En flattant l’islam, Philippot veut-il être la machine à perdre de Marine Le Pen ?

Florian Philippot veut-il, à force de vouloir « blanchir » le FN, le rendre si transparent que personne ne le verra plus ?

Florian Philippot, vice-président chargé de la stratégie (glups !) et de la communication au FN, bras droit et, semble-t-il, éminence grise de Marine le Pen, vient d’accorder à Causeur une interview qui comptera, sans doute, pour son avenir, celui du FN, celui de Marine le Pen, celui du Rassemblement Bleu Marine… mais aussi, peut-être, pour celui de la France.

Cela mérite qu’on s’y intéresse de près.

Bien sûr, nul ne peut nier que Florian Philippot est brillant et qu’il excelle sur les plateaux de télévision, notamment pour montrer que l’Union européenne est le cancer de la France, et qu’il faut en sortir au plus vite. Il est également, sans aucun doute, doué d’une force de travail exceptionnelle, et entend en faire profiter le FN et Marine Le Pen, c’est évident. Mais à quoi bon toutes ces qualités, si cet énarque issu de chez Chevènement passe à côté de l’essentiel : l’islam ?

En effet, dans l’interview évoquée ci-dessus, le jeune énarque fustige, à juste titre et à bon escient, l’immigration :  » Notre objectif est de passer de 200 000 entrées légales par an à l’heure actuelle à 10 000 en fin de quinquennat. L’immigration est un projet du grand patronat« , mais s’il reconnaît au passage les méfaits du communautarisme musulman il l’appelle « islamiste » (cherchez l’erreur) : Islamisme et immigration sont évidemment liés mais s’y surajoute une capitulation de la République française qui, depuis dix ou quinze ans, renonce à certains de ses principes cardinaux, comme la laïcité. On le voit sur le financement de certains lieux de culte, mais aussi devant la montée des revendications communautaristes à l’école ou dans l’entreprise.

Cela pose problème, car, mettre sur le dos de l’islamisme la montée des revendications communautaristes à l’école et dans l’entreprise, cela pourrait donner à rire si l’auteur n’était pas le conseiller de celle qui apparaît aux yeux de nombreux patriotes, à tort ou à raison, comme le seul homme politique capable d’un vrai projet de société, réalisable et susceptible d’éviter à notre pays la catastrophe annoncée.

Florian Philippot, dans cette interview, montre qu’il ne connaît rien à l’islam. Il ajoute même : « […] je ne confondrai jamais islam et islamisme ! Plus la République sera faible face à l’islamisme, plus elle laissera se développer des ghettos via l’immigration, plus elle laissera penser aux Français que c’est l’islam le problème  » Et, comme son ex-mentor Chevènement, il croit qu’en distinguant artificiellement islam et islamisme il va créer ex nihilo un islam qui serait adaptable aux lois françaises, ce qui est tout simplement impossible, puisque le coran l’interdit, purement et simplement ? A-t-il vraiment compris le message de Pascal Olivier, lui aussi chevènementiste de toujours, quand il expliquait pourquoi il rompait avec le MRC ?

Croit-il qu’il va suffire de rappeler que la loi de 1905 interdit le financement des cultes pour empêcher les mosquées de sortit de terre au rythme d’une tous les 10 jours ? Croit-il qu’il va suffire qu’il rappelle qu’en France le religieux est de l’ordre du privé pour que les emburkinées arrêtées cessent d’appeler les leurs à leur secours et ces derniers cessent de caillasser la police ? Croit-il qu’il va suffire de clamer que l’école de la République est laïque pour que, d’un coup de baguette magique, les élèves acceptent les cours sur la shoah et ceux sur l’histoire de France ? Croit-il qu’il va suffire de faire signer une charte de laïcité dans les hôpitaux pour que les musulmans n’agressent plus les hommes qui examinent leurs femmes ?

Mais dans quel monde vit l’énarque Florian Philippot ? Croit-il de bonne foi que les milliers d’incivilités,  d’agressions et de protestations véhémentes pratiquées au nom de l’islam dans nos entreprises, nos hôpitaux, nos écoles, nos cantines…  ne seraient que le fait d’une infime minorité, dite islamiste ?

En refusant de regarder en face l’islam et ses tragiques conséquences pour la France, en se contentant de répéter qu’il suffirait à la France de brandir à tout crin la laïcité pour supprimer tous les soucis que pose l’islam sur notre sol, Florian Philippot, s’il est écouté et suivi par Marine le Pen va réussir, effectivement, à dédiaboliser le FN. C’est son but, certes louable, mais pour quoi en faire ?

Pour faire du FN un autre Debout La République ?

Pour faire de Marine le Pen une copie de Nicolas Dupont-Aignan ?

Nous avons suffisamment dit, ici et ailleurs, l’estime que nous portons à Nicolas Dupont Aignan, pour que la comparaison ne soit pas vue comme méprisante, mais l’effet du réalisme.

Qu’est-ce qui distingue Marine le Pen de Nicolas Dupont-Aignan si elle ne dénonce pas l’islam ?

Comme lui, et à juste titre,  elle critique l’Europe, l’euro, la mondialisation la spéculation financière, l’immigration, notre perte de souveraineté…

Or, si ces thèmes interpellent de plus en plus les Français, ils sont insuffisants à faire la différence avec l’UMPS qui tient les medias, l’école, et leur fait peur avec la grande inconnue que serait la sortie de l’Europe.

La preuve ? Chevènement, en 2002, pourtant dans un contexte favorable, après le passage du calamiteux Jospin au gouvernement : 5,33%

Nicolas Dupont Aignan en 2007 n’a même pas pu avoir ses parrainages…ou bien pas voulu les avoir. C’est un désastre de voir cet homme de conviction, brillant et lucide sur tant de sujets, être timoré à ce point sur l’islam.

Le même Nicolas Dupont Aignan en 2012 : 1,79%

Faut-il ajouter autre chose ? Les chiffres sont plus qu’éloquents.

