Madame Barjot je ne participerai plus à vos manifestations : je n'ai rien à voir avec votre discours immigrationniste et France Black Blanc Beur, par Josyane Vienne

La logorrhée pro-islam de Frigide Barjot nous contraint à  revenir sur la manifestation du 24, en publiant ce témoignage, vivant et révolté, d’une des manifestantes. Il est évident que Frigide Barjot fait du racolage exactement comme Hollande l’a fait avant les présidentielles et qu’elle tente un coup impensable : couper la France en deux, les anti-mariage homo  et les pro-mariage homo en essayant de rassembler, comme si c »était le péril suprême, tout ce que notre pays peut compter de gens inquiets, déboussolés, avec les plus archaïques qui soient, les musulmans, qui voudraient vivre comme au VIIème siècle en suivant les ordres du chamelier qui leur sert de prophète.  Que les femmes soient voilées importe peu à Frigide Bardot, pourvu que les homos ne puissent pas se marier ! Que les fillettes puissent être mariées impubères importe peu à Frigide Bardot, pourvu que les homos ne puissent pas se marier…

Non seulement elle n’a rien compris à la France d’aujourd’hui, qui est coupée en deux entre les anti-islam et les islamo-collabos, mais elle salit les gens qui ont cru, de bonne foi, participer à la défense de leurs traditions. Frigide Barjot est-elle payée par Hollande pour  saboter les manifestations anti-mariage-homo ?

Christine Tasin 

 J’étais présente dimanche 24 mars à la manifestation de la porte Maillot à l’étoile.

 L’espace dédié à la manifestation était trop petit pour contenir les manifestants, de plus les rues perpendiculaires à l’avenue de la Grande Armée (lieu de rassemblement de la manifestation) étant fermées par la police il était impossible d’y accéder sans faire un large détour.  Des personnes ont demandé aux policiers de pouvoir rejoindre la manif et contre toute attente  la police a gazé un enfant dans une poussette ainsi que sa mère et un jeune homme. Les personnes présentes étaient tellement outrées qu’elles ont dit leur colère aux policiers. Soudain ceux-ci ont sorti leurs matraques et ont commencé à taper les personnes présentes, une vieille dame d’environ 70 ans a reçu un coup de matraque sur un genou, un jeune-homme évanoui par terre a été traîné par la police comme un casseur délinquant, d’autres ont reçu des coups aux bras, mains etc… J’étais consternée de voir un spectacle aussi affligeant. Comment les forces de l’ordre ont-elles osé frapper des honnêtes gens venus manifester pacifiquement. Un profond malaise m’a envahi. C’est fou comme ils ont la main moins lourde quand il s’agit de stopper les hordes sauvages étrangères ou d’origines étrangères qui saccagent les Champs Elysées suite au résultat d’un  match de foot entre l’Algérie et l’Egypte. Comme j’ai dit à un policier il est plus facile de s’attaquer à de bons Français pacifiques, qui ne brûlent pas de voitures, qui ne volent personnes, qui ne fraudent pas, qui n’agressent personne, qui ne sont pas armés, qui payent leurs impôts en un mot d’honnêtes gens.

Sur l’estrade dressée en haut de l’avenue de la Grande Armée  Frigide nous a imposé son discours habituel des bobos parisiens « pas de fascistes dans nos rangs » suite aux incidents sans savoir ce qui s’était réellement passé. Elle a réitéré ses propos devant la presse. Non Frigide ce ne sont pas des fascistes qui se sont fait gazer et matraquer mais d’honnêtes  citoyens ne vous en déplaise.

