L’enseignement multiculturel accroît l’intolérance, partout dans le monde

Publié le 1 mai 2013 - par - 10 commentaires

A lire sur Poste de Veille.

 Le Ministre de l’Education britannique a décidé de redonner plus de place à l’histoire de la Grande Bretagne dans l’enseignement, ce qui lui vaut les foudres des universitaires de gauche luttant, quant à eux, pour la promotion des cultures minoritaires dans les écoles britanniques.

 Dans ce contexte l’étude, faite aux Pays-Bas,  sur l’effet de l’enseignement du multiculturalisme, est riche d’enseignements et on aimerait que la France cesse de s’enfoncer chaque jour davantage dans cette voie criminelle et criminogène :

« L’étude conclut toutefois que l’enseignement du multiculturalisme produit des «effets négatifs inattendus», ajoutant que : «l’impact des relations interethniques positives en classe disparaît, et même s’inverse, lorsque le multiculturalisme est enseigné dans les cours. … L’approche unilatérale raciste/victime engendre également de l’animosité.»

Les conclusions de l’étude confirment les vues de Ray Honeyford, le directeur d’une école de Bradford licencié il y a près de 30 ans pour avoir affirmé que l’enseignement multiculturel nuisait aux élèves. »

Je vous invite à lire attentivement les contributions sous l’article de Poste de Veille, à parcourir les liens, celui de l‘article sur les enfants persécutés au nom de la lutte contre le racisme, celui de l’article intitulé « Sommes-nous encore des héritiers ? L’école est une question politique » qui pose clairement les problèmes, qui sont les mêmes au Québec et en France : « Il nous faut, autrement dit, examiner ses fondements. Car l’école, quoi qu’on en pense, est trop souvent confisquée par la technocratie qui prétend avoir l’expertise pour la gérer, par les sciences de l’éducation qui croient disposer d’un savoir scientifique lorsqu’ils en parlent et par les syndicats qui en ont fait leur chasse gardée. Pourtant, l’école peut et doit être une question politique à part entière, dans la mesure où c’est à travers elle que notre société explicite son rapport à la transmission culturelle, à l’héritage, à l’enracinement et aux valeurs. C’est à travers l’école qu’une société révèle finalement la manière dont elle se représente et la manière dont elle veut se perpétuer. C’est à une telle réflexion que je me prêterai ici« .

Print Friendly, PDF & Email

10 réponses à “L’enseignement multiculturel accroît l’intolérance, partout dans le monde”

  1. Laurent C Laurent C dit :

    Imaginons être dans les familles d’autrefois, avec 15 enfants, pour chacun un plat différent, la cuisine aurait du préparer la veille…le souk quoi!

  2. Avatar jacqueline S dit :

    marseille
    Trop d’enfants issus des familles d’algériens de 2 et 3 générations des QUARTIERS NORD ne supportent pas d’être français , musulmans et arabes avant tout, vivent leur culture, pour une majorité, l’école publique ne les intéresse pas.
    le commerce des drogues sont leur motivation, les parents sont complices de leurs trafics,les protégent ( la loi du silence )…des policiers, un double langage pour les élus doivent faire du bruit…..
    2 nationalités pour des raisons de facilité les allées- venues entre l’algérie , le magrebh et la France pour le commerce . FORMELLEMENT INTERDIT de se considérer comme français entre eux. Ils se battent violemment si un des leurs ne respectent pas la consigne

    N’ayons pas d’état d’âme,ils le disent trés fort : pas besoin de la nationalité française,ils ménent une lutte permanente pour se distinguer du peuple de FRANCE, leurs seuls besoins assurés : toucher les allocations de toutes natures
    « nique la FRANCE  » clament ils réguliérement.

    Les étrangers ont droit à une prise en charge totale des soins , pendant que les français font des crédits s’ils le peuvent pour se soigner.

    JC Gaudin, la maire musulmane samia gali du 15 et 16 arrondissement se gargarisent  » marseille est plus musulmane qu’alger » Cette mairesse espére devenir le maire de MARSEILLE !!!
    quelle horreur!! pour les marseillais de souche et d’adoption, la colére monte 400 mille musulmans pour 900 mille habitants.. la corruption , le clientélisme musulman,la saleté.. voir la ville autrement qu’avec des femmes déguisées en niquab, des barbus qui font le doigt d’honneur et crachent sur les passants qui les croisent.

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      C’est terrible mais dire ce qui est vrai pour une partie des musulmans est considéré comme raciste pour nos associations droidelhommistes suivis par certains procureurs et certains juges… Les lois antiracistes protègent même les délinquants s’ils ont une religion

    • Laurent C Laurent C dit :

      Que voulez-vous qu’une population analphabète comprenne nos valeurs voyez sur le site ci-dessous, des enfants avec les pieds dans le sang (ATTENTION âmes sensibles s’abstenir)

      Les sauvages aiment le sang http://www.bivouac-id.com/forum/viewtopic.php?t=30946

  3. Avatar Jallade dit :

    « l’enseignement du multiculturalisme », « l’enseignement multiculturel », c’est une saloperie. Une infamie, le nivellement par le bas. Parole de père de famille nombreuse (j’ai paumé ma carte, qui donnait droit à des réductions sur les tickets de métro/RER)… et africaine.

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      Philippe j’ai supprimé la suite pour la transformer en post, parution samedi sans doute il y a déjà un texte de toi prévu demain !

      • Avatar Jallade dit :

        En fait, je me demande un peu si le lecteur va s’y retrouver dans ce que je raconte ; il manque peut-être un petit quelque chose là-dedans, un fil conducteur, je ne sais pas. J’en dis trop, ou pas assez…
        Sauf à propos du coran et compagnie, j’ai tendance parfois à écrire à la hussarde, en bouillonnant (ici, colère immédiate contre les « multiculturalistes », et je n’en démords pas). On ne va peut-être pas trop comprendre cette histoire de trois gosses ramenés d’Afrique (précision : Rwanda), d’un côté, et de l’autre « ma fille métisse ». Cette dernière est née bien plus tard, ici, Val-de-Marne, et les trois autres sont ses demi-frères et sœur ; ma femme, rwandaise d’origine (plutôt pro-FN, hé hé) étant la mère des 3 + 1 = 4.
        Mais si je commence à raconter un peu trop ma vie sur RR, çà risque d’être long et compliqué, invraisemblable ; et le lecteur peut penser que j’écris des romans de fiction.

        « un texte de toi prévu demain »
        Honte à moi, j’ai un trou ; de quel texte s’agit-il ? Il me semblait que tous mes commentaires étaient passés. Bon, on verra demain.

        • Avatar resistancerepublicaine dit :

          Moi je suis et je suppose que les autres aussi, ne change rien ! J’adore l’idée de te surprendre avec ton propre texte !

        • Laurent C Laurent C dit :

          Philippe tu me rassures, car y a des fois….une fois…. je ne me comprends plus quand je me relis, surtout quand à une révolte me tourmente, que mes doigts glissent sur la touche voisine etc et je décompresse en déconnant. Mais t’inquiètes on capte!

  4. Avatar Juggernaut dit :

    La haine antiraciste contre des enfants blancs. Endoctrinement

    http://youtu.be/6JlSx7-vQ70

Lire Aussi