"Mécréant", la pire des insultes pour Valérie Damidot, de M6…

Décidément la France s’islamise vitesse Grand V, voilà que plus d’un siècle a été rayé de notre histoire, de l’histoire des mentalités de notre pays, par la grâce de Sainte Valérie Damidot, animatrice à M6.

 Nous voilà en effet passés directement de La Maison de Claudine, où Colette, en 1922, nous rappelait à quel point être mécréant, pendant son enfance, était mal porté ( c’est d’ailleurs là que j’ai découvert l’existence de ce mot, totalement inusité quelques décennies plus tard), à 2012 où une obscure animatrice de M6 utilise le mot comme la pire des injures : « ces mecs sont des malades et des mécréants« . On n’épiloguera pas pendant des lustres sur le ridicule de la donzelle qui prend une colère noire à propos des taxis ayant augmenté leurs tarifs pendant la nuit de réveillon et a jugé bon d’en faire profiter Voici ni sur la pauvreté du langage utilisé, ni sur la disproportion entre les faits et leur mise en spectacle mais sur la pertinence du langage. 

 De deux choses l’une, ou bien l’inculte animatrice de M6 a pris pour Dieu le Dieu Argent, jugeant que les sans doute mirifiques salaires distribués par M6 à ses animateurs mettent ces derniers au rang des intouchables et leur donnent le droit de faire la leçon à ceux qui gagnent bien moins qu’eux pour bien plus d’efforts, soit… le sabir et les croyances des immigrés ont fait tâche d’huile. A moins que la dite Valérie ne soit d’origine arabe ou compagne d’un musulman et ne mette un malin plaisir à remplacer la langue et les valeurs de Voltaire par celles de Mahomet ?

 La deuxième phrase, hautement élaborée, de la donzelle, semblerait nous pousser vers cette interprétation : « Mais fermez-la vous êtes des voleurs c’est tout et cette nuit vous avez menti et volé des pauvres gens larchouma quoi « 

Intéressant, non, cette grossièreté et cette violence ? Intéressant cet emploi de « l’archouma » retranscrit « larchouma » par un journaliste pas dans le coup, qui signifierait « la honte » (selon le site donné en lien, cela viendrait de  hachuma, la honte, en arabe) mais selon les arabisants de Résistance républicaine, archouma ne serait pas de l’arabe littéraire mais de l’oral maghrébin)

 Pourtant, depuis Colette, la loi de 1905 est passée par là, la progression spectaculaire de l’athéisme est passée par là, l’existentialisme est passé par là…et être mécréant était plutôt devenu un signe de bonne santé mentale ou d’indépendance religieuse, pour ne pas parler de liberté d’expression.

 Alors, la résurrection de « mécréant » comme insulte, associé à « l’Archouma », et relayé par nos medias car utilisé par les « vedettes » du petit écran ne peut nous laisser indifférents. C’est bien un élément de plus qui montre l’avancée de l’islamisation de notre pays, de sa régression et de la régression de ceux qui se prennent pour nos élites.

 Et on n’en est qu’aux premiers jours de 2013…

Christine Tasin

 115 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

    • Exactement…ce genre de propos et d’expressions est tres prisé dans le mileu du show biz… »l’exotisme « ,ça rapporte un max!
      Bonne Année tout de même!

  1. cette  » présentatrice toute en rondeur  » ne m’as jamais intéresse il faut dire !
    et la encore mois
    il est vrais que de l’écouter ( parfois ) dans ses  » émissions  » le langage vole très bas pour ne pas dire au fond du caniveau

  2. Je confirme, Madame Tasin, que « lahchouma » veut dire la honte en dialecte maghrébin.
    En arabe classique on dit: « al hichma ».
    Que Valérie Damidot émaille ses phrases de mots berbères, et utilise des insultes typiquement musulmanes (comme « mécréant ») est d’une grande distinction, n’est-ce pas…

  3. Je n’imaginais pas cette pauvre fille aussi sotte…
    Espérons que ce n’est QUE de la sottise, sinon ça fait peur…
    En tout cas, je ne la regarderai plus de la même façon à l’avenir.

Les commentaires sont fermés.