De plus pas de démocratie au sein de son organisation car elle a refusé qu’interviennent à la tribune Paul-Marie Couteaux, Bruno Gollnich ou Gilbert Collard par contre nous avons eu droit à l’UOIF,  à un trotskiste, à une Africaine adoptée et à une Coréenne adoptée qui a voulu nous faire pleurer en disant sa souffrance d’être arrivée en France et de voir que sa mère adoptive était habillée en blanc signe de deuil en Corée et, cerise sur le gâteau : « Monsieur le Président à cause de vous  une centaine de pays ne voudront plus envoyer leurs enfants en France pour y être adoptés » Amen ! La messe est dite ! Pas tout-à-fait car aucune autorité catholique n’était sur l’estrade de la tribune, ainsi va la démocratie chez Frigide qui se dit croyante et catholique.

Nous avons assisté à un défilé de l’UMP  (Raffarin, Mariton, Guaino) qui a bien sûr récupéré le mouvement, c’est en tout cas le sentiment que j’ai eu.

Madame Barjot pour toutes ces raisons je n’assisterai plus à vos manifestations car je ne veux pas être associée à votre discours immigrationniste de la France Black Blanc Beur  sans vous rendre compte que devant vous c’est la France blanche qui défile et  cela a fait grincer des dents dans l’assistance. Non Mme Barjot il ne faut pas tout mélanger, vous n’étiez pas là pour promouvoir le multiculturalisme comme vous l’avez fait et surtout ne pas donner une tribune à l’UOIF, ces frères musulmans, ces extrémistes qui eux sont de vrais fascistes. Le masque est tombé Mme Barjot, vous n’êtes qu’une bobo gaucho mais pas catho.

Note positive, l’intervention des magistrats en tenue qui nous ont fait une remarquable analyse juridique et nous ont décrit les funestes projets du gouvernement.

Un courageux sénateurs PS nous a fait part des menaces d’exclusion à son encontre par le PS car il est contre le projet de loi de Mme Taubira. Ces socialistes  de grands démocrates !

Je me suis rendu-compte que rien ne  change, toujours ces discours lénifiants sur le bien vivre ensemble, la France Black, Blanc, Beur, le bourrage de crâne habituel des foules par les médias, la désinformation organisée par le système. Depuis le 24 mars, je pleure sur l’enterrement de la démocratie. Pauvre France.

Deux heures plus tard en bas des Champs Elysée j’ai été bousculée et poussée de façon violente par des policiers alors que j’étais en train de photographier des manifestants qui s’étaient rassemblés en bas des Champs Elysée. J’ai d’ailleurs eu une altercation avec les policiers car je ne comprenais pas leur attitude leur disant que c’était honteux de se comporter de la sorte envers des citoyens pacifiques et tranquilles.

PS : Mme Barjot lors de son discours de clôture avait à sa gauche sur l’estrade, Monsieur Camel Bechikh, Président de fils de France qui crache volontiers sur les catholiques (des énervés comme il disait dans Boulevard Voltaire le 21 décembre 2012)

Josyane Vienne

 

 27 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. S’il m’est arrivé de participer à une action commune de soutien à la police lors de l’affaire de Millau, il faut bien constater qu’il ne faudra pas compter avec elle pour redonner sa souveraineté au peuple français. De si étranges consciences (pour écrire poliment) capables de gazer un enfant dans sa poussette et frapper des vieillards sont tout aussi capables de refaire la Rafle du Vel d’Hiv si on leur en donne encore l’ordre. Ne nous faisons pas d’illusions!

