Vive la hijrah ! Tous à Alger ! Par Philippe Jallade


En 2015, 120 000 places à la nouvelle mosquée d’Alger

nouvelle mosquée Alger                                                                Maquette de la nouvelle mosquée d’Alger

Les travaux ont débuté en août 2012 et devraient s’achever au deuxième semestre 2015. Le coût du projet, dont la réalisation a été confiée à une entreprise chinoise, est de 1 milliard d‘euros. Un lecteur de RR, qui a gardé de bons souvenirs de l’Algérie moderne, estime les bakchiches à au moins 10 %. Une structure a été créée, l’Agence nationale de réalisation et gestion de la Mosquée d’Alger.

Signe fort de la capacité opérationnelle de l’Algérie, qui ne se dément pas depuis  l’indépendance, la construction de la nouvelle mosquée est assurée par 10.000 Chinois (17.000 employés algériens avaient été annoncés).

http://www.lexpressiondz.com/actualite/158910-air-algerie-transportera-10-000-ouvriers-chinois.html

Esprits chagrins

Des esprits chagrins ont contesté ce projet pour divers motifs :

. Son coût excessif.

. La préférence nationale algérienne en matière d’emploi (un thème « lepeniste » ?).

. La recherche de gloriole du président Bouteflika, désirant passer à la postérité.

. La perpétuelle rivalité islam algérien/marocain ; le plus grand minaret du Maroc fait 210 mètres. La France ne suffit pas comme champ de bataille ? (cf. l’année dernière bagarres algéro-marocaines à l’inauguration de la nouvelle mosquée de Saint-Etienne payée par le roi du Maroc, etc.)

. L’incertitude d’avoir assez de fidèles pour remplir cette mosquée.

Fi de ces pervers ! La nouvelle mosquée d’Alger attend des centaines de milliers de croyants empêchés de vivre pleinement leur foi en France. Ce qui compensera la chute de la natalité en Algérie, où le nombre d’enfants par femme est passé de 7,4 en 1972 à 2,4 en 1994, et baisse encore.

http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mographie_de_l’Alg%C3%A9rie

Obligation de faire la Hijrah (émigrer vers un pays musulman), quelques rappels

« Les savants ont clairement interdit de résider dans les pays où le musulman n’est pas capable de pratiquer ouvertement sa religion. » Et « …prétendre détester les mécréants alors que tu t’établis parmi eux dans leur pays, ce n’est pas suffisant. »

 « Le fait que les Kouffars (mécréants) laissent le musulman faire la Salat (prière) et jeûner, cela n’est pas de pouvoir montrer ouvertement la religion. Car le bienfait de ces actions ne profite qu’à celui qui les fait. Mais l’obligation pour le musulman est de transmettre et de propager et d’inviter à l’Islam et le musulman ne doit pas se limiter à lui-même. Donc si le musulman n’est pas capable de faire cela, la Hijrah devient obligatoire pour lui. Et c’est de quitter le pays de Shirk vers les pays de l’Islam, pour fuir avec notre religion, comme le prophète à fait la Hijrah avec ses compagnons, de Makkah vers Al-Madinah.

Cela est prouvé par un verset dans Sourat Tawbah 9:24 : « Dis : Si vos pères, vos enfants, vos frères, vos épouses, vos clans, les biens que vous gagnez, le négoce dont vous craignez le déclin et les demeures qui vous sont agréables, vous sont plus chers qu’Allah, Son Messager et la lutte dans le sentier d’Allah, alors attendez qu’Allah fasse venir Son ordre (Son châtiment). Et Allah ne guide pas les gens pervers». Ce verset prouve que souhaiter les intérêts de la Dounya (le monde) n’est pas une excuse légale; car celui qui le fait est un Faasiq (un pécheur) qui est menacé de ne pas être guidé si ces choses ou certaines d’entres elles lui sont préférables à Allah et à son Messager. »

« Beaucoup de musulmans prennent toutes sortes d’allocations de la part des Kouffars et ils deviennent dépendants de cet argent, alors ils ne pensent plus à partir vivre avec les musulmans ».