Par contre, Marine le Pen, qui n’a pas utilisé la langue de bois et n’a pas hésité à dénoncer les prières dans les rues et le scandale du halal ainsi que son opposition au voile a obtenu 17,9% en 2012. Et elle aurait sans doute été présente au second tour si Sarkozy ne lui avait pas emprunté quelques thèmes le dernier mois de sa campagne.

Faut-il que les rares et courageux patriotes dont nous disposons dans le monde politique manquent à ce point de courage et de lucidité et laissent le champ libre aux élites islamophiles quand 75% des Français sont inquiets de l’avancée de l »islam dans notre pays ?

Florian Philippot va-t-il conduire, en bon énarque, Marine le Pen à oublier le peuple qu’elle s’est ingénié – et c’est tout à son honneur – à représenter et à faire parler pendant la campagne de 2012 ?

Ce serait une erreur fatale. S’il veut réellement mettre ses énormes qualités au service de la victoire de Marine Le Pen, il doit arrêter de mal la conseiller. Les Français, majoritairement, en ont assez de l’islam. Si la Présidente du Front National tergiverse sur cette question, elle ne gagnera pas une voix musulmane, quoi que lui disent Philippot et les siens, mais elle découragera les patriotes. J’ose l’écrire, Marine Le Pen ne peut gagner des mairies en 2014, et le droit de diriger la France en 2017, que si elle adopte une ligne ouvertement islamophobe. Si elle laisse entendre, comme le suggère le discours de Philippot, qu’avec elle au pouvoir, des mosquées prétendument modérées pourront continuer à se construire, elle est foutue, et nous avec !

Si Florian Philippot est sincère, mais ignorant, je lui propose une soirée avec notre ami René Marchand, auteur de « La France en danger d’islam ».

Si après cela, il continue à débiter les mêmes inepties sur l’islam, je considérerai son cas désespéré, et laisserai Marine Le Pen en tirer les conclusions…

Christine Tasin

 152 total views,  1 views today

image_pdf

70 Commentaires

  1. Malheureusement, les Français et nos politiques ne connaissent rien à l’Islam et pensent qu’il faut faire une distinction entre islam et islamisme.
    La pieuvre avance en silence.
    Je pense que votre initiative du 10 novembre où j’étais est une réussite mais qui n’aura pas d’effet d’entraînement suffisant si au lieu de dénoncer, nous faisons en sorte d’informer de façon factuelle sur l’islam et le danger que ce dogme représente, en quelques sortes faire le travail que ne font pas nos journaleux mais comment ?
    Pour alerter l’opinion il y a urgence !
    Le mot d’ordre est de priver tout homme politique de sa base électorale dès lors qu’il y a compromissions avec l’islam !
    Il y a des carrières qui vont s’arrêter de façon prématurée sur l’autel des intérêts de la France et de son peuple !

  2. J’ai lu cet interview de Phillipot sur Causeur et je dois dire que j’ai été surpris, presque choqué.
    Merci Christine pour cette analyse à laquelle j’adhère entièrement.

  3. Madame Tasin, pourquoi tant de haine contre le FN et ses éléments les plus brillants ? Vous vous trompez de combat. Au 13 heures de France 2 aujourd’hui, Philippot justement montrait le boom des adhésions au FN. Pas le moment de polémiquer, de faire le boulot de l’UMPS !

    • Aucune haine ni contre le FN ni contre Florian Philippot, de l’étonnement de voir qu’il méconnaît le danger de l’islam et de la révolte de voir que la peuple de France qui a besoin de leaders qui épousent son combat peuvent aussi perdre MLP

  4. Je sors de l’hôpital, et en lisant l’article j’ai le neurone remonté. Adhérente FN, soutien de ce parti comme votre blog, rispotelaique, dreuz, etc.. je suis surprise, mais prenons du recul, une stratégie peut-être, restons optimiste, je viens de recevoir National 13. Page 7, le titre « Contre une 69ème mosquée à Marseille de Stéphane Ravier, une publicité « NON A L’ISLAMISME », la jeunesse avec LE PEN. Islam ou islamisme je ne vois pas de différence si ce n’est que c’est une religion de haine, incompatible à nos moeurs, et là je suis d’accord avec vous Christine. Il faut continuer à en parler, diffuser et je vais aussi comme un internaute transmettre votre article au FN. Plus il en recevra, plus il verra que nous patriotes nous voulons un parti ferme, attaché à son pays. Des partis qui ne savent caresser que dans le sens du poil, on voit le résultat sans compter la dernière des guignolos UMP.

  5. « Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité, ne mérite ni l’une ni l’autre et finit par perdre les deux. »
    B. Franklin.
    A cette parole sensée, je rajouterais qu’il faut parfois savoir dire « non » sans compromis pour obtenir ce que l’on veut.
    Merci Christine.

