste réducteur de toute identité. En ce sens, si cela peut vous rassurer, le Printemps Français puise plutôt ses références dans le Printemps de Prague que dans les opérations de déstabilisation qui ont porté les islamistes au pouvoir dans certains pays arabes.

A l’heure où, en France et partout dans le monde, le laïcisme épuisé fait le lit de l’idéologie du genre et de l’illusion d’un enfant produit sans humanité pour satisfaire le désir d’une paire de consommateurs unisexe, le Printemps Français est une nouvelle jeunesse, un signe d’espérance !

Je souhaite, Chère Christine, le partager avec vous.
Béatrice Bourges 

———————————————————-

Chère Béatrice,

Merci d’avoir pris le temps de rédiger cette réponse que je découvre par hasard, tardivement.

Je suis persuadée que nous partageons un certain nombre de valeurs malgré nos divergences, qui apparaissent clairement dans votre message, et j’en suis heureuse.

D’abord, si vous respectez l’anti-islamisme et je vous en sais gré – mais qui ne le respecterait pas à part les fanatiques-, vous vous méprenez. A Résistance républicaine, nous nous faisons pas de distinguo entre islamisme et islam et c’est bien de lutter contre l’islam dont il est question dans l’article que j’ai écrit pour boulevard Voltaire. Or, d’islam vous ne dites mot, malgré mon insistance, pas plus que de votre collaboration avec une association musulmane. Comprenez mon inquiétude.

Ensuite, si je suis entièrement d’accord avec vous pour dire que les valeurs chrétiennes sont des valeurs de progrès – bien que j’aie du mal à considérer Madame Boutin avec qui vous vous engagez comme une femme de progrès- je ne partage pas du tout avec vous, et cette fois je parle à titre personnel, sans que cela engage mon association qui rassemble des gens de toutes opinions et confessions, le respect d’un certain nombre de préceptes de l’Eglise qui trahissent le message du Christ et sont tout sauf du progrès. Que ce soit le mariage unisexe qui ne menace rien ni personne et surtout pas les enfants qu’une infime minorité pourrait avoir (et a déjà d’ailleurs ) de l’avortement et du droit à mourir dans la dignité qui est justement ce qui nous distingue de l’animal. Il y a de la grandeur à ne pas vouloir devenir un légume ou un être réduit à l’animalité la plus horrible et à préférer la mort, selon le modèle des stoïciens romains. Si nous sommes bien les héritiers de la civilisation chrétienne nous sommes aussi ceux des Grecs et des Latins et leur apport est essentiel.  Pour moi, voyez-vous, chère Beatrice, il faut fuir l’état de nature, qui est l’état du rapport de force et de la résignation devant les coups du destin. L’homme peut et doit faire ce qu’il peut pour rester digne et je ne peux respecter un système ou une religion qui voudrait nous en empêcher. Mais cela n’a pas grande importance, ce sont des divergences philosophiques entre nous et le progrès naît aussi de la confrontation des idées.

Plus grave me semble votre conception négative de la laïcité que vous appelez péjorativement « laïcisme », « épuisé » qui plus est et que vous confondez, je le crains, avec l’athéisme. Or la laïcité est au contraire ce qui permet les croyances et la liberté de tous, elle réclame simplement que la « loi de Dieu » demeure une affaire privée et ne s’impose pas dans l’espace public, à tous, croyants et incroyants, rien de plus, rien de moins, et vouloir en faire la responsable de tous les maux me semble être une grave erreur. Elle n’est en rien responsable de l’idéologie du genre, qui est plutôt la conséquence d’un excès de féminisme ; et elle a bien moins à voir avec le mariage unisexe que le mot « égalité » de notre devise. Nos ancêtres, chrétiens ou pas, sont morts pour que nous puissions obtenir l’égalité et la laïcité, et celle-ci n’a rien à voir avec le désir d’enfant, que ce soit celui d’hétérosexuels ou d’homosexuels. Je trouve maladroit pour ne pas dire insultant – et peu chrétien, Jésus a accepté Marie-Madeleine, il aurait accepté aussi les couples homos, par respect de l’autre, tout simplement- de parler des homos en terme de « consommateurs », comme si le désir d’enfant d’une femme ou d’un homme était gratifiant pour les uns et monstrueux pour les autres. Les homos sont des êtres comme les autres, et, si je pense qu’un débat de société serait nécessaire sur GPA et PMA pour éviter les dérives du Meilleur des Mondes, je ne vois pas en quoi et au nom de quoi on devrait refuser aux homos ce qu’on autoriserait aux hétéros. Parce que vous savez aussi bien que moi que bien trop d’enfants d’hétéros vivent un enfer, sont violés incestueusement, privés de soin, et que pendant des millénaires des couples « normaux » ont eu des enfants sans les vouloir, sans être capables de les élever et de les aimer. Que représentent face à cela quelques couples homos porteurs d’amour et de valeurs qui parviendraient à avoir des enfants ? Les monstres ne sont pas où vous les mettez.