« Une autre question a été posée au comité permanent de Fatwa de l’Arabie Saoudite présidé par le Sheikh ‘Abdul-‘Aziz Ibn Baaz au sujet de la Hijrah (Fatwa 2922) :
Question : Il n’est pas permis en Angleterre de faire le Adhaan (appel à la prière)  à l’extérieur des mosquées. Est-ce que les musulmans sont dans le péché en suivant la loi anglaise ?

Réponse : Il n’est pas permis de rester dans un pays dans lequel le musulman est empêché d’exprimer ouvertement sa pratique de l’Islam et de les annoncer publiquement. Il est donc obligatoire pour celui qui en est capable, de faire la Hijrah. Et celui qui fait la Hijrah ne manquera pas de subsistance, car Allah dit : (Et quiconque craint Allah, il lui donnera une issue favorable, et lui accordera Ses dons par [des moyens] sur lesquels il ne comptait pas.) Talaq : 2-3.

On voit comment les savants considèrent que ne pas pouvoir faire le Adhaan (appel à la prière) est une chose qui rend la Hijrah obligatoire pour celui qui est capable. Alors que dire des pays où on interdit plus que le Adhaan ! »

« Réponse à une objection : Certains musulmans lorsqu’on leur fait part de l’obligation de faire la Hijrah, objectent  que les musulmans sont nombreux à présent et qu’il est impensable que tous ces gens laissent les pays de Koufr vers les pays musulmans! La réponse à cette objection est très simple, car les musulmans qui sont partis vivre chez les Kouffars ne sont pas tous partis en même temps et de manière organisée. Surtout que certains ignoraient l’interdiction à ce sujet. Mais lorsqu’ils comprendront qu’ils font quelque chose de Haram, ils chercheront à quitter chacun selon sa foi, sa situation, sa capacité, comme ils sont venus In Sha Allah. Si les gens de Bid’ah (Innovation) cessent de mentir et de cacher la vérité sur l’obligation de la Hijrah, il est certain que cela aiderait».

« Celui qui veut vraiment quitter la terre de mécréance arrivera à faire la Hijra. Par contre, s’il dit : « Incha Allah je vais faire la hijra, je veux la hijra? mais cela ne m’a pas encore été facilité », alors que tous les jours il fait de l’excès dans les choses permises. Je connais certains qui dépensent environ trois ou quatre cents euros par mois juste dans des gâteaux ou les choses superficielles.

A cause de la facilité de la vie là-bas et des habitudes qu’ils ont prises? il y en a qui se mentent à eux même et disent : « Untel a dit que la Hijra n’est pas obligatoire de là-bas ». Alors que chacun d’entre eux voit de ses propres yeux le grand mal qu’il y a dans le fait qu’il reste en terre de mécréance. Car il n’y pas une personne juste, sincère envers elle-même, sans qu’elle ne sache que le fait qu’elle reste en terre de mécréance avec sa famille renferme des méfaits énormes, énormes, énormes ! »

Quant au jeune musulman : « Il lui est obligatoire de quitter ce pays (de mécréants)  même s’il doit pour cela désobéir à ses parents, l’obéissance à Allah passe en premier. Et l’obéissance aux parents n’a lieu que dans le bien, conformément à la parole du prophète :  » Quant à l’obéissance elle n’a lieu que dans le bien « . Et sa parole :  » Nul obéissance à une créature dans la désobéissance au créateur « .

Philippe Jallade

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




29 thoughts on “Vive la hijrah ! Tous à Alger ! Par Philippe Jallade

    1. AvatarJallade

      Et il y en a pour tout le monde, avec les travaux de la Grande Mosquée de TOUBA, la ville sainte du SENEGAL, dont construction de deux nouveaux minarets et mise en place d’une sonorisation d’une portée de 16 km. Croyants, approchez, approchez, en route pour la Hidjra !
      http://www.seneweb.com/news/Religion/embellissement-de-la-grande-mosquee-de-touba-de-l-rsquo-or-dans-les-minarets_n_90099.html