  6. Pour information, voir ci-dessous communiqué du Front National.
    Je ne fais qu’un commentaire, concernant, à la fin de ce communiqué, l’expression « musulmans patriotes » : à mon avis, malheureusement, c’est un non-sens, une impossibilité, un vain espoir.
    Je voudrais bien me tromper mais je connais assez le Coran pour être totalement pessimiste.
    Communiqué de Bertrand Dutheil de La Rochère, conseiller République et Laïcité de Marine Le Pen :
    Le Figaro du jour publie une étude de l’Ifop : « L’image de l’islam se dégrade fortement en France ». 43 % des Français voient dans l’islam une menace. Ne retenons que trois chiffres. 63 % des sondés sont opposés au port du voile islamique dans les lieux publics. 45 % des citoyens sont hostiles à l’élection de musulmans en tant que tels, même dans les collectivités locales. 68 % des personnes interrogées estiment que les musulmans refusent de s’intégrer dans la société française.
    Les Français désirent un espace public conforme aux principes de la République et de la laïcité. Que ceux qui le souhaitent pratiquent leur religion dans leur sphère privée !
    Les Français ne veulent pas que l’appartenance religieuse s’impose dans la rue; et pourtant, qu’avons-nous entendu lorsque Marine Le Pen a proposé l’interdiction du voile islamique sur la voie publique ! Une nouvelle fois, les élites UMPS sont totalement coupées du peuple français.
    Les Français récusent ces élus dits de la « diversité », dont la compétence principale repose sur leurs origines ethniques; et pourtant, le PS, l’UMP et leurs satellites font de leur nombre une compétition entre eux ! Les Français demandent aux musulmans de s’assimiler à la société française; et pourtant, les élites politico-médiatiques chantent sans cesse les vertus frelatées du multiculturalisme !
    Avec Marine Le Pen, le Rassemblement Bleu Marine, presque seul, combat inlassablement tout communautarisme. Celui-ci divise les Français et conduit inéluctablement à des affrontements.
    Au contraire, il faut unir tous les citoyens dans le respect de la République et l’amour de la France. Nous tendons la main aux Français musulmans patriotes.
    Mais il appartient aussi aux derniers arrivés de rejoindre la nation, en faisant l’effort de connaître l’histoire de France depuis ses lointaines origines et la culture française dans toute sa richesse.

  7. Peut-être que le FN mise sur l’implosion de l’islam en Egypte ou en Iran avant 2017, sur l’effondrement de l’euro (ou du dollar ?) ou sur la réalisation du projet South Stream qui doit amener le gaz russe en Europe sans passer par les pays musulmans alors que le projet américain passe par la Syrie.
    S’opposer à l’immigration inclus l’immigration musulmane.
    Pour devenir Présidente en 2017 il faut rester en vie et ensuite aviser…car le président est aussi chef des Armées…

  8. Rarement sujet n’a recueilli autant de commentaires. Dans cet optique l’article a fait son effet, j’espère qu’il n’a pas été écrit dans un but de déstabilisation du FN, en vue de faire émerger un autre parti existant ou en création.
    En tout état de cause, les patriotes sont de plus en plus nombreux, et ils se dévoilent de plus en plus.

    • Je m’en voudrais d’avoir des visées politiques, RR est une association et non un parti nous ne roulons pour personne et nous ne voulons pas déstabiliser qui que ce soit mais servir d’aiguillon auprès des partis, sans parti-pris

  9. L’article de Mme Tasin assume clairement sa tonalité polémique, elle pose néanmoins une question importante : doit-on combattre l’islam dans son ensemble, ou le seul islamisme , c’est à dire un dérivé – ou une dérive si l’on préfère – fondamentaliste, conquérante et agressive de l’islam, ce qui nous amène à postuler que l’islam serait , lui, une religion de paix, d’amour et de fraternité., compatible autant que les autres religions avec une république laïque et soluble dans icelle.
    Mais les mots ont un sens, et que cela déplaise ou non à certains exégètes, le mot ISLAM signifie SOUMISSION , soumission non seulement des individus mais des institutions à la loi divine, ce qui n’est pas compatible avec les principes de notre république.
    La critique de Mme Tasin est donc parfaitement fondée.
    Il reste à espérer que M. Philippot – qui défend par ailleurs avec brio la cause nationale sur les plateaux de télévision – ait pêché par ignorance dans son interview à causeur, et que cette exonération des tares de l’islam ne prélude pas à une inflexion de la ligne de fermeté qui est celle du FN vis à vis d’une religion que l’on ne peut qu’exécrer et craindre, surtout à un moment où une grande partie des natifs commence à prendre enfin conscience du péril qu’elle représente, portée comme elle l’est par des millions de fidèles zélés, sûrs de leurs force et conscients de pouvoir peser désormais de tout leur poids aux moments importants ( rappelons que 93% d’entre eux ont voté pour Hollande )

  10. Fait pour moi ! envoyé à Marine ! ça mérite un droit de réponse des intéressés mis en cause , non ?

    • Oui je pense qu’il répondront, mais faudrait pas commencer à taper sur le FN hein ? Parce que si c’était le cas on serait bien mal barrer sur l’espoir qu’il incarne à eux seul … Vous préférez encore l’ump et le ps pendant les 40 prochaines années peut être? Restons solidaires malgré nos quelques mécontentements !

      • la question n’est pas là, la question est justement qu’il ne faut pas que le FN devienne un petit parti souverainiste de plus qui laissera la place à l’UMPS

  11. Christine,
    mon message (22 novembre 2012 à 18 h 50 min) n’a pas été validé. Si je suis allé trop loin notamment sur le plan politique compte tenu des règles du site, supprimez-le.

      • Oui,bravo! et de mon côté, j’écris à Florian Philippot…Je reviendrai sur le sujet plus tard…Je remarque cependant des craintes, dans les commentaires, sur une éventuelle dérive laicarde…Je comprend la gêne exprimée par « Angel ».
        Riposte Laïque,va peut-être devoir faire preuve de pédagogie…Sans se renier pour autant
        Vive Riposte Laïque! (Je ne suis ni ange,ni démon…Seulement,un « entre-deux »…)

    • Mouais pas sûr que ce soit utile je pense qu’ils savent où sont les priorités, mais pourquoi pas leur rappeler …

  12. « je considérerai son cas désespéré, et laisserai Marine Le Pen en tirer les conclusions… »
    Qu’est-ce qui vous fait croire que MLP a besoin de votre avis?

