J’accuse ! Par Laurie Métairie-Thinot

J’accuse du délit de non-information la classe journalistique française et en particulier le service public pour son silence fracassant sur la Marche contre le fascisme islamiste organisée par Résistance Républicaine !

J’accuse de manipulation propagandiste les médias français, qui pendant que le peuple de France se lève contre une oppression étrangère à sa culture, nous endorment avec les actualités du Sri Lanka et de Turquie.

J’accuse de non-assistance à peuple en danger, les médias français qui font le choix inique de parler de la manifestation pour la libération d’Aurore Martin, et taisent celle pour la libération du peuple français !

J’accuse le monde journalistique de servir ses propres intérêts politiques, pour conserver son petit pouvoir parisien, au lieu de servir comme son nom et ses subventions l’indiquent, les intérêts publics et collectifs de la France !

A l’heure où les médias alternatifs, les réseaux sociaux et la solidarité entre patriotes prend un essor considérable, je défie les médias français de prendre un jour quelque honneur et quelque gloire, du sursaut qui s’emparera inévitablement du peuple et le libérera.

A l’heure où la France relève la tête et où les pays du monde entier relaient la Marche contre le fascisme islamiste, je demande au peuple de France, seul face aux yeux du monde, de transmettre massivement à tous les médias étrangers, dans l’Honneur et la Dignité, ce que les traîtres de la république s’échinent à étouffer : Les témoignages de notre Liberté chérie !

 

Laurie Métairie-Thinot

 127 total views,  2 views today

image_pdf

20 Commentaires

  1. face au comportement des médias et des dirigeants politiques, sommes nous irrémédiablement condamnés à vivre sous domination NAZISLAMISTE ?

  2. bonjour,
    pour info, je viens de faire suivre l’article vers l’adresse mail de RMC : soyons des milliers à en faire autant, juste pour voir !
    cordialement !
    informc@rmc.fr

  3. Das ganze erinnert mich irgendwie an Deutschland, Probleme weden verschwiegen oder kleingeredet.Lasst euch nicht unterkriegen meine französischen Freunde,wir sind mit euch.
    Ps Bin euerer Sprache leider nicht mächtig aber im Herzen bei euch.

  4. Très, très bien vue, cette accusation. Bravo.
    Je suis pour la création d’un délit de non-information pour la presse française qui a reçu 500 millions d’euros de subventions cette année : Le Monde, Libé, Le Figaro, Le Parisien, etc.
    500 millions d’euros pris dans nos poches pour non-informer ou déformer et s’auto-aveugler.
    Quel scandale ! Quelle insulte, quel camouflet aux Français !
    @ Desjobart : « Il faut quand même attendre lundi si la presse en parle. »
    Le rôle de la presse quotidienne web et télé était d’en parler le jour même pas deux jours plus tard.
    Dans quel monde vivez-vous ? !
    Vous moquez-vous du monde quand vous dites « Joli texte, un peu grandiloquent mais sympa quand même » ?
    Oui, vous vous moquez du monde, je l’affirme.
    Votre place n’est pas ici avec votre ironie doucereuse.

  5. S’il fallait une démonstration qu’en France la liberté d’expression n’est qu’un leurre et que la presse est à la botte du gouvernement, c’est à présent chose faite !
    En voyant cette presse de collabos j’ai une pensée émue pour les résistants de la 2e guerre mondiale, catalogués « terroristes », comme nous le sommes nous « d’extrême droite », alors que nous sommes de tous bords politiques réunis dans le souci commun de libérer la France du joug islamiste, qui chaque jour prend plus de place.
    Un jour nous serons sur le devant de la scéne, nous gagnerons notre combat et nous saurons nous souvenir des « collabos ».

  6. bravo ! je suis outrée, scandalisée, et oppressée de constater le silence assourdissant des principaux médias alors que la Marche contribue à l’avenir de notre pays.
    Mais, hélas, cela ne me surprend pas même si la colère est intacte !
    Raison de plus, s’il en fallait, pour continuer notre combat contre le FACHISME ISLAMIQUE que nos dirigeants, des TRAITRES , nous imposent sans état d’âme par pure cupidité et veulerie.
    Vive le France, vive la république !

  7. TOUT À FAIT D’ACCORD ,J’EN AI FAIT LA REMARQUE,IL N’Y A EU UN SOUS-TITRE SUR I TELE ,COMME QUOI IL N’Y AVAIT UNE CENTAINE DE MANIFESTANTS ,AUCUNE IMAGE N’Y REPORTAGE ,DE TOUTES ÉVIDENCES DES ORDRES ONT ÉTÉ DONNES ,JE REMARQUE ÉGALEMENT QUE LES JOURNALISTES ,QUI SONT SOUVENT DE GAUCHE N’ONT PAS FAIT LEURS BOULOTS INFORMATION .

  8. la gentillesse çà suffit on nous prend pour des gogols ………….
    La preuve pas un seul mot dans les journaux
    A combien étiez-vous ????
    Ah si il devait y avoir les rg
    Ne les oublions pas
    Boycottons les chaînes dites « publiques »
    Nous ne sommes pas parano mais là c’est bon
    je dis aux chiottes
    tf1 la deux
    la trois
    bmf
    et tout le reste
    de la merde
    Ca dit que ce que _çà a envie de dire
    La France VENDUE AU QATAR ET AUTRES EMIRATS

  9. Nous avons été gentils …..
    Je conçois
    Alors que faut-il faire ???
    Pour se faire entendre
    Il y en a mare des compromis
    Aux armes citoyens !!!!!
    Marchons ,marchons ……………………

  10. Joli texte, un peu grandiloquent mais sympa quand même. Et sur le fond de l’affaire, évidemment juste. Il faut quand même attendre lundi si la presse en parle.

  11. Beaucoup de français dont moi-même avons constaté ce que l’on peut appeler « un complot » de non information par ces « médias français » qui par leur silence font la démonstration criante qu’ils sont à la botte du pouvoir. Ce qu’ils semblent oublier c’est que la vérité finie toujours par trouver son chemin. Et comme les petites rivières font les grands fleuves, la vérité va enfler et se déverser sur la France entière, ce n’est qu’une petite histoire…de temps. A bientôt.

  12. Excellent éditorial. En espérant qu’il existe encore en France des journalistes qui savent à quoi consiste leur métier.
    A savoir informer.

    • J’ai une mauvaise nouvelle pour vous Gérard : les journalistes ont besoin de leur salaire…
      En conséquence, ils sont obligés de suivre la ligne éditoriale.
      Et la ligne éditoriale dépend des mots d’ordre qui sont donnés par la classe politique qui elle-même dépend du système capitaliste bancaire…
      Ils savent tous « à quoi consiste leur métier », mais ils ne vont quand même pas se faire hara-kiri, pas vrai ?
      Ça fait plus de 15 ans que je suis témoin de leur mauvais traitement…
      Voyez ce que je veux dire ?…

  13. Oh comme c’est bien dit….
    Reprendre les mots de Zola, c’est tellement vrai…..
    Honte à nos « merdias » (sans faute d’orthographe !) rampants qui devraient dégouliner de honte…
    Comme c’est rassurant de « rencontrer » des gens comme vous…
    Bravo…..

  14. j’accuse les journalistes de mentir depuis 40 ans depuis l’arrivée d’un certain JP Elkabach ,

    • Avant JP Elkabach ,il y avait à la RTF , ancétre de l’ORTF , ancétre de FR2 et de la Une , il y avait donc un vrai jounaliste : René Marchand. Honneur à lui. Merci René pour ton engagement.

Les commentaires sont fermés.