      A propos de Touba.
      Touba est le fief de la confrérie Mouride, la tendance dure de l’islam sénégalais. La confrérie est très riche, avec d’importantes activités à l’international. Le chef de la confrérie a une bagnole aussi longue que celle du président américain (pour rouler sur les routes du Sénégal, c’est vachement adapté). Témoignage oculaire.
      Quoique Thiès reste officiellement la deuxième ville du Sénégal après Dakar, elle est maintenant largement dépassée par Touba (population, activité économique).
      Touba a un statut particulier, elle a une police particulière et un règlement basé sur la shari’a. Il est par exemple strictement interdit de boire de l’alcool, ou de fumer du tabac (mais le trafic de stupéfiants et de sucre prohibé y est monnaie courante). Il semble aussi que la prostitution, çà y va bon train.
      Si vous avez besoin de quelque chose d’assez peu courant, vous le trouverez à Touba plutôt qu’à Dakar. A titre indicaitf, j’y avais fait acheter, pour ma consommation personnelle, des poteaux électriques (cherchez pas à comprendre).

      Sorti de Touba, il n’y a rien, c’est la steppe (zone sahélienne, auparavant, dit-on, une forêt…)
      La ville la plus proche, Diourbel, est à 30 kilomètres (la route, c’est que des grands trous dans le macadam).
      Alors, pourquoi la sonorisation de la mosquée d’une portée de 16 kilomètres ? Probablement en vue de l’extraordinaire extension de Touba. Donc, c’est bien cela, il va y avoir de la place pour tout le monde.

      Enfin, sauf erreur de mémoire, à Touba, on ne paie pas l’eau (c’est les autres Sénégalais qui paient).
      Si vous passez par là-bas, toubab (blanc), en bagnole sur la rocade qui contourne Touba, évitez de fumer au volant, surtout la fenêtre ouverte ; vous allez vous faire caillasser avant de comprendre ce qui vous arrive.

      C’était la petite minute de géographie sur RR (et comme dab, pardon, de persiflage).

  1. Avatarbarquisseau

    Pourvu qu’ils écoutent !!!! vite préparons des charters !!!! que ne restent ici que des musulmans désobéissants !!!! les autres, vite obéissez , repartez vite là-bas faire vos prières !!!!

  2. AvatarPhilippe le routier

    … « Beaucoup de musulmans prennent toutes sortes d’allocations de la part des Kouffars et ils deviennent dépendants de cet argent, alors ils ne pensent plus à partir vivre avec les musulmans »…

    Je connais l’obligation faite aux musulmans de hijra, j’ai un frère CONverti (au désespoir de nôtre père)
    Curieusement, mon frangin est parti lui, il vis désormais en Algérie ou d’après ce que je sais il est dans une situation catastrophique (qu’il se débrouille il à fait assez de mal) mais entre sa perte d’emploi, son divorce, la perte de sa maison (tout cela CAUSÉ par lui seul) et son départ, sa hijra quoi, il à vécu pas mal dans une de ces riantes citées dont on peux dire à juste titre qu’elles sont des enclaves musulmanes.
    Et bien croyez moi, bien des musulmans posent comme argument qu’ils sont bien chez eux, entre eux, dans ces cités, bref qu’ils sont en terre d’islam.

    Les allocs ? Ils les assimilent à l’impôt que leur doivent les dhimmis !

    Bref vous avez encore raison, mais entre le coran, les haddiths et les millions de fatwa contradictoires, ils prennent ce qu’ils veulent, ce qui les arrange, et font abstraction du reste.

    1. Avatarjarczyk

      En France,nous savions qu’il nous manquait des « usines à couilles » selon le bon (?) mot d’un JM Le Pen…Désormais serait-ce des usines à valises qu’il faudrait……?
      Bon, je vais faire une priere, un voeux, un rêve, quoi!

  3. LaurentLaurent

    Merci Philippe

    Quant au jeune musulman : « Il lui est obligatoire de quitter ce pays (de mécréants) même s’il doit pour cela désobéir à ses parents, l’obéissance à Allah passe en premier…. »
    Ben voilà, faisons de la pub sur ce sujet, ça mettra la honte aux croyants!