    • Elle incarne pour beuacou p de gens l’espoir il est donc du devoir des patriotes de lui dire quand elle se plante et ne répond pas à leurs demandes

  13. Madame Tasin arretter de critiquer a tord les patriotes.Car le patriotismes c l’amour des siens le nationalisme la haine des autres.J’aime mon pays et j’ai voter dupont aignan en 2012 et j’en suis fier mais pour moi l’islam n’est pas dangereux pour moi le salafismes djihadiste et ce danger.Pour moi un voile dans la rue ne me gene pas ma grand mère porter un fichu dans la vie quotidienne et la mentille a l’eglise alors bon et cela ce passer en france en 1980.Et moi je suis pour la constructions de mosquées sans fond public et qui plus est respecte les traditions architectural des regions ou elle sont construites.Le halal est une honte mais cela et plus souvent la fautes des abattoirs qui veulent faire des economies plutot qu’une demande des musulmans.Pour moi nous pouvons vivre dans une france multiculturels si l’états laique au racine chretiennes et fort et fais deja appliquer les lois de maniéres extremement ferme.Depuis des années l’etats a montrer bien des faiblesses et la je vous rejoint.Mais moi il est vrai peut etre a tord je pense que ces en rassemblant et non en divisant les français que l’on remettra de l’ordre et que l’on combattra tous les communautarismes.vive la republique et vive la FRANCE

    • vous êtes optimiste, le problème n’est pas qu’on divise le problème est que l’islam n’est pas compatible avec nos lios il n’y a aucun musulman qui soit une démocratie, AUCUN ! et ça ne vous fait pas peur ? le halal ne vous plaît pas mais si des arriérés ne demandaient pas appliquer des préceptes datant du Moyen Age il n’y aurait pas de halal…

    • Angel, votre angellisme vous honore, mais ne nous sortiras pas de la ruine patriotique vers laquelle nous entraine le gouvernement via les musulmans.
      Accepter le moindre signe islamique sur notre territoire est une trahison et de ce fait on ne peut pas se réclamer patriote.
      Il est vrai que nos grand mère portait un foulard, mais c’était plus par praticité que par envie, et quand elles allaient à l’église, c’était le foulard du dimanche, je n’imagine même pas mon grand père demandé sa femme de porter un foulard par soumission, il se serait fait recevoir le pauvre, et celà était il y a 100 ans…
      Pour conclure, un bon musulman est un….chrétien.
      Vive la France.

    • « pour moi l’islam n’est pas dangereux pour moi le salafismes djihadiste et ce danger »
      Veuillez noter que le salafisme n’est pas une dérive de l’islam mais correspond à une lecture correcte et une application correcte du Coran. Les salafistes ne sont pas des égarés mais les meilleurs des musulmans, leur avant-garde en quelque sorte, qui ont le courage de s’avancer alors que les conditions (rapport de force) ne sont pas encore idéales. Et, en tant que « djihadistes », leur rang dans l’au-delà est supérieur aux autres musulmans, comme indiqué dans le Coran.
      L’injonction au « djihadisme » apparaît près de 40 fois dans le Coran, sans compter sous de nombreuses variantes de vocabulaire, basées sur d’autres racines grammaticales de la langue arabe.
      Faites comme moi, lisez bien le Coran, et revenez dans un an ; et, comme moi, vous serez islamophobe.
      Pour moi, l’islam est dangereux, extrêmement dangereux.

    • à Angel
      « le patriotismes c l’amour des siens le nationalisme la haine  »
      Je suis « nationaliste », et ne peux être que nationaliste ! comment être « patriote » lorsque l’on est Français de par le sang versé ?
      Où est la haine ?
      Bien cordialement,
      Rajkoumar

  14. Je respecte beaucoup votre travail Madame Tasin, mais là je ne vous comprends pas : M.Philippot est parfaitement dans le programme du FN, contre l’immigration, contre le communautarisme, pour la laïcité, pour loi 1905 et renvoi des clandestins. Absolument jamais le FN et Marine Le Pen elle-même n’ont mis sur le même plan islam et islamisme, et jamais ils n’ont tenu exactement votre discours à vous, vous semblez le découvrir ?
    Quant aux halal, prières de rue et signes religieux ostensibles, j’ai vu et entendu de nombreuses fois M.Philippot dans les médias défendre avec beaucoup de mordant et sans faiblesse les idées du FN là-dessus.
    Merci.

    • Justement il ne peut ensuite d’aplatir et prétendre qu’il n’y a pas de problème avec l’islam !

    • Cela est vrai, il y a le bon travail que vous faites à RR et RL mais il y a aussi le bon travail du parti de MLP : évidemment cela n’est pas le même, n’a pas le même but et n’a pas autant de mordant mais c’est aussi ça la politique et ont ne peut pas dire que les autres partis ose parler de l’immigration et de l’islam !

    • les islamistes et les « musulmans modérés » c’est comme le « bon flic » et le « méchant flic » : nous sommes sensés être obéissant avec le premier pour ne pas subir la colère du 2ème…. L’islamiste est le pitbull du « musulman modéré » : « retenez vous ou je ne pourrai pas le retenir »…

    • Ben non ! IL ne faut pas arrêter de critiquer l’islam parce que c’est un danger mortel pour notre civilisation et nos enfants.

  15. Il n’y aura bientôt plus d’UMP et le FN qui se UMPise pour faire de la récupération !
    Le chef de file ne viendra pas de la classe politique mais du peuple.

    • Non vraiment je ne pense pas que le FN s’umpise après ce qui s’y passe 🙂
      Je suit chacun de leurs discours et ils sont en total désaccord avec le système UMPS, pour ce qui est de l’Islam c’est vrai qu’il en parle moins, mais la situation économique et le dictat de Bruxelles impose que l’on s’y intéresse plus non ?
      Pour ma part je reste fidèle au FN, l’UMP m’ayant déçu après 2008 …

  16. Il faut faire attention aux conclusions trop rapides.
    Je suis moi-même adhérent au FN et je ne m’en cache pas. Nous sommes régulièrement interrogé par des personnes qui sont intéressés par les paroles censées de Marine mais qui s’interrogent sur notre diabolisation de l’islam et la mise à l’écart d’une frange de la population, y compris ceux qui pratiquent modérément leur religion.
    A titre personnel, je suis d’accord avec toi Christine sur le fond et je l’ai toujours été. Il n’y a pas 2 islams c’est évident et le danger vient de l’islam tout court.
    Mais politiquement il est quasiment impossible d’adopter ce discours. C’est également la raison pour laquelle le FN ne nous a pas répondu pour la marche. Les leaders du parti sont évidemment soutien de notre combat mais ils ne peuvent pas s’exposer. C’est compliqué.
    Pour conclure, je dirais que tout le monde ment plus ou moins en politique pour faire passer des idées prioritaires.
    On ne peut pas faire de rentre dedans maintenant c’est trop tôt.

