Mayotte : l’institutrice chrétienne a bien été inhumée de nuit, en cachette…


Nous évoquions récemment une rumeur faisant état de l’opposition d’un village à l’inhumation d’une institutrice chrétienne  dans le cimetière communal au motif qu’elle aurait risqué d’y apporter le mauvais oeil. (L’article de Résistance républicaine a été repris par pas mal de sites,  chrétiens notamment, et même par un site comorien ! )

Nous n’osions croire à une telle monstruosité. Nous avions tort. L’Etat français, à Mayotte n’est pas capable d’imposer sa loi à des forces tribales et communautaristes.

La malheureuse institutrice a bien été inhumée en cachette, à cause de l’opposition des habitants de sa commune, Bandrelé, en mars dernier.

.De deux choses l’une, ou bien Mayotte est un département français et la loi s’y applique, et tant pis si les opposants se retrouvent poursuivis en justice, ou bien l’Etat n’est pas en mesure (ou ne veut pas) d’imposer la loi et la France doit se retirer de Mayotte et l’abandonner à son triste sort.

Il en est de Mayotte comme de la France métropolitaine, les accommodements raisonnables sont la pire des solutions.

Christine Tasin

Post-scriptum de Beate

Voici le lien vers la page contact du Conseil Général de Mayotte : http://www.cg976.fr/index.php?id=17
Vous pouvez écrire.

« J’ai pu lire qu’une institutrice chrétienne a du être enterrée en cachette car un village s’est opposé à l’inhumation d’une chrétienne dans le cimetière communal au motif qu’elle aurait risqué d’y apporter le mauvais oeil.
http://christinetasin.over-blog.fr/article-une-institutrice-enterree-de-nuit-et-en-cachette-parce-que-chretienne-a-mayotte-118998821.html

Cela est indigne. Le Conseil Général de Mayotte doit impérativement contester et s’opposer à cette haine des chrétiens.

Si le Conseil Général de Mayotte reste silencieux, sachez que nous, citoyens français de métropole, allons faire pression auprès du gouvernement pour exiger que Mayotte devienne indépendante et ne bénéficie plus des aides de la République française. «

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


22 thoughts on “Mayotte : l’institutrice chrétienne a bien été inhumée de nuit, en cachette…

  1. BeateBeate

    Voici le lien vers la page contact du Conseil Général de Mayotte : http://www.cg976.fr/index.php?id=17
    Vous pouvez écrire.

    « J’ai pu lire qu’une institutrice chrétienne a du être enterrée en cachette car un village s’est opposé à l’inhumation d’une chrétienne dans le cimetière communal au motif qu’elle aurait risqué d’y apporter le mauvais oeil.
    http://christinetasin.over-blog.fr/article-une-institutrice-enterree-de-nuit-et-en-cachette-parce-que-chretienne-a-mayotte-118998821.html

    Cela est indigne. Le Conseil Général de Mayotte doit impérativement contester et s’opposer à cette haine des chrétiens.

    Si le Conseil Général de Mayotte reste silencieux, sachez que nous, citoyens français de métropole, allons faire pression auprès du gouvernement pour exiger que Mayotte devienne indépendante et ne bénéficie plus des aides de la République française. « 

  2. Avataryoniii

    hi

    que voulais faire avec des gens dont l’education avant meme la naissance
    sont eduquer dans la haine de l’occcident judeo-chretien.

    ne vous faite pas d’illusion la meme education a lieux icic a eurabia;

    comme a mayotte;

    apres cela pourquoi s’étonné de leurs reaction avec cette educatrice chretiene.

    quelque exemple de cette education a la haine de la civilisation judeo-chretienne .
    financer par eurabia elle meme.

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=kR2xPdMzJw8

    http://www.youtube.com/watch?feature=fvwp&NR=1&v=nU51zsswBaw

    http://www.youtube.com/user/infolivetv?feature=watch

    by

    la meme chose ce prodiut dans nos cher mosqué payer par notre propre argent.

    1

  3. Jean-Paul SAINT-MARCJean-Paul SAINT-MARC

    Que Mayotte rejoigne l’Union des Comores…

    Ce pays doit être très riche pour avoir près de 570 ha/km2 ?
    Il serait temps qu’elle apporte sa prospérité aux autres Comores…

  4. Avatarcoco

    Quelqu’un a un lien vers un article officialisant cette info? Comme j’ai écrit à la préfecture, je voudrais avoir de quoi leur passer une de ces javas pour avoir eu le culot de me raconter des conneries!

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Non le seul lien est mon article, celui-ci ou un autre, officialisant des propos entendus de la Préfecture, reconnaissant la réalité de la chose et nous donnant le nom de la ville où ça s’est passé

      1. Avatarcoco

        Alors nous n’avons aucun moyen de pression, puisque même si nous écrivons à notre ministre des cultes, celui-ci ne remuera pas un orteil pour vérifier les infos et sanctionner les coupables!

