Le mot « race » bientôt supprimé ? Alors là, bonjour les problèmes pour bibi, par Philippe Jallade

Si je dis que ma femme est de race noire, je vais aller en taule ? Même si je ne précise pas qu’elle est bien plus bronzée que madame Taubira ?
Si je dis seulement qu’elle est noire (pas Taubira, mais ma femme), on va me répondre qu’elle doit se laver, que je dois arrêter de me chauffer au charbon, çà salit, et de passer au gaz comme tout le monde ? On va m’envoyer la DDASS ? Si je dis qu’elle est Africaine, je stigmatise ? Si je dis que je suis allé la (re)chercher au Rwanda, on va me soupçonner d’avoir participé au génocide ?

Bon, il ne me reste plus qu’à aller la frapper (pas Taubira, mais ma femme), en application du coran (sourate 4 verset 34), au moins sur ce point, rien à craindre, j’aurai toujours le droit.

Pour ce qui est de ma fille, l’affaire se corse. Aurais-je encore le droit de dire que c’est une métisse, sans être accusé de soulever des « relents nauséabonds » ?
Voir la définition de « métis » dans quelques dictionnaires :
. (Anthropologie) Qui est né de parents d’origines raciales différentes, en particulier d’un Blanc et d’une Noire, ou d’un Noir et d’une Blanche.
. Personne née de parents de races différentes.
. Qui est issu du croisement de races différentes dans une même espèce.

Il faudra donc, dans la définition du mot « métis », bannir « race » de tous les dictionnaires, mieux, interdire ces dictionnaires, en premier lieu le Dictionnaire de l’Académie Française.

Certains dictionnaires ont anticipé sur la novlangue, exemple :
« Métis : Qui est issu de l’union de deux personnes d’origine ethnique différente. »
Mais ces dictionnaires indiquent ailleurs, comme synonyme de « ethnique » : « racial », et aussi, comme synonyme de « ethnie » : « race », « tribu », précisant parfois que « ethnie » vient du grec « ethnos = race ». Là aussi donc, il y a bien des modifications ou interdictions de dictionnaires à prévoir.
Il faut sans doute voir ici la mauvaise influence de vieux dictionnaires grec-français comme le « Bailly » si cher aux hellénistes (NOTE 1), où l’on trouve ????? : race, peuple, nation, tribu.
Bailly et consorts sont à éradiquer, y compris des sites internet qui en permettent le téléchargement gratuit.

Toujours pour « ethnie », un dictionnaire donne cette définition : « Groupement humain qui possède une structure familiale, économique et sociale homogène, et dont l’unité repose sur une communauté de langue, de culture et de conscience de groupe. »
Au Rwanda, Tutsis et Hutus ont « une structure familiale, économique et sociale homogène, et… une communauté de langue, de culture… » ; pourtant il s’agit de deux ethnies complètement différentes, voire de races différentes. Le Larousse peut aller se faire voir.

Maintenant, cette requête à Monsieur Hollande : merci de m’adresser les 15 kilomètres de paraphrases nécessaires afin que je puisse parler de ma fille et de sa mère sans risquer de tomber sous le coup de la loi.
Avez-vous aussi prévu quelque chose de similaire pour ceux de mes concitoyens qui ont « un chien de race » et pour les habitués de l’hippodrome de Vincennes et autres turfistes (l’utilisation malencontreuse de l’expression « cheval de race » pourrait les envoyer directement à la case-prison) ?

NOTE 1 : Maman, c’est qui « elle et niste » ? Y vont s’marier ?

Philippe Jallade

 132 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

    • Dommage je n’avais pas fais lecture de la dernière phrase .
      (Avez-vous aussi prévu quelque chose de similaire pour ceux de mes concitoyens qui ont « un chien de race » et pour les habitués de l’hippodrome de Vincennes et autres turfistes (l’utilisation malencontreuse de l’expression « cheval de race » pourrait les envoyer directement à la case-prison) ?

