Hitler aimait l’islam… ça étonne quelqu’un ?


A lire, sur wikipedia, ces instructions de Hitler à propos de la 13ème division de Montagne de la Waffen ss Handschar, constituée presque exclusivement de musulmans de Bosnie.

 Les musulmans de l’unité sont autorisés à suivre les préceptes de l’Islam. Il fait donner des cours de cuisine sans porc ni alcool aux services de ravitaillement5 ; des vivres de remplacement doivent leur être attribués (ordre d’Himmler). Les impératifs religieux : prière cinq fois par jour tourné vers La Mecque, l’encadrement religieux : un mollah (docteur de la loi coranique) par régiment et un imam (chef religieux) par bataillon. Le 6 août 1943, Hitler promulgua les dispositions suivantes :

« On doit garantir à tous les membres musulmans des Waffen-SS et de la police le droit indiscutable, prévu par leur religion, à ne pas manger de la viande de porc et à ne pas boire de boissons alcooliques. Il faudra leur garantir des menus équivalents. (…) Je ne veux pas que, par la stupidité et l’étroitesse d’esprit de quelques individus isolés, un seul de ces héroïques volontaires eut à ressentir une gêne et à se croire privé des droits qui leur ont été assurés. (…) J’ordonne que chaque infraction à ces dispositions soit punie sans la moindre hésitation et qu’on m’en rende compte »
On savait déjà que l’islam aimait Hitler. On voit que c’est réciproque, mais on s’en doutait un peu…
Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


17 thoughts on “Hitler aimait l’islam… ça étonne quelqu’un ?

  1. AvatarJean

    bonjour

    en faisant des recherches sur le parcours militaire de mon beau-père, j’ai trouvé ça.

    Tunisie

    Les Allemands adoptent une attitude amicale envers les musulmans. En février 1943, Rahn tient un meeting au cœur de la médina de Tunis; il affirme que son pays est aux côtés des Arabes, qu’il combat pour leur liberté, et pour chasser de leur terre « les Anglo-Saxons amis des Juifs ». Certains d’entre eux se laissent séduire par cette propagande. La Wermacht met sur pied une « légion arabe » comprenant quatre bataillons: un marocain, un algérien et deux tunisiens ; en fait partie notamment le kabyle Mohammedi Saïd, futur chef FLN, qui est parachuté en Algérie derrière les lignes alliées. Pour sa part, le bey Moncef (successeur du bey Ahmed depuis juin 1942), favorable aux aspirations nationalistes, se contente de louvoyer: il envoie secrètement un courrier amical à Roosevelt, mais il décore quarante-huit dignitaires de l’Axe du Nicham Iftikar, la plus haute distinction du pays. Quant à Bourguiba, après l’invasion de la zone sud, il est délivré de sa prison, au nom du Fùhrer, par l’officier de la Gestapo, Klaus Barbie, qui le confie à l’armée italienne. Le 9 janvier, il est accueilli avec des égards exceptionnels à Rome où les services spéciaux allemands et italiens préparent son retour en Tunisie, en espérant qu’il pourrait soulever les musulmans contre l’autorité française; il y revient le 28 février et procure à ses amis de l’Axe quelques saboteurs, mais son audience s’avère moins forte que prévu, la situation militaire incertaine incitant plutôt à l’attentisme. S’il arrive à leurs services secrets de coopérer, Allemands et Italiens n’en ont pas pour autant des relations idylliques. Depuis son entrée en guerre en juin 1940, Mussolini s’est senti humilié par ses échecs militaire. (Grèce, Libye…), qu’il compare aux succès foudroyants de Hitler. Son armée est mal équipée et les Allemands, à qui appartient l’initiative politique et militaire, mettent en doute ses vertus guerrières alors que, au contraire, selon Montgomery, elle se bat courageusement en Tunisie L’Italie ne joue donc, durant cette période, qu’un rôle secondaire; et après la défaite de l’Allemagne à laquelle elle avait imprudemment lié son sort, elle verra ses ressortissants en Tunisie privés du statut privilégié dont ils jouissaient jusqu’alors. Mais, quelle que soit leur communauté, c’est la vie quotidienne de tous les civils qui est perturbée. Certes, Tunis conserve son atmosphère bruyante et pittoresque, encore accrue par le passage des convois militaires de l’Axe, tandis que « mêlés à la foule bigarrée de la médina, de grands gars blonds, au teint hâlé et à fière allure, se promènent, curieux, achetant souvenirs et cartes aux éventaires des boutiques: ce sont les Libyens de Rommel qui, depuis près de trois ans, vont et viennent entre Tripoli et l’Egypte ». Mais la vie est chère, tout est rationné, même le gaz et l’électricité, et il n’y a presque plus de voitures ni de trains. La Tunisie souffre de la guerre et des bombardements massifs de l’aviation américaine qui s’acharne, avec une puissance sans cesse plus grande, sur les ports de Bizerte, Tunis, Sousse, Sfax, et même de Gabès, ainsi que sur les terrains d’aviation et les agglomérations situés dans la zone des batailles. Profitant de l’absence ou du relâchement de l’autorité dans le bled, des Arabes pillent des villas et des fermes, comme à Nabeul, où se produit une véritable jacquerie organisée