    1. AvatarJallade

      Petit rappel pour les jeunes -il faut bien insister-, évidemment sans intention de mettre la zizanie dans les familles :
      Sourate 9
      Verset 23 : ô vous qui croyez ! Ne prenez pas pour alliés, vos pères et vos frères s’ils préfèrent la mécréance à la foi. Et quiconque parmi vous les prend pour alliés… ceux-là sont les injustes.

      Verset : 9.24. Dis : “Si vos pères, vos enfants, vos frères, vos épouses, vos clans, les biens que vous gagnez, le négoce dont vous craignez le déclin et les demeures qui vous sont agréables, vous sont plus chers qu’Allah, Son messager et la lutte dans le sentier d’Allah, alors attendez qu’Allah fasse venir Son ordre. Et Allah ne guide pas les gens pervers”
      Note du traducteur Hamidullah : « Son ordre » : l’accomplissement de sa menace.

      Pour ce qui est des « injustes » et des « pervers » mentionnés dans ces versets, certains devraient s’inquiéter du sort que leur réserve le Coran, de bout en bout, dans ce monde et dans l’autre.

  4. AvatarJallade

    « L’incompétence algérienne dépasse toutes les limites connues… »

    C’est pas vrai.

    D’abord, anecdote personnelle. Au printemps 2003 j’étais à Rouïba, juste à l’est d’Alger ; je devais y rester un an. Un soir je prends l’avion pour rentrer un peu en France. Le lendemain, tremblement de terre à Rouïba, presque tout a été rasé (mais pas l’usine où je bossai, c’est pas un gag).
    (Christine Tasin doit se dire à juste titre : Celui-là, il n’en rate pas une).

    Ce petit souvenir m’a fait craindre pour le minaret de cette nouvelle mosquée, de 275 mètres de haut. Mais maintenant, l’information ci-dessous m’a un peu rassuré.

    « Soucieux d’anticiper sur une possible chute du minaret, le ministre algérien des Affaires religieuses diligente depuis six mois une réunion de travail à l’université Al-Azhar du Caire. Il y négocie l’ajout d’un verset à la sourate 99-Le tremblement de terre-, afin d’exclure Alger, zone à risque, des secousses sismiques, (à déplacer vers le Maroc), et abroger l’échelle de Richter. Les négociations sont toujours au point mort, suite au blocage incompréhensible de la partie marocaine ».

    Bon, c’était encore un petit coup de persiflage…

    1. LaurentLaurent

      Philippe
      Cet article me rappelle l’aventure d’un ami, parti en touriste la-bas.
      Adepte du saut en élastique, il avait obtenu l’autorisation de grimper au sommet du minaret en question.
      Son hôte, Mohamed lui déconseillait pareil saut, vu le danger. Rien n’y fit, Marcel se lança et épata tout le monde, si bien que le Mohamed voulu y goûter. « Mais Mohamed tu ne trouveras jamais la longueur d’élastique suffisante dans ce coin » lança Marcel.
      « Mais si, je connais quelqu’un, demain tu verras, viens voir chez Ali » répondit Momo.
      Le lendemain les deux potes se retrouve et le momo se lance du haut du minaret mais s’écrase au sol!
      Furieux Marcel va dans le souk, trouver Ali. Il l’accuse d’avoir fourni une mauvaise qualité.
      Mais non, dit Ali, Momo m’a demandé 274m, comme c’est un copain, je lui ai mis 6M de plus :-))

  5. AvatarFAIVRE G.

    Quoi ils ont besoin des chinois pour construire leur mosquée ? Pourquoi ? Les entreprises algériennes sont trop chères ? Où incapables ? Alors il faut vraiment m’expliquer comment ces algériens qui viennent en France peuvent faire notre richesse. Pourquoi le président a facilité l’obtention de nouveaux visas pour venir en France ? Que vont-ils nous apporter ?

  6. AvatarPhilippe le routier

    J’aimerai revenir sur un truc, c’est le prix de cette mosquée.
    Un milliard d’euros ! 1 000 000 000€ (ca peux parler mieux ainsi)
    C’est de la folie pure.

