Ils chassent les jeunes travailleurs pour loger des demandeurs d’asile

Publié le 1 juillet 2013 - par - 24 commentaires

Il y a un bon moment que nous dénonçons la préférence étrangère qui prévaut sous l’ére Hollande-Ayrault-Duflot, mais aurions-nous pu imaginer qu’ils ne se contenteraient pas de la discrimination positive et qu’ils chasseraient, carrément, les jeunes Français du Foyer des Jeunes Travailleurs où ils résident ?

C’est pourtant ce qui arrive à   12 de nos jeunes dans l’Aisne (Picardie).

  « On a un mois pour faire nos cartons. On nous vire, nous qui payons notre loyer régulièrement, parce qu’il faut faire de la place pour une trentaine de demandeurs d’asile qui vont arriver. Et qui ne paieront rien, bien sûr. C’est dégueulasse ! » Cette réaction résume tout.

On n’ose pas imaginer le scandale que cela ferait si, inversement, on délogeait des demandeurs d’asile d’un hôtel ou d’une pension pour loger de jeunes travailleurs français à leur place.

Or, dans le cas présent, rien. Silence radio.

Où est la presse ? Où sont les télés ? Où  sont les maires et responsables d’association ?

Nos jeunes vont se retrouver en colocation ou à la rue, sauf à trouver refuge chez amis et familles pour ceux qui ont de trop petits salaires (ou pas de salaires)  pour espérer pouvoir trouver une location dans l’indifférence générale. Pire encore, eux et leurs proches vont payer davantage d’impôts pour supporter les frais induits par la présence de 30 personnes logées, chauffées, nourries… aux frais de la princesse.

Je vous invite à protester vivement auprès du préfet de l’Aisne chargé de la « protection des populations » ; auprès du maire de  Clacy-et-Thierret (Maire: Madame Françoise GRANDPIERRE Place de la Mairie, 02000 – Clacy-et-Thierret, numéro de téléphone de mise en relation : 08 99 18 30 71), petite commune de 357 habitants qui est la preuve par neuf de la détermination de Duflot : il s’agit bien d’obliger les Français à accueillir l’immigration et à obliger jusqu’aux plus petites de ses communes à devenir multiculturelles.

Parce que, tout de même, injecter brutalement 30 demandeurs d’asile dans un village de 357 habitants c’est, tout d’un coup, imposer au moins 10% d’étrangers aux habitants de ce petit village. Cela laisse à penser de ce que cela va donner au quotidien pour les villageois comme pour les demandeurs d’asile qui ne partageront pas nécessairement les mêmes traditions et valeurs…

Le Grand Remplacement se fait, à marche forcée.

Une inconnue : les réactions populaires face à ce qui est et une injustice caractérisée, et une spoliation des Français, et  un viol.

 Christine Tasin

Print Friendly, PDF & Email

24 réponses à “Ils chassent les jeunes travailleurs pour loger des demandeurs d’asile”

  1. Avatar commodor dit :

    Ces socialos et leur bande pratiquent la politique de la terre brûlée car ils savent qu’ils ne seront pas réelus!!!!il faut se débarrasser de cette vermine anti française au plus vite avant qu’il ne soit trop tard…REVOLUTION!!!!!

  2. Avatar N_ico dit :

    Je suis écœuré par la décadence de mon pays et la traitrise ignoble des « pseudos » politicards merdiatiques lobbyistes…
    il faut créer des milices pour se protéger de pareils inepties !!!!! À quand l’insurrection, ça urge ?!

  3. POLLETT Daniel POLLETT Daniel dit :

    Je suis plus que scandalisé ! J’ai habité longtemps des Foyers de Jeunes Travailleurs et en ai apprécié les prestations. Un mois pour s’en aller en ayant trouvé quelque chose, en plein été… Comment ne pas comprendre la détresse de ces jeunes ? Jusqu’où iront-ils encore, ces scélérats, jusqu’où vont-ils continuer à spolier les Français méritants et travailleurs ?
    Aussitôt lu, aussitôt fait, j’ai écrit aux quatre adresses proposées par le lien pour la préfecture.
    Cette après-midi, je téléphonerai à la mairie.
    Demain, devrons-nous prendre les fusils ?

  4. Avatar Pivoine dit :

    Il faut espérer que les habitants de ce village sauront s’en souvenir lors des municipales de 2014 !