    Source l’Algérianiste » n° 116 de décembre 2006

  2. AvatarJallade

    Comme Hitler, l’islam hait les Juifs et veut les détruire, sur la base de versets du Coran et de leur exégèse par les « savants ». Echantillons ci-dessous :

    Sourate 2, verset 79 : « Malheur, donc, à ceux qui de leurs propres mains composent un livre puis le présentent comme venant d’Allah pour en tirer un vil profit ! – Malheur à eux, donc, à cause de ce que leurs mains ont écrit, et malheur à eux à cause de ce qu’ils en profitent ! »

    Commentaire de Ibn Khatir (« Tafsir de la Sourate 2 », exemple de propagande anti-juive en toute liberté sur internet, sites islamiques « français »):
    « Les juifs qui induisent en erreur par le mensonge, la calomnie et le vol sont les avisés qui agissent en toute connaissance de cause. Ce sont les grands prêtres qui ont écrit de leurs propres mains un faux livre saint, qu’ils vendaient aux fidèles et présentaient comme étant la Torah venant de Dieu. Et voulaient en tirer profit, fût-il infime ! Dieu met en garde ces calomniateurs et leur dit : « Malheur à vous ». Il leur prédit la destruction et le plus grand mal, à cause du profit illégal qu’ils ont tiré. En agissant de la sorte, ceux-ci ont commis trois sortes de crimes. D’abord, ils ont dissimulé puis changé les prédictions de leurs Écritures au sujet du Prophète. Ensuite, ils ont calomnié Dieu et lui ont attribué des propos qui n’étaient pas les siens. Enfin, ils ont tiré des profits illégaux de leurs mensonges et de leur falsification de la vérité. »

    . Verset 87, commentaire de Ibn Khatir : « Dieu qualifie les fils d’Israël d’opiniâtres et d’arrogants vis à vis des prophètes. Ils obéissent ainsi à leurs caprices. Dieu leur rappelle avoir révélé à Moïse la Torah qu’ils falsifièrent et modifièrent. Puis il leur envoya d’autres prophètes et d’autres messagers qui leur rappelèrent le contenu de leurs textes sacrés, et leur commandèrent de s’engager à les suivre. Aussi les fils d’Israël n’avaient aucune excuse d’oublier ou de falsifier les lois célestes.
    …/…
    Les fils d’Israël maltraitaient les prophètes… Ils maltraitaient ainsi les prophètes parce qu’ils leur annonçaient des vérités contraires à leurs inclinations. Le fait qu’ils n’aient cru ni à Muhammad ni à son message n’a rien d’étonnant, car l’ingratitude et l’opiniâtreté font partie intégrante de leur caractère. »
    . Verset 89 : « Les juifs se détournèrent de Muhammad le Loué quand il leur apporta le message de Dieu et un livre sacré, le Coran, qui corroborait ce qu’il y avait dans la Torah par le monothéisme qu’il prêche et les principes et les objectifs qu’il définit et qui sont les mêmes que ceux que l’on trouve dans la Torah. Ils savaient pourtant que le message de Muhammad lui était révélé par Dieu, et que le Coran disait la vérité. … Cependant, à son arrivée, le prophète Muhammad fut suivi par les Arabes de Médine plutôt que par les juifs qui s’en détournèrent par jalousie, par ingratitude, par obstination et par convoitise des biens vils de ce monde. Maudits soient les juifs infidèles. »