Enfin vous vous trompez quand vous affirmez gratuitement que les laïques anti-islam (anti-islam pas anti-islamisme, je le répète, c’est très important) chère Beatrice, ne se battraient pas pour une civilisation. Bien au contraire, nous savons exactement pourquoi nous ne voulons pas d’islam en France et c’est bien pour préserver notre civilisation. Parce que notre civilisation, fille du Christ, de Socrate, de Montaigne, de Molière, de Voltaire, de Mozart ou deBrunelleschi et de tant d’autres est extraordinaire et mérite qu’on se batte pour elle. Nous voulons préserver l’égalité homme-femme, nous voulons préserver la liberté de croire et de ne pas croire, nous voulons préserver le droit à la connaissance et à la culture de tous, le droit à l’éducation de tous, nous voulons préserver cette civilisation qui respecte les enfants et leur donne des droits fondamentaux, ceux d’être aimés, éduqués, élevés, de bénéficier de l’ascenseur républicain. Nous sommes des humanistes et nous sommes fiers de notre projet pour l’homme.

Il est bien que nous soyons nombreux à nous battre, à des titres différents, avec des objectifs différents. Simplement je me suis permis de m’inquiéter des risques de voir se scléroser votre mouvement qui avait pourtant au début des promesses de révolution parce que, comme Renaud Camus et Dominique Venner, je crois que l’urgence absolue est dans la lutte contre un totalitarisme épouvantable qui nous menace. Il sera toujours temps ensuite de se disputer sur le mariage unisexe, l’euthanasie et tutti quanti parce que, là où s’installe l’islam, tout trépasse.

Vous considérez, quant à vous, qu’en restaurant ce que vous appelez des valeurs chrétiennes et qui sont plutôt, me semble-t-il,  des préceptes tardifs de l’Eglise mais peu importe, nous serons plus forts. J’aimerais vous croire ; hélas, l’histoire ne vous donne pas raison, puisque tous les peuples musulmans qui habitent actuellement autour de la Méditerranée, pour ne parler que d’eux, étaient chrétiens et pourtant cela ne les a pas protégés de la conquête musulmane et de la nécessité de fuir ou de se convertir… Je crains bien qu’il en soit de même en France et que vous ne regrettiez amèrement de ne pas avoir partagé notre combat. Parce que demain il sera trop tard pour les catholiques, laïques ou pas, pour pour les athées comme pour les nés musulmans venus en France pour notre civilisation et notre liberté.

Malgré nos divergences et nos analyses différentes de la situation, les ponts ne sont pas coupés entre nous, chère Béatrice, parce que nous avons des adhérents communs, des militants de nos causes respectives qui veillent et qu’il est toujours possible d’évoluer, de changer d’avis, et que la France, fût-elle laïque, vaut bien la peine que nous nous battions pour sa survie.

Christine Tasin

 31 total views,  1 views today

image_pdf

25 Commentaires

  1. bravo , Christine, en nous associant à RR, le rejet de l’islam est logique dans notre belle FRANCE…
    Nos merdias nous montrent régulièrement les actes imbéciles de destruction du patrimoine des pays où ces incultes tentent où ils se sont imposés !!!
    allons nous imposer au Magrebh nos religions chrétiennes ???? Non

    Nous connaissons la vérité ….les politicards et les petits chefs des sectes veulent que les chrétiens fassent l’autruche…la tête dans le sable …
    regardons, voyons que sont devenus nos quartiers ??? Combien de milliards injectés ds ces banlieues ???? peut – être qu’un anti Français ,qu’ un nique la FRANCE le sait ????

  2. Madame Bourges (qui porte bien son nom soit dit en passant)se plante majestueusement car le mariage homo ouvre la voie à d’autres aberration telles que la polygamie.