        P.S.: J’ai trouvé que Béatrice Bourges n’a pas été correct envers vous, elle s’est présentée sous l’apparence de la douceur et de l’unité pour vous taper dessus ensuite. Je ne suis pas d’accord avec ces façons de faire.

        1. Avatarresistancerepublicaine

          Il est clair que notre ministre ne remuera pas le petit doigt mais protester est toujours utile ne serait-c e que parce que Préfets et maires ont horreur du scandale…
          Ma foi nous avons de grosses divergences avec B Bourges et au moins son article a le mérite de lever le masque et de montrer le vrai fond de sa croisade

      2. AvatarJean F

        j’ai trouvé cela, ils ne disent pas qu’il s’agit d’une institutrice, mais deux cas à la même date au même endroit, très improbable.

        LAÏCITÉ ET INTÉGRITÉ RÉPUBLICAINE. 24 mars

        Une Mahoraise décédée à la Réunion et devant être légalement inhumée au cimetière de Bandrélé n’a pu l’être suite à diverses pressions.

        https://www.facebook.com/MayotteEnDanger

        1. Avatarresistancerepublicaine

          Je pense que ç’est ça mais je ne trouve pas sur votre lien l’épisode je ne suis pas douée pour m’y retrouver dans facebook et je ne trouve pas la bonne page

      3. AvatarJean F

        trouvé sur expat blog

        message 98

        2013-03-25 15:39:06
        bha976

        une enseignante qui vit à Mayotte depuis plus de 20 ans qui est mariée avec avec un mahorais et qui a un enfant et qui malheureusement vient de décédée n’a pas eu le droit d’être enterrée dans son village sad pourquoi ???? tout simplement parce que c’est une n’zungu ??? alors que c’est censé être un cimetière COMMUNAL !!!!

        http://www.expat-blog.com/forum/viewtopic.php?id=212324&p=3

        c’est donc confirmé.

        1. Avatarresistancerepublicaine

          Décidément je ne suis pas douée avec vos liens je ne trouve rien sur ce forum qui corresponde à notre sujet mais l’essentiel est bien que ce soit confirmé ! Et les medias n’en parlent pas… si c’était une musulmane que des Franiçais de souche avaient refusé d’enterrer il y a urait un sacré cirque ! Vous pouvez faire une ocpie d’écran ou m’indiquer comment trouver ?

          1. AvatarJean F

            moi c’est la copie d’écran que je n’arrive pas à intégrer.

            article complet
            il y à des tombes musulmanes et catholiques en photo jointe

            titre ( à gauche de l’écran )
            LAÏCITÉ ET INTÉGRITÉ RÉPUBLICAINE. du 24 mars ( c’est classé par dates)

            Une Mahoraise décédée à la Réunion et devant être légalement inhumée au cimetière de Bandrélé n’a pu l’être suite à diverses pressions.

            Pression communautariste ? Pression d’un islam exclusif ? Pression des échéances électorales à venir ?
            Contrairement à un tweet « Mayotte la honte », en date du 22 mars, il faut se garder de tout jugement hâtif débouchant sur la ségrégation, subodorant le racisme…

            La mairie a proposé un lieu de sépulture à part, défriché pour l’occasion mais sans pouvoir assurer la pérennité de la tombe. Plus laconiquement, la préfecture a refusé. La défunte, mariée à Mayotte, vivant à Bandrélé avec mari et enfants repose finalement au cimetière dit « catholique » de Mamoudzou alors qu’elle se déclarait athée.

            Sur tout le territoire de la République, la question qui se pose est de savoir si le cimetière communal est réservé à une seule confession religieuse. Que deviennent les religions minoritaires ? On parle de « carrés » dévolus… Qu’arrive-t-il aux athées, aux agnostiques et tous ceux qui se prévalent de leur liberté de conscience ?

            Et est-ce que les couples dits « mixtes », en dépit de la laïcité de la République ne se retrouvent pas discriminés devant la mort ?
            Contribution 34. lundi 25 mars 2013

            expat blog

            message n° 98 ( écrit à droite sur ligne verte)

            2013-03-25 15:39:06
            bha976

            Bonjour,
            Nous allons avoir l’indexation, à quel taux ça c’est mystère !!!!
            Mais croyez vous bien utile de faire des manifestations pour connaitre le taux alors que le mois de mars « fatidique » n’est pas encore terminé ????
            De plus c’est bien beau de descendre la rue mais si nous apprenons que nous perdons la prime d’éloignement croyez vous que les locaux viendront manifester avec vous pour vous soutenir ??? perso je ne pense pas, car cela fait plus d’un an que je suis ici et j’ai pu voir à maintes reprises qu’ils n’avaient aucune solidarité avec nous….
            Ils nous tolèrent c’est tout, ils veulent de la france avec tout ce qu’elle peut leur apporter mais certainement des français métropolitains

            Pour preuve une enseignante qui vit à Mayotte depuis plus de 20 ans qui est mariée avec avec un mahorais et qui a un enfant et qui malheureusement vient de décédée n’a pas eu le droit d’être enterrée dans son village sad pourquoi ???? tout simplement parce que c’est une n’zungu ??? alors que c’est censé être un cimetière COMMUNAL !!!!