    . Verset 90 :« Dieu le tout-haut dit:  »Quel malheureux choix ces juifs ont fait en refusant de croire aux révélations de Dieu à son prophète Muhammad! Au lieu de croire en lui et de le soutenir, ils s’en détournèrent et le renièrent par dépit, par envie et par haine, parce que Dieu a choisi un prophète issu d’un autre peuple que le leur pour lui faire révéler la vérité. Le résultat en était qu’ils ont fini par attirer la colère de Dieu à cause de leur incrédulité… Ils ont ainsi mérité colère sur colère. Dieu leur a réservé un châtiment ignominieux. Car ils sont couverts de honte et de misère dans ce monde et séjourneront éternellement à l’enfer. »

  3. AvatarJallade

    Fondements de la haine anti-juive dans le Coran, voir aussi :

    Sourate 1- Al-Fâtiha
    6. Guide-nous dans le droit chemin,
    7. le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru (mérité) Ta colère, ni des égarés.

    Des précisions sont fournies dans «Les buts sublimes dans la sourate al-Fâtiha », par Ibn Qayyim al Jawziyya :
    Ce verset 7 de la sourate, distingue le chemin des vertueux que Dieu a comblé de ses bienfaits, de celui de ceux qui encourent la colère de Dieu qui sont dans l’égarement et qui ne sont plus dirigés vers la vérité.
    Les premiers sont les juifs d’après ce verset : {Celui que Dieu a maudit, celui qui a encouru Sa colère, et ceux dont Il a fait des singes, des porcs} (5/60)
    Quant aux derniers, ce sont les chrétiens comme Dieu les a mentionnés dans ce verset : {des gens qui se sont égarés avant cela, qui ont égaré beaucoup de monde et qui se sont égarés du chemin droit.} (5/77)
    Ceci a été confirmé aussi par le hadîth suivant : Ady Ben Hatem a dit : « J’ai demandé à l’Envoyé de Dieu au sujet de ceux qui sont désignés par ce verset : {Non le chemin de ceux qui ont encouru Ta colère}, il me répondit : « Ce sont les juifs, quant aux égarés ce sont les chrétiens ».

    Sourate 5
    5.42. Ils sont toujours friands de mensonges, toujours avides de gains illicites.
    5.60. Dis : “Puis-je vous informer de ce qu’il y a de pire, en fait de rétribution auprès d’Allah ? Celui qu’Allah a maudit, celui qui a encouru Sa colère, et dont Il a fait des singes, des porcs, et de même, celui qui a adoré le Taghut, ceux-
    là ont la pire des places et sont les plus égarés du chemin droit.
    « Celui qu’Allah a maudit, celui qui a encouru Sa colère, et dont Il a fait des singes, des porcs,… » : il s’agit des juifs, comme le rappelle après d’autres Ibn Qayyim al Jawziyya.
    5.64. Et les Juifs disent : “La main d’Allah est fermée ! ” Que leurs propres mains soient fermées, et maudits soient-ils pour l’avoir dit.
    …/… Nous avons jeté parmi eux l’inimitié et la haine jusqu’au Jour de la Résurrection. Toutes les fois qu’ils allument un feu pour la guerre, Allah l’éteint. Et ils s’efforcent de semer le désordre sur la terre, alors qu’Allah n’aime pas les semeurs de désordre.
    Note du traducteur Hamidullah : «la main d’Allah est fermée» : dans le sens d’avare ».
    5.82. Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants…/..
    Autre traduction : 5.82. Tu constateras sûrement que ceux qui nourrissent la haine la plus violente contre les musulmans sont les juifs et les païens