    • Désolée Sébastien, ton commentaire était sur une autre file d’attente des commentaires où je vais rarement, n’y pensant pas, je ne sais pourquoi il y a deux accès pour moi aux commentaires et qu’ils ne sont pas placés au même endroit…

  17. Chère Christine (je me permets cette familiarité…)
    Je suis quasiment toujours d’accord avec vos analyses, quand celles-ci restent patriotes, mais je pense humblement que votre raisonnement ci-dessus est erroné. Peut-être me trompe-je !!!! l’avenir le dira.
    Je sais que le FN n’est pas spécialement votre tasse de thé mais il n’y a que lui pour nous sauver, et je pense que Mr Philippot raisonne et parle en tant que responsable d’un parti politique et non en tant que militant de base (je ne veux pas dire que c’est ce que vous êtes), mais il se doit d’avoir une vision généralisée de la situation, ce serait contre productif d’attaquer de front le « mal ». Il faut parfois prendre des chemins détournés pour arriver à destination,
    J’imagine les gorges chaudes que se feraient les politques et les jounaleux s’il nommait directement l’islam et les musulmans, ce ne serait même plus la peine qu’il essait d’aller sur des plateaux télé; déjà quand il est invité, lui ou tout autre FN, il est vilipendé en permanence, avec tout juste de temps pour s’exprimer..
    Quand à ses convictions islmamophiles, s’il s’avérait qu’il en est, le parti lui ferait vite comprendre qu’il fait fausse route et ne le garderait pas. Je ne m’imagine même pas une seconde que ce genre de relation puisse exister surtout depuis le temps qu’il suit Marine et qu’il connait les antécédents du FN.
    Je pense qu’il faut voir les choses comme en 40, Le Général au loin qui préparait le futur et les résistants qui oeuvrait dans les basses besognes. Je reconnais que la parabole est osée mais enfin, osons !!!!
    De toute évidence ce sera le résultat qui comptera, Et si par mégarde le FN se dispersait dans une attitude islamocomplaisante, il sera temps de lui rappeler les fondamentaux, car là il signerait son arrête de mort.
    Mais de toute évidence, votre article ne pourra que faire du bien et recentrera les choses au FN, si par mégarde il déviait de la pensée patriote.
    Merci pour tout ce que vous faites, vous êtes notre Marianne contemporaine.
    Vive la France.
    PS: je n’ai aucun lien avec le FN, bien que je partage ses idées (et les votres) ce n’est qu’une réflexion patriote uniquement.

    • Merci cher Richard, de cette analyse. J’entends ce que vous dites mais mon article, avec les chiffres qu’il donne, prouve que, s’il s’agissait d’un calcul politique, il ne servirait à rien parce que, de toutes manières les gens ne voteraient pas pour un parti qui serait un nouveau NDA… Or le peuple a besoin d’un leader… et un patriote susceptible de l’emporter.

  18. Que le FN soit en retrait sur la critique de fond de l’islam par rapport à vous, Christine, c’est là son moindre défaut, qui peu s’expliquer en termes de priorités et de niveau culturel moyen de son électorat. Mais il y a bien plus grave… Il n’est pas sûr qu’un énarque soit bien pertinent pour pallier au manque d’implatations locales, point faible de ce parti, condition première de développement vers une assise réaliste d’accès au gouvernement.
    Quand à penser que le thème de l’islamisation est porteur pour les municipales, j’ai des doutes nuancés. L’électeur frontiste aime dénoncer ses problèmes réels mais déteste les solutions collectives qui lui demandent à réfléchir un minimum. L’intellectuel le plus ordinaire est mal vu dans les fédérations FN…

    • PAscal, tu soulèves des oints d’organisation interne du FN que je ne connais pas et sur lesquels je n’ai pas à me prononcer, par cnotre le rapport de l’islam et des hommes politiques me concerne et il est de mon devoir d’analyser, scruter, chercher à comprendre… Je ne pense pas que l’électorat frontiste, par ailleurs, était visé par F Philippot mais plutôt le journaliste à l’affût, et le bobo qui se pose des questions.. mais si il pense ce qu’il dit, indépendamment d’un objectif, et j’ai le sentiment qu’il le pense, il est de mon devoir de tirer la sonnette d’alarme.

  19. Vous délirez complétement Aziliz (et svp Christine ne supprimer pas ce post) : comment pouvez vous penser que la seule représentante de l’opposition encore debout va se griller en disant « Non à l’islam ».
    Elle ne peut pas dire ça, sinon … Mais je vous signalerai qu’elle avait dejà fait des tracts contre l’islamisation et cela avait dejà provoqué un tollé
    Alors vous pouvez lui reprocher de ne pas être assez « mordante » mais moi j’appelle cela la responsabilité pour enfin la voir gouverner. N’est ce pas ce que nous voulons, ne pas subir le PS et l’UMP sans arrêt ? Sinon qui ?
    Merci.

    • Bonne anajyse Nicolas, j’espère que Mme TASIN se trompe sur les idées tendancieuses de Mr Philippot, elle a quand même raison, il faut rester vigileant à tout en ces heures sombres.
      Reste à prendre en compte que le peuple de veaux français est tellement versatile qu’il est préfèrable ne pas trop le brusquer dans ses idées à la c…., sino en 2014 ils vont encore nous mettre des PS et UMP (s’il en reste) dans les mairies. Les français comprennent vite mais il faut leur expliquer longtemps, environ 40 ans.
      Quand à Aziliz, je pense qu’il va prendre sa carte au PS il ne lui reste plus que ça pour contester. C’est la preuve typique qu’il faut y aller doucement avec les français, sinon ils font n’importe quoi!!!!