    En effet certaines associations musulmanes commencent déjà à faire pression sur le gouvernement pour officialiser les mariages polygames.

    Comment Madame Bourges qui ne pense pas plus loin que son missel va-t-elle expliquer à ses amis musulmans que non, définitivement non, la polygamie n’est pas non plus valable.

    Comment va-t-elle empêcher ses amis musulmans d’épouser des mineures, voire des enfants ?

    Elle n’a toujours pas compris que si ils ont manifesté (et pas en masse) contre le mariage homo, les mêmes personnes manifesteront (en masse cette foi-ci ) pour la légalisation des unions polygames et le droit pour des vieux boucs d’épouser des enfants?

    Comment va-t-elle s’y prendre avec ses « amis » musulmans qui depuis des décennies maintenant imposent leurs lois et leur religion aux occidentaux au détriment des chrétiens justement et des hommes et femmes qui tiennent par-dessus tout à la laïcité?

    Comment peut-elle justifier son amitié envers les musulmans à ses coreligionnaire alors qu’en Egypte, en Libye, en Syrie, bref dans pratiquement tous les pays musulmans les chrétiens sont massacrés, les femmes violées et épousées de force?

    Comment peut-elle invoquer le passé catholique de la France et s’allier aux musulmans alors que ceux-ci ont envahis plusieurs fois notre pays et l’Europe, massacrant les populations et razziant plusieurs pays, jusqu’en Islande pour revendre les captifs chrétiens en terre musulmane?

    Madame Bourges, comment pouvez vous être aussi stupide?

    • Vous avez raison sur un certain nombre de points mais pas sur la polygamie ; rien à voir entre le mariage entre 2 personnes égales, homos ou hétéros, et la polygamie ou alors on considère que déjà le mariage pour les hétéros est un pas vers la polygamie. Plus grave imaginer de refuser le mariage aux homos au motif que cela faciliterait la polygamie serait reconnaître l’islamisation de la FRance et qu’on s’interdise certaines choses pour les nôtres au motif que les musulmans pourraient s’engouffrer dedans

      • Il y a en fait un prolongement facile à établir entre le mariage pour tous, mariage fondé sur l’amour, et le mariage polygame. Comment interdire la polygamie alors que la famille sera composée de parents et d’enfants. Pourquoi limiter à deux parents ? De plus, la polygamie n’est pas contre-nature.

        • C’est quoi ce délire ? Je vous mets en défi de prouver une telle assertion. Quel rapport entre le mariage entre 2 personnes égales, homos ou hétéros, qui s’aiment et un statut de polygamie où un despote impose sa loi à ses femmes et leur impose notamment la souffrance de la rivalité, de la jalousie, de la place informelle dans la famille ? comme le dit merveilleusement Eva dans un article à paraître sur ce site, quel musulman accepterait de bno gré d’entendre les rires et gémissements de plaisir poussés par sno épouse quand elle est avec l’un de ses 3 autres maris ??? Quel rapport avec le mariage homo qui comme le mariage hétéro respecte l’autre qui est unique ????
          Si la polygamie, et à juste titre, vous fait peur, il y e beau temps que vous devriez être à RR en train de lutter contre au lieu de crier au loup devant un agneau !

  3. Bonjour Christine,
    J’avais commencé par me dire « Chapeau, voilà deux femmes courtoises qui débattent avec intelligence ». Puis, je m’aperçois que le discours de B. Bourges est complètement dévoyé. Dommage. Si elle était plus intelligente nous pourrions, effectivement, nous rapprocher et former ainsi un bloc plus solide de par le nombre d’adhérents et participants x 2. Hélas, je crois qu’on peut toujours attendre… L’intélorance de cette femme frôle presque l’hystérie.

  4. Christine,

    Remplacez dans votre paragraphe sur le mariage unisexe le mot « homo » par « musulman » et voyez en quoi
    votre radicalité dirigiste anti-islam devient un doux relativisme libéral-libertaire pro mariage gay.

    Vous avez ici, vis à vis de l’homosexualité, la même attitude réformiste que ceux qui voient dans l’islam implanté une religion comme les autres, occultant sa nature et ses ambitions profondes.
    Comme si il n’y avait pas dans cette extension égalitariste à l’islam le germe d’un changement de structure radical.
    Or pour vous, il y a une différence de nature inconciliable entre le modèle de l’islam et notre civilisation
    ce qui exclurait tout réformisme visant à son intégration.