    Sourate 9
    9.34. ô vous qui croyez ! Beaucoup de rabbins et de moines dévorent, les biens des gens illégalement et [leur] obstruent le sentier d’Allah. A ceux qui thésaurisent l’or et l’argent et ne les dépensent pas dans le sentier d’Allah, annonce un châtiment douloureux,

    Sourate 62
    5. Ceux qui ont été chargés de la Thora mais qui ne l’ont pas appliquée sont pareils à l’âne qui
    porte des livres. Quel mauvais exemple que celui de ceux qui traitent de mensonges les versets d’Allah et Allah ne guide pas les gens injustes (un peuple inique).
    6. Dis : “ô vous qui pratiquez le judaïsme ! Si vous prétendez être les bien aimés d’Allah à l’exclusion des autres, souhaitez donc la mort, si vous êtes véridiques”.
    7. Or, ils ne la souhaiteront jamais, à cause de ce que leurs mains ont préparé. Allah cependant connaît bien les injustes.
    8. Dis : “La mort que vous fuyez va certes vous rencontrer. Ensuite vous serez ramenés à Celui qui connaît parfaitement le monde Invisible et le monde visible et qui vous informera alors de ce que vous faisiez”.

  4. AvatarJallade

    Suite et fin de ce bref tour d’horizon de la haine anti-juive dans l’islam :

    HADITHS (Mouslim 2921, Boukhari 2926 etc).
    « Le Prophète a dit : La Résurrection n’arrivera pas avant que les Musulmans ne combattent les Juifs et que les Musulmans les tuent. Les Musulmans tueront les Juifs, s’en réjouiront, se réjouiront de la victoire d’Allah. Les Musulmans tueront les Juifs et ceux-ci se cacheront. »
    « Le Messager de Dieu a dit : “Ne viendra l’Heure que lorsque vous combattrez les Juifs, que lorsque la pierre derrière laquelle se cache le Juif dira : « Musulman ! Voici un Juif derrière moi, tue-le ! »
    « Le Prophète a dit : Les juifs se cacheront derrière l’arbre et le rocher et l’arbre et le rocher diront « Ô serviteur d’Allah ! Ô musulman ! Il y a un juif derrière moi, viens le tuer. »

    Commentaire d’un « théologien », site internet : « Pourquoi cette virulence ? Parce que personne n’aime les juifs sur la surface de la terre ; ni l’homme, ni le rocher, ni l’arbre. Tous les haïssent. […] Tous veulent se venger des juifs, de ces porcs sur la surface de la terre et le jour de notre victoire viendra, quand Allah le voudra. »

    Ces provocations à la discrimination raciale, au meurtre et à la violence, parmi bien d’autres, sont en libre circulation sur internet, téléchargement gratuit.

    Yûsuf Al-Qaradâwî, ami de Tariq Ramadan, appelle aux meurtres des Juifs lors de l’une de ses interventions quotidiennes sur la chaîne qatarie Al Jazera  » Tout au long de l’histoire, Allah a imposé aux [Juifs] des personnes qui les puniraient de leur corruption. Le dernier châtiment a été administré par Hitler. Avec tout ce qu’il leur a fait – et bien qu’ils [les Juifs] aient exagéré les faits -, il a réussi à les remettre à leur place. C’était un châtiment divin. Si Allah veut, la prochaine fois, ce sera par la main des musulmans.  »
    « La seule chose que j’espère, au crépuscule de ma vie, c est que Allah me donne l’opportunité d’aller au pays du jihad et de la résistance, ceci même sur un fauteuil roulant. Je tuerai les ennemis d’Allah, les juifs ».

