Armée : les musulmans bénéficieront de permissions non décomptées pour l’Aïd el Fitr…

Hollande, en 2011 comme en 2012, avait souhaité un heureux Aïd El Fitr (la fête de fin de ramadan) à tous les musulmans et nous avait invités à en faire autant, oubliant d’en faire autant pour les chrétiens à Pâques ou à Noël…

Alors comment s’étonner de cette note de service qui circule à l’armée, encourageant la hiérarchie à favoriser la pratique du ramadan en permettant la prise de repas en-dehors des heures habituelles ? DOCUMENT-160826841

On rappellera que la norme dans une collectivité comme l’armée c’est que celui qui ne peut ou ne veut pas, pour des raisons privées (et non à cause du service, participer aux repas pris en commun se débrouille en achetant lui-même ce qu’il lui faut…

Mais ce serait sans doute pris pour du racisme et au ministère des armées on meurt de peur à cette idée. Sous Hollande comme sous Sarkozy.

La cerise sur le gâteau ? C’est la possibilité de prendre un jour de permission non décompté, autrement dit, cadeau… pour l’Aïd El Fitr, alors que ces musulmans bénéficient par ailleurs comme les non musulmans des fêtes chrétiennes.

On peut s’en agacer, on peut en être révolté. Le vrai souci c’est qu’il doit y avoir un sacré paquet de musulmans dans l’armée française pour qu’on en arrive là.

Que se passera-t-il le jour où l’armée devra réprimer des émeutes dans les banlieues ou tirer sur les Qataris décidés à mettre la France sous le régime de la charia ?

Christine Tasin

Rappel de Beate

Dans l’armée les soldats sont des soldats et leur alimentation doit être la même pour tous, donc pas de halal dans l’armée.

Les musulmans qui « pratiquent » leur « religion » ne peuvent pas être loyal envers la France car ils sont musulmans en premier et leur « religion » leur recommande de mentir aux non-musulmans pour s’infiltrer et les attaquer de l’intérieur. Il est suicidaire d’avoir des militaires musulmans. Donc pas de musulmans dans l’armée française.

À noter en bas de page :
COPIES :
– Cabinet du ministre de la défense ;
– Direction générale de l’armement ;
– Secrétariat général pour l’administration ;
– Direction générale de la gendarmerie nationale ;
– Aumônier militaire en chef du culte musulman.

 

À NOTER : En l’islam il n’y a pas de liturgie, ni de cérémonie cultuelle, les imams ne sont pas des prêtres et n’ont pas la même fonction. Un imam est le promoteur de la charia et le garant que le Coran est appris et la charia respectée.
Un imam ne peut donc pas être considérer comme un aumônier.

 

 202 total views,  1 views today

image_pdf

24 Commentaires

  1. @ tous les commentaires: Vous avez tous l’air de découvrir la présence de militaires Muzzz dans l’armée française. Mais vous devriez savoir que depuis la surpression du service militaire par chirac, des recrutements massifs et spécifiques dans les banlieues ont été ordonnées avec à la clé un contrat respectant la religion des « Muzzz ». Mais sachez aussi, que celà est idem pour la gendarmerie, la police,et toute les administrations nationales ou territoriales. Si demain çà Pète!!! je vous souhaite bien du plaisir.

    • Dire qu’ils étaient 82 % à voter pour lui en 2002 !
      Je comprends pourquoi il y avait tous ces drapeaux de pays musulmans le soir de sa « victoire » !
      Ils étaient certains que la France leur appartiendrait, un jour ou l’autre… grâce à ces abrutis qui n’ont pas voté Le Pen !

  2. Les textes, Constitution, Code, Règlements devraient (espérons) indiquer que tout citoyen français et étrangers (Légion Etrangère) s’engageant dans l’Armée Française ne doit faire aucun acte d’allégeance à un parti, une confession ou à n’importe quelle structure que se soit. Mais vu le laxisme généralisé… plus rien ne peut surprendre.

    • Oui c’est vrai mais on dirait que pour l’islam il y a dérogation

  3.  » Il est suicidaire d’avoir des militaires musulmans. Donc pas de musulmans dans l’armée française. »

    J’aurais bien aimé vous entendre dire ça aux généraux de l’armée française en 14-18 ou en 39-45…

    • Il y a une sacrée différence entre des militaires incorporés dans l’armée française et des bataillons étrangers venant en appoint d’une opération donnée. En plus à l’époque l’islam faisait pas suer les gens car en t rain de discparaître dans les colonies occidentales pour le plus grand bonheur des nés musulmans de l’époque puor qui ce n’était plus quu’ne culture…

    • Avec respect, vous êtes aussi un de ceux qui les défendent ? Et ne ramenez pas trop 39-45 sur le tapis SVP, car allez donc vous renseigner sur les troupes muz engagées auprès d’un certain Autrichien, qui bénéficiait de l’admiration d’un certain grand mufti.

