Je mets au défi Charlie Hebdo de montrer Mahomet en train de se faire sodomiser

Marre de ces prétendus provocateurs qui n’ont aucun scrupule – et aucune peur- à montrer Jésus-Christ sodomisé pour fustiger sa campagne anti mariage homo quand ils n’ouvrent pas la bouche pour fustiger la même opposition des musulmans, opposition qui va, disons-le en passant, jusqu’à pendre les homosexuels en Iran…

Afin que les choses soient claires, je précise que je suis et athée et favorable, à  titre personnel, au mariage homosexuel au nom de l’égalité. Mais là n’est pas le problème, même si, une fois je plus, je suis écoeurée de voir les moyens utilisés par les anti-mariage homo quand ils ne lèvent pas le petit doigt contre l’islamisation de notre pays, péril bien supérieur, puisque, comme le disait Pierre Cassen à Orange le week-end dernier, si rien n’est fait, dans 20 ans nos enfants n’auront plus le loisir même d’être juif, athée, ou homosexuel, si la France continue sur son chemin d’acceptation de la charia.

Mais passons.

La une de Charlie Hebdo de demain est conforme à la lâcheté de Charlie Hebdo depuis des lustres. La vulgarité la plus abjecte,  la  haine à l’état pur pour les catholiques, et la soumission la plus abjecte aux musulmans, juste titillés par des numéros et des unes bien gentillets.

J’invitais récemment les patriotes à ne pas donner un centime à ce qui n’est plus qu’un journal de clowns en dhimmitude, je persiste et signe.  Et je les mets au défi, si malins et provocateurs qu’ils se revendiquent, de faire la même une avec Mahomet à la place de Jésus-Christ et le coran à la place de l’Esprit saint.

Alors on pourra discuter.

Alors ils pourront se dire courageux.

Pour le reste, on touche de plus en plus le fond.  Le deux poids deux mesures de nos intellectuels, medias, associations…  est affligeant.

Pour ces gens-là, oui il faut s’attaquer à un catholicisme moribond. Non il ne faut pas toucher à l’islam, soi-disant religion dont on respecte les dogmes et interdits les plus abjects.

Oui les homos sont ravis de s’embrasser devant les mosquées et d’organiser un mariage gay à Notre-Dame de Paris. Non les homosexuels ne s’embrassent pas devant les mosquées,  quant à y organiser un mariage gay… plus grave encore le silence des associations d’homosexuels sur le traitement de l’homosexualité dans l’islam et les pays musulmans. Pourtant ce ne sont pas des catholiques qui les agressent, de plus en plus souvent et même en plein Paris, au nom du Coran.

Quid du Grand Orient qui ose dénoncer l’obscurantisme de l’Eglise mais n’a pas un mot sur les musulmans qui ont la même position et bien pire puisque l’homosexualité est passible de mort ?

Quant au gouvernement… Rappelez-vous, il y a à peine deux mois, le branle-bas de combat en faveur de Charlie Hebdo pour sa Une anodine sur Mahomet, Ayrault   qui affirmait sa « désapprobation face à tout excès« ,  Valls qui recevait les responsables religieux  et envoyait  un grand nombre de véhicules de police protéger les bureaux de Charlie Hebdo, Fabius se disant  » préoccupé »…

Deux poids deux mesures. D’un côté la haine du faible qui ne peut rien et n’est pas dangereux, le catholicisme.  De l’autre la dhimmitude, la lâcheté et la compromission avec ceux qui veulent remplacer les lois de la République par la charia, voilà le spectacle de la France face à l’islam.

La préférence étrangère, la préférence immigrée, la haine de soi et de son pays. Qu’attendent donc les Ayrault,  les Gulino (nouveau pape du Grand Orient), les Fabius, les Charb… pour aller s’installer à Marrakech dans les palais dorés que l’on met à la disposition des dhimmis ?

Christine Tasin

 110 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

    • Des enfantillages par rapport à ce qu’ils font sur les cathos !

  1. Je suis protestant pratiquant et j’ai des amis catholiques qui ont été choqués par cette couverture de la part de dhimmi-hebdo.
    Mais je leur ai expliquer mon point de vu et ils sont d’accords avec moi finalement.
    Voici mon idée, cette couverture est du pain béni (sans jeu de mots) pour nous.
    Tout simplement parce qu’elle va permettre de voir un autre deux poids deux mesures.
    Couverture ou autre chose qui « attaque » l’islam et le monde arabe s’embrase, émeutes, meurtres et surtout condamnation de nos élus à l’encontre de ceux qui…
    …attaquent l’islam !
    Couverture, propos ou pièce de théâtre qui « attaquent » la chrétienté et sur toute la planète on trouve difficilement des catholiques qui réagissent violemment, et ceux qui le font lancent des oeufs ou des boules puantes, ca ne va pas plus loin. Et cerise sur l’ostie, nos élus ne réagissent absolument pas.
    Ce deux poids deux mesures ci se remarque de plus en plus.
    Des collègues à moi qui se déclarent athées commencent à grogner contre nos dhimmis d’élites et nous ne sommes pas des érudits pourtant. Mais quand des gens simples commencent à voir et à commenter des différences de traitements aussi évidentes il est clair que bientôt nos élus seront bien forcés d’en tenir compte.

