Violences à Rennes : police, justice, complices de la milice gauchiste fasciste ?

 Jeudi 9 mai, à Rennes, devait se dérouler une commémoration en hommage à Sébastien Deyzieu, militant nationaliste décédé en 1994 après avoir été poursuivi par la police en marge d’une manifestation.
Cette manifestation, à laquelle Jeune Bretagne n’était d’ailleurs pas associée, n’a pu avoir lieu pour cause de violences perpétrées par une véritable milice gauchiste.
Voir à ce sujet l’article de Ouest-France paru quelques minutes seulement après les faits et donnant l’impression de retracer la guerre d’Espagne plutôt qu’un simple fait divers, ce qui ne laisse plus aucun doute possible sur les accointances entre journalistes bobos rennais et militants antifascistes.

Des personnes ont donc de nouveau été agressées à Rennes, sous les yeux de la police et des passants, par un groupe d’une soixantaine d’individus armés, cagoulés et violents avec à la clé zéro interpellation. A croire que la vidéo-surveillance à Rennes servirait uniquement à augmenter les taxes du contribuable rennais.
Cette soixantaine d’individus est pourtant clairement identifiée par les autorités (incompétentes ? ) . Ce groupe, issu de la mouvance d’extrême gauche et de l’auto-proclamé “collectif antifasciste rennais”, mais aussi du milieu des tribunes rennaises sévit en effet depuis plusieurs mois maintenant, multipliant agressions, patrouilles, intimidations à l’encontre de militants patriotes ou de personnes soupçonnées de l’être .

C’est une véritable milice constituée qui parade ainsi dans les rues de Rennes, non seulement sans jamais être inquiétée par la justice, mais en ayant en plus pignon sur rue dans des bars rennais ou dans des locaux associatifs mis à disposition par la mairie de Rennes notamment.
Les meneurs sont parfaitement connus, puisqu’ils sont actifs et que pour le coup ils avancent non masqués dans la “vie alternative rennaise”. Il suffit d’aller faire un tour en fin de semaine dans les bars “1675?, “papier timbré”, “gazoline”, “la cour des miracles”, “le comptoir basque” mais aussi en concert “punk-rock” ou dans un local de supporteurs bien connus de la route de Lorient ou encore dans des locaux syndicaux de l’université de Rennes 2 pour les croiser. (cela ne signifie d’ailleurs pas que toutes les personnes fréquentant ces établissements doivent être assimilées à cela.)

Il s’agit de véritables exactions qui sont menées : ici une personne agressée pour un “look suspect” (ndlr : les cheveux trop courts ou trop longs, une marque de vêtements, un accessoire ..) , là une autre tabassée car soupçonnée de “fréquenter des patriotes”, ou encore des militants lynchés sous les yeux de leurs compagnes. Sans compter les “attroupements armés en réunion” du samedi soir, où certains tenanciers de bar voient pénétrer ces individus dans leurs établissements, à la recherche de “facho” à casser.
Ils prétendent combattre un supposé “fascisme” (ils sont restés figés sur des périodes qu’ils n’ont jamais connues) mais se comportent en censeurs, en milice, en agresseurs. Se sentant soutenus par les médias locaux, toujours en pointe quand il s’agit de vendre du papier à grands coups de “mains brunes sur la ville”, ils n’ont rien, absolument rien, de l’essence libertaire dont ils se revendiquent pourtant.

Contrairement à ces “flics rouges de la pensée”, nous ne donnerons pas les noms, les adresses, les professions et les CV de ces individus. Nous ne dévoilerons pas non plus de dossier destinés à tuer socialement et professionnellement, cela ne faisant pas partie de notre façon de faire. Nous ne réclamerons pas enfin la dissolution de telle ou telle association sous des prétextes fallacieux.

Par contre, nous nous interrogeons sur la complicité de la police et/ou de la justice dans ces exactions puisqu’à aucun moment elle n’intervient, alors que ces personnes sont filmées, identifiées, et recommencent chaque semaine leurs nuisances.
Y aurait-il des proximités familiales de certains antifascistes avec la magistrature rennaise, ce qui pourrait peut-être expliquer que des consignes soient données afin de ne pas “faire de vague” ?

Quand s’arrêtera cette situation ? Lorsque cette milice stalinienne aura assassiné quelqu’un ? Lorsque des patriotes, excédés, auront décidé, ne pouvant compter manifestement que sur eux- mêmes, de se faire justice ? Ou peut- être lorsque les habitants et commerçants auront voté pour mettre à la porte de la ville de Rennes les socialistes, qui ont laissé transformer année après année le centre ville en cour des miracles, véritable supermarché de la drogue et de la défonce et laboratoire pour petits bourgeois antifascistes ?