  5. Avatar ma liberté de penser dit :

    Bonjour à toutes et à tous..
    Je suis, ce matin, dégoutée par tout ce que je lis à droite ou à gauche (façon de parler !) mais là, c’est le bouquet !
    Comment faire réagir le peuple, le vrai, le FDS qui ne veut pas se faire dépouiller de la sorte ?
    Certes, je vais faire un courriel auprès du Préfet, et de la mairie, comme à chaque fois que j’en ai l’occasion, grâce à vos infos, chère Christine, (et autres pétitions) mais… voyez, je n’ai plus d’espoir pour mon pays.
    Alors, ce n’est pas pour moi que je veux agir, j’ai l’âge où je devrais être sereine (65 ans) où je devrais vivre une retraite heureuse et apaisée auprès de mon mari, oui, mais voilà, si parfois je m’inquiète du sort qui va être réservé aux retraités, je pense surtout que j’ai derrière moi, 3 enfants en couple, et …. 7 petits enfants allant de 21 ans à 6 mois ….
    Alors, oui, ce matin, encore plus que les autres matins, je suis dévastée par ce genre d’information, je pense que l’avenir de mes petits passera pas une guerre civile, et qu’il leur faudra sans aucun doute se battre pour vivre libres.
    Alors, oui, aujourd’hui je suis démoralisée, j’en viens même à me dire que je n’aurais jamais du avoir des enfants, vu l’avenir que je leur laisse..
    Comment retrouver l’espoir d’une vie meilleure pour les miens, pour tous les jeunes d’aujourd’hui ? Comment agir du fin fond de mon sud où j’ai la chance de vivre à peu près au calme…. (bien que la ville et sa crasse) ne soit qu’à 25 kms de chez moi….
    Merci Christine de nous donner les bonnes informations, de me donner le goût de me battre..
    Bonne journée.
    Nicole

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      Merci à vous Nicole, la lutte est difficile et la tentation du découragement est là parfois mais justement la peur pour ces enfants et petits-enfants nous donne et nous donnera le courage de continuer à ouvrir les yeux, à dire non et à lutter… les choses bougent, peu à peu, les lignes bougent… je rencontre partout des gens qu i ont entendu parler de RR, qui ont des discours clairs sur l’islam… chose qui n(existait pas il y a deux ans… courage chère Nicole nous avons besoin de vous, nous devons continuer à verser chaque jour notre contribution fût-elle inf$ime pour constituer le grand fleuve de la Résistance. Nous vaincrons parce que nous n’avons pas le choix et nos enfaits et petits-enfants, malgré les dégâts collatéraux, retrouveront peut etre le sens des valeurs et le goût de la vie au lieu de la passer devant des consoles video…

  6. Avatar ma liberté de penser dit :

    J »ai adressé un message à la préfecture de l’Aisne, petite pierre qui coulera au fond de la rivière, mais si plein de petites pierres arrivaient aussi dans le fond de la rivière, cela pourrait peut-être faire un barrage ? Ce n’est sans doute qu’un simple appel, mais cela m’a quelque peu soulagée…
    Maintenant je vais adresser le même genre à la mairie…
    Amicalement.
    Nicole

    Message : M le Préfet. Juste un petit message pour vous dire ma révolte de lire que vous allez laisser quelques 10 jeunes français payant leur loyer régulièrement, à la rue, pour les remplacer par une trentaine de jeunes étrangers, apparemment sans travail, (mais vous allez bien leur trouver un petit quelque chose à faire !) et ce dans un village de 347 âmes…. soit environ 10 % de la population actuelle. Est-ce là, le « grand remplacement » dont tout le monde parle ? Si oui, croyez, M le Préfet que cela ne vous honore pas d’y contribuer…. Notre jeunesse est déjà perdue, sans travail, sans toit, sans avenir, et vous contribuez à la déstabiliser… Sincères salutations.

    • Avatar ma liberté de penser dit :

      Après mon courriel au Préfet, qui a accusé réception de mon mail, et dont j’attends une réponse sous 5 jours (je vous enverrai sa réponse dès réception) voici mon courriel à la mairie… parti hier, pas d’accusé de réception, peut-être (ce serait super !) que la boite mail est pleine et que l’internet de cette petite mairie n’a pas les capacités à gérer tant de messages d’un seul coup… Ce n’est pas grand chose, mais je pense que c’est utile….