    D’un autre coté selon vous, le couple unisexe serait un couple comme les autres
    – car « Les homos sont des êtres comme les autres » –
    et on devrait transposer le modèle du couple dit hétérosexuel (quel pléonasme !) au modèle du couple unisexe.
    Comme si il n’y avait pas dans cette extension égalitariste le germe d’un changement de structure radical.
    Mais cette fois vous confondez sans rigueur égalité des humains et égalité des couples, ce que même Jésus aurait reconnu selon vous. Ben voyons !
    Vous postuler donc à l’interchangeabilité des sexes, leur relativité, et par conséquent adoptez de fait la théorie du genre. Rien que çà.

    Réformiste de la procréation et de la famille, vous appelez un « débat de société serait nécessaire sur GPA et PMA »
    comme d’autre prétendent débattre sur l’arbitrage de l’islamisation heureuse et consentie…
    en oubliant que les débats de société n’ont jamais empêché que le système de marchandisation généralisé de tout n’impose sa logique et fasse légiférer à sa guise. Bien au contraire. Avec les résultats qu’on sait.

    J’ai du mal à vous suivre dans ce deux poids deux mesures.

    Quant à l’argument « trop d’enfants d’hétéros vivent un enfer » alors que des « couples homos porteurs sont d’amour »,
    excusez-moi, mais c’est de la propagande Vallaud-Belkacem pur porc !

    Voilà ce qui vous oppose sans doute sur le fond aux tenants du Printemps français, et trouble bien des adhérents de RR.

    • Henri, je ne suis absolument pas d’accord avec vous pour une raison très simple c’est que les homos ne menacent rien ni personne tandis que le prosélytisme islamique est un danger pour tout et pour tous ! Je sais parfaitement ce qu’est la théorie du gender j’ai été une des premières à écrire contre il y a quelques années en France alors vous n’allez pas me faire ce reproche. Oui les homos sont des couples comme les autres, et je vous défie de pouvoir prouver le contraire. Accepter l’homosexualité qui existe depuis toujours, qui était reconnue dans les sociétés gréco-romaines comme étant même le véritable amour, celui entre un homme et une femme n’étaut que d’utilité pratique pour la progéniture. L’union entre deux personnes du même sexe existait au Moyen Age ce qui n’a jamais gêné quiconque ni perverti la civilisatiion !
      Je n’appelle pas à un débat de société sur GPA et PMA je dis que si les gens ont un souci avec ça il faut poser le problème à plat et non refuser l’union ou la procréation aux homos par peur ou refus de la GPA ou PMA qui existe aussi pour les hétéros. Et les hét&ros ne sont pas les derniers à marchandiser les enfants comme on le voit dans ce dernier fait divers qui a vu un couple hétéro renvoyer à l’orphelinat une petite fille adoptée 7 ans avant.
      Je ne sais ce qu’est la propagande Belkacem je sais que ce n’est pas parce que Hitler aimait le café qu’on est obligés de détester le café.
      Je ricane simplement du procès fait aux homos qui sont en génélral des gens plutôt doux et attentnionnés quand on voit les horreurs qu’on trouve dans des familles hétéros. A quand un permis d’enfanter, pour les hétéros et les homos ?
      Par ailleurs nos divergences n’ont pas lieu de troubler des adhérents de RR et ils ont été plusieurs centaines à me l »écrire, ils sont à RR pour lutter contre l’islam, ce qui n’empêche pas certains d’entre eux de militer par ailleurs contre le mariage homo ou pour le mmariagne homo, où est le problème ?
      Le seul problème c’est qu’on puisse avoir quelques personnes qui estiment que RR devrait, pour être dans l’air du temps, trahir ses objectifs fondamentaux pour prendre parti sur tout et n'(importe quoi, devenant ainsi un parti politique avec un prêt à penser sur tout et rien. Ce n’est pas l’esprit de RR ni de celui de la majorité des adhérents qui nous ont rejoints.