Nous appelons dès à présent l’ensemble des hommes libres et dignes à faire front et à ne plus subir. Nous appelons également les pouvoirs publics à prendre et à assumer leurs responsabilités.

Loik Nihouarn, de Jeune Bretagne

 

 184 total views,  1 views today

image_pdf

23 Commentaires

  1. Ce qui se passe à Rennes dure depuis plusieurs semaines !

    Il faut absolument que cette info soit relayé sur tous les sites d’infos patriotes !

    Aujourd’hui l’urgence c’est de faire front contre nos ennemis communs !

    Les racailles, les verts (islamistes) et les rouges (antifa et autres gauchistes) !

    Un mec proche de Jeune Bretagne se fait cartonner alors que les antifas faisaient la chasse aux Jeunesses Nationalistes françaises… Si ils tombent sur un gars d’ADSAV ou de Riposte Laïque ils ne font pas la différence !

    Donc on garde nos positions mais on fait alliance commune face aux agressions et on accepte enfin le débat entre patriotes !

    L’idéal serait d’ouvrir des salles de sport (salle de muscu avec cours de self défense) dans chaque grosse ville (Nantes, Rennes, Vannes, Paris, Bordeaux…) et de mutualiser les frais entre chaque organisations (du Renouveau Français à ADSAV en passant par les identitaires ou les JN)… CA créerai des liens entre tous, amortirai les frais, et aurai du poids !!!!

    • Oui on y a déjà pensé en effet un sujet de plus dans les cartons mais c’est urgent vous avez raison

  2. Très bien !

    Il faut accelerer cela !

    La deuxieme etape sera de convaincre les associations de jeunes patriotes de changer de look car même si il y avait des gars tres bien a Paris ce dimanche le look est un repoussoir !

  3. URGENT POUR LES « BRETONS » (et les autres) !

    Les militants indépendantistes d’ADSAV, les nationalistes Français des Jeunesses Nationalistes ou du Renouveau Français, les militants du FN ou de Résistance Républicaine, les identitaires de Génération Identitaire ou de Jeune Bretagne doivent organiser des réunions locales à Vannes, à Nantes, à Rennes etc pour préparer une structure de défense…

    Au delà des clivages idéologiques il est nécessaire de monter un service d’ordre efficace et trans-mouvement !!!! Un service d’ordre unitaire, réellement formé (formation self défense et formation secourisme) et qui assure le SO pour chaque rassemblement sans regarder qui organise !!!

    Ca n’empêchera pas les lâches agressions isolées mais protègera chaque futur rassemblement patriote et ca permettra de créer une solidarité entre les différentes organisations !

    Le deuxième point est la mise en relation de tous au sein de comité locaux contre la violence (qui permettra de mutualiser les frais d’avocats, les frais de procès, de communication etc…)

    A nos responsables de jouer !!!

    • Entièrement d’accord avec vous, cela se fait de plus en plus à l’occasion de rassemblements patriotes mais vous avez raison il faut systématiser. Nous, responsables divers, nous connaissons pratiquement tous et avons des échanges, et travaillons à la mutualisation de nos forces.

  4. Bon, maintenant si les français se tapent entre eux, il n’en restera plus beaucoup !
    Mais farce à part, franchement qu’est-ce que c’est que toute cette sauvagerie ?…

    • C’est le résultat et de 40 ans de diabolisation d’une prétendue extrême droite et de l’opportunisme de staliniens en puissance qui crachent leur haine, Mélenchon entre autres

    • Les de gauche qui traitent ceux qui ne portent pas les mêmes idées qu’eux de fasciste,ou de racistes c’est une vraie arnaque, c’est de l’enfumage. Les fascistes , racistesetc… ce sont eux. Et ils traitent les autres de ce qu’ils sont pour mieux cacher que ce sont eux qui le sont et se permettre tout ce qu’ils veulent au nom d’un certain combat qui n’a pas lieu d’être ou sinon contre eux. Car s’ils veulent combattre le fascismeet le racisme , le vrai, celui qui concerne tout le monde, alors il faudrait qu’ils combattent contre eux !!!
      Et tous ceux qui se font insulter de la sorte et qui ne disent rien ne font qu’accepter cet état de chose. Si ces gens là ne sont pas contredits par les vicitimes ces dernières passent un message d’approbation et d’acceptation d’etre fascistes et racistes alors que c’est faux !!!….Et c’est pour ça que la réputation de fascistes et racistes de droite prend de l’ampleur.
      Dans le fond , je crois que la solution serait de renverser la vapeur et de remettre les choses à l’endroit, d’avoir le courage de le faire, comme eux : dénoncer constamment et avec tenacité les VRAI fascistes et racistes fauteurs de troubles et délinquants qui se croient tout permis et au-dessus de tout. Les montrer sous leurs vrais visage et les pointer du doigt. Que le harcèlement qu’ils font subir à des innocents se retourne contre eux. Ces gens là sont une honte personnifiée dotés d’un immense culot ! ils tabassent les gens et pour s’innocenter ils les traitent de racistes, de fascistes à combattre etc….cela ne doit plus durer !