  5. AvatarOlivier B

    …Malheureusement, il n’y a pas que HITLER, il semblerait que Napoléon ait eu des propos sans équivoque sur sa préférence envers cette merveilleuse, belle «  » »religion » » » d’amour, de tolérance.. et de paix.
    « Puis enfin, à un certain moment de l’histoire, apparut un homme appelé Mahomet. Et cet homme a dit la même chose que Moïse, Jésus, et tous les autres prophètes : il n’y a qu’Un Dieu. C’était le message de l’Islam. L’Islam est la vraie religion. Plus les gens liront et deviendront intelligents, plus ils se familiariseront avec la logique et le raisonnement. Ils abandonneront les idoles, ou les rituels qui supportent le polythéisme, et ils reconnaîtront qu’il n’y a qu’Un Dieu. Et par conséquent, j’espère que le moment ne tardera pas où l’Islam prédominera dans le monde. » (Correspondance de Napoléon 1er – Journal inédit de Sainte Hélène, de 1815 à 1818 (Gal Baron Gourgaud), Napoléon Bonaparte, éd. Comon et cie, 1847, t. 5, Affaires religieuses, p. 518).

    On pourra toujours se consoler en pensant que c’est à St Hélène, sur la fin de sa vie, qu’il a tenu de tels propos… et que peut-être…la maladie, l’exil, la captivité de nos grands amis Anglais….

    Pour ceux ou celles qui nourrissent à l’égard de Napoléon une défiance bien réelle, et ils y en a, qui ne voient dans le personnage qu’un homme violent, totalitaire…. peut-être verront-ils cette information comme une confirmation finalement évidente.

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Cela ne prouve rien Napoléon comme ses contemporains ne connaît rien à l’islam et n’y voit qu’un monothéisme, équivalent du christianisme

      1. AvatarOlivier B

        ça ne prouve rien ? Non, en effet ,des déclarations historiquement authentifiés ça ne prouve rien.

        Simplement, il revient vers la fin de sa vie sur les religions monothéistes et MALHEUREUSEMENT, et bien que ne comprenant sans doute pas cette religion, je vous l’accorde, il dicte un texte au Général GOURGAUD le texte cité plus avant. Et d’ajouter même : « J’aime mieux la religion de Mahomet. Elle est moins ridicule que la nôtre. » (Journal de Sainte-Hélène 1815-1818, Napoléon Bonaparte, éd. Flammarion, 1947, t. 2, partie 28 août 1817, p. 226).

        Que voulez-vous ?? Comme nombre de petites têtes de nos cités, dont font partis nombres de convertis d’origine et de culture Chrétienne, il ne voyait peut-être pas très clair dans cette « religion », je vous l’accorde, mais il l’a dit… voilà… c’est tout. On pourra toujours objecter qu’il l’a fait vers la fin de sa vie, dans des conditions difficiles…mais l’a dit. Malheureusement.

        Je ne suis pas en train de justifier une quelconque légitimité dans la conversion dans cette « religion »… je suis simplement en train d’essayer de montrer que les personnages un temps soit peu Dictateur, autoritaire… ont comme par hasard était plutôt accueillant envers l’Islam. Sans doute n’y a-t-il là pas un hasard ? il faut en l’occurrence dépasser le sens de l’histoire et se pencher sur le cas psychiatrique de chérir, voire de se réclamer de cette « religion qui ne peut en aucun être mis en parallèle avec la notre en autre. L’islam n’est pas simplement une religio, comme nous l’entendons, nous sommes d’accord !!!!!!!