      • Merci, c’est exactement ce que je voulais dire : avoir un discours plus modéré car avec les tas de moutons que l’on a en France , un seul pas « hors du politiquement correct » est tout le travail de MLP serait gâché !

      • Richard,
        Vous faites peut être n’importe quoi mais pas moi. Pas un seul parti ne me fera aller contre mes convictions. En demandant de voter PS pour les législatives, alors que MLP laissait le choix, le candidat de ma circonscription a heurté
        non seulement mes convictions, mais aussi des principes dont celui de la liberté de penser. On peut rendre sa carte, rester sympathisant. et en contact. avec les autres adhérents à qui je vais envoyer le pdf de Carlesen.
        Toutefois, je suis en total accord avec Christine, dans ces temps de traitrise et trahison systématique du Peuple de France, il faut rester aux aguets sans cesse. L’islam par nature est guerrier, destructeur et esclavagiste donc nulle composition est possible.

        • Aziliz
          Ne me connaissant pas, je ne vous permets pas de me dire que je fais n’importe quoi (même si ça peut être le cas), ça reste encore ma liberté de pensée et d’agir.
          Je voulais simplement vous dire qu’en rendant votre carte vous faites obligatoirement le jeu de quelqu’un, et si le vote PS a été préconisé, c’est que votre candidat avait de bonnes raisons, que l’on ne connait pas forcément, parfois il faut faire confiance à nos dirigeants, tout en restant vigilant.
          En revanche je suis tout à fait d’acord avec vous en ce qui concerne l’islam…
          Vive la France patriote

  20. Je ne suis pas d’accord avec cet article, il essaie simplement de dire (à demi mot c’est vrai) ce que la plupart des politiques ne dirait pas : alors oui il ne va pas se mettre directement à dire » l’islam c’est le problème, réfléchissez un peu, il serait encore grillé dans la minute qui suit par la « bien bienpensance » !!!
    Alors soyons avec le FN même si il ne sont pas 100% d’accord avec vous, car ce sont encore les seuls qui pourront faire quelque chose et l’ump n’en parlons pas …
    Merci

    • Nicolas, il ne faut pas se voiler la face Avec Philippot les propos de MLP sur halal, prières dnas les rues et voile seraient à proscrire. A quoi sert MLP dans ce cas puisqu’on a déjà NDA pour le reste, qui ne fait pas recette ?

      • Sur ce point vous avez peut être raison, Philippot s’intéresse sans doute plus à l’économie et à l’image du FN mais il faut dire que la situation économique s’aggrave et mérite qu’on s’y intéresse (pour la majorité des gens) avant tout !
        Pour ce qui est de l’image du FN je pense qu’il continu ce processus de dé diabolisation pour ainsi pouvoir espérer rentrer au pouvoir. C’est la meilleure stratégie je pense, et si le FN venait à me décevoir, je saurais le leur dire .

  21. Bonjour Christine,
    A ton avis, pourquoi je n’ai pas renouvelé mon adhésion au FN ?
    Outre avoir demandé, dans ma circonscription, de voter PS – pas elle mais le candidat battu -, je trouve MLP bien trop timorée avec les mahométans.
    Le salut ne viendra que du Peuple qu’elle sera bien obligée de suivre.
    Amicalement
    Aziliz

  22. « CELLE qui apparaît aux yeux de nombreux patriotes, à tort ou à raison, comme le seul HOMME politique capable d’un vrai projet de société » : vous savez que « responsable politique » est providentiellement neutre ?
    Dommage de retirer à cette FEMME une part de son identité 😉

    • Je ne considère pas que l’on retire quoi que ce soit à qui que ce soit en utilisant homme au sens générique pour « homme ou femme ». et je ne veux pas de métalangagne à la gomme « respnosable politique »justement c’est neutre, c’est mièvre, ça ne sert à rien dans mon propos. Marre du féminisme jusqu’auboutisme qui nie l’évidence et la cohérence de la pensée.

      • Comme par hasard ne sont masculinisés que les titres prestigieux….
        Mais vous avez raison, les femmes ne représentent que la moitié de l’humanité.
        t sachez que je suis aussi islamophobe que vous !

        • Quelle perte de temps que ces discours sur un mot masculin !!! Je suis prefesseur et ravie de l’être et ne me sans pas défavorisée ou niée parce que je ne mets pas de e qui me semble ridicule. Quand je cherche le meilleur de tous les hommes ou femmes politiques je dis le meilleur homme parce que, c’est notre grammaire, le masculin, en grammaire l’emporte sur le féminin, et alors ? ça ne change rien ! Et Marine a tout autant de couilles quand je parle d’elle en « homme politique » je trouve d’ailleurs que c’estun compliment.

          • Je vous trouve bien colérique…
            Il y a que vous le vouliez ou non une situation d’inégalité entre hommes et femmes et cette inégalité, cette domination même, fait système : tous les éléments sont importants : situation économique, formation, infrastructures… mais aussi les images et le langage. Comme pour l’islamisme : ce ne sont pas que des gens qui posent des bombes : c’est aussi une propagande et un dévoiement des esprits.

          • Mon dieu, colérique, non, lasse de perdre du temps avec des choses que je considère comme futiles quand je ne réussis pas à faire ce que je voudrais qui me semble tellement plus important. Je trouve qu’en France les femmes ont l’égalité, ont tous les droits, je ne vois pas l’intérêt de se battre pour faire perdre à notre langue son bel équilibre pour une question de principe

          • 50000 viols par an : vous avez raison : les femmes ont les mêmes droits (réels) que les hommes en France…

          • Bel exercice d’enfumage, répondre par le nombre de viols à une argumentation sur l’orthographe qui impose que le masculin l’emporte…C’est forcément parce que je parle des hommes quand je veux parler des êtres humains et non des femmes que les femmes sont violées !