    • Mr Clément par pitié, avec tout le respect que je vous dois, ce dont vous parlez n’est vraiment pas l’urgence, bien au contraire ! Il sera temps de remettre ça sur le tapis lorsque l’incendie qui vraiment menace notre patrie, culture et civilisation sera une fois pour toute mis hors d’état de nuire, et ce de façon permanente. Nous pourrons ensuite tergiverser sur ces sujets tant que vous le voulez, calmement. Pendant que certains se crêpent le chignon là-dessus, ce qui vraiment nous menace continue d’avancer et ils doivent bien se marrer et apprécier que l’attention soie divertie.

      Et bien moi je ni ne me marre ni n’apprécie, et ne suis pas le seul, bien que je puisse comprendre vos inquiétudes. Pouvez vous aussi comprendre les nôtres ? Parce que il faut savoir faire la part des choses et prioriser : une telle loi, pas si difficile d’abroger le cas échéant. Mais la menace obscurantiste qui ne cesse de grandir, c’est dans le sang que ça s’élimine ça par contre monsieur.

    • @ Henri. Puis-je me permettre une remarque? Il me semblerait judicieux, lorsque le thème du mariage gay est évoqué, d’éviter d’utiliser le terme « homo ». La grande majorité des homos, dont je fais partie, n’ont que faire de ce simulacre, n’ont rien demandé, et désirent seulement vivre dans l’indifférence et la discrétion au sujet de leur inclinaison. Parler de militants LGBT, de gays revendicatifs, me semble plus approprié car ce sont eux qui sont à l’origine de cette revendication et de celles qui vont suivre (adoption, PMA, GPA).

      Je n’ai aucune affinité avec ces fous furieux, tout au contraire. Mon compagnon, patron d’un bar dans le Marais, et moi-même, avons eu à les affronter dans le cadre professionnel pour qu’il ne viennent pas diffuser leur propagande dans l’établissement, tout comme nous avons eu de sérieux problèmes en ne souhaitant pas adhérer au SNEG (Syndicat National des Entreprises Gays), syndicat communautariste du même acabit.

      Ne mettez pas tous les homos dans le même sac, tout comme il ne me viendrait pas à l’idée de parler des hétéros de manière générale. D’ailleurs, Christine le sait, je déteste ces catégories. Je ne me définis pas par ma sexualité tout comme, je suppose, vous ne vous définissez pas par la vôtre. Lorsque je vous lis, je ne pense pas à vous en terme d’hétérosexuel mais en tant qu’homme tout simplement. Vos inclinaisons m’indiffèrent.

      Je ne sais si vous prenez une part active à la lutte contre le mariage gay, ce que je peux comprendre, quoi qu’il en soit, j’espère que ma remarque trouvera un écho en vous car je crains que nombre d’opposants à cette loi ne fassent pas dans la nuance. Les militants LGBT vont se faire entendre dans les mois qui viennent concernant leurs autres revendications et j’ai bien peur que les personnes comme moi aient à souffrir d’une hostilité grandissante par un amalgame injustifié avec ces enragés.

      Bien cordialement

      Philippe

      P.S.: Je confirme, comme Christine, que les couples de même sexe, mis à part la procréation, sont souvent des couples comme les autres. L’amour, la fidélité, l’attention et le soutien réciproque ne les différencie en rien des autres. Les mêmes sentiments les animent.

      • @Philippe : Bravo ! C’est exactement comme ça que je vois la chose et vous avez le don de mettre les mots exacts sur ce ressenti.

  5. Depuis plus de 250 ans , nous nous battons pour la liberté d’expression de tous les humains.
    le printemps » français  » soutient les musulmans qui revendiquent : polygamie, nourriture hallal, mœurs mariage avec enfant, conflits, violences gratuites, addictions aux cannabis et autres drogues, guerre contre les homosexuels, les chrétiens…la charia.. langue arabe, oripeaux : mimétisme aux corbeaux… etc etc
    le printemps français est EN ACCORD avec l’UMP/PS/PC/VERTS et C°…

    oui pour l’amélioration des conditions de nos concitoyens, une école qui prépare de vrais citoyens , des professionnels, des élites…non à l’assujettissement à une politico-secte de maîtres-esclaves….
    Refus du nivellement de notre jeunesse…. Je lis 92 % de réussite au bac !!! avec une grille de correction 25/20
    Il est temps de restaurer des enseignements pour donner un sens aux diplômes !!! ce n’est pas la peine de dépenser tant de millions pour abêtir nos enfants….
    la communauté des dictateurs de la financière mondiale, politicienne, dont nos élites sont friands, entendre ces derniers se gargariser de la mondialisation… experts fonctionnaires bien payés !!!
    qu’ils abandonnent, lâchent leurs protections !!! les voir au pied du mur, ces dits « élites  » et leurs amis politicards !!! comment accepter de voir disqualifier nos jeunes de souche pour entretenir des « nique la FRANCE »