      Mme le Maire…

      Je lis sur plusieurs journaux (et oui, on commence à en parler) que votre mairie est sur le point de déloger quelque 12 jeunes travailleurs payant leurs loyers régulièrement, habités actuellement dans un foyer de jeunes travailleurs, jeunes qui seront donc à la rue, d’ici un mois, pour ….. y reloger une trentaine de jeunes immigrés soit 10 % de la population de votre village.

      J’espère que nous serons nombreux à vous faire savoir notre mécontentement, et personnellement, j’espère que vous n’allez pas accepter une telle situation, en votre âme et conscience de Maire, vous portez sur vos épaules la charge d’une décision lourde, il est vrai, mais vos administrés vous ont fait confiance, ils vous ont élue à ce poste suprême pour que vous leur garantissiez une vie à la hauteur de leurs espérances, ne les décevez pas, et soyez consciente de ce que vous faites en acceptant de déloger certains pour en reloger d’autres, ce qui pourrait changer le visage de votre village…. 10 %… c’est juste énorme…. Avez-vous seulement une solution pour reloger dignement ces 12 jeunes que vous mettez tout simplement à la porte ?

      Je compte sur votre vigilance de Maire, sur votre conscience de femme d’honneur pour trouver au plus vite une solution à ce grave problème de « remplacement de population » qui visiblement touche même les plus petits villages…

      Sincères salutations.

      signature……..(xxxxxxxxxxx)

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      Merci pour ce message oui plein de petites pierres nous permettent d’espérer ….

      • Avatar ma liberté de penser dit :

        Bonjour chère Christine !

        Je viens de recevoir une réponse de la préfecture de l’Aisne, réponse qui me laisse quand même un gout étrange… La réponse me semble, en effet, bien « calculée » bien prête à toute « riposte » (!) un peu, comme si « on » avait déjà prévu ce texte avant que l’affaire ne fasse (juste ) un peu de bruit…..
        Je vous laisse juge…..
        ————————————————

  7. POLLETT Daniel POLLETT Daniel dit :

    « … Vous tentez d’appeler un numéro SMR qui n’est plus actif… »
    Ils ont déjà fermé la ligne pour ne plus être dérangés ???

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      Sans doute… ça prouve au moins que vous êtes nombreux àvous être mobiliser bravo et merci à vous !

  8. Avatar Jacqueline S dit :

    encore une erreur de touche …

    ds ma commune, communes voisines , gérées par les coco-fdg ces arrivages constants de migrants musulmans, les directeurs des Sonacotra, des anciens foyers de jeunes travailleurs en ont fait leur fonds de commerce ….depuis 20 ans au moins, nos jeunes ne sont plus prioritaires !!! c’est le choix des politicards….

    ces vagues musulmanes installées aux frais du contribuable …prise en charge totale !!!!! tout est gratuit,
    la discrimination est flagrante…. vous avez dit discrimination ….que font les gais-lurons bien nantis du MRAP, S.O.S et &° ????.

    Aujourd’hui MLP entendra le verdict de ces mafieux politicards…. prêts à toutes les turpitudes …….. pour être réélus
    nous verrons si les français en colère voteront pour préserver le futur de leurs enfants et petits enfants…

    REVE:
    suggestion que les enfants des élus corrompus soient dans l’obligation de construire leur avenir avec des musulmans intégristes….. puisqu’ils l’imposent aux citoyens issus de FRANCE !!!!

  9. Avatar Washie dit :

    Je viens de prendre connaissance de ces faits, on croit rêver !
    Jusqu’où vont-ils aller ? sont-ils pris de folie tous ces dirigeants bien logés, bien nourris et
    avec nos impôts encore ?
    Ou vont-ils aller ces jeunes ? Dans la rue ? QUELLE HONTE !
    Ils serait plus que temps que les français réagissent devant tout ce que vous nous dévoilez, vous et
    d’autres, sur ce subissent journellement tous les français.
    Qu’attendons nous pour nous révolter ?
    Je sens la moutarde monter au nez de beaucoup, le peuple de France est patient mais pour combien de temps
    encore ?
    Je vais écrire à ce maire (je n’aime la maire)