        On ne va pas non plus lancer une controverse sur l’autoritarisme de Napoléon. J’aime le personnage, et lui suis extrêmement reconnaissant pour ce qu’il a pu faire pour notre notre pays, mais reconnaissons aussi dans l’homme, l’image qu’a pu en donner F.R DE CHATEAUBRIAND dans ses « mémoires d’outre tombes ». Napoléon ne fut pas simplement qu’un grand homme de notre histoire… le personnage est complexe, et les propos avérés que je lui rapporte le démontrent.

      2. AvatarLacombe Lucien

        a cette époque, début du XIXe, le recul du catholicisme, suite à la révolution et aux « lumières du XVIIIe, était une avancée philosophique. l’ignorance, ensuite, basée sur une connaissance superficielle de l’Islam, et des préjugés historiques, ainsi que la nature profonde du personnage, sont le creuset d’une opinion injustifiée.
        mais il faut noter que la Bible, dite ancien testament, regorge d’affrontements belliqueux et de massacres d’innocents, et aussi de lois totalement inhumaines sur la nature des relations entre maitres et esclaves, par exemple, ou sur les châtiments qu’infligerait un Dieu unique et miséricordieux aux humains qui ne se soumettraient pas à sa volonté. Le Coran ne fait que répéter ce que dit la Bible. En matière d’interdits alimentaire, même si ceux-ci sont justifier au regard de l’hygiène et de diététique, le hallal et le kascher sont très proche. les différences sont avant tout d’ordre rituel religieux.

        1. Christine TasinChristine Tasin Post author

          la référence à l’Ancien Testament n’a pas de sens puisque ce n’est pas un texte de référence ni pour les chrétiens ni pour les juifs, c’est un recueil de mythes, alors que le coran doit être appliqué

  6. AvatarJallade

    Donc, si on comprend bien, Hitler est le premier à avoir introduit le « halal » en Europe. Ce génial pionnier a aujourd’hui bien des adeptes : les maires (cantines scolaires), etc . Une prestigieuse référence pour tous ces gens. Cela peut donne des idées pour argumenter…
    « Félicitations monsieur le maire, vous suivez bien les traces de l’inventeur du halal en Europe : Hitler… »

    Quant à cette expression d’Hitler : « la stupidité et l’étroitesse d’esprit de quelques individus isolés », il semble qu’elle puisse s’appliquer à vous et moi. Je me sens un peu visé, pas vous ?

  7. AvatarJuggernaut

    Une triste « série » en 6 volets dans laquelle sont évoquées les relations étroites en le nazisme et l’islam.
    Édifiant, accablant … et toujours d’actualité.

    À diffuser largement :

    Islam et nazisme 1/6 – http://youtu.be/nXeFJMeVKJg
    Islam et nazisme 2/6 – http://youtu.be/LrMkG78abZs
    Islam et nazisme 3/6 – http://youtu.be/D9q-m9h_e2A
    Islam et nazisme 4/6 – http://youtu.be/9cERgh0v84k
    Islam et nazisme 5/6 – http://youtu.be/87D_9rvz-4I
    Islam et nazisme 6/6 – http://youtu.be/_7Ifyy1msYI

  8. AvatarAhmed

    MAIS, saviez-vous que feu le roi du Maroc et roi des Marocains, avait fait ce qui suit :

    ——————————-« L’éternelle reconnaissance » des juifs du Maroc envers Mohammed V

    RABAT (AP) – Les juifs du Maroc ont affirmé jeudi « leur éternelle reconnaissance » envers le sultan Mohammed V, grand-père de l’actuel roi Mohammed VI, pour la protection de leur communauté pendant la Seconde Guerre mondiale.

    « La communauté juive marocaine qui comptait environ 200.000 personnes n’a pas été inquiétée grâce au rôle protecteur de Mohammed V », a déclaré à l’agence Associated Press (AP), Serge Berdugo, secrétaire général du conseil des communautés israélites du Maroc.