  5. @ Loik Nihouarn de Jeune Bretagne

    Je me permet de reprendre point par point les 3 derniers paragraphes de vos écrits .

    Quand vous dites :

    « Contrairement à ces “flics rouges de la pensée”, nous ne donnerons pas les noms, les adresses, les professions et les CV de ces individus. Nous ne dévoilerons pas non plus de dossier destinés à tuer socialement et professionnellement, cela ne faisant pas partie de notre façon de faire. Nous ne réclamerons pas enfin la dissolution de telle ou telle association sous des prétextes fallacieux ».

    Là dessus je vous réponds : Il serait pourtant grand temps de réagir et de vous réveiller et sortir de votre léthargie , et ce serait le meilleur moyen de les éradiquer et j’irai jusqu’à dire que c’est votre DEVOIR ; C’est votre devoir de PUBLIQUEMENT LES DÉNONCER , eux ne s’en privent pas de le faire à votre encontre ou à notre encontre , donc allez vous encore laisser ces nazillons rouges semer la terreur dans votre ville de Rennes ainsi que vous laisser écraser par cette vermine ??? NON VOUS N’EN AVEZ PAS LE DROIT !!! Je vous pensais plus courageux et plus téméraires que ça les Bretons j’en suis déçu voir écœuré …

    Après quand vous dites:

    Par contre, nous nous interrogeons sur la complicité de la police et/ou de la justice dans ces exactions puisqu’à aucun moment elle n’intervient, alors que ces personnes sont filmées, identifiées, et recommencent chaque semaine leurs nuisances.
    Y aurait-il des proximités familiales de certains antifascistes avec la magistrature rennaise, ce qui pourrait peut-être expliquer que des consignes soient données afin de ne pas “faire de vague” ?

    À cela je vous réponds qu’il est temps de s’arrêter de se poser mille et une questions inutiles et ainsi de se lamenter mais de passer @ la Riposte , Aux Offensives/Défensives aux Actions Coups de Poing , et de faire en sorte que la peur change de camps et leur montrer qui vous êtes et de garder la tête haute , eux sont au plus souvent Drogués défoncés et alcoolisés vous vous êtes jeunes frais vous avez la santé et la vigueur ( enfin je l’espère pour vous ) ce qui est ton à votre avantage

    Et enfin quand vous dites :

    « Quand s’arrêtera cette situation ? Lorsque cette milice stalinienne aura assassiné quelqu’un ? Lorsque des patriotes, excédés, auront décidé, ne pouvant compter manifestement que sur eux- mêmes, de se faire justice ? Ou peut- être lorsque les habitants et commerçants auront voté pour mettre à la porte de la ville de Rennes les socialistes, qui ont laissé transformer année après année le centre ville en cour des miracles, véritable supermarché de la drogue et de la défonce et laboratoire pour petits bourgeois antifascistes ? »

    Je vous Réponds , pour info ses même Milices « Antifa » de Tarbes (65) ont tenté récemment d’assassiner un jeune Militant Nationaliste âgé de 20 ans ( du Mouvement 3ème Voie de Serge Ayoub) en le poignardant … et pensez vous que ça a fait réagir les autorités ??? Nullement !!! La Police et les Magistrats sont comme muselés par le duo Valls et Taubira alors inutile de compter sur eux , @ vous d’assuré votre propre défense et riposte et de mettre en avant la Légitime défense … Quand s’arrêtera cette situation ??? Quand VOUS l’aurez décidé tout simplement Quand VOUS ferez vous même le Ménage et le Nettoyage , En Commençant par Publiquement Dénoncer les Individus et Ensuite passer à l’Offensive et à la Riposte !!!

