Les bonbons de la discorde à l'école, par Françoise Mary

Les bonbons de la discorde : les écoles de France sont devenues le marc de café dans lequel on peut lire le sombre avenir de notre pays.

Hier encore, je parle des écoles des années 70-80, nous pouvions nous asseoir à côté de nos camarades de classe sans jamais nous interroger sur leurs origines, sur le fait de savoir s’ils étaient d’origine juive, arabe, d’Europe de l’Est ou d’ailleurs. L’école de la République veillait sur nous tous.
Qu’on ne vienne pas nous dire que l’histoire des fameux « pains au chocolat » est réservée à quelques banlieues particulièrement chaudes. Quand on y pense : il était, et il est toujours de très bon ton, dans les « milieux autorisés », de s’indigner de l’horrible apartheid instauré en Afrique du Sud jusqu’à l’arrivée au pouvoir de Nelson Mandela. Cela sonnait juste, du bon côté, du côté du Camp du Bien…
Aujourd’hui, l’apartheid au sein des écoles est d’une part, voulue par des parents d’élèves (ré)islamisés, et d’autre part, tolérée par des enseignants gauchistes (pléonasme ?), et personne ne s’en indigne. Cela s’appelle chez nous de « la tolérance, de l’ouverture à l’autre ». Tant de bêtise insulte le bon sens, nous insulte nous Français de souche ou
assimilés. Sur Riposte Laïque, on peut lire les témoignages de ces femmes de la RATP, devant faire face à des hommes refusant de leur serrer la main ou même de leur dire bonjour.

A l’école, désormais, plus question de faire partager un paquet de bonbons en toute innocence lors d’une sortie scolaire, j’en ai fait l’expérience en tant que parent accompagnateur, et cela se passe dans une petite commune plutôt tranquille. Outre le fait que les femmes voilées sont désormais acceptées pour accompagner, qu’en général, elles n’adressent la parole qu’à d’autres femmes voilées ou de la même origine ethnique, il y a les élèves qui peuvent manger des bonbons en toute convivialité (les « impurs ») et ceux qui ne doivent pas y toucher (« les purs) ou ceux qui ont des remords après s’être jetés dessus, comme tout enfant « normal », demandant à savoir s’il y avait de la « gélatine de porc ». Comment croire à un monde de demain où règnera encore de la convivialité, de la spontanéité, de la joie de vivre, de la paix tout simplement ? Aujourd’hui, il s’agit encore d’une minorité, mais demain, vu l’élan démographique de ces populations, nous deviendrons « les impurs » qu’il faudra chasser.

Quelle société allons-nous laisser à nos enfants et petits-enfants ? Nous subissons la mise en place d’un apartheid sur notre propre sol imposé par une population étrangère, chauffée à blanc par des radicaux, avec la complicité ou la
complaisance des médias, des politiques, parfois des juges, de pseudo-élites qui ne quittent pas le 16ème, et qui veulent nous faire croire que, de plus, nous sommes responsables de cette situation et responsables de la crispation de la société (voir les analyses honteuses du journal « Le Monde » sur le sujet).

Il est de notre devoir d’ignorer ces revendications. Il s’agit de la survie de notre peuple, de notre « art de vivre ». La laïcité ne doit plus être un garde-fou, elle doit être une stratégie de contre-offensive, une arme civilisationnelle. On aime la France telle qu’elle est, ou on la quitte. Une France laïque de tradition chrétienne qui ne sera jamais Terre d’Islam.