  1. Pour moi aussi , le problème aussi est crucial ! Etant né au Tchad de parent blancs je suis créole, ma femme étant indienne mes enfants sont métis, et j’ai un de mes fils qui est marié avec une Guyanaise Noire (Je précise pas la race) , j’imagine que mes adorables petits enfants sont métis ? En fait ce qui est clair c’est que nous sommes tous de race au moins humaine …. Quand à mes animaux : J’ai une jument TF ( Trotteur Français) Avant j’avais un étalon Pur sang Anglais .. Vous pouvez vérifier au Stub Book, J’ai un chien Braque de Weimar et un chat Chartreux …. Vous pouvez vérifier au Loof et au L.O.F …… Ca va pas etre facile de supprimer le mot Race ! Vive la France et les socialistes qui nous gouvernent en essayant de noyer le poissons avant de penser aux évènements plus important pour notre pays (Désindustrialisation , chomage, immigration, monté de l’islam etc…j’en passe )

  2. le mot race continuera d’être employé par les africains et les américains à la peau colorée… pour parler des européens…la punition sera pour les français de couleur blanche .Les blancs devront être prudents …
    pas un discours de la mére tobira sans énoncer sa négritude….elle attend qu’une personne lui fasse remarquer pour lui sauter dessus… utilise les phrases de son maître à penser Aimé Césaire. Franchement quand va t ‘elle cesser de racketter avec sa négritude..elle n’ es pas au gouvernement parce qu’elle est noire…. A moins que les socialistes lui ont dit clairement en la nommant tu dois venger les noirs….besoin d’argent, faire fonctionner ses officines..?? sa haine des blancs se sent dans chacune de ses interventions…
    Pourtant c’est grâce à la FRANCE qu’elle est ce qu’elle est aujourd’hui…..
    certaine population blanche se fait insulter… ils n’ont pas gain de cause, la justice est destiné aux africains de souche..tobira ne bougera pas le petit doigt..:.il est blanc…

  3. Monsieur Jallade, je viens de relire votre article avec plus d’attention Monsieur Jallade.
    Vous aviez mentionné que « ethnos » voulait aussi dire « nation ».
    Désolée, je ne l’avais pas remarqué à la première lecture.

  4. Excellent article, avec l’humour en plus !
    Et comme dit Laurent : « C’EST DONC UN PROJET GENIAL A RETOMBEES ECONOMIQUES INSOUPCONNABLES »
    Voila une idée qu’elle est bonne pour faire baisser le chômage pendant pas mal de temps …

  5. Monsieur Jallade,
    En grec, « ethnos » veut aussi dire « nation », si j’en juge d’après les enseigne de la banque nationale de Grèce:
    « Ethniki Trapeza tis Ellados ».
    Ca va être compliqué cette affaire de race, surtout pour les blancs. Les autres s’en sortiront…

  6. Un jour, une amie m’a demandé de donner une lettre à:
    « Tu sais, Eva, à cette dame, en face, avec la peau très très très mate »
    Je venais de débarquer du Moyen-Orient, et je n’avais aucune notion de politiquement correct.
    Je lui ai dit: « Mais il n’y a pas de dame à la peau très mate en face…Ah ! tu veux dire la négresse ? »
    Dans les pays arabes, les noirs sont appelés « ABD » (pluriel: ABID) c’est à dire « esclaves ».
    Donc quand j’entends des arabes dire que les occidentaux sont racistes…
    En tout cas, vous savez à présent la signification du prénom « Abdallah ».

  7. Les races ça n’existent pas !! C’est la vraie science génétique Occidentale qui le dit, alors … Combien de temps faudra-t-il encore le matraquer pour que ça rentre dans les dernières cervelles récalcitrantes ?!
    Comme l’on s’achemine, grâce à la chance du formidable brassage mondial des populations, vers le nouvel « Homme Nouveau » caca d’oie – que le métis Hussein Obama préfigure – toutes ces questions criminelles de différenciation raciale ou ethnique seront définitivement caduques, avant la fin de ce siècle. À cœur et slip vaillants, rien d’impossible.