  6. Message à l’attention des 2 protagonistes ( je ne peut le déposer qu’ici, puisque sur Boulevard Voltaire il faut obligatoirement être client d’une multinationale américaine (Face de Bouc) pour pouvoir s’exprimer) :

    Si en 1940 les résistants de sensibilités et d’opinons différentes avaient lutté séparément, nous serions tous allemand…

    Djill

    • djill nous en sommes d’accord, encore faut-il être d’accord sur l’ennemi commun !

  7. Le seul combat qui soit urgent actuellement c’est de se battre contre l’islamisation des pays occidentaux. Si la France devenait un pays islamique, que ferait Béatrice Bourges de sa cause ?…trouverait elle plus convenable de laisser les petits filles s’unir par mariage forcé à des vieillards dès l’âge de 7 ans et se faire déflorer par ces mêmes vieillards dès l’âge de 9 ans ?…trouverait elle plus humain que des jeunes filles et femmes se fassent exciser ?…ou qu’une jeune fille se fasse lapider à mort parce que violée par 4 hommes dans une tournante ?…si ..si…cela existe encore, et nous sommes en 2013. Enfin, apprécierait elle être forcée d’étouffer sous un nikab dès lors qu’elle sortirit de chez elle?…ou de se faire battre come il est recommandé dans le coran ?…de voir ses frères et soeurs égorésà la mode halal pour la simple raison qu’ils ne sont pas musulmans ?
    Pour éviter à notre civilisation de vivre le pire des enfers, il faut faire barrage à l’islamisation. Une fois ce problème urgent règlé, madame Bourges pourra se permettre de lutter pour sa cause, qui est une noble cause, mais il y a plus urgent en ce moment. Madame Bourges se trompe de combat aujourd’hui car elle  » met la charrue avant les boeufs  » car sa cause ne pourrait pas survivre dans un pays islamique. Certes le mariage homo ne pourrait avoir lieu, mais la situation serait encore pire !!

  8. http://www.bvoltaire.fr/

    Je reviens sur ce que je dis plus haut…Béatrice Bourges semble avoir remis le couvert, navré je pense que mon smartphone ne va pas envoyé le lien complet mais allez sur BV (Baveurs Venimeux) et cherchez les articles de Béatrice Bourges, vous verrez par vous même…

    Même Pierre Cassen s’y met…

    Avec des « amis » pareils on a même plus besoin d’ennemis.

    Ça me révolte et je censure la suite de mes pensées, mais franchement le « printemps français » vire au vert islamique, et Robert Ménard and Co retournent à tenter de ménager la chèvre musulmane et le choux Français tout en faisant croire que la chèvre ne bouffera pas le choux…tu parles, elle attendra ptet la fin du ramadan mais elle le bouffera.

    Venez donc me bouffer chers collabo-dhimmis, vous avez le nombre, mais je jure devant Dieu que même si vous venez à cinquante, seul un dixième de vous pourra pisser sur ma carcasse…les autres seront aussi morts que moi.

    • Robert Ménard permet le débat, sans prendre parti, on ne peut pas lui en vouloir, mais au contraire, le remercier !

    • Grâce à toi, Philippe, je viens de découvrir que B Bourges m’a répondu ce matin, et là c’est un feu d’artifice. Je reproduis un des commentaires sous l’article qui est excellentissime, merci à Caroline Gorette :
      Caroline Gorette · Meilleur commentateur
      Eh bien dites donc…. vive le communautarisme mais à condition que ces salauds d’athées soient rayés de la carte !!! Vous auriez dû annoncer le programme avant de lancer les manifs pour tous, ça m’aurait éviter de grossir vos rangs pour rien !!!

      Avez-vous un endroit à nous recommander, nous les pestiférés athées, pour que nous allions collégialement nous y suicider afin de laisser plus de places aux « communautés » ?