Françoise MARY

 28 total views,  1 views today

image_pdf

19 Commentaires

  1. MERCI EVA, pour ton témoignage ………. FANTASTIQUE (voir plus haut) :
    tu fais partie de ces HEROÏNES CHRETIENNES…… VICTIMES de l’INTRANSIGEANCE ISLAMIQUE.
    Sache que tu es la BIENVENUE dans une FRANCE RESISTANTE à la DICTATURE, et à la BARBARIE.
    Et merci de continuer chaque jour ton combat qui est aussi le nôtre……….frère Norbert
    BENI aussi, et surtout tes parents, qui t’ont fait NAÎTRE dans une VRAIE FOI…… en l’AMOUR VERITABLE

    • Cher Norbert,
      Il n’y a rien d’héroïque à être chrétienne en France, je me sens encore protégée pour l’instant, même si j’ai le déplaisir de constater que de nombreuses églises sont profanées en France, régulièrement, et que la réaction du Clergé est plutôt molle. Ca m’écoeure. Le Clergé en Orient est en général moins mou.
      Et je suis très dépitée par le fait que les musulmans essaient toujours d’accuser les français de racisme.
      Si vous saviez comme les arabes sont racistes envers les noirs, ouvertement, méchamment, sans aucune mauvaise conscience: d’ailleurs les lois des pays arabes ne condamnent pas les comportements méprisants ou violents envers les noirs.
      En France, pour un mot de travers on est assigné en justice par des associations subventionnées avec nos impôts.
      Alors voir en France des arabes qui parlent de lutter contre le racisme des français, c’est vraiment l’hôpital qui se moque de la charité…

  2. Je rejoins Daniel POLLETT dans son raisonnement. Lorsque j’ai à recevoir des amis et leurs amis (que je ne connais pas forcément), il y a ipso facto du porc et du vin au menu. Ainsi, le message est clair : « Je vous accueille car vous êtes les amis de mes amis mais je suis chez moi ». A vous de voir.
    Et si par hasard quelqu’un me dit « Oui mais untel ne pourra pas manger de porc…. boire de vin… », je fais l’imbécile : « Ah bon ? Il (elle) est malade ? » « Non, il (elle) est musulman(e) » « Dommage, je ne ferai pas un autre menu pour cette personne ». Et toc !

  3. Jean-Louis
    Et tout ceci parce que Mahomet a dû marcher un jour dans une crotte de cochon, se faire mordre par un chien, prendre une cuite épouvantable et se faire b… une de ses femmes à son insu.
    J’ai comme l’impression que les musulmans jouent depuis des siècles une pièce de théâtre qu’ils interprètent avec zèle mais dont ils n’ont jamais compris le sens, malheureusement à nos dépens..

  4. Jallade,
    Vous me faites découvrir que manger halal est un métier; que dis-je une véritable usine a gaz..
    N’ayant pas de bac+5 en nutrition, je me vois condamné à continuer a manger du cochon.

    • Le cycle de Krebs, çà fait une affiche d’au moins un mètre carré, en petits caractères, heureusement que c’est en couleurs (j’en ai une quelque part). Vous vous rendez compte du boulot à abattre pour devenir recteur de la Grande mosquée de Paris ? Il en a du courgage, Dalil ! Et en plus il a dû s’acheter de nouvelles lunettes.

  5. Les personnes souffrant d’allergies alimentaires (et pour lesquels la présence d’un ingrédient interdit peut signifier la mort) doivent trouver vraiment triste que des adultes mais surtout les enfants qu’ils mettent au monde, se torturent l’esprit à traquer inlassablement des ingrédients qui ne présentent aucun danger pour eux!
    Pauvres enfants à qui on inculque littéralement et intentionnellement une phobie aussi ridicule! C’est comme si une personne agoraphobe apprenait à son enfant à craindre l’extérieur!

  6. Je ne sais pas si cette affreuse nouvelle
    Suicide d’une enseignante dans son école
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/04/06/97001-20130406FILWWW00315-suicide-d-une-enseignante-dans-son-ecole.php
    a un lien quelconque avec l »excellente introduction de cette analyse
    « Les bonbons de la discorde : les écoles de France sont devenues le marc de café dans lequel on peut lire le sombre avenir de notre pays. »
    Mais les infos connexes qu’on peut lire dans le flash de l’AFP-Le Fig autorisent de terribles hypothèses !…
    Aussi permettez-moi de vous faire part, Madame la Présidente de RR, de toute ma compassion pour le corps professoral lucide que vous incarnez pour moi d’une certaine façon et qui doit être bouleversé !