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      Merci Washie il nous faut agir, sans cesse, protester, dire non à l’inacceptable

      • Laurent C Laurent C dit :

        Hier après-midi, je faisais changer un pneu, pendant l’attente, je m’approche d’un routier remplissant les réservoirs d’un camion tout neuf. Je lui demande combien de litres, il contient, 1200 litres! Ca va coûter un os dis-je! Réponse oui et ca ne va pas s’arranger…et la conversation s’engage sur la politique, il me montre un formule 1 en me disant « ils sont hébergé là et tous les jours des nouveaux arrivent ».
        Ma femme, au supermarché avait rencontré une nouvelle retraitée de la CAF. Elle lui avait signalé que dans cet hotel, ils recevaient 50E par jour et si l’attente de logement se prolongeait ils recevaient 70E.
        Comme nos SDF quoi ? Non? j’ai encore dis une connerie!

        • Avatar resistancerepublicaine dit :

          Terrible témoignage une fois de plus, merci Laurent pour la conclusion tellement évidente

  10. Laurent C Laurent C dit :

    Dernière info de ce jour:
    Les demandeurs d’asile répartis sur tout le territoire
    Par la rédaction pour L’union-L’Ardennais, Publié le 03/07/2013
    http://www.lunion.presse.fr/region/les-demandeurs-d-asile-repartis-sur-tout-le-territoire-jna3b26n87192

    L’admission au séjour des demandeurs d’asile est régionalisée afin de mieux répartir leur pré sence entre les trois départements de la Picardie. L’Aisne dispose à ce jour de 97 places d’accueil réparties sur Laon, Soissons et Villers-Cotterêts. Dans le cadre de l’appel à projets relatif à la création de places supplémentaires en date du 22 novembre 2012, deux propositions ont été reçues par les services de la Direction départementale de la cohésion sociale : l’un porté par Coallia (qui gère les sites de Soissons et Villers-Cotterêts) pour une extension de 81 places ; l’autre par Accueil et promotion pour Laon avec trente places supplémentaires. Ces deux projets ont reçu un avis favorable. Ainsi, la résidence du Bois du charron sera dotée de 80 places tandis que l’association Coallia en aura 128 : 47 déjà en activité et 81 nouvelles places devant s’implanter à Soissons (55) et Merval (26). « Ainsi, l’offre en la matière n’a jamais été concentrée sur Clacy puisque le site ne représente que 38,5 % de l’ensemble des places actuelles dans l’Aisne » précise la préfecture.

    Mais sur le journal papier, on peut lire:
    L’article paru à ce sujet dans nos colonnes (29/6) a suscité de vifs commentaires sur les réseaux sociaux, ayany des conséquences jusqu’au fonctionnement même de l’association. « Nous avons dû fermer le standard, tant nous sommes ASSAILLIS D’APPELS HAINEUX » regrette Robert Gillot, directeur d’Accueil et promotion.
    La préfecture explique pourtant que ce projet serait dans les cartons depuis plusieurs années.

    [Alors parceque l’invasion de l’islam est en route depuis plusieurs années il faudrait que ça continue….tant va la cruche à l’eau…]

    « Dans le cadre du plan pluri-annuel contre la pauvreté et pour l’inclusion[1] sociale mis en ouevre par l’état, un appel à projet a été lancé, visant à la création de nouvelles places en centres d’accueil pour demandeurs d’asile ».

    [Naïf, je suppose que les demandeurs d’asile sont des égyptiens coptes ou autres chrétiens évadés des régions si accueillantes de pays musulmans.]

    Note 1: vous remarquerez le mot inclusion et non intégration. Assimilation étant réservé, dirait-on aux occidentaux ainsi qu’aux personnes aux cheveux noirs bridés et aux yeux noirs et à la peau légèrement brune (c’est dur de remplacer un ancien mot commençant par R… Faut s’habituer, j’aurais du dire des gens venant d’Asie!

    AUCUNE SORTIE SECHE selon la Préfecture..
    En résumé, tous les jeunes travailleurs seront relogés!

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      Je ferai demain un article avec la réponse de la Préfecture que m’ont envoyée plusieurs commentateurs, je ne suis pas d’accord avec la conclusion qui dit que tous les jeunes travailleurs seront relogés ; merc i pour tous ces éléments en attendant

Lire Aussi