    Héritier de la tradition séculaire de protection accordée par la monarchie CHERIFienne (descendants du prophète Mohammed -pbdDsl) aux juifs marocains (statut de la « dhimma », le sultan Mohammed V avait refusé de promulguer au Maroc, sous protectorat français depuis 1912, les dispositions racistes édictées dès octobre 1940 par le régime de Vichy, et notamment le port de l’étoile jaune.

    « Il n’y a pas de juifs au Maroc, il y a seulement des sujets marocains », avait répondu le souverain au représentant de l’administration coloniale française avant de l’inviter à « prévoir 150 étoiles jaunes supplémentaires pour les membres de la famille royale » si cette disposition était imposée par la force. Refusant tout contact avec les autorités allemandes, Mohammed V avait par ailleurs « ostensiblement invité tous les rabbins du Maroc à la fête du trône en 1941 », rappelle Serge Berdugo.

    « Mohammed V, qui jouissait d’une grande autorité morale, a laissé un souvenir impérissable chez les juifs marocains » confirme Simon Lévy, fondateur-directeur du musée du judaïsme marocain de Casablanca.

    En novembre 1942, le débarquement anglo-américain en Afrique du Nord, facilité par les pressions du sultan Mohammed V sur le général Noguès pour cesser toute résistance contre les forces alliées, a définitivement mis à l’abri les juifs marocains des persécutions nazies.

    Promu « Compagnon de la Libération » dès 1945 par le général de Gaulle en raison de sa fidélité à la République française en 1939 puis à sa résistance aux autorités de Vichy, le sultan Mohammed V, considéré comme « le père de l’indépendance » marocaine en 1956, est décédé en 1961. Son fils Hassan II, lui a succédé jusqu’à sa mort en 1999, laissant le trône alaouite à Mohammed VI.

    Signalée au Maroc plusieurs siècles avant l’ère chrétienne, la communauté juive comptait 300.000 personnes en 1948 contre à peine 3.000 aujourd’hui. La création de l’Etat d’Israël cette année-là et les guerres israélo-arabes ont entraîné un exode massif vers Israël, la France, le Canada et les Etats-Unis.
    ———————————————————–FIN DE CITATION

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Certes mais vous oubliez de dire que c’est le Maroc sous protectorat français qui est empreint de culture française, 20 ans après la fin du califat, au moment où l’islam est en régression partout dans le monde. Cela ne prouve donc rien sur l’islam

  9. AvatarDavid

    Ne parlez pas SVP de protection des juifs du Maroc par l’état français, les juifs Marocains était protéger par le Maroc.
    Entre 1929 et 1945 la France était très mal , Hitler nous a conquis en moins de deux mois, comment voulez vous qu’un pays puisse protéger quoi que ce soit si il n’arrive pas à défendre son propre territoire ?
    Pourquoi on est parti chercher des combattants dans les pays du Maghreb ?
    Arrêtez de lire et de parler sans réfléchir, arrêtez d’associer l’Islam à tout ce qui est mauvais.

    Lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ce n’est pas forcément le pot qui est vide (Conficius)

    1. AvatarChristine Tasin

      Mais parce que à l’époque la France libre était dans les colonies française et brittanique (ou département français pour l’Algérie) et que partout en Europe,à part en Grande Bretagne il n’y avait plus d’hommes pour faire la guerre, soit employés pour le STO soit emprisonnes soit pris dans les réseaux de résistance clandestine… Par ailleurs l’islam des années 1930-1950 est une « culture musulmane », tranquille, l’islam vaincu lors de la disparition du califat en 1924 n’a plus aucun pouvoir, les laïques en Turquie, Algérie, Egypte, Tunisie sont au pouvoir ou très influents et l’influence occidentale très forte, les élites des pays arabes font leurs études en France et mangent du saucisson, boivent, lisent nos philosophes… L’islam vaincu a cessé d’être l’islam pendant quelques décennies. Dès que nosu avons quitté ces pays, il est revenu avec ces horreurs et en plus il veut s’imposer chez nous !!!

Comments are closed.