    En aurez vous le cran ??? je ne le sais pas … mais toujours est-il c’est dans votre intérêt

    De la part d’un Nationaliste de Toulouse

    • Anthony je vous trouve bien dur avec Loïk, et peut-être utopiste, ceci expliquant cela ?
      Il a raison de ne pas entrer dans le système fasciste de dénonciation des gauchistes ; Jeune Bretagne se déconsidèrerait et justifierait l’épithète « fasciste » que les prétendus antifa leur jettent à la tête ! Ce serait et une erreur politique et une erreur humaine. Ne pas s’avilir dans la lutte.
      Ensuite pour les actions coups de poing je ne pense pas qu’on puisse reprocher aux Identitaires d’être des planqués, ils savent se défendre, ils savent se protéger et protéger les patriotes où qu’ils ssoient, seulement ils n’attaquent pas gratuitement parce qu’ils restent dans la légalité, ils savent très bien qu’en face on le sprovoque pour les pousser à le faire afin d’obtenir leur interdiction, leur dissolution… Pensez au simple exemple de Génération identitaire et de la mosquée de POitiers et vous mesurerez à quel point les Identitaires sont surveillés. On est dans un régime qui permet otut aux autres et rien à eux. Ils s’en tirent bien. Qu’ils continuent de résister dans la légalité c’est là leur efficacité, et en plus ça fait sortir du bois les vrais fascistes gauchistes qui font de moins en moins illusion même à gauche
      Enfin les Identitaires, comme les Nationalistes, comme tous les Résistants, ne pourront passer à la riposte que lorsque les Français seront des millions à les suivre;…

      • Personnellement, je serais assez pour dénoncer les nazillons gauchistes au risque de bousiller leur vie personnelle et professionnelle. Pensez-vous qu’ils se gêneraient si les rôles étaient inversés ? Eux vont carrément jusqu’au tabassage en règle ! Comme vous l’avez dit Christine, nous sommes en guerre. Et à la guerre, tous les coups sont permis.

        • Nous pouvons dénoncer et le faisons mais ne bousillerons rien parce qu’en France en 2013 on peut bousiller quelqu’un parce qu’il est candidat FN à une élection mais pas s’il est au NPA ou à Parti de Gauche, et pourtant….

  6. je suis d’accord mais ils ont parlé encore aujourd’hui d’enlever le mot « race » du dictionnaire : ainsi qu’il y aurait qu’une race, l’humain ! bon très bien, car dans ce cas là, on ne pourra plus nous traiter de « racistes » (une seule race) si on s’insulte les uns les autres non ? donc, suivant ma réflexion, plus de races, plus de racismes, donc plus besoin d’associations antiracistes (elles ne serviront plus à rien) et donc, suppression de toutes ces associations qui de ce fait, seront devenues obsolètes (cran uoif sos racisme) etc …d’une pierre, deux coups : économies par l’état (car déjà c’est un scandale qu’elles soient subventionnées par les impôts payés) et plus de conflits car il n’y aura qu’une race donc plus de plaintes, plus de frais de justice, et du travail en moins pour la justice déjà bien débordée ! mr Hollande, Président de la République nous vous disons, chiche !

  7. Christine, je met ceci en commentaire ici -mea culpa- car je viens de voir sur RL que le dhimmi -au mieux- Delarue verrait du racisme dans ton article de BV http://www.bvoltaire.fr/christinetasin/que-faire-des-musulmans-une-fois-le-coran-interdit,13185 et dire que ça me hérisse le poil est vraiment peu dire.

    Je crois qu’il nous faut vraiment placarder bien visiblement sur les sites patriotes et partout ailleurs ou cela est possible afin que cela atteigne un max de gens, le fait indéniable que l’islam et donc les musulmans, appelés ainsi du fait qu’ils adhèrent à/pratiquent cet obscurantisme et nulle autre raisons, NE SONT PAS UNE RACE. Ce n’est quand même pas compliqué à comprendre et même un enfant pigerait tout de suite l’enfumage qu’est qualifier de racisme la critique/rejet de cette soi-disant religion et tout ce qui s’y rapporte. Quand un d’eux/une d’elles me traite de sale blanc ou sale Français, ça oui, c’est du racisme. Si je choisi en retour de lui/leur balancer « sale musulman(e) », désolé mais ici racisme il n’y a absolument pas, vu que c’est leur idéologie qui est mise en cause.

    Il faut vraiment faire un travail d’éducation ici aussi car il ne faut surtout pas que les gens commencent à gober aussi cet enfumage. Je suspecte que politiciens, médias, associations et compagnie le savent très bien qu’ils font mauvais usage du terme mais se disent que s’ils ne cessent de le répéter encore et toujours, on finira par les croire dans les chaumières et ça, pas question !