          • Ne sacralisez pas la langue française comme les musulmans sacralisent leur satané Coran : je ne combats pas les lubies arbitraires des barbus pour accepter celles des barbons.
            « Celle qui apparaît aux yeux de nombreux patriotes, à tort ou à raison, comme la seule responsable politique capable d’un vrai projet de société » est grammaticalement correcte et ne laisse pas penser qu’on ne parle que des femmes politiques.

          • Je suis désolee mais cela n’a pas le sens que je voulais donner avec « homme politique », je connais le poids des mots et je refuse de me plier au politiquement féministe qui dévoie ma pensée

    • Commentaires hors contexte !!!!
      Mme LEPEN est certainement le plus féminin des hommes politique que l’on ai actuellement, hormis sa nièce, bien entendu,qui est également une très bel homme politique.
      Mesdames, vous nous dominez depuis tant de siècles, qu’il est vraiment inutile d’en rajouter: La femme est l’avenir de l’homme, et sans vous nous ne sommes que de petits joueurs de billes….
      Laissez nous notre petit précarré grammatical, ça nous fait croire qu’on existe.
      Bien à Vous.
      Vive la France

      • Les larmes de crocodile du mâle dominant…. On ne s’en lasse pas !
        P.S. : je suis un mâle ni dominant ni dominé.

      • Les musulmans ont un programme tout à fait différent pour les femmes et je crois que les vieux combats traditionnels féministes vont être vite relativisés.