    J’ai conscience que nos cathédrales ont peut être coûté autant, voire plus puisque leurs constructions ont parfois duré des siècles et que ce soit les matériaux ou les artisans, tout cela à du couter fort cher.
    Mais c’est constructions ont eux lieu à une époque ou il n’y avait quasiment pas de budget pour la médecine puisqu’il n’y avait pas de médecine, pas de budget recherches, pas de budget écoles etc etc etc, je veux dire, nos aïeux faisaient de leur mieux mais ils n’avaient pas encore les besoins d’infrastructures qui est celui du monde actuel.
    En plus, je le répète, ces coûts qui ont dut être astronomique ont été echelonnés sur des siècles.

    Dans le cas de cette mosquée, l’Algérie va investir une fortune en très court terme alors que ce pays, sorti des coins touristiques manque de tout c’est n’importe quoi.

    Un bobo pourrait me répondre, que les mormons dépensent eux aussi des sommes folles. Certes, mais ils utilisent du fric qui est à eux seul, pas à un état, ils ne lèsent personne même si je pense que ce fric serait plus utile ailleurs (c’est mon avis)

    Là nous avons donc un pays incapable de nourrir et de soigner sa population qui va claquer une fortune dans du spirituel au détriment du matériel, je persiste, c’est très con !

    Qu’un(e) pasteur ne s’avise jamais de me demander une somme folle qui finirait forcément par manquer dans l’héritage que je compte laisser à mes petites filles car entre donner pour la recherche médicale ou donner pour de nouvelles orgues, mon choix irait à la première possibilité.

    1. Avatarjarczyk

      L’Algérie est un de ces nombreux pays « merdiques » en Araboislamie et en Afrique …Alors faire une mosquée phare,c’est pour mieux disperser à tous vents cet opium du peuple idéal qu’est la foi islamique…A quand celle de Tunis? Quand on voie dans quel etat sont les hôpitaux,en Algérie…Mais Allah vaut bien ça!

  7. Avatarnini

    Merci Philippe de m’avoir montré un nouveau mot qui sonne doux à mes oreilles : Hijrah
    Allond, il faut propager cette nouvelle auprès des concernés. Il y va du salut de leurs âmes !!!

  8. AvatarCentaure62

    Ca c’est de l’info ! Il faut faire la promotion de cette hijra afin qu’ils puissent réaliser pleinement leur religion chez eux !

  9. AvatarJallade

    Pour Laurent, Nina et tous les bénévoles qui veulent aider à diffuser la bonne parole (obligation de la hijra) auprès des concernés qui ne sont pas bien informés (ou font encore la sourde oreille).
    Al-Albâni (1914 – 1999), spécialiste de la science du hadith, « Le lion de la sounna », dans la mouvance salafiste, en raison de son attachement à la tradition prophétique.
    http://www.sounna.com/IMG/pdf/Obligation_Hijra_Shaikh_Albani_.pdf

    Au moins, dans un premier temps, si tous les salafistes pouvaient avoir un coup de main, ce serait déjà çà…
    Quelques autres :

    http://www.youtube.com/watch?v=SYOJr8Lc9W0

    http://www.youtube.com/watch?v=SwrUKXohJCg

    http://3ilm.char3i.over-blog.com/15-categorie-10997315.html

    1. LaurentLaurent

      Merci Philippe pour tes connaissances sur la hijrah, je vais essayer d’envoyer les liens dans les commentaires du journal régional ! L’astuce sera de trouver un article « détournable » comme un porc écrasé par le camion de Phil Le routier transportant du steack Halal

  10. LaurentLaurent

    Concernant les mosquées en construction, petit rappel des paroles du grand-père de Pascal Hillout « Plutôt que des mosquées, ils feraient mieux de construire des usines » .
    Moralité: Le bon sens ne fait pas bon ménage avec le coran!

  11. AvatarBretonnedecoeur

    Du moment qu’elles ne sont pas construites en France je ne vois pas où est le problème.

  12. AvatarBaptista

    Malheureusement, il n’y aurait que les musulmans qui ont les moyens de partir qui partiront, donc ceux que la France a éduqué et permis l’ascension sociale avec notre argent… Donc finalement on perd puisque seul la racaille restera. Et en plus ceux qui veulent faire la hijra, ce sont qui ont les valeurs de la religion, comme l’honnêteté, le respect des autres, la tolérance…

Comments are closed.