      Et en passant, nous on aimerait bien que les endormis chroniques et/ou dhimmis enfin ouvrent les yeux et regarde la vérité glaciale les concernant bien en face. L’ignorance est peut-être encore une bénédiction pour certains mais elle n’est plus une excuse.

      • « Avec respect, vous êtes aussi un de ceux qui les défendent ?  »
        Non, je ne suis pas musulman, et je ne suis pas paternaliste, ils peuvent se défendre tous seul sur certains point je n’en doute pas. Mais j’ai le droit de dire que je ne suis pas d’accord quand je vois des gens dire qu’il faut interdire l’armée à des gens en raison de leur foi voir même de leur couleur d’après ce que j’ai pu lire.

        « menez pas trop 39-45 sur le tapis SVP, car allez donc vous renseigner sur les troupes muz engagées auprès d’un certain Autrichien, qui bénéficiait de l’admiration d’un certain grand mufti. »

        Je sais tous ça figurez vous. Ça ne change rien au fait qu’il y avait des musulmans dans l’armée française libre. C’est un fait. Le fait qu’il y ai eu des divisions SS musulmanes (Bosniques et Albanaise) ne change rien sur ce fait.

        • Hug, et d’un, et QUI a parlé de couleur ici ? PERSONNE alors relisez-bien avant d’avancer de telles suppositions !

          De deux, si ça ne vous dérange en rien que dans notre armée et nos forces de l’ordre se trouvent ceux qui, de par leur « foi » pratiquante se doivent de n’obéir qu’à leur bouquin et ses lois et dictas et ranger leur loyauté uniquement près des leurs et leur communauté tel il leur est ordonné, car ce sont bien d’ordres qu’il s’agit, alors c’est vraiment grave. Je suis plus que bien placé pour savoir le bordel qu’il y foutent dans notre armée et justement à cause de leur « foi », alors non, désolé mais ça ne passe pas. Et entre parenthèse, à l’époque dont vous parlez, ils se tenaient à carreau, ce qui n’est plus le cas.

  4. la place des musulmans dans l’armée française…. VASTE PROBLEME

    puisque leur mode de fonctionnement est basé sur les rituels politiciens de leurs ancêtres ethniques.. pas besoin de patrie, seul le coran leur donne le droit d’existence où qu’ils soient sur la planète…. du moment qu’ils pratiquent !!!.
    pourquoi accorder à ces gens un emploi dans un secteur très délicat …de la défense en FRANCE ????

    Le recrutement obligatoire : privilégier les musulmans aujourd’hui me fait froid dans le dos … comme dans de d’autres corps de métier hélàs… prioritaire : sénat- assemblée nationale – élysée …les employés d’origine musulmane sont légion….A croire qu’il ne fait pas bon d’être français de souche dans son propre pays !!!!
    des arrangements de gonzesse, les placent en position incompatible avec notre culture et notre civilisation….nos traitres de politicards ont une telle insconcience qu’ils vont payer fort cher leur conduite ….
    croyez vous que dans l’armée algérienne, marocaine ou tunisienne on accorderait un poste de soldat à un français chrétien ou athée ???
    QUELLE CONFIANCE ACCORDEE quand on sait que ces individus imposent leurs rituels ethniques…????

    chaque français de souche connait l’importance de son engagement dans l’armée ….Son attachement spirituel n’a rien à voir avec son métier de soldat…Il sert LA FRANCE !!!!
    Où sont les convictions ,le devoir envers la nation. de cette population magrébine…. :Apparemment seul l’obtention des faveurs de fillettes les motivent …..

  5. Il ne devrait y avoir de musulmans :
    – ni dans l’armée,
    – ni dans la gendarmerie.
    En effet, ils feront toujours passer leur drapeau avant le nôtre (en référence à un mariage qui s’est déroulé à Orange fin juin entre un militaire marocain « français » et une gendarmette algérienne « française » – ou le contraire, je m’y perds un peu…). Seuls les drapeaux de leurs pays d’origine étaient à l’honneur… alors qu’ils servent sur notre sol avec ce que cela implique d’allégeance à la France. Mais apparemment, ils s’en tapent et il y a eu un tel b…. el dans les rues d’Orange après la cérémonie que les flics ont été débordés. Un comble !!!