  2. Personnellement, je n’ai rien contre le « mariage » de deux sexes opposés, mais que cela ne s’appelle pas mariage.
    Le mariage, c’est pour les sexes opposés (cf. définition dictionnaire).
    Attribué un nouveau mot pour ce type d’union réglerait le problème.
    A force de tout mélanger, les gens finissent par ne plus se retrouver dans cette société et se tournent vers les religions pou retrouver un modèle de vie et des valeurs qui leur semble saines.
    Et vers quelle religion vont ils se tourner ?
    Je crois que le catholicisme, ce n’est plus vraiment à la mode auprès des jeunes. Alors, ça devrait être Islam ou Christianisme évangélique.

    • Je ne suis pas (c’est rare) du tout d ‘accord avec Christine sur ce sujet et j’ai des tas d’arguments ( argument = preuve) a faire valoir mais je dis : STOP !
      Ce débat, lancé par Flamby, est une ENFUME pour nous éloigner des vrais problemes, nous disperser et nous diviser.
      CONCENTRONS nous sur notre principal combat voulez vous ?
      Djill

  3. Accorder le mariage aux homosexuels au nom de l’égalité ? L’égalité de quoi ? Démontrez-moi que tout le monde en France n’a pas droit au mariage. Les homosexuels y ont droit comme tout un chacun. Oui, les homosexuels ont le droit de se marier avec une personne de l’autre sexe. Ils ne sont donc pas privés d’un droit. Le « mariage pour tous » au nom de l’égalité des droits est une fumisterie. Il s’agit non pas de rétablir un droit mais bien au contraire d’en accorder davantage à un corporatisme. La preuve, s’ils voulaient eux aussi bénéficier de ce nouveau droit, les hétérosexuels devraient virer homosexuels. Il s’agit d’un droit corporatiste, rien d’autre. Rien d’anormal, donc, dans cette société début XXIème qui pratique le culte du droit de l’exception. Vous êtes différents, vous êtes en dehors des clous, vous voulez faire à votre manière, vous vous dressez contre la normalité, vous avez des aspirations particulières, vous voulez fumer votre joint pénard … Demandez et on vous accordera de nouveaux droits faits sur mesure. Moi aussi j’aimerais bien avoir des droits mais je suis bien trop respectueux du bien commun pour faire quelque réclamation que ce soit au nom de mes seuls intérêts personnels.
    Où tout cela va-t-il nous mener ? Où cela va-t-il s’arrêter ? D’aucuns nous disent qu’à l’avenir, les termes parents 1 et 2 se substitueront aux termes père et mère. Au Brésil, un maire vient de célébrer le premier mariage à trois. Aux Pays-Bas, on peut avoir trois parents. Et après, quoi ?
    Ce mariage homosexuel, le prétendu droit pour tous, n’est qu’une des manoeuvres destinées à nous déshumaniser. De puissants intérêts politico-économiques ont tout intérêt à nous transformer en zombies. Il faut pour cela saper l’une après l’autre toutes nos valeurs, tout ce qui a pour nous de l’importance et au nom de quoi nous pouvons encore nous lever pour dire notre refus de ce funeste destin : identité nationale, patriotisme, fierté, particularismes, religion, différence homme-femme …
    Nous sommes en train de subir les prémices de ce qui mène aux sociétés déshumanisées que l’on voit dans nombre de films d’anticipation : des gens déresponsabilisés, drogués, mous, incapables de réflexion, incapables d’émotions, de simples esclaves-consommateurs au service d’une caste privilégiée, et pourtant, des gens heureux de leur sort.

    • On ne va pas relancer ce débat. Alors juste deux mots. L’égalité c’est que chacun ait le droit de se marier avec la personne qu’elle aime, quel que soit son sexe. Et qu’on ne parle pas de procréation dans ce cas il faudrait interdire le mariage aux ménopausées !

    • Entièrement d’accord avec vous mr Delcroix ; s’il faut s’allier avec les décadents pour « sauver » la France , je n’en serai pas ; je ne ferai pas flêche de tout bois

      • Je ne sais ce que vous appelez les décadents, pour le moment l’urgence c’est de se donner la main entre patriotes conscients du danger de l’islam : c’est la France l’important et non les règlements de compte personnels

Les commentaires sont fermés.