      Etre pour ou contre l’apartheid, Mme Bourges est manifestement pour…

      Les associations ont un but pour exister, Résistance républicaine, son créneau c’est l’islam, alors forcément ça a tendance à revenir régulièrement dans les propos de C. Tasin, tout comme le mot « gâteau » reviendra régulièrement dans la bouche d’un pâtissier. Que vous tourniez autour du pot sur cette question, parce qu’un musulman c’est quand même toujours un croyant hein (faut pas embêter les fidèles de dieu, même si ce dieu est plutôt du genre assassin dans le jus), c’est votre problème mais je vous signale que ce n’est pas Christine qui est allée vous chercher, à aucun moment elle n’a déclaré avoir besoin de vos services.

      Et puis, madame, la France ce n’est pas des « raisons d’espérer » dont elle a besoin, c’est de bras musclés pour la relever et je ne suis pas sûre que ceux de Christine Boutin vont beaucoup aider.

      Hier soir sous mes fenêtres, on fêtait le ramadan en tirant des roquettes… à quelques centaines de mètres de la capitale !!! Oui, madame, des roquettes, comme à Gaza !!!! Alors vos « raisons d’espérer »… comment vous dire…

      La messianique athée vous salue bien et va se chercher un oreiller ou une bouteille de gaz, une corde ou autre sabre… ainsi vous pourrez vous dire avec une très chrétienne satisfaction « enfin, une athée de moins ! »….

      • Ah la vache Christine, j’ai vraiment eu du mal à le lire complètement son article à Bourges, il a fallu que je me force.

        C’est pas possible, elle n’a pas trop l’air de trop comprendre grand chose, ou alors c’est moi qui n’y comprend plus rien.

        Il semblerait, à moins que je ne me trompe, qu’elle descende les non-croyants cathos qui seraient porteur des pires maux qui nous tombent dessus. Alors elle ne doit non plus trop aimer les agnostiques j’imagine. Oui bon ben pardon d’exister, mais moi, je ne suis peut-être pas catho -bien que baptisé, mais en temps qu’agnostique, je ne lui crache pas dessus sur la chrétienté, elle fait partie de notre héritage, tous comme certaines de nos fetes d’ailleurs, et lui demande de faire de même en retour et de ne pas elle non plus chercher à imposer des dictas et mettre son nez là ou elle n’a rien à faire, car on a déjà donné de ce coté.

        Je ne sais trop de quel « vivre ensemble » elle parle, mais c’est celui auquel je pense, elle peut se le garder elle aussi ! Maintenant si elle parle de croyants et non croyants CHRÉTIENS et uniquement chrétiens, c’est autre chose. D’abord les cathos, qui s’en moquerait d’après elle ? Elle parle des sous préfectures mais elles, pour l’instant ce n’est s’en moquer leur forte, mais plutôt l’écraser au profit de pisslam.

        Franchement c’est à y perdre son latin des fois, du mois de ce qu’on peut s’en rappeller !

        • Oui c’est renversant, son texte est un appel à une croisade contre les laïques, les héritiers de 1789, les athées et autres agnostiques… mais de l’islam point n’est question. Au moins les choses sont claires

  9. D’un côté comme de l’autre, politesse, argumentation, respect.
    Besoin de rien d’autre je pense, merci et bravo à toute deux.

  10. Excellente réponse Christine.

    Beatrice Bourges :  » le message chrétien est un message de progrès. Il est même un message « révolutionnaire », selon le Pape François.  »

    Christine Tasin :  » un certain nombre de préceptes de l’Eglise qui trahissent le message du Christ et sont tout sauf du progrès. »

    • Beau complément sur la dhimmitude de l’Eglise, Beate, je publie dans la journee

  11. Bonjour,

    Je suis Catho pratiquant , ayant participé à toutes les manifs de la MPT, et je soutiens totalement la position courageuse de Christine.

    J’ai été entièrement éduqué à l’Ecole laïque , ce dont je serai éternellement reconnaissant à mes parents et , je dirais , que , oui , je suis hostile aux écoles confessionnelles.

    Donc très attaché aux fondamentaux de la laïcité de ma jeunesse.

    Même si je suis dans le désespoir quand je vois ce qu’est devenue l’Ecole que j’ai aimée …

1 Rétrolien / Ping

  1. Echanges entre Béatrice Bourges et Christine Tasin sur Bd Voltaire – Islamisme - Actualités de l'Islamisation de l'Occident et des Islamistes - STOP Islamisme !

Les commentaires sont fermés.