  6. Et hop, encore un coup de gueule ! En réponse à ta question du dernier paragraphe Christine, il ne faut pas être sorcier pour savoir qu’il se rangeront avec les racailles pour « bouffer du Français ». J’en suis persuadé et c’est aussi l’avis de mon père, militaire comme déjà mentionné, qui ne leur fait nulle confiance et trouve plus qu’inadmissible que ce genre d’individus se retrouve dans notre armée et police. Pourquoi ? C’est simple : vu que leur soi-disant religion prime au-dessus de tout et leur sentiments sur ceux, donc nous, aux antipodes de ce qu’ils sont, on ne peut nullement leur faire confiance sur ce qui touche notre sécurité, et ce à tout les niveaux. Ils ne font que le prouver sans cesse que ce que j’énonce est la stricte vérité.

    Les fait « qu’ils » soient dans notre armée et police en inquiète plus d’un dans leurs rang, vous pouvez en être plus que certains, tout comme le fait qu’ils sont étroitement surveillés, et ce on se doute bien pas par les Manolo & co, mais ceux qui les voient infiltrer -car il n’y a d’autre mot- leur rangs.

    Alors certains peut-être réussiront à l’avoir leur saloperie de perm, mais pour beaucoup d’autres, il devront faire leur « devoir » et rester à leur poste, et c’est comme ça. Il pourront aller se faire mettre s’ils croient qu’ils pourront hurler au « racisme » ou quoi que ce soit d’autre, car ils seront placés devant un choix très simple : c’est ça ou ça dégage de l’armée, car n’oublions quand même que l’armée n’est pas une cour de recréation !

    En tout cas, je le répète, qu’ils fassent bien gaffe car officiers et troufions sont parfaitement conscients du qui et quoi et comment et pourquoi.

    A bon entendeur.

  7. L’armée doit « écrémer » les candidatures; sinon, il faut revenir à la conscription; avec la même discipline pour tous et pour chacun.

    • Non seulement ils n’écrèment pas mais les recruteurs ont la mission d’engager des éléments issus de la diversité

      • Dans le but évident d’éviter un coup d’Etat !
        Mais que les politiques fassent gaffe !
        Car le jour où ils seront très nombreux, eux risquent de faire un coup d’Etat, pour instaurer un état islamique (s’ils n’y parviennent pas grâce aux urnes) !
        Pour le moment, ce sont les alliés de ces politicards, mais ces derniers devraient savoir qu’à s’allier avec des ordures, un jour où l’autre, ces mêmes ordures finiront par se retourner contre eux !

        • Vous savez ce qu’on dit : « Pour dîner avec le diable, il vaux mieux avoir une grande cuillère… »

  8. Pourquoi ne pas leur confier le code nucléaire ? (Dans un souci de justice et d’équité bien sûr)

    • Au point où on en est on va y arriver ils sont un certain nombre à attendre d’avoir un des leurs à l’elysée

  9. Dans l’armée les soldats sont des soldats et leur alimentation doit être la même pour tous, donc pas de halal dans l’armée.

    Les musulmans qui « pratiquent » leur « religion » ne peuvent pas être loyal envers la France car ils sont musulmans en premier et leur « religion » leur recommande de mentir aux non-musulmans pour s’infiltrer et les attaquer de l’intérieur. Il est suicidaire d’avoir des militaires musulmans. Donc pas de musulmans dans l’armée française.

    À noter en bas de page :
    COPIES :
    – Cabinet du ministre de la défense ;
    – Direction générale de l’armement ;
    – Secrétariat général pour l’administration ;
    – Direction générale de la gendarmerie nationale ;
    – Aumônier militaire en chef du culte musulman.

    À NOTER : En l’islam il n’y a pas de liturgie, ni de cérémonie cultuelle, les imams ne sont pas des prêtres et n’ont pas la même fonction. Un imam est le promoteur de la charia et le garant que le Coran est appris et la charia respectée.
    Un imam ne peut donc pas être considérer comme un aumônier.

    • Tout à fait, Beate j’ai ajouté votre commentaire à l’article

  10. Juste une anecdote au boulot….l’an dernier on nous a sorti une note permettant à tous les agents d’autres confessions…et sans justificatif, de bénéficier de journées supplémentaires pour certains évènement religieux les concernant, bien entendu que l’autorisation accordée était uniquement pour les jours J.

    Et je discutais avec une collègue musulmane, qui râlait parce que son chef n’avait pas voulu lui donner le vendredi (hors fête), parce que le jour de ladite fête était le mercredi, mais que ça ne l’arrangeait pas….comme elle avait droit à un jour, elle pensait pouvoir le prendre à sa guise. Je lui ai expliqué que le jour de noel le 25 décembre ne peut pas être reporter au 16 août pour faire un pont tout simplement parce que ça n’arrangeait pas…Les religions les plus rentables en journées supplémentaires: musulmans, et orthodoxes, par contre ça ne vaut pas le coup d’être boudhiste !

    • Excellent témoignage qui montre bien les dérives du système, merci

Les commentaires sont fermés.