    • Oui Alain tu as raison on aura gagné quand partout des milliers de patriotes diront et écriront la même chose que nous et que ils seront dépassés

      • Un peu hors sujet.
        J’ai lu tout-à-l’heure cet article que cite Alain. Une jeune fanatique de l’islam -Sabrina Bel- y a écrit ces jours-ci, en polémique avec un autre intervenant, des pages de commentaires délirants, avec évidemment des citations de versets falsifiés. Entre autres, elle nie la pédophilie et l’histoire des petites filles impubères du verset 4 de la sourate 65.
        Après un peu de baratin arabe sur la ménopause, hors sujet car concernant un autre fragment de ce verset, elle donne cette traduction : 65:4: « Quant aux femmes qui ont atteint la ménopause, si vous avez des doutes, leur temps d’attente sera de trois mois. Quant à celles qui n’ont pas de menstruations, et découvrent qu’elles sont enceintes, leur temps d’attente s’achève en donnant naissance. »

        Alors que la traduction est (même pour Hamidullah, et il est impossible de faire autrement, de cacher) :

        . Si vous avez des doutes à propos (de la période d’attente) de vos femmes qui n’espèrent plus avoir de règles, leur délai est de trois mois. De même pour celles qui n’ont pas encore de règles. Et quant à celles qui sont enceintes, leur période d’attente se terminera à leur accouchement. Quiconque craint Allah cependant, Il lui facilite les choses.
        . Autre traduction, plus explicite Yabiladi : 65.4. La période d’attente pour celles de vos femmes qui ont atteint l’âge de la ménopause sera de trois mois, pour plus de sûreté. Il en est de même pour celles qui n’ont pas encore atteint l’âge de la puberté. Quant à celles qui sont enceintes, la période de viduité prendra fin pour elles avec leur accouchement. Quiconque craint Dieu trouvera une grande facilité dans ce qu’il entreprend.
        . Autre traduction : Si vous avez des doutes à propos (de la période d’attente) de vos femmes qui n’espèrent plus avoir de règles, leur délai est de trois mois. De même pour celles qui n’ont pas encore de règles. Et quant à celles qui sont enceintes, leur période d’attente se terminera à leur accouchement. Quiconque craint Allah cependant, Il lui facilite les choses.

        Celle là, je vais l’encadrer.

  8. et bien donc, cette milice d’extrême gauche vient d’où du npa ou des verts ou de mélanchon ! de qui se revendiquent ils ? en tout cas, la violence vient de ce côté comme pour les meetings de Marine le Pen où ils viennent vociférer et menacer ! pareil envers les colleurs d’affiches de droite molle ump et droite vraie fn ! je croyais d’après la gauche et ce gouvernement que l’extrême droite comme ils disent étaient les violents, les agresseurs (comme les identitaires pour la mosquée en construction de Poitiers) qui eux sont condamnés et sévèrement punis même s’il n’ y a pas d’agression ! ils critiquent le gud et autres patriotes, demandent à ce qu’ils soient bannis mais par contre autorisent (dès l’instant où ils sont de gauche) les agressions physiques et verbales de ces abrutis (fascistes) et les laissent faire ! moi, je dis qu’il faut qu’ils se défendent, il faut que les Rennais (es) virent ces incompétents qui ont mené leur ville et environs à une telle pratique sur leur territoire ! ils doivent retrouver leur tranquillité de vie et ne plus accepter ce que leurs élus leur imposent !

  9. et bien donc, cette milice d’extrême gauche vient d’où du npa ou des verts ou de mélanchon ! de qui se revendiquent ils ? en tout cas, la violence vient de ce côté comme pour les meetings de Marine le Pen où ils viennent vociférer et menacer ! pareil envers les colleurs d’affiches de droite molle ump et droite vraie fn ! je croyais d’après la gauche et ce gouvernement que l’extrême droite comme ils disent étaient les violents, les agresseurs (comme les identitaires pour la mosquée en construction de Poitiers) qui eux sont condamnés et sévèrement même s’il n’ y a pas d’agression ! ils critiquent le gud et autres patriotes, demandent à ce qu’ils soient bannis mais par contre autorisent (dès l’instant où ils sont de gauche) les agressions physiques et verbales de ces abrutis (fascistes) et les laissent faire ! moi, je dis qu’il faut qu’ils se défendent, il faut que les Rennais (es) virent ces incompétents qui ont mené leur ville et environs à une telle pratique sur leur territoire ! ils doivent retrouver leur tranquillité de vie et ne plus accepter ce que leurs élus leur imposent !

    • C’est clair que l’extrême gauche et la milice de Mélenchon sont devenus des terreurs cherchant à imposer leur loi partout

      • et pourquoi les laisse t-on faire ? pourquoi ne se prennent ils pas une bonne dégelée pour comprendre que les français ne supporteront plus ces faits ?

Les commentaires sont fermés.