  7. Je fais le serment de défendre notre Patrie , la FRANCE , contre l’ arrogance , l’ exigence et la conquête de l’ islam ( de haine , guerre et intolérance ) . Je le ferais jusqu’ à mon dernier souffle , pour notre Pays laïque de tradition Chrétienne , pour nos enfants . J ‘utiliserais le verbe , pour informer mes concitoyens , pour arrêter l’ envahisseur  » vert  » ….en gardant une main sur le fourreau de l’ épée .
    Faites vous ce serment ???

    • Personnellement, je défendrai nos valeurs laïques sans jamais baisser la tête devant cette invasion, pour mes enfants et tous ceux que j’aime.
      Mais, il arrive un moment où les mots ne suffisent plus : il faut agir et VITE !! mais comment ?

      •  » il faut agir et vite ! mais comment ?  » ….vous avez raison , çà urge grave ….ns pouvons déjà faire confiance à C.Tasin et diffuser à grande échelle ses articles tjrs d’ une grande lucidité et en parler le plus possible autour de nous . Un exemple d’ action : avec le responsable de RR du poitou-charente , André , ns distribuons aux gens dans la rue , des tracts de RR , ns en déposons en boîtes à lettres , sur les voitures ….Rien n’ empêche d’ inventer d’ autres moyens pour informer les gens , car l’ info est primordiale ! Ensemble , en faisant bloc , ns avancerons .

        • Oui Edouard merci pour votre dynamisme ; il faut agir et vite mais pour le moment seule l’information, vraie, peut faire obstacle à ce qu’ils nous préparent

  8. « demandant à savoir s’il y avait de la gélatine de porc » : voir la source d’inspiration de ce type de demande (pour faire plus court, toute référence directe au porc sont exclues des extraits ci-dessous)
    Un monde parallèle s’est mis en place, avec ses propres circuits commerciaux, ses propres lois.
    La subversion par la bouffe, mode d’emploi : HALAL ET HARAM – LE LICITE ET L’ILLICITE ALIMENTAIRE EN ISLAM, « Spécification pour la certification Halal « Mosquée de Paris ». Docteur Dalil BOUBAKEUR – 1422/2001 – PARIS.
    Extraits des annexes:
    Catégorie A – PRODUITS PANES ET DERIVES GLUCIDIQUES – Produits illicites prohibés (NOTE 1)

    Les sirops et préparations à base de miel (NOTE 2), de glucose, fructose, saccharose, lexoses, trioses, pentoses etc. devront indiquer clairement leur composition stabilisée (risque oxydatif du cycle de Krebs (NOTE 3), alcoolisation).
    Catégorie B – PRODUITS LAITIERS ET DERIVES – Produits illicites prohibés ou à contrôler strictement

    . tous les fromages fermentés, les « pâtes cuites » lait crû, devront préciser la nature exacte des ferments utilisés. Fromages frais, caséinates, lactates, lactosérum, à contrôler.
    Catégorie C – CONSERVES ALIMENTAIRES – Produits illicites prohibés

    . pour les produits agricoles, préciser la nature des engrais animaux
    . pesticides, déchets azotés utilisé (organiques)
    Catégorie D – PRODUITS SURGELES (prêts à consommer)
    Produits illicites prohibés

    Tout additif non Halâl.
    Catégorie E – BOISSONS ET RAFRAICHISSEMENTS – Produits illicites prohibés