  23. L’occident se soumet au Hamas et à l’islam radical – RESISITANCE !
    21 novembre 2012 | Classé dans: Europe,Israël,Présidence Obama,Terrorisme | Posté par: Guy Millière
    http://www.dreuz.info/2012/11/loccident-se-soumet-au-hamas-et-a-lislam-radical/
    La façon dont les grands médias européens rendent compte de la réaction d’Israël à l’agression lancée par le Hamas n’est pas surprenante. Elle est imprégnée du relativisme moral qui imprègne l’atmosphère : l’agresseur et l’agressé sont placés sur un plan d’équivalence.
    La dimension terroriste et génocidaire du Hamas se trouve totalement laissée de côté.
    Le fait qu’il y ait, d’un côté, un pays démocratique qui entend vivre en paix et de l’autre une entité totalitaire imprégnée de haine destructrice, d’antisémitisme et de volonté de tuer n’importe pas une seule seconde. C’est à peine s’il est dit qu’Israël n’a fait que riposter à des tirs de roquettes et de missiles incessants depuis trois ans et qui se sont accélérés au cours des jours qui ont suivi la réélection de Barack Obama.
    L’attitude des dirigeants politiques européens n’a pas été surprenante, elle non plus. Après avoir approuvé la volonté israélienne de se défendre face au Hamas, ils ont mis en garde Israël, chacun à leur manière, contre le risque d’une riposte « disproportionnée », puis ils se sont agités pour trouver une possibilité de trêve et de retour aux négociations. Comme ils se refusent à dialoguer directement avec le Hamas, ils sont passés par l’intermédiaire de Mahmoud Abbas, qui n’a aucune prise sur la situation, et du gouvernement égyptien. Nul ne peut douter que derrière les apparences, des pressions ont été exercées sur le gouvernement israélien. Les signes d’amitié de dirigeants européens envers Israël sont, en général, aussi sincères que les baisers de la mort donnés par des dirigeants mafieux à ceux qu’ils veulent assassiner ou faire assassiner.
    L’attitude de l’administration Obama a été, tout bien pesé, du même ordre que celle des dirigeants européens, et si elle a pu sembler un peu plus chaleureuse que celle des dirigeants européens, c’est que le peuple américain reste plus favorable à Israël que les peuples européens. Obama ne pouvait faire autrement que soutenir Israël: imaginez, un Président des Etats Unis soutenant le Hamas !
    Obama, à la différence des dirigeants européens, n’a pas parlé de risque de riposte « disproportionnée », mais c’est tout comme : il a déclaré qu’une action militaire au sol serait sans doute malencontreuse et malvenue. Il n’a, comme les dirigeants européens, pas entamé de dialogue direct avec le Hamas, mais il est passé par les mêmes intermédiaires qu’eux. Avec une différence : il a derrière lui ce qui reste du poids des Etats-Unis. Et nul ne peut douter qu’il a lui-même exercé des pressions sur le gouvernement israélien. Avec une différence là encore : les Etats-Unis étaient jusqu’à une période récente le principal allié d’Israël, et ces pressions sont dès lors de l’ordre d’un lâchage. L’armée israélienne peut avoir besoin de pièces de rechange pour le matériel militaire d’origine américaine dont elle dispose, et il suffit que ces pièces de rechange ne soient pas fournies, ou pas fournies à temps, pour que les conséquences soient préoccupantes.
    Avec Barack Obama, les Etats-Unis rejoignent le relativisme moral à l’européenne, les Etats-Unis, comme les Européens, ne font plus vraiment la différence entre Israël et ses ennemis, tout comme ils ne font plus vraiment la différence entre démocratie et totalitarisme.
    Hillary Clinton vient d’être dépêchée par Barack Obama au Proche-Orient, sans aucun doute pour accentuer les pressions américaines et pour obtenir une « trêve ».
    Cela doit être dit : une « trêve » dans la situation présente serait un moment de répit très provisoire pour Israël. Le Hamas considérerait qu’il a obtenu une victoire, car il aura montré avoir disposé de capacités de tirer en direction de Tel Aviv et de Jérusalem. Il aura montré aussi qu’il est devenu un interlocuteur avec lequel on parle, même indirectement. Il gardera le pouvoir sur Gaza, malgré les destructions. Il pourra se réapprovisionner en armes dès lors que la frontière avec l’Egypte restera sous contrôle égyptien, donc sous le contrôle des Frères musulmans dont le Hamas est la branche « palestinienne ». Il pourra se préparer pour la prochaine guerre. Il aura affirmé son ascendant sur le « mouvement palestinien », et d’ailleurs, très significativement, des dirigeants du Fatah, principale composante de l’Autorité palestinienne n’ont pas manqué d’affirmer leur soutien aux actions du Hamas ces derniers jours.
    La seule issue favorable pour Israël serait celle venant après une défaite sans appel du Hamas, ce qui impliquerait bien davantage de destructions à Gaza.
    Elle serait aussi celle impliquant une reprise de contrôle par Israël de la frontière entre Gaza et l’Egypte.
    Une prise de contrôle de Gaza par Israël serait une entreprise complexe et coûteuse financièrement et en vies de soldats israéliens.
    L’idée, évoquée ici ou là, d’une prise de contrôle de Gaza par Israël aux fins de remettre le pouvoir à Gaza à Mahmoud Abbas me semble absolument absurde : Mahmoud Abbas est aussi crapuleux et sanguinaire que les dirigeants du Hamas, et il a infiniment moins de crédibilité qu’eux aux yeux de la population arabe.
    Je crains qu’Israël soit acculé à une issue défavorable. Israël est présentement entouré d’ennemis. Les deux seuls pays ayant des frontières avec Israël n’ayant pas été pris en main par l’islam radical sont la Syrie ou le combat se mène entre islamistes chiites et islamistes sunnites, et la Jordanie, où les Frères musulmans sont aux portes des palais gouvernementaux.
    La façon dont les grands médias européens rend compte de la situation n’est pas surprenante, non. Elle n’en est pas moins absolument indigne.
    Quand on place l’agresseur et l’agressé sur un plan d’équivalence, on collabore avec la main de l’agresseur contre l’agressé. Et en l’occurrence, les grands médias européens collaborent. Ils sont complices des tirs contre Israël, des assassinats d’Israéliens et des destructions en Israël, tout comme ils sont complices de la mort de ceux que le Hamas utilise comme boucliers humains.
    Quand on ne rappelle pas que le Hamas est une organisation terroriste, génocidaire, totalitaire imprégnée de haine, d’antisémitisme et de volonté de tuer, on ment sur ce qu’est le Hamas et on contribue à lui donner une légitimité qu’il ne mérite en rien. On aveugle les populations sur le danger incarné par le Hamas, et on ne permet pas de comprendre la nécessité d’en finir avec celui-ci.
    La façon dont les dirigeants européens parlent de riposte « disproportionnée », font pression pour une « trêve », parlent de « négociations » fait d’eux aussi des complices du Hamas, du terrorisme, des intentions génocidaires contre Israël, du totalitarisme et de l’antisémitisme qui règnent à Gaza, de la volonté de tuer qu’on injecte dans la tête des Arabes de Gaza et dans celle des Arabes de Judée-Samarie.
    La façon dont l’administration Obama et Obama lui-même se comportent constitue un reniement de toutes les valeurs éthiques qui ont été au cœur des valeurs américaines est une trahison de ce qui a pu souder l’alliance entre les Etats-Unis et Israël. Le fait que les deux interlocuteurs primordiaux de l’administration Obama et d’Obama lui-même aient été, en cette période, Mohamed Morsi et Recep Tayyip Erdogan, deux islamistes aussi haineux que le Hamas, est significatif.
    C’est, ces derniers jours, tout le monde occidental qui a volé au secours du Hamas et qui est venu agir pour préserver les positions de celui-ci et de ses alliés.
    C’est, ces derniers jours, tout le monde occidental qui s’est soumis au Hamas et à ses alliés.
    Préserver les positions du Hamas et de ses alliés, et ainsi se soumettre, c’est se placer au service d’un projet de destruction d’Israël et d’extermination du peuple israélien. C’est se mettre au service, bien au delà du Hamas, de l’islam radical qui est en train de broyer le monde musulman et qui contamine peu à peu le reste du monde.
    Je l’ai déjà écrit, Israël est seul. Mais Israël ne tombera pas. Israël est bien plus fort et bien plus déterminé que ses ennemis ne l’imaginent.
    L’Europe, elle, est déjà tombée, et les artisans de sa déchéance sont aux postes de commande, entraînant les populations vers un suicide collectif qui vient peu à peu.
    Les Etats-Unis sont-ils tombés ? Ils sont, en tout cas, entre de très mauvaises mains et, dès lors, en une très fangeuse posture.
    Hitler, Staline, Mao, Ben Laden, si l’enfer existe, ont toutes les raisons de se réjouir. Leurs disciples au présent, chez les Frères musulmans et à al Qaida, au Hamas ou au Hezbollah, dans l’Autorité Palestinienne ou en Iran, ailleurs encore, ont toutes les raisons de se réjouir aussi.
    Les femmes et les hommes qui savent encore la différence entre le bien et le mal se battent en Israël ou se battent au côté d’Israël, car ils savent où se situe le bien, et où se situe le mal.
    Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Guy Millière

    • je suis islamophobe viséral, mais le fn est obligé de se » dédiaboliser « pour toucher le maximum d’électeurs, car beaucoup,encore, ne se rendent pas compte du danger; aprés, une fois élus, reste a espérer qu’ils seront plus dur sur le sujet!

      • Sauf que tout est possible… je ne veux pas que l’on nous fasse un enfant dans le dos. Danscette interview personne n’obligerait Philippot à parler de l’islam et à dire ce qu’il a dit… il y a bien une ambiguïté à lever

2 Rétroliens / Pings

  1. A quoi joue Florian Philippot qui refuse de reconnaître la dangerosité de l’islam ? | Francaisdefrance's Blog
  2. A quoi joue Florian Philippot qui refuse de reconnaître la dangerosité de l’islam ? | Résistance Républicaine

Les commentaires sont fermés.