            Donc je suis d’accord avec ceux qui disent que si on ne conserve pas notre prime d’éloignement on ne restera pas, car ni la vie ni les habitants ne sont faciles ici, même si on fait tous les efforts nécessaires et qu’on ne sort pas qu’entre « blancs » qu’on vit tout simplement à leurs cotés, sans rien demander, simplement de la politesse, de l’amabalité, de la courtoisie.
            Qui vivra verra …. on sera fixé sur notre devenir dans quelques semaines et ça risque d’être l’exode vers la métropole, malheureusement pour certains (métro ou locaux).
            Je tiens à préciser que je ne suis pas fonctionnaire de l’éducation nationale et que mon conjoint n’est pas fonctionnaire du tout, et que malgré ses qualifications il a eu beaucoup de mal à trouver du boulot, car pas couleur locale, je n’extrapole pas c’est ce qu’on lui a dit….

            si vous ne trouvez pas dites moi comment intégrer les copies d’écran

            cordialement
            bonne nuit

            Jean.

          2. Avatarresistancerepublicaine

            Merci Jean grâce à votre patience et vos explications j’ai pu tout retrouver ! Je mets en ligne ces extraits demain, ils me semblent tout à fait pertinents ! Amitiés, j’ai même réussi à faire ces copies d’écran

  5. Avatarmarcel

    Je crains que sarko ai fait une grosse connerie en faisant rentrer mayotte dans le giron de la France. Accélération du grand remplacement et de l’islamisation voilà ce que ça rapporte.
    Pourquoi avoir fait entrer ce territoire dans la France ?

  6. AvatarBretonnedecoeur

    Bonsoir à tous,
    Je viens d’adresser mon message de protestation au Conseil Général de Mayotte. En espérant que cela serve à quelque chose. Mais le mieux serait de laisser tomber des gens qui n’apportent rien à la France, à par du communautarisme et de la haine.

  7. Avatarpaul

    non seulement Mayotte est l une des plus grandes , si ce n est la plus grande maternité de « France » reservé en grande partie aux femmes enceintes venues des autres comores ! bien sur tout ce monde y accouche gratuitement grace à nos impots ,mais la communauté comorienne en France est fort importante….En metropole aussi , ces pieux musulmans tres orthodoxes font le bonheurs des maternités ,là aussi avec force aide medicale d etat…

    J ai toujours une grande admiration pour ces personnes ,venues de pays de misere , arrivant dans un pays ou ils beneficient de toutes les aides possibles et imaginables ,mais reste persuadés de la superiorité de leur mode de vie et surtout de leur religion….D ailleurs ils l apprendont tres vite à leurs nombreuses progenitures ,nés et elevés ,
    merci aux cotisations des travailleurs Français ,dont beaucoup n ont plus rien sur le compte apres le 15 du mois..Ces chances pour la France, bien nourris ,bien habillés ,loins de la misere de leur pays d orgines,sauront grace à la belle religion d amour que la France ne vaut rien ,car encore majoritairement mecreante et immorale..

    A ma connaissance ,aucun verset du Coran n enseigne la reconnaissance des prestations sociales …
    donc tant que cela durera , n attendez aucune gratitude..

  8. Avatarjean pierre

    Bonjour a tous
    Mayotte!!!!!!!!!si vous saviez ce qui s’y passe….il y a quelques années un élu avait déclaré : LA FRANCE EST INVITEE A MAYOTTE.
    ici difficile d’avoir une réaction, la presse ne survivant qu’avec les publications d’annonces légales les rubriques « courrier du lecteur » sont vierges….
    Mayotte est un bateau ou les rats sont blancs….
    Et malheureusement ceux qui partent ont la mémoire muette
    il est difficile de se déterminer, les intérêts sont croisés au possible.
    la sympathie des européens va « naturellement » du côté des clandestins jusqu’au jour ou ce même européen se fait agresser ou voler….alors la il est la risée du Mahorais qui lui n’a pas la mémoire muette mais bête.
    Moi je persiste a penser que ça va péter…… l’île n’en peu plus de la pression des clandestins et l’état en continuant a ouvrir des écoles des collèges et des lycées , des dispensaires met en route une pompe a aspirer la venue des clandestins.
    arrivera un jour, proche, ou tous les enfants nés de l’immigration scolarisés, soignés…..régularisés seront plus nombreux que les Mahorais viendra l’heure des règlements de compte ……et des élus venus d’ailleurs et nous verrons si les Mahorais auront encore l’audace de faire des sittings pour demander des élus MAHORAIS
    Mayotte sera le Rwanda de demain

    la suite a plus tards

Comments are closed.