    Tout élément en contradiction avec le rite musulman.
    Catégorie F – VIANDES ET PRODUITS CARNES
    3° – dans l’absolu de la « viande Halâl » celle-ci doit provenir d’un animal licite sacrifié de manière rituelle par un sacrificateur musulman agréé sous le contrôle de la mosquée de Paris.
    FIN DE CITATION
    NOTE 1 : Vraiment, si c’est illicite et qu’en plus c’est prohibé, alors là les gars, çà veut dire que c’est vachement grave.
    NOTE 2 : Le miel serait-il réservé au paradis (comme le vin) ? (« les rivières de miel », sourate 47 Mohammed, verset 15)
    A propos, Dalil, de quoi est-il question dans la sourate 16 Les abeilles ?
    68. (Et voilà) ce que ton Seigneur révéla aux abeilles : « Prenez des demeures dans les montagnes, les arbres, et les treillages que (les hommes) font.
    69. Puis mangez de toute espèce de fruits, et suivez les sentiers de votre Seigneur, rendus faciles pour vous. » De leur ventre, sort une liqueur, aux couleurs variées, dans laquelle il y a une guérison pour les gens.
    Sacré Dalil, faire son beurre avec le halal, çà mange pas de pain, hein ? Se faire du blé avec du miel, fallait y penser, chapeau l’artiste.
    NOTE 3 : Si producteurs et consommateurs ignorent ce qu’est le cycle de Krebs (niveau licence en biochimie etc), pas de problème, le Docteur BOUBAKEUR, lui, il connaît.

  9. Dans ma fac, les étudiants musulmans me prenaient pour une musulmane, car je faisais partie de ceux qui se sont inscrits au cours (optionnel) de droit musulman. Je venais à la fac avec un exemplaire du coran en arabe, et les musulmans de mon cours, qui pour la plupart sont nés en France et ne savent pas lire l’arabe classique, s’attroupaient autour de moi, me prenant pour une « soeur lettrée ».
    Invariablement, ils me disaient des horreurs sur la France, les français, le christianisme, le judaïsme, l’athéisme.
    Rien ne trouvait grâce à leurs yeux, à part l’islam. Je leur disais mon amour pour la France, et ma loyauté envers les français. Ils me répondaient que je les dégoûtais, car une musulmane n’est pas supposée aimer des mécréants, des impurs.
    Je sortais mon minuscule crucifix de mon corsage, et leur expression changeait immédiatement.
    « Mais comment est-ce possible ? Mais puisque tu es arabe ! Tu lis le coran en arabe ! On ne peut pas être chrétien et arabe ! »
    J’étais interloquée par le fait qu’ils ne sachent pas qu’il y a des non-musulmans dans les pays arabes.
    Je leur expliquais qu’il y avait des chrétiens et des juifs dans la péninsule arabique, qui parlaient arabe avant la naissance de Mahomet. Ca les irritait, il affirmaient qu’il n’y a jamais eu autre chose que l’islam dans la terre « sacrée » d’Arabie, et ne voulaient pas croire que les pays voisins de l’Arabie ont été islamisés et arabisés, mais qu’à la base, ils ne parlaient pas l’arabe, et l’islam y était inconnu.
    Ils avaient l’air vraiment désolés pour moi: parler aussi bien la « langue du prophète » (comme si c’était lui qui l’avait inventée !) et pas être fichue de se convertir à l’islam !
    « C’est très simple, vois-tu: il te suffit de réciter la chahada ».
    Je leur disais que j’étais contente de ma religion, que j’y tenais vraiment, et que je n’en changerai pas.
    Certains d’entre eux ont continué à me parler, mais avec froideur, d’autres ne m’ont plus adressé la parole, et deux ou trois personnes se sont montrées clairement menaçantes envers moi, surtout quand je contredisais le professeur, qui est musulman, et qui nous enseignait que « le musulman n’a pas le droit de tuer ».
    J’intervenais: « Mais, Monsieur, il y a des situations où le musulman DOIT tuer, comme par exemple en cas d’apostasie… »
    Tous les regards étaient rivés sur moi, je sentais que si la haine pouvait tuer, je serais déjà morte depuis longtemps.
    Pourtant je ne disais que la vérité. J’ai toujours cru que ce professeur allait me sacquer à la fin de l’année, car l’examen final était oral, et il connaissait bien mon visage. J’ai passé l’année universitaire à le contredire, et il m’a quand même mis une bonne note.
    J’ai beaucoup appris dans ce cours, même si le prof a beaucoup menti, souvent d’ailleurs par omission de certaines horreurs relatives à la vie de Mahomet.
    J’en veux à mes parents, qui connaissent bien l’islam, et qui ne m’ont pas suffisamment informée.
    Je leur ai fait rendre des comptes à ce sujet. Ils ne se sont point dégonflés, et ont mis la faute sur moi:
    « Avec ta langue bien pendue, tu aurais dit la vérité à tes camarades de classe musulmanes, et l’on était partis dès le lendemain pour un massacre de chrétiens par ta faute ».
    Vraiment nous sommes des otages de l’islam. Il faut se taire ou mourir.
    Alors puisque les musulmans sont encore minoritaires en France, profitons-en pour dire la vérité, et plus nous serons nombreux à la dire, plus notre nombre nous protègera contre les menaces, qui sont un véritable tic de langage chez les musulmans, et contre les représailles, qui sont une tradition musulmane vieille de 14 siècles.

  10. Je vous présente ( sauf si vous ne diffusez pas ) l’école française de l’avenir , formation accélerée des enseignants au maniement efficace de la règle :
    http://www.gamaniak.com/video-6933-prof-arabe-frappe-eleves.html
    Plus sérieusement , ces gosses me font pitié , ce type a vraiment une case en moins , où sont les associations de parents d’élèves ? Y en a t-il là bas ?
    Voir ces gosses , fait que j’ai beaucoup de colère en moi car ça commence à bien faire toutes ces conneries ( oui , c’est un gros mot ) , mais pas de haine ou de racisme .
    Oh oui madame , vous avez raison , il faut défendre à tout prix à ce beau concept qu’est la laïcité , et ne pas lâcher le morceau .
    Et puis il faudrait demander à Nini , d’inventer une recette de gâteau à base de porc , histoire de faire des goûters d’anniversaire résistants à l’école .
    D’autre part , voila ce que j’ai reçu :
    http://www.soseducation.org/_sites_annexes/referendum/index_2.php?utm_source=mail_250313&utm_medium=lien_simple&utm_campaign=referendum
    Pitié , ne me sautez pas dessus , je ne connais pas ce mouvement , ce que dit l’ adhérente me semble de bon sens : elle défend l’école que j’ai connue : simple et très efficace .
    Si vous avez des infos complémentaires , je suis toute ouïe , enfin tous yeux .

  11. Il est possible de réagir au quotidien face à ce genre d’événements. J’ai fréquenté tardivement l’université. Dans ma promotion, il y avait une jeune musulmane. Je l’ai vue lire entièrement la composition de bonbons gentiment offerts. Cela ne l’a pas dérangée de se singulariser en dehors de la convivialité ambiante en affichant sa première identité, pour ne pas dire la seule. Aller chercher aussi loin dans la composition d’un produit relève du fanatisme banalisé. Lorsque nous avons fêté tous ensemble la fin de l’année universitaire et l’obtention du diplôme, chacun devait apporter un plat. J’ai donc choisi volontairement et sans hésiter un assortiment de charcuterie. Ainsi, pas besoin de lire la notice, c’est clair : nous sommes en France et nous mangeons du porc. Point final.

  12. Il ne suffit pas « d’ignorer » ces revendications il faut les INTERDIRE.

  13. Inutile de se poser la question de savoir quelle société nous laisserons si très vite nous ne prenons pas notre courage à deux mains pour destituer de la double nationalité ceux qui ne veulent pas s’intégrer et renvoyer tout ce beau monde d’où il vient. Si nous ne réagissons pas très vite c’est que nous accepterons , donc ….

  14. Permettez moi de féliciter Madame MARY pour ses propos qui sont le reflet de beaucoup d’entre nous mais en réalité qui ne se traduisent pas par des faits protégeant cette laïcité que chacun arrange à sa sauce « sur le terrain ».

1 Rétrolien / Ping

  1. Esquisse de programme d’une Régence, sur le site de Résistance Républicaine ?… « CRIL17 INFO

Les commentaires sont fermés.