  2. Bonjour Christine, amitiés du matin.
    Einstein avait raison, quand il disait que pour certains (il parlait des militaires, mais on peut extrapoler !!) « le cerveau est un poids superflu, la colonne vertébrale suffirait. » . On peut bien entendu considérer que les membres des « forces de l »ordre » qui ne font qu’obéir aux « ordres » ne font que leur métier, mais malgré tout quand on les voit sévir contre des femmes et des enfants , ou plus en arrière (et ce n’était pas le même gouvernement !!) contre des gens aussi sympathiques et admirés par toute la population que sont les pompiers on peut quand même douter des capacités intellectuelles de ces (Honorables ?) serviteurs d’une république qui est de moins en moins celle du peuple.
    Point de Godwin : ceux qui emmenaient des gosses à Drancy avaient aussi des ordres, et les « Justes », pour paraphraser Audiard, « étaient comme les poissons volants, ils ne constituaient pas la majorité de l’espèce ! »
    Bien sûr le « on peut cogner, chef ? » est plus à même d’obtenir une réponse positive de la hiérarchie si les dangereux terroristes sont de pacifiques civils ou des gens dont l’admirable devise est « sauver ou périr », ou bien encore un salaud d’automobiliste qui commet l’impardonnable crime d’avoir pris son téléphone en main pour l’arrêter (ça m’est arrivé) ou plus abominable encore, de posséder une voiture que le « représentant de l’ordre » ne pourra jamais se payer….
    C’est sûr que dans ces conditions il y a moins de coups à prendre (et pour la hiérarchie, moins de risque d’émeute où une « bavure » est toujours possible) qu’avec des bandes de racailles chauffées à blanc dans leurs mosquées, agressives, aidées par leurs communautés et en général bien armées…..C’est humain, charité bien ordonnée…..
    On ne peu qu’espérer qu’en cas de clash (qui arrive à grands pas !) ces séides des « gouvernements en place » (quels qu’ils soient) feront fonctionner autre chose que leur moelle épinière et comme en 1789 se mettront peu ou prou du côté du peuple dont ils font partie. Il y a encore quelques bastilles à prendre….
    Encore une fois meilleures amitiés et bonne journée Daniel.

    • Amitiés Daniel, et on retiendra ça : le cerveau est un poids superflu, la colonne vertébrale suffirait

      • Pour rester dans la moquerie anti-flics, je rajouterais ce vieux truc, entendu je ne sais plus où et voila longtemps, « il faut savoir que la taille du képi N’EST PAS proportionnelle à la taille du cerveau qu’il protège »

  3. Ca me réjouit de lire un tel témoignage, car enfin !!! personne ne s’est posé la question: COMMENT ET POURQUOI EST APPARUE CETTE FRIGIDE BARJOT COMPLETEMENT INCONNUE. Et d’abord est-ce son véritable nom: car il a une bzarre consonnance !!!!!
    Manipulation??? A approfondir.
    Vive la France Libre.

  4. pour empêcher la VALLS de de discrédit par les accusations diffamatoires « d extreme ceci d extreme cela de racisme , d intégrisme catho etc , La présence des musulmans est peut être certes un mauvais sauf conduit mais un sauf conduit quand même ( je n ose pas dire un « aussweis » (laisser passer en zone occupee en 1943 et 1945 ), qu en pensez vous ?

    • Je suis désolée Dicentime mais je ne comprends pas ce que vous nous demandez. Qui est la VALLS ? Et le sauf-conduit ?

      • Désolé j’ai tapé ce mot un peu rapidement , ils agit d une « coquille » de copier coller de mon texte qui le rend peu compréhensible effectivement !
        Je voulais dire : « pour F. Barjot , Accueillir des musulmans dans la manif alors qu’ on ne partageait pas en principe et jusqu alors ni leur outrances de « philosophie de vie » ni leur religion politique (et vice versa) , c’était peut être pour empêcher la « VALLS » des accusations de « racisme blanc anti homo » , « d intégrisme catho » etc
        (la valse , c’était un jeu de mots )
        le prétexte de la présence des musulmans pour faire « universaliste » est certes un mauvais sauf conduit face a la bave hargneuse d une Fourest , mais un sauf conduit quand même
        Ps ( pour ne pas déplaire a la kommandantur rose je n ai pas osé dire un « aussweis » (laisser passer en zone occupée en 1943 et 1945 )au lieu de l ordinaire expression « laisser passer » ou « sauf conduit »
        Cordialement
        Dicentime

1 Rétrolien / Ping

  1. RCS » Blog Archive » Rupture épistémologique pour tous ! Changement de paradigme pour la France ! Pour un mai 2013 contre-révolutionnaire ! (2)

Les commentaires sont fermés.