  8. Bravo pour les évidences de cet article et les retombées géniales facilitant l’intégration des nouveaux arrivants amoureux de ce pays.
    Un petit couac cependant dans votre article, quand vous dites « Pour ce qui est de ma fille, l’affaire se corse ». L’utilisation du mot corse ne va-t-elle pas aussi être à revoir?
    Mais Philippe, un dirigeant doit voir loin et vous oubliez que le projet du gouvernement est de faire baisser le chômage. Donc cette suppression du mot race dans les documents va créer du boulot, eh oui:
    1- création d’une commission parlementaire pour définir combien de sous-commissions, avec leur chef de projet, secrétaires etc vont être nécessaires à cette modification.
    2-consultation de la commission d’éthique composée du conseil des sages qui devra étudier de savoir si c’est bien éthique tout cela.
    3-La commission parlementaire devra aussi consulter une commission diplomatique, à créer aussi, pour connaître si des fois que c’te mot supprimé ne vexerait pas d’autres pays, en effet en anglais « race » signifie course-race et gent. Comme il n’y a pas que l’anglais qui contient ce mot, des traducteurs devront participer.
    4-une fois que cette centaines d’intervenants (députés, sénateurs et tous les employés de bureau nécessaires ) seront en accord, les secrétariats rédigerons la liste des documents à modifier et la soumettra au parlement pour le vote démocratique
    5- selon les résultats du vote, il faudra soumettre les résultats de cette brillante étude au parlement Européen.qui en toute logique devant un projet si important devra lui aussi pratiquer comme énoncé depuis le point 1 çi-avant.
    6-Tout le monde étant tombé d’accord, les imprimeries des ministères vont avoir du pain sur la planche. Bien entendu par soucis d’économie une des sous-commissions aura eu pour objectif d’estimer le nombre de fonctionnaires supplémentaires à embaucher pour imprimer les documents adéquats. Cette sous-commission aura à consulter Larousse, Petit-Robert et autres imprimeurs Français et internationaux pour quantifier le travail à réaliser.
    7-Sur base des résultats réçus il faudra aussi quantifier le nombre de nouveaux bureaux à construire pour loger les nouveaux rédacteurs, étant entendu que les anciens sont eux occupés à des tâches classiques et monotones courantes, c’est à dire de moindre importancedans les ministères.
    – je veux dire par là des tâches insignifiantes par rapport à la gravité de ce nouveau concept générateur de la brillance Française dans le monde. Il ne faut pas oublier que les ambassades du monde en seront averties et toutes les écoles où l’on apprend notre langue dans le monde verront aussi leurs documents modifiés.
    Donc voilà du travail pour des transcripteurs, imprimeurs, fabricants de papier, d’encre, de bureaux et même de batiments.
    CQFD. C’EST DONC UN PROJET GENIAL A RETOMBEES ECONOMIQUES INSOUPCONNABLES.
    Travail supplémentaire pour ceux qui sculpteront et installeront une statue élevée à l’initiateur de ce projet.
    Il le mérite car en changeant un mot on peux réduire la faim dans le monde!

    • « utilisation du mot corse »
      Effectivement, j’ai eu un instant d’hésitation en employant ce mot, mais n’étant pas intellectuel, mon vocabulaire est parfois limité, surtout quand je suis en colère (ou quand je me marre).

  9. En fait le concept de race pour définir les humains est un concept dépassé. Génétiquement parlant il y a parfois de plus grandes différences entre deux individu du même pays d’origine que entre les divers peuples.
    La vraie question est :
    Pourquoi lorsque des individus organisent des concours de Miss Black, créent de groupes exclusivement réservés aux noirs, aux asiatiques etc… ou se disent fiers d’être noirs ou asiatiques, c’est acceptable et valorisant… alors que lorsque des individus qui acceptent les différences mais se disent fiers de leur culture et civilisation européenne, fiers d’être blancs, c’est du racisme…?